BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 26 juillet 2010

26/07/2010

Virginie BOIS – l’OR vous va si bien …………

Classé dans : France (FR),Reflexion,VIDEO,Virginie BOIS (FR) — bijoucontemporain @ 16:22

Exposition ‘Tout Doré’, aux Ateliers de Paris, rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris (25 sept-15nov 2008)

Entre mode, bijoux et design, des créateurs démontrent avec brio leur capacité à intégrer l’or sous toutes ses facettes
……….. là se tient une femme au décolleté paré de bijoux improbables : de fines feuilles d’or appliquées au pinceau ornent son cou. Une idée originale de Virginie Bois.

Virginie BOIS - l'OR vous va si bien ............ dans France (FR) 510

« « Créer un bijou c’est avoir envie de définir l’autre à travers soi même. C’est se mettre en quête, tel un aventurier. En quête de rêves, d’espoirs, d’envies, de besoins. C’est explorer l’Homme dans sa subtilité et dans sa matérialité. C’est aussi céder à la fascination de la parure du corps. Fabriquer un bijou c’est être dans l’acte de faire avec la matière. C’est tenter de faire dialoguer une matière avec une intention. C’est se mettre au service de ce qui est là. »Virginie Bois travaille inlassablement sur les petits moments de vie. Avec délicatesse, elle collecte, accumule, puis anoblit les matières qui lui sont proches pour créer des sculptures intimes et affectives. Elle nous offre sa vision du monde, en conscience des matériaux qu’elle utilise et du sens de leur mise en œuvre, elle rend compte de ce qui est universel : la fragilité, la tendresse, la préciosité, le doute. A partir d’une feuille d’or, elle raconte les mouvements du corps et souligne la fragilité de la matière » (Virginie BOIS, bijoux)

3-1-1-1 dans Reflexion
Virginie Bois

Exposition « Bijoux-Sculptures, L’Art vous va si bien » la Piscine de Roubaix, 2008 :

« À partir de deux artistes présentes dans cette exposition, Virginie Bois et Marie-Ange Guilleminot, …. montre comment on peut approcher d’une autre manière le sujet du bijou.
Afin de présenter un panorama qui soit le plus complet possible en ouvrant de nouvelles perspectives aux visiteurs de l’exposition, nous avons donc souhaité aller “hors frontières” et montrer comment d’autres artistes actuels ont pris à bras-le-corps le sujet en «dématérialisant» le concept de bijou.
Un bijou peut se porter ostensiblement, mais on peut aussi vouloir le cacher. Sa préciosité devient alors un “trésor” que seuls connaissent celui ou celle qui le porte, celui ou celle qui l’a inventé. On rejoint là une idée chère aux dandys des temps anciens qui portaient des baleines en or dans leur col de chemise. Des artistes contemporains ont développé cette conception et créé leurs propres histoires. Un bijou, c’est essentiellement la présence de l’autre sur soi, transmis d’un patrimoine familial ou cadeau d’un être aimant. L’artiste peut décider de nommer bijou un objet et lui donner ce statut. Ainsi, comme le souligne Marie-Ange Guilleminot, on pourrait imaginer de donner ce statut au parfum d’un savon, qui devient ainsi parure-présence éphémère entre deux êtres complices. Virginie Bois l’a conçu avec de la fumée ou de la glace. Nous présentons dans cette exposition une oeuvre qu’elle a réalisée il y a cinq ans pour un mariage. On lui avait commandé un bijou. Elle a alors proposé une feuille d’or qu’on applique sur la peau. Ce bijou ne vit que s’il est porté. Il change jusqu’à disparaître complètement. Seul le temps le vole inéluctablement. C’est une préciosité qu’on ne peut garder, un bijou qu’on oublie aussitôt après avoir choisi où l’appliquer. La feuille agit, impliquant naturellement une attitude de dignité devant ce qui est un symbole, une idée, une histoire. Seul le regard de l’autre révèle sa présence. L’art vous va si bien…
Cette exposition invite des artistes, peintres, sculpteurs, vidéastes… et non des créateurs de bijoux. Virginie Bois est officiellement plasticienne. Elle invente surtout des objets petits créés autour du corps, c’est ce qu’elle appelle être “bijoutière”. Elle tient à se situer à la frontière des définitions. Elle travaille sur ces petits moments de vie. Elle nous offre sa vision du monde en rendant compte de la fragilité, du précieux et du rêve entre les êtres.
Autres histoires de bijoux… Même si elle n’exclut pas le bijou classique, Marie-Ange Guilleminot s’intéresse avant tout au lien entre son travail et l’objet. C’est ce dernier qui décide de lui-même, c’est de lui que naissent les langages des formes à partir desquelles elle peut éventuellement donner le statut de bijou. Pour elle, il est sur ou sous, apparent ou caché. Ainsi le centre de la construction d’un paravent fermé, invisible forme ronde au dessin de labyrinthe, gagnera un double statut en devenant aussi bijou sous une forme plus réduite enfin exposée. La cheville en argent d’un portant de kimono réalisé en verre, ainsi révélée par la transparence, pourra aussi devenir bijou. Chaque élément des objets dont elle se sert pour ses performances est pensé dans une forme jolie d’où il peut renaître de cette manière si elle le décide. C’est une inspiration à retours. Cette question du détail et cette idée de l’échelle par rapport au corps fait partie intégrante d’une oeuvre où tout communique et se répond. Elle aime l’idée de créer un bijou avec la liberté de penser qu’il est porté ailleurs ou autrement. Ainsi un texte devient bijou qui est lui-même l’histoire de l’objet. Borges n’est pas loin. Les qualités du fil d’araignée, dit-elle, sont étudiées par les militaires américains qui ont testé son incroyable résistance.
Marie-Ange Guilleminot imagine donc un hamac pour ces soldats, qui devient, en modèle réduit, une légère broche simplement posée sur sa robe. Sa robe à émotions fut une réponse au collier de perles que lui offrit sa grand-mère. Trop classique et connoté, elle le défila pour en garder la plus grosse perle qu’elle attacha à un fil de sa robe. Lors d’une intervention dans un jardin la perle tomba et se perdit, laissant libre cours à une future histoire d’un prochain bijou.
L’art vous va si bien… » (Marc Pottier)

 

http://www.dailymotion.com/video/xcd2ia

CIEL mon BIJOU !!!!!!!!!!!!!

Classé dans : COUP DE COEUR,Danemark (DK),Kim BUCK (DK),Reflexion — bijoucontemporain @ 16:05

réflexion à l’état pur  -en tous les cas, en or pur!-  sur le bijou et sa valeur !

 

Throughout the ages, jewellery has been viewed as an investment object, not appreciated because of its design and craftsmanship but merely because of the raw materials. Kim Buck seeks to illustrate this through his finger rings in fine (24-carat) gold. Through use, the shape of the rings will be deformed beyond recognition due to the softness of pure gold. The shape will be lost over time, and the owner is left with the raw material – pure gold. The rings are cast in a unique and secret process developed by Kim Buck.

http://mocoloco.com/upload/2009/05/mindcraft_shhhc_1/mindcraft_buck.gif
Kim Buck (DK) – GoldJewelleryGoldJewelleryGoldJewelleryGold…

EXPO ‘Holland Paper Biennial 2010′ – Hollande/Netherlands – 8 juin-12 sept 2010

The 8th Holland Paper Biennial will be on show in the Museum Rijswijk and CODA Apeldoorn from 8 June till 12 September 2010. The Holland Paper Biennial 2010 consists an exhibition of work by international paper artists in both museums.

The traditional paper fair will take place in Museum Rijswijk and the old church (opposite of the museum) on Sunday 12 September from 13.00 till 17.00.

Jewellery made of paper gets special attention at this biennial. Katharina Dettar uses crumpled, faded photos as the basis of her brooches. After treating them with paraffin wax, she mounts them in silver with a combination of semi-precious stones and bone. Although the following artists share the common technique of layering paper in their jewellery, their method of execution is completely different. Lydia Hirte creates her pendants with layers of thin card. She tests the paper to its absolute limit by twisting and fixing it into contorted, abstract shapes. Janna Syvänoja makes jewellery from hundreds of layered pieces cut from used paper, threaded one by one onto steel wire. Her work seems to grow organically, reminiscent of shells and bones. The armbands of Susanne Holzinger are born out of layers of different coloured paper glued together and then carved into sculptural shapes.
Closely related to these jewellery pieces, is the work of Noriko Takamiya. Using the traditional Japanese craft of basketry as her starting point, she develops new forms and techniques. She winds layers of thin strips of paper around each other, interweaving them into Escher-like objects.
Artits presented (for jewelry) :
Katharina Dettar, Germany/Spain, can been seen in museum Rijswijk
Lydia Hirte, Germany, can been seen in museum Rijswijk
Suzanne Holzinger, Germany, can been seen in museum Rijswijk
Janna Syvänoja, Finland can been seen in museum Rijswijk
Noriko Ambe, Japan/USA, can been seen in museum Rijswijk

EXPO 'Holland Paper Biennial 2010' - Hollande/Netherlands - 8 juin-12 sept 2010 dans Exposition/Exhibition alexandra-deutschAlexandra Deutsch, Untitled, object (jewelry ??) 2009, handmade paper and pigments

Janna Syvänoja, 'Lost in transformation', 2009, recycled paper, steelwireJanna Syvänoja, ‘Lost in transformation’, 2009, recycled paper, steelwire

Lydia HirteLydia Hirte, Necklace, 2009, painted cardboard

Katharina Dettar, necklace and brooch 'Memento Mori', 2009, paper, wax, pigment, stone, silverKatharina Dettar, necklace and brooch ‘Memento Mori’, 2009, paper, wax, pigment, stone, silver

Susanne Holzinger, 'Violet bark', bracelet 2009,  glued layered paper block, carvedSusanne Holzinger (DE) – ‘Violet bark’, bracelet 2009, glued layered paper block, carved

 

More information about the museums:
Museum Rijswijk
070 390 36 17
www.museumryswyk.nl

CODA Apeldoorn
055 5268 400
www.coda-apeldoorn.nl

 

COUP de COEUR ! Luis ACOSTA, beyond textile and paper …..

« Como diseñador me interesan particularmente las formas. Cuando descubro una de estas que me atrae la amplío o repito, después, me concentro en probar todas las posibilidades que me brinda esa forma que me ha de servir como base para el desarrollo de un diseño.
Me es importante trabajar con formas y colores. Las primeras me dan la dimensión del trabajo mientras que los segundos me proveen de calidez.

Una de las maneras para concretar esto es ‘jugar’ con una forma y varias capas de material, papel o hilo de papel, de diferentes colores.
La rigidez está dada según la cantidad de capas de material que he cosido juntos. » (Luis Acosta)

———————————————————- 

« As a designer I am particulary interested in form. Once I’ve found a form, I enlarge or repeat it. Then I concentrate on using the possibilities of that form as a basis for the development of a design.
It’s important to work with both shapes and colour. The first gives dimension to the design while the second provides warmth. One way of doing this, is to ‘play’ with a shape and several layers of different coloured materials, which sometimes gives rise to an intriguing hybridization, conjuring up the impression of something plaited.« 

 

Los objetos de papel están confeccionados con la repetición de distintos tamaños de una sola forma.
La rigidéz está dada según la cantidad de capas de papel que se han cosido juntas, siendo estas de distintos colores.

The paper objects were created by repeating a differents sise of a simple basic shape.
differents types of paper, six stichted layers of paper, sewn together – diameter 30 cm, high 5 cm, 
2008

COUP de COEUR !  Luis ACOSTA, beyond textile and paper ..... dans Amerique Latine 1-collier_1
Luis Acosta - collier

10-collier_3 dans COUP DE COEUR
Luis Acosta - collier

8_paper_bracelet dans Luis ACOSTA (RA)
Luis Acosta - pulsera – bracelet

11_paper_bracelet dans papier / paper
Luis Acosta - pulsera – bracelet

17_paper_bracelet dans techniques textiles
Luis Acosta - pulsera – bracelet

http://1.bp.blogspot.com/_RBHFKYi2QXw/Sbtf2Uaa-dI/AAAAAAAABOU/b791H7KaJ3I/s400/Apulserarechts_2.jpg
Luis Acosta - pulsera – bracelet

 

Quelques découvertes TRES colorées, ou le règne du PLASTIQUE

Perspex, acrylic, plastics …. and LOT of pigments !

Quelques découvertes TRES colorées, ou le règne du PLASTIQUE dans Andrea TREGEAR (Peru) 17039_1336841503825_1314727608_30951594_5253727_n
Andrea Tregear (Peru)- acrylic necklace – 2009

17039_1336841543826_1314727608_30951595_7239639_n dans COUP DE COEUR
Andrea Tregear (Peru)- acrylic necklace

13531_165371432866_686917866_2702682_7030261_n dans Fie von KROGH (NO)
Henriette White (South Africa)- ‘Allu’Pex’ rings

16370_179042192866_686917866_2820120_7890035_n dans Francisca DUARTE (Chile)34056_408730642866_686917866_4313235_6433912_n dans Henriette WHITE (ZA)
Henriette White (South Africa)- ‘Allu’Pex’  Layered and riveted bangle
Henriette White (South Africa)- ‘Iris’ ring – Aluminium and perspex from series ‘My Little Garden ‘

n1127904086_30345068_3398712 dans Marieke de VOS (BE)
Fie von Krogh / BONO 2007  – HALSSMYKKE / NECKPIECE

n1289442916_30015313_1101 dans plastiques
Francisca Duarte - Xperimenta  (Chile) anillo acrilico rosado

n1289442916_30015309_8487 dans VIDEO
Francisca Duarte - Xperimenta  (Chile) anillo plata y acrilico 

23985_1392645259164_1323120882_1135855_8040688_n dans Willy Van De VELDE (BE)23985_1392645059159_1323120882_1135851_4811817_n
Willy Van De Velde (BE)

n1484696752_146716_8085
Marieke de Vos (BE) - Jewelry

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

EXPO ONLINE at JEWELLERY SCAPE – PAPER section

http://www.jewelleryscape.com

EXPO ONLINE at JEWELLERY SCAPE -  PAPER  section dans Alice VISIN (IT) enter

‘PAPER’ gallery : Francesca VITALI (US), Emilie LIETEN (BE), Dana BLOOM (IL), Joan DULLA (US), Dimitra MARTZOUKOU (GR), Paulie SCHWARTZ, Alice VISIN (IT), etc etc etc ……

n1425946365_272381_6876201 dans Dana BLOOM (IL)
Emilie Lieten (BE)-  necklace made out of strips from a phonebook – 2008

Francesca Vitali of FRUCCI Design - paper banglesFrancesca VitaliFRUCCI DESIGN – paper bangles – recycled paper

ISOTTA ringFrancesca VitaliFRUCCI DESIGN‘ISOTTA’ anelli – recycled paper, silver – Woven, riveted. 2009

n566803122_1580392_7771780 dans Dimitra MARTZOUKOU (GR)
Dana BLOOM (IL) – Tissue earrings

n1274772700_267316_8495 dans Emilie LIETEN (BE)
Joan Dulla - Money Collar- Hand crocheted gold wire with Shredded U.S. Currency 

n1499747184_283223_1091318 dans Exposition/Exhibition
Dimitra Martzoukou (GR) – Necklace « MONTAGE » – Paper tubes painted with oil colours – Threads – Silver

n554503734_2125677_7988393 dans Francesca VITALI (US)
Alice Visin – silenzio stampa 2

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot