BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 décembre 2013

06/12/2013

Sophie Hanagarth WINS the Françoise van den Bosch AWARD 2014

Classé dans : ESAD Strasbourg (FR),Prix/Awards,Sophie HANAGARTH (CH) — bijoucontemporain @ 3:43

SOPHIE HANAGARTH WINS the Françoise van den Bosch Award 2014
Since 1980 the Françoise van den Bosch Award is awarded every two years to an (international) jewellery artist whose work is of outstanding quality and appeals to younger generations and the audience.

« Bijoux de famille », collier, capsules de bière, 1997
Photo : Sophie Hanagarth - bagues bouche, acier inox
Sophie Hanagarth – « Lipstick » : bagues bouche, acier inox – 2013
« Lipstick est une bague-bouche, un tube sur lequel se profilent à l’une de ses extrémités des lèvres pulpeuses. En l’enfilant, c’est le doigt qui se fait engloutir, une extrémité du corps qui se fait prendre. Conçue comme une amorce à la sensualité, elle nous absorbe, nous mange, nous suce. Un bijou cannibale. »
Sophie Hanagarth bagues lipstick
Sophie Hanagarth – « Lipstick »
Sophie Hanagarth - Traquenard, bracelet, fer pur forgé, 2013
Sophie Hanagarth – Traquenard, bracelet, fer pur forgé, 2013
Fers est le titre générique d’une recherche autour du fer forgé. Si les fers sont bien des entraves, ce double sens offre une réflexion sur une éventuelle nature du bijou. Les armes, les chaînes, les bijoux restent bien associés aux mêmes mythes et aux mêmes caractères chthoniens de ses forgerons- créateurs. De Vulcain à l’enclume ou de Prométhée enchaîné, du fer aux entraves, les bijoux de fer forgés sont aussi une manière radicale d’entrevoir la parure à la quintessence du geste créateur brut et sans complaisance qui orne.
Traquenard est le titre de bracelets en fer forgé, tels des pièges à loup, ils sont constitués de deux arceaux en barres de fer munis de griffes acérées articulées entre elles qui tant tôt s’ouvrent, tantôt se ferment.
Ce sont des mâchoires, dentiers ou bouches qui portées au bras nous absorbent, nous mangent ou nous sucent. En enfilant ces bracelets c’est déjà la main qui se fait engloutir, c’est une extrémité du corps de l’homme qui se fait prendre. Le traquenard devient fers, le piège une menotte. Ces bijoux sont aussi conçus comme une amorce à l’éveille d’une sensualité.
C’est la transformation directe de la matière par différentes pressions et flexions qui m’intéresse. Le fer a chaud perd sa structure, il devient un matériau amorphe. Il peut à chaud se déformer tel une pâte à modeler et ainsi offrir un répertoire de lignes molles et organique.
De maquettes en pâte à modeler au fer forgé, la technique entreprise se résume à ce-ci: «Comment retranscrire des formes de couleur molles en un bijou de fer dur et noir?»
Sophie Hanagarth (Lausanne, Switzerland 1968) studied goldsmithing and jewellery in Switzerland from 1988 – 1995. She has been teaching at l’Ecole des Arts Décoratifs in Genève, at l’Ecole de l’Afedap in Paris and since 2002 at the jewellery department at l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs in Strasbourg. She lives in Paris.  Sophie Hanagarth is known for her work in forged iron – in her jewellery she combines strong concepts, humour and surrealism with highly skilled craftsmanship. Since 1980 the Françoise van den Bosch Award is awarded every two years to an (international) jewellery artist whose work is of outstanding quality and appeals to younger generations and the audience. The Award is granted by the Françoise van den Bosch Foundation and involves an amount of money and the acquisition of a piece of jewellery by the award winner.
The private Foundation, initiated by friends and family of jewellery designer Françoise van den Bosch (1944-1977), started in 1980 after her sudden death. It is the aim of the Foundation to stimulate international jewellery.
 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot