BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 11 avril 2012

11/04/2012

EXPO ‘Un peu de terre sur la peau’ – Musée des Arts Deco, Paris (FR) – 15 Mars-19 Aout 2012

Un peu de terre sur la peau

Poursuivant une programmation prospective dans le domaine de la céramique contemporaine, après « Petits bouleversements au centre de la Table » en 2008 et « Circuit Céramique » en 2010, les Arts Décoratifs, en partenariat avec la Fondation d’entreprise Bernardaud, ont souhaité s’intéresser à l’utilisation que font certains artistes bijoutiers du matériau céramique. L’exposition « Un peu de terre sur la peau » a été conçue à partir d’œuvres très récentes, qui interrogent les codes ancestraux du bijou pour les projeter dans des perspectives nouvelles. Les 18 jeunes créateurs sélectionnés font souffler un vent de transgression sur ce domaine encore très attaché aux traditions. D’origine française, suisse, allemande, finlandaise, hollandaise, suédoise ou taiwanaise, ils proposent en 140 pièces marquantes leur vision iconoclaste du corps et de la parure.

EXPO 'Un peu de terre sur la peau' - Musée des Arts Deco, Paris (FR) - 15 Mars-19 Aout 2012 dans Andi GUT (CH) fa33b4aaeed4e6f7244c355ee9ec0a6c

Unlike traditional jewellery, the traditional craft of the goldsmith, since the 1970s contemporary jewellery has become a field of experimentation at the frontiers of art, design and the artistic crafts. In this exhibition, eighteen French, Swiss, German, Finnish, Swedish and Taiwanese, artists are proposing a new and personal vision in their work. Although some pieces were conceived in reference to the history of jewellery, they can be made with the most diverse materials, using every possible assemblage process, in function of the techniques, symbols and the culture during a given period. This exhibition, conceived by the Fondation Bernardaud, is being shown in the museum’s Contemporary Space.
The exhibition is curated by Monika Brugger.

JPEG - 265.7 koPeter Hoogeboom, collier Spanish Collar, 1995 – Porcelaine, argent -© photo : Henni van Beek

A la différence du bijou classique – conçu comme un art appliqué, selon des techniques d’orfèvre et avec des matériaux généralement précieux – un « nouveau bijou » a émergé depuis les années 1970, caractérisé par son hybridité et conçu comme un lieu d’expérimentation, installé aux frontières de l’art et du design. Ce ne sont plus seulement les questions liées au coût des matériaux et au statut social qui sont posées par ces nouveaux artistes bijoutiers, mais plutôt le positionnement culturel du bijou en tant qu’oeuvre d’art, en relation au corps. Le bijou est redéfini par eux comme une pratique pleinement intégrée aux arts plastiques.
Depuis toujours, le bijou a joué un rôle d’indicateur social, traduisant une appartenance à un groupe et intégrant l’homme dans la société, mais pouvant marquer également une volonté de différenciation, de contestation de l’ordre établi. Parure intime donc « singulière », le bijou parle de notre corps, des liens qu’il tisse avec autrui et avec l’environnement. Les bijoux n’ont pas toujours été fabriqués en or, en argent ou en pierres précieuses. Ils peuvent également être conçus avec des matériaux les plus divers et grâce à tous les assemblages possibles, en fonction des techniques, des symboles et de la culture en vigueur à une époque donnée. Depuis la réalisation de bagues sigillaires en faïence dans l’Égypte ancienne, ou d’ersatz en terre cuite dorée imitant l’or dans la Grèce et la Rome antique, la céramique a été abandonnée et oubliée pendant des siècles dans le domaine du bijou. C’est en 1773, en Angleterre, que son emploi resurgit lorsque Joshiah Wedgwood inventa une pâte de grès fin constituée de différentes strates colorées qui imitait parfaitement le jaspe, pour des bijoux aux motifs néoclassiques ou des sujets romantiques en camées. Dans l’époque contemporaine, c’est au créateur hollandais Peter Hoogeboom que l’on doit d’avoir réconcilié de la façon la plus novatrice le grès ou la porcelaine avec le bijou, à partir de 1994. A cette réapparition remarquée, fait suite l’excellente initiative de l’European Keramiek Work Centre (EKWC), situé à ‘s-Hertogenbosch aux Pays-Bas, qui a proposé à de nombreux orfèvres contemporains des résidences de trois mois, leur permettant de travailler toutes les possibilités de mise en forme de la céramique dans le domaine du bijou.
Parmi les différents matériaux céramiques disponibles, c’est la porcelaine qui a le plus souvent aujourd’hui la faveur des artistes du bijou. Qu’elle soit utilisée par modelage ou moulage, seule ou en association avec le métal, le bois ou la pierre, la porcelaine peut changer d’apparence, de couleur et de surface. Lisse et pure, à la fois fragile et de grande résistance, elle épouse toutes les formes recherchées à condition d’en maîtriser les techniques et les contraintes, particulièrement celle liée à sa forte rétraction lors de la cuisson. Encore largement liée dans notre imaginaire aux arts de la table ou à la froideur technologique du matériel scientifique, la porcelaine peut aussi devenir un objet de désir, un déclencheur de sensations visuelles et physiques, lorsqu’elle est transformée en bijoux, en s’adaptant parfaitement aux exigences conceptuelles et poétiques des créateurs d’aujourd’hui. La preuve en est faite avec un peu de terre sur la peau…
Le projet Un peu de terre sur la peau… a été initié par la Fondation d’entreprise Bernardaud : l’exposition a été présentée à Limoges du 16 juin au 16 octobre 2010, puis a voyagé au Museum of Arts and Design à New York (USA), du 15 mars au 4 septembre 2011) et au New Taipei City Yingge Ceramics Museum à Taipei (Taïwan), du 30 décembre 2011 au 5 février 2012.
arton2911-5fcb9 dans Carole DELTENRE (FR)
Terhi Tolvanen – collier « zig-zag » 2007

Participating artists:
Yasar Aydin
, Sweden | Carole Deltenre, France | Willemijn de Greef, The Netherlands | Andi Gut, Switzerland | Gésine Hackenberg, Germany | Peter Hoogeboom, The Netherlands | Rian de Jong, The Netherlands | Manon van Kouswijk, The Netherlands | Natalie Luder, Switzerland | Evert Nijland, The Netherlands | Ted Noten, The Netherlands | Marie Pendariès, France | Katja Prins, The Netherlands | Tiina Rajakallio, Finland | Terhi Tolvanen, Finland | Luzia Vogt, Switzerland | Shu-lin Wu, Taïwan | Christoph Zellweger, Switzerland.

arton3002-91f34 dans ceramiqueMarie Pendariès – La Dot – 2008 – porcelaine
JPEG - 185.4 koShu-Lin Wu, boucle d’oreille Girandole-Mokume # 2, 2010 – Porcelaine, argent  -© photo : Hsiao-Yin Chao

7b882bfa55a22e400362d5be234d6d75 dans Christoph ZELLWEGER (CH)Manon van Kouswijk, ensemble de colliers modelés avec les doigts – Perles d’artiste, 2009 – Porcelaine  – © Ute Eiesnreich

e240f5902933e430ab731512379e5f5a dans Evert NIJLAND (NL)Evert Nijland, collier Stucco / Wolkenlucht, 2006-2009 – Porcelaine, bois, or - © Eddo Hartmann

 

 

Musée des Arts Décoratifs – galerie d’Actualité
107, rue de Rivoli
75001 Paris

Tél. : 01 44 55 57 50

EXPO ‘Lost in sea’ – Japanmuseum SieboldHuis, Leiden (NL) – 6 Avril-8 juill. 2012

Classé dans : Exposition/Exhibition,Hollande (NL),MUSEE,Nina SAJET (NL) — bijoucontemporain @ 18:45

Lost in Sea” Exhibition by Nina Sajet at Japanmuseum SieboldHuis

During the exhibition « from Shark to Koi », Nina Sajet is showing jewelry and objects inspired by Japanese fish.

With her new work ‘Lost in sea’ it’s like she fished her work out of the sea.
The colors are watercolor paint and with a transparent glaze op top. The oxidized copper also provides for a nice watery effect.

EXPO 'Lost in sea' - Japanmuseum SieboldHuis, Leiden (NL) - 6 Avril-8 juill. 2012 dans Exposition/Exhibition lostinsea1

Nina SAJET – Necklace ‘Mermaid’ 2011 – silk, porcelain
Nina SajetNina SAJET – Blub necklace, 2012, porcelain, 18ct gold, fresh water pearls -
Nina SajetNina Sajet – De drie gratiën (The Three Graces), necklace, 2012, porcelain, copper

Afbeelding_1-460x356 dans Hollande (NL)

Nina Sajet – Necklace: A Collection of Tails 2012 – Porcelain, copper

 

 

« Fish: From Shark to Koi »
SieboldHuis
Rapenburg 19
2311 GE – Leiden
Netherlands
Telephone: +31 (0) 715125539

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot