BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > brooches
  • > VIRUS de la COMPARAISON ………. Ulrike Kampfert / Carme Roher

24/07/2014

VIRUS de la COMPARAISON ………. Ulrike Kampfert / Carme Roher

Je crois que je vais reprendre ma série « virus de la comparaison » …. la plupart du temps « pur hasard » ou ce que j’appelle « air du temps », parfois, je crois, pure « ignorance culturelle (de l’histoire du bijou) de la part de jeunes qui démarrent, et parfois … on préférera ne pas parler de la vilaine « copie » ……..

… et je reprends cette série parce qu’au dernier « Melting point 2014″ à Valencia, plusieurs d’entre nous avons été fortement étonnés, et à plusieurs reprises, par de très frappantes ressemblances ………… ce doit être « l’air du temps » …….

 

Ulrike KÄMPFERT  « Ombrelle ». Broche frise de pétales de fer oxydé sur un ovale en or. Pièce unique. 2007. Poids brut : 8,2 g ; Diam. : 7,5 x 7 cm. estimation 600-800€  http://photo.auction.fr/e/1/e/kampfert-chuard-ulrike-nee-en-1965-ombrelle-1390300950227205.pngUlrike Kampfert – broche « Ombrelle » fer et or – frise de pétales de fer oxydé sur un ovale en or.  2007
 

 Ulrike Kampfert, bague Ombrelle ou Schirmring, fer et or Ulrike Kampfert, bague « Ombrelle » ou « Schirmring », fer et or acier

Carme Roher - brooch - (comparaison avec  Ulrike Kampfert)Carme Roher – Broche Alpaca patinada

Carme Roher - brooch - (comparaison avec  Ulrike Kampfert)Carme Roher – Broche Alpaca patinada

 

Ulrike Kämpfert : née en 1965 – Formation à l’AFEDAP 2001-2003 – Artist in residence à Hochschschule Trier en janv-fevr. 2012 – membre de l’association « D’un bijou à l’autre » - « «Inspirée et fascinée par le travail des forgerons et par la plasticité du fer, je martèle le métal d’une manière régulière et répétitive jusqu’à la limite de sa résistance,  pour obtenir de fins et fragiles pétales. C’est comme si je cherchais à rhabiller la nudité de la peau, à couvrir  l’homme  d’une mince paroi de métal. De cette façon, mon travail parle de la relation du bijou au corps. Le contraste du métal et de la peau reflète la fragilité du corps humain. De ce dialogue complémentaire naît la préciosité».

Carme Roher : born in Mataró 1962 – Studies of superior degree in jewelry at EscolaMassana (Barcelona) and in applied arts, in the same specialty in Escola Llotja (Barcelona) and in addition to courses with Ramon Puig Cuyás. She has exhibited national and international and also she has exhibited her work permanently in the Museu de les Arts Decoratives de Barcelona. Nowadays she is a member of the group Joyas Sensacionales, coordinated by Silvia Walz.

Laisser un commentaire

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot