BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 18 juin 2010

18/06/2010

Rencontre mensuelle : le « DIT du Bijou » – dimanche 27 juin à partir de 18H – Paris (11ème)

Classé dans : DIT du Bijou,France (FR),PARIS,Reflexion — bijoucontemporain @ 9:01

triple happiness : live jewellery, chatroom with canapés, Paris, France, ze world

http://www.noisettesociale.com/wp-content/uploads/2009/12/bla-bla-bla.jpg

Pour ceux qui n’y auraient encore jamais participé, il s’agit de se donner rendez-vous une fois par mois pour se voir, échanger des informations et discuter d’un sujet particulier.Tous ceux qui s’intéressent de près au bijou sont les bienvenus, praticiens et pratiquants, ainsi que ceux qui s’y intéressent de plus loin: historiens, commissaires, journalistes, chercheurs etc…

Prochain rendez-vous:  le dimanche 27 juin à partir de 18H  (le débat commencera à 19H30)
Autour d’un verre de vin accompagné d’une tartine de terrine

La Table D’Aligre
11 place d’Aligre
Paris 75012
01 43 07 84 88

A part les infos à échanger (compet, foire, expos… ), la discussion proposée pour cette 2nde édition est la suivante :

« De la visibilité : comment sortir de notre insularité »

 

Pour assister à ce rendez-vous, il vous suffit d’appeler le restaurant le dimanche matin au plus tard pour signaler votre présence.PAF 5 euros.

Brune BOYER (06 81 01 91 62) & Benjamin Lignel (06 17 88 73 83)

http://www.internet-marketing-strategies-and-secrets.com/wp-content/uploads/2008/11/blah-blah-blah.gif

After a year off, the confidential, underground parisian and artisan get-together « Dit du Bijou » will kick off again, on a monthly basis : its aim is to exchange updates on the state of jewellery world affairs, and discuss a given theme.
You are extremely welcome if you are directly concerned with jewellery – and just as extremely welcome if you are less directly concerned with it (historians, curators, journalists, and their dentist, baker and astronaut friends will be given an extra helping of red wine to feel comfortable).

The next meeting is

Sunday june 27th, from 18h00 onwards (the themed discussion will start at 19h30)
A glass of wine and a portion of terrine will be exchanged against your completely voluntary contribution of 5 euros

the place:

La Table D’Aligre
11 place d’Aligre
Paris 75012
01 43 07 84 88

Nearest tube: Faidherbe Chaligny.
Nearest Airport: Paris Orly
Nearest contemporary jewellery gallery : Hélène Porèe, rue de l’Odéon

Aside from the info bulletin (please come with an update on what you are up to : we want to know), the discussion that was chosen for this first encounter is the following:

About visibility : How to get out of our insularity ?

If you want to come, please call the restaurant on the Sunday morning at the latest to confirm your presence. They need to kill the scapegoats and stew the rabbits for the terrine, you see.

Brune Boyer / Benjamin Lignel  (Written by Brune/Ben – 19.05.2010)

Ode à la ROUILLE …. Marianne Anselin

bijoux de Marianne ANSELIN

Ode à la ROUILLE .... Marianne Anselin dans COUP DE COEUR bagues2http://www.cagnes-sur-mer.fr/Actualite_accueil/anselin/affiche.jpg

Il y a eu cette exposition à l’Espace Solidor de Cagnes sur mer « Marianne Anselin, en chemin …. avec la complicité de Gilles Jonemann » (oct 2009-janv 2010) ………….
« Gilles Jonemann , créateur bijoutier, a exposé à l’Espace Solidor en 2000. Nommé Maître d’Art en 2004 par le Ministère de la Culture, il parcourt le monde depuis 25 ans, mandaté pour des programmes de développement de la création d’objets. Le titre de « Maître d’Art » est une distinction honorifique à vie, l’équivalent des «Trésors vivants» japonais. Chaque maître d’art s’engage à transmettre son savoir faire exceptionnel, son expérience et ses connaissances à un élève pendant trois ans. En 2005, il rencontre Marianne Anselin et c’est avec elle qu’il décide de travailler. Cette exposition est intéressante, car elle mettra en évidence les travaux du maître et de l’élève, notamment avec deux bijoux de Gilles Jonemann que comporte le fonds permanent de la Ville.
Tout commence dehors : Marianne Anselin est fille de l’univers, sa mère naturelle est la Terre; certes, elle a un atelier, mais son cabinet de travail est en plein air. Elle sait trouver dans l’art de la marche son parcours intime. Par ce rituel, ce rythme répété, elle entre en communication avec l’environnement, s’y fond pour s’y retrouver. Marcher lui est essentiel pour rencontrer le monde. S’envolent alors les idées diffuses, car la nature lui offre la clarté, nourrit son processus créatif et son rapport à la vie. Le pas développe son acuité aux vibrations profondes et esthétiques du monde; elle y glane son émerveillement dans les éléments fragiles et les structures « en désordre si bien ordré », les cycles en spirales apparemment immuables, la mémoire du temps insculpée dans une éphémère dureté. Un à un, ils deviennent ses parures, en une prégnance à peine visible. Devant le colosse qu’est la nature, elle voit les pieds d’argile. C’est dans ce qui s’oppose qu’elle se pose.
De l’oeuvre à la femme, foisonnent les paradoxes. Pourquoi choisir le bijou ? Par affection pour les petits objets, un rapport de proportion fondé sur la taille de l’artiste; toutefois ses perles sont surdimensionnées et ses sautoirs volumineux. Son outil de prédilection est la forge dont le sésame est plus traditionnellement dans les fortes carrures. La matière qu’elle affectionne aujourd’hui, vielles cartouches, ressorts rouillés, la sécurise, même s’ils sont des déchets. Elle y voit de la beauté, voire de la préciosité, quand d’ordinaire il y a rejet. Sa timidité est dans l’air, c’est pourtant l’ambiguïté qu’elle cultive.

Éloignée des valeurs mercantiles de la joaillerie traditionnelle, Marianne place la préciosité et la rareté là où on ne les attend pas : « je les cherche dans la fragilité de la nature, dans l’action du temps en arrêtant la dégradation du fer rouillé, en utilisant des objets rebuts de notre société qui ne sont pas vides de sens mais porteurs de mémoire ». Là où certains voient imperfections, aspérités, couleurs fanées, elle perçoit comment le souffle du vent, le cliquetis de la pluie viennent à bout de l’airain, comment de l’artificiel la nature se réapproprie et fait son oeuvre. La matière est déjà en migration car « tous les éléments sont fluides. C’est une question de temps. C’est la courte durée de notre existence qui fait que nous appelons «dur» ou «mou» tel ou tel matériau. Le temps met à mal ces critères ». En intervenant, elle arrête un processus qui menait le métal à sa fin, fige l’action du temps sous la violence de sa forge et offre à porter une impalpable et pourtant bien réelle effigie du devenir, un souvenir magnifié.   »

sautoir- fer rouillé,graines guatemaltèque
Marianne ANSELIN (FR) – sautoir ‘mécanique’ – fer rouillé, graines guatemaltèque

Collier-perles enroulées en fer rouillé et argen
Marianne ANSELIN - Collier-perles enroulées en fer rouillé et argent

Collier-ressorts rouillés-ligature en nylon teint
Marianne ANSELIN - Collier-ressorts rouillés-ligature en nylon teint

http://wcc-bf.org/1zone/Minisite%20PEAA/Images_minisite/Anselin-2--collier-cartouch.jpg
Marianne ANSELIN - collier ‘cartouches’ 2009Cartouches de chasseur transformées en perles, lin, acier câblé, or
Hunters cartridges reshaped into pearls, linnen twisted steel, 18ct gold

 

ENTRETIEN – paru dans « Ateliers d’Art » janv-Fev 2007

presse1_1 dans France (FR)

presse1_2 dans Gilles JONEMANN (FR)
presse1_3 dans Marianne ANSELIN (FR)
presse1_4 dans metal

EXPO ‘MONEY’ – Hera Gallery, Rhode Island (USA) – 26 juin – 31 juill 2010

Classé dans : Exposition/Exhibition,GALERIES,USA,Yong JOO KIM (S.KR) — bijoucontemporain @ 0:27

This exhibition will present artwork that reflects upon the influence that money has upon our society, whether it is the artists personal relationship with money, reflections upon current economic status, or money as material, the common denominator will be a critical look at MONEY.

The opening will be held on the evening of June 26th from 6:00 – 8:00pm

This exhibition will include a variety of different medias including photographs, paintings, sculptures, jewelry, and collage. Whether conceptually of formally, each work displayed in this show draws inspiration from the theme of money.

Exhibiting artists: David Alcantar, Joan Klatil Creamer, Claudia Flynn, Eric Galandak, Dorothy Handelman, Susan Hayward, Paul Hitchen, Yong Joo Kim, Jane Miller, Cindy Murray, Deanna Ooley, Gary Pearce, Margot Rocklen, William Sayler, Margi Weir, and Michael Yefko. 

EXPO 'MONEY' - Hera Gallery, Rhode Island (USA) - 26 juin - 31 juill 2010 dans Exposition/Exhibition money_postcard_yj

I am please to participate in the upcoming juried exhibit « Money » at Hera Gallery in RI (Yong Joo Kim blog)

 

while waiting for some pictures, we stay with …. « eyes on money » ! ;-)

http://www.facerejewelryart.com/pictures/Juju_Judith_Hoyt.jpg
‘Eyes On Money‘ – Judith Hoyt bracelet in found materials and copper (Facere gallery)

 

 

 

Hera Gallery
23 North Road
Lily Pads Office Complex
Bldg A, Suite 24
Peace Dale, RI 02879- USA
mailing address:
PO Box 336
Wakefield, RI 02880
tel : 401-789-1488
Contact: info@heragallery.org
www.heragallery.org

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot