BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

19/03/2015

Journées Européennes des Métiers d’Art – 27-28-29 Mars 2015

Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA)

Diverses manifestations ….. sous le thème de l’INNOVATION

Voici quelques « highlights » spécial BIJOU ….. of course ! :-)

* D’un bijou a l’autre au Viaduc des Arts, 33 Av. Daumesnil Paris, les 28 & 29 Mars  – vernissage 27 mars 18h:
bijoux de Marianne Anselin, Brune Boyer ……..
D’un bijou à l’autre/JEMA

JEMA2015 D'un bijou a l'autre(Collier ULRIKE KAMPFERT – PHOTO © MATTHIEU GAUCHET)

 

 

* à l’INMA, Viaduc des Arts (23 Av. Daumesnil) Paris :Exposition « Territoires de l’Innovation », galerie de l’Institut National des Métiers d’Art (INMA), (Viaduc des Arts, 23 av. Daumesnil 75012 Paris) – bijoux de Sébastien Carré

10/03 - 31/08/2015,  "Territoires de l'Innovation", galerie de l'Institut National des Métiers d'Art, (Viaduc des Arts, 23 av. Daumesnil 75012 Paris) - bijoux de Sébastien Carré

 

 

* l’Afedap Formations Bijoudu 28 mars à 10:00 au 29 mars à 18:00 – 15 rue Henri Murger, 75019 Paris
Samedi 28 mars 2015 : de 10h00 à 18h00
Dimanche 29 mars 2015 : de 10h00 à 18h00
Entrée libre
Téléchargez la plaquette

Afedap

 

 

13/03/2015

EXPO ‘Territoires de l’Innovation’ – INMA, Paris (FR) – 10 Mars-31 Aout 2015

Territoires de l’Innovation, galerie de l’Institut National des Métiers d’Art  (Viaduc des Arts, 23 av. Daumesnil 75012 Paris)

 "Territoires de l'Innovation", 10/03 - 31/08/2015,

A l’occasion des

Journées Européennes des Métiers d’Art  (27-28 et 29 Mars) :

Métiers d’art et innovation vous semblent a priori incompatibles? Venez découvrir les dernières créations des artisans d’art au sein de la galerie de l’INMA ! L’exposition Territoires de l’Innovation présente cette capacité qu’ont les métiers d’art à se renouveler. Les professionnels détournent les matières comme Sébastien Carré et ses bijoux en pellicule photographique ou encore le bois gonflable et retro-éclairé des ébénistes d’ARCA. Quant à Luce Couillet, elle repousse les limites de la création textile en imaginant un tissage de bois. Penser différemment les espaces avec l’Ecritoire Plug-In de Pierre Mandile, mi-paravent mi-écritoire.
S’adapter aux avancées technologiques, c’est aussi les utiliser pour mettre au point de nouveaux procédés comme Célia Pascaud qui s’aide de Google Earth pour reproduire à l’échelle une chaine de montagne en verre.
Faire la liaison entre innovation et patrimoine, c’est cette caractéristique que met lumière l’exposition Territoires de l’Innovation. Présenter des artisans qui réinventent les métiers d’art comme Lucas de Staël et ses montures de lunettes en acier, pierre et cuir. Sa dernière création : Vivarium, une monture en peau d’iguane.
Repousser les limites et les capacités des objets du quotidien comme Renaud Gruss et le Coruss. Cette fibre synthétique remplace le crin de cheval classique que l’on retrouve sur les archets sans ses inconvénients. Le vélo Alérion combine parfaitement cette double nature, sculpture fonctionnelle, il prend des allures d’aigle sous les doigts du Meilleur Ouvrier de France en sculpture sur bois, Charles Boulnois et de Keim Éditions.
Pas moins d’une quinzaine de pièces venues de toute la France seront exposées à la galerie de l’INMA, et ce, jusque fin août.

Sébastien Carré - bracelet Le Réveil de Dunn © Milo Lee PhotographySébastien Carré – bracelet  »Le Reveil de Dunn » © Milo Lee Photography

« Les bijoux de Sébastien Carré racontent une histoire, celle de la poésie du corps. Un récit parfois douloureux mais cathartique. En s’inspirant des étapes de l’acceptation de la maladie (qui sont similaires à celles du Deuil décrites par Elisabeth Kübler Ross),  « Inflammation Noire » représente la 4ème  phase, celle de la dépression. Chaque élément de cette création est porteur de symbole, le matériau principal utilisé est de la pellicule de film qui provient du cinéma où le jeune bijoutier se rendait étant enfant. Le film employé (« Le goût des Autres » – d’Agnès Jaoui) permet d’évoquer le problème de communication avec l’entourage.

La pellicule de film c’est le souvenir, ou comment fixer l’instant, se remémorer. Inflammation Noire est la représentation de ce souvenir d’avant la maladie. En voulant jouer sur l’ambivalence, Sébastien Carré a imaginé un collier à plusieurs facettes. D’un côté il peut être doux et hypnotisant, de l’autre piquant et douloureux comme peuvent l’être les souvenirs. L’idée étant de créer un poids sur les épaules par un objet qui au contraire serait très léger.
Le « Le Reveil de Dunn » est un bracelet qui fait également la part belle aux symboles. A l’heure de la virtualité, Sébastien Carré nous entraine dans un monde sensoriel. Afin de réveiller notre corporalité, il pousse le spectateur à se confronter également à des sensations désagréables, gênantes. Mais ce ne sont que des sensations transitoires. Le jeune bijoutier nous apprend à apprécier les choses qui nous entourent grâce au Réveil de DUNN. Une fois enfilé et que la sensation désagréable s’est évaporée, le bracelet se fait doux et agréable, comme une deuxième peau.« 

Sebastien Carré 'Inflammation noire', 2014 - pellicule de film, coton, laine & perlesSebastien Carré ‘Inflammation noire’, 2014 – pellicule de film, coton, laine & perles

 

galerie de l’Institut National des Métiers d’Art (INMA)
Viaduc des Arts
23 av. Daumesnil
75012 Paris
ouvert de 11h à 19h
horaires d’ouverture le reste du temps (en dehors des journées Européennes des métiers d’art) du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h.

http://www.institut-metiersdart.org/

tel 01 55 78 85 85

27/04/2014

EXPO ‘Le Printemps des Maîtres d’art’ – Vitrines du Palais Royal, Paris (FR) – 10 Avril-25 Mai 2014

Le dispositif du ministère de la Culture et de la Communication «Maîtres d’art-élèves», d’accompagnement de transmission de savoir-faire dans le domaine des métiers d’art, fête ses 20 ans. A cette occasion, une exposition intitulée «Le printemps des Maîtres d’art – vingt ans de transmission de savoir-faire» présente dans les vitrines du Palais Royal à Paris 26 créations d’artisans des métiers d’art, Maîtres d’art ou Élèves, du 10 avril au 25 mai 2014.

20 ans de transmission de savoir-faire

EXPO 'Le Printemps des Maîtres d'art' - Vitrines du Palais Royal, Paris (FR) - 10 Avril-25 Mai 2014 dans Gilles JONEMANN (FR) Vitrine-20-ans-des-Maitres-d-art_illustration-16-9

© Yves Sabourin

Créé en 1994, le titre de Maître d’art est attribué à des professionnels des métiers d’art reconnus pour leurs savoir-faire remarquables et rares. A ce jour, on compte 115 Maîtres d’art.
L’objectif de ce dispositif original, reconnu par l’UNESCO, est de préserver et transmettre ces savoir-faire et de mettre en œuvre de véritables « contrats de générations » entre un professionnel, maître dans sa discipline, le Maître d’art, et un jeune professionnel ayant au moins cinq ans d’expérience, l’Élève. La formation se déroule dans l’atelier du Maître d’art pendant trois ans.

L’objectif est d’inscrire cette transmission de gestes et de procédés dans un développement économique viable : au terme de sa formation, l’Élève développe son projet professionnel, soit aux côtés du Maître d’art, ou en reprenant son atelier, soit en créant sa propre entreprise.

A chacune de ses promotions, le dispositif aujourd’hui mis en œuvre l’Institut national des métiers d’Art (INMA), démontre sa pertinence.

Pour cette exposition, le ministère de la Culture et de la Communication a sélectionné, après appel à proposition à tous les Maîtres d’art (115) et à leurs Élèves (90), 26 créations qui reflètent la diversité des métiers d’art, des techniques et des matériaux.
La grande voyageuse, Passage, Songe, Silence, Bestiaire d’amour, matin Bourgogne, Diane au jardin d’Eden… sont les titres de certaines de ces créations qui sont autant d’invitations à la rêverie et au voyage dans l’univers de ces « orfèvres » des techniques et des matières que sont les Maîtres d’art et leurs Élèves.

Les Maîtres d’art sont les « passeurs » d’un patrimoine immatériel exceptionnel qui contribue fortement au rayonnement de notre pays. L’ambition de cette exposition est de donner une image profondément renouvelée de ces professionnels et de ces métiers qui font aussi bien appel aux outils traditionnels qu’aux technologies les plus avancées.

Les créations présentées lors du « Printemps des Maîtres d’art « ont été réalisées par :
Gérard Adde, sérigraphe
Georges Alloro, facteur d’instruments
Serge Amoruso, maroquinier-designer
Marianne Anselin, créatrice de bijoux
Germain Benoît, gaufreur sur velours
Renato Baoretto, créateur d’automate
Sylvie Deschamps et Marlène Rouhaud (Le Bégonia d’or), brodeuses au fil d’or
Annie Bocel, graveur
Marie-Annick Bresson, mouleur statuaire
Jean-Pierre Baquère, verrier flaconneur, et Isabelle Emmerique, laqueuse
Gérard Borde (CRAFT-centre de recherche sur les arts du feu et de la terre) et Hélène Delépine, céramistes
Julie Decubber, créatrice de bijoux
Yves Dorget et Anne-Valérie Blézot, passementiers
Gabriel Goerger, forgeron d’art
Marcelle Guillet-Lubrano, parurière florale
Jean Girel, céramiste
Françoise Hoffmann, feutrière
Gilles Jonemann, créateur de bijoux
Jacques Loire (en collaboration avec Jean-Michel Othoniel), verrier
Emilie Moutard-Martin, plumassière
Francine Nicolle et Muriel Perez, brodeuses de boutis
Laurent Nogues et Clément Vinot-Battistoni, gaufreur sur papier
Olivia Oberlin, éventailliste
Philippe Rault et Naoya Miyake, facteurs et restaurateurs d’instruments en cuivre
Marie de la Roussière, laqueuse
Nelly Saunier, plumassière.

Co-commissariat de l’exposition : Yves Sabourin / Séverine Boursin
Scénographie : By105

Exposition réalisée en partenariat entre le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Institut National des Métiers d’Art et l’Association des ateliers des Maîtres d’art et de leurs Élèves.

Marianne Anselin -  ... Après le musée des Arts Décoratifs de Paris, Les vitrines du ministère de la Culture et des Communications du Palais Royal jusqu'au 25 mai 2014...Marianne Anselin  « ma cabane à ciel ouvert » et ses amies – bagues
Marianne Anselin - Hérissée et ses pérégrinations... Après le musée des Arts Décoratifs de Paris, Les vitrines du ministère de la Culture et des Communications du Palais Royal jusqu'au 25 mai 2014...Marianne Anselin – manchette « Hérissée »
 
Vitrines du Palais-Royal et de la galerie de Valois.
Ministère de la Culture et de la Communication.
Jardins du Palais Royal
Paris
accès : 2 place Colette 75001 PARIS
Horaires d’ouverture du jardin: 7h – 20H30

01/04/2013

Patricia Lemaire – portes ouvertes – Journées Européennes des Métiers d’Art 2013 – 6-7 Avril 2013

Patricia Lemaire – portes ouvertes

 portes ouvertes avril 2013 - patricia Lemaire

Les Journées Européennes des Métiers d’Art 2013

 

 

SPO CREATIONS ® Patricia Lemaire
Atelier : 4, rue Lazare Carnot – F 92140 Clamart
Site : www.spo-creations.com
courriel : contact@spo-creations.comTel : 06 64 31 10 40

30/03/2012

Journées Européennes des Métiers d’Art – 30-31 Mars & 1er Avril 2012

Classé dans : Europe,France (FR),INMA (ex SEMA)(FR),METIERS d'ART,Portes ouvertes — bijoucontemporain @ 19:27

Dans toute la France, les Journées Européennes des Métiers d’Art sont une occasion exceptionnelle de découvrir plus de 200 métiers d’art et la passion de près de 4 000 professionnels !

Journées Européennes des Métiers d'Art - 30-31 Mars & 1er Avril 2012 dans Europe logo-journees-europeennes-metiers-art-2012

Entrer dans leurs ateliers, les regarder transformer la matière, les écouter parler de leur parcours et de leur métier, comprendre les enjeux d’une fabrication qui par nature n’est pas délocalisable, toucher du doigt cette passion qui les anime sont des moments forts et inoubliables.

Comme les Maîtres d’Art et leurs élèves, des milliers d’hommes et de femmes à travers l’Hexagone ont choisi d’exercer l’un des 217 Métiers d’art, répertoriés en France. Comme eux, ces hommes et ces femmes, attirés par le beau sont possesseurs/passeurs d’un savoir-faire, d’outils et de gestes, parfois séculaires, qu’ils renouvellent pourtant et adaptent dans un langage contemporain. Lieux de création, les ateliers Métiers d’art français sont vivants, attractifs pour les jeunes qui souhaitent, de plus en plus nombreux, se former à la maîtrise de la matière. Ce seront eux, demain, les dépositaires de cette part unique de notre patrimoine vivant, « l’Excellence française ».

Les Journées Européennes des Métiers d’Art ce sont 3 jours pour se passionner et s’informer, trois jours pour partager des histoires de vies et 3 jours pour peut être faire naître une vocation !

Pour le détail du programme rendez-vous sur le lien « site officiel« 

12/05/2010

EXPO ‘Souffle de VERRE’ – Espace APACE:ART, Lille (FR) – 8-29 mai 2010

BRIGITTE BONNAVE et JUAN RIUSECH EXPOSENT
Du 8 au 22 mai, l’Association ALLIAGES présente le travail de Brigitte Bonnave et Juan Riusech à l’Espace APACE:ART

Devant le nombre important de visiteurs, nous avons le plaisir de vous informer que l’exposition « Souffle de Verre » de Brigitte Bonnave et Juan Riusech a été prolongée jusqu’à samedi 29 mai inclus.

http://18kt.files.wordpress.com/2010/05/expos_bbonnave2010.png

« Soufflée à la bouche, chaque pièce de Brigitte Bonnave est unique. Chaque perle se pare de métaux précieux et de couleurs, elle devient bijou, accessoire, pampille …. Sa plus belle pièce est celle qu’elle va concevoir et réaliser…… sa quête de transparence, derecherche de forme, de lumière, d’effet de matière est son inspiration quotidienne…. Brigitte Bonnave a travaillé pour Agnès b., Christian Lacroix, Goossens Paris, Hanae Mori, Jean-Paul Gaultier, Ji Haye, Lagerfeld Gallery, Nina Ricci, Torrente, Van Lathem, Yves Saint Laurent … Ainsi, chaque pièce a son histoire,Chaque création est une aventure …
Brigitte Bonnave est lauréate du Prix SEMA 2005 pour le département du Nord. »

Expo « Souffle de verre » - Brigitte Bonnave (2010)Brigitte Bonnave

 

 

Espace APACE:ART
ALLIAGES
111, Boulevard Victor Hugo,
59000 LILLE (FR)
Tél. : 03 20 52 68 30 -
alliages.asso@gmail.com

http://www.alliages.org

Ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 17h,
le samedi de 10h30 à 16h30

Créée par Juan Riusech de Haro, joaillier-créateur, en janvier 2009, l’association ALLIAGES, installée dans les locaux d’APACE:ART au 111 Boulevard Victor Hugo à Lille, accueille entre 4 et 6 expositions par an. Expositions pluri-disciplinaires ou thématiques, elles ont pour vocation de faire connaître, principalement, le talent des créateurs issus des arts du feu. Artistes céramistes, verriers, joailliers, plasticiens… ALLIAGES offre une vitrine du travail de créateurs contemporains s’exprimant à travers une large palette de matériaux. ALLIAGES s’est donnée pour mission de soutenir et de promouvoir le savoir-faire des créateurs locaux, régionaux et étrangers. L’ouverture de ce lieu d’exposition a également pour objectif de renforcer l’image de ces métiers en créant une nouvelle dynamique pour les créateurs de pièces uniques.

Enregistrer

23/04/2010

SEMA devient l’Institut National des Métiers d’Art – avril 2010

Classé dans : France (FR),INMA (ex SEMA)(FR),METIERS d'ART,PARIS — bijoucontemporain @ 11:18

La SEMA devient l’Institut National des Métiers d’Art

Le 21/04/2010

SEMA devient l'Institut National des Métiers d'Art - avril 2010 dans France (FR) gouv-logo

Le mardi 20 avril 2010, la Société d’Encouragement aux Métiers d’Art a tenu une assemblée générale extraordinaire dans ses locaux à Paris. Les adhérents ont voté à l’unanimité en faveur d’un changement de nom et de statuts. L’association s’appelle désormais l’Institut National des Métiers d’Art.

L’Institut National des Métiers d’Art, structure unique de référence pour les métiers d’art, est née du rapprochement de l’actuelle SEMA (Société d’Encouragement aux Métiers d’Art) et de la Mission des Métiers d’Art du Ministère de la Culture et de la Communication. Placé sous la double tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication et du Secrétariat d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation, cet institut a quatre missions principales :

- développer une expertise sur les métiers d’art et leur savoir-faire afin de favoriser leur développement et leur diffusion auprès des professionnels, du grand public et des scolaires

-animer l’ensemble des réseaux métiers d’art avec tous les acteurs du secteur (professionnels, services)

-développer la promotion des métiers d’art au plan national et international

-explorer de nouveaux champs de développement culturel dans les domaines des arts plastiques, du design et des arts de la mode.

Ces missions permettront à l’Institut National des Métiers d’Art de poursuivre et renforcer la conduite des objectifs initiaux de la SEMA tout en investissant un champ d’action plus large qui tiendra compte de la diversité des métiers d’art et de l’ensemble de ses organisations professionnelles représentatives, dans une approche transversale et prospective afin de suivre et accompagner efficacement l’évolution et le développement de ce secteur.

Pour en savoir plus : http://www.economie.gouv.fr/discours-presse/discours-communiques_finances.php?type=communique&id=3891

07/03/2010

Les Formations de la Bijouterie-Joaillerie en FRANCE

A chaque métier, sa formation. Il existe, en France et à l’étranger, de nombreuses écoles formant aux divers métiers de la Bijouterie Joaillerie.

bijoutier à son établi

Selon l’apprentissage que l’on recherche, la spécialité et l’approche artistique, mieux vaut être bien renseigné; car les écoles ont chacune leurs critères de formation.

Sur Paris par exemple, on compte 4 grandes écoles proposant des formations en bijouterie joaillerie:

les-mains-du-bijoutier-au-travail

L’école Boulle – Nicolas Flamel
Située près de Nation, au numéro 9 de la rue Pierre Bourdan, cette grande école dont la réputation n’est plus à faire est affiliée depuis peu avec le lycée professionnel de la Bijouterie Joaillerie Nicolas Flamel.
Les formations proposées vont du CAP art du bijou et du Joyau, au DMA, équivalent à Bac+2; plus précisément:

CAP Art du Bijou et du Joyau
Formation Complémentaire en Polissage
Mention Complémentaire en Joaillerie
BMA Art du Bijou et du Joyau
DMA Art du Bijou et du Joyau

L’école De la Rue du Louvre ou BJO Formation
Très cotée également, cette école respecte l’apprentissage traditionnel des joailliers d’hier et d’aujourd’hui. Elle propose une vaste gamme de formations, pour tous les métiers de la joaillerie, et s’adapte aux contraintes de chacun avec des formations en alternances, ou continue, dès la 3ème jusqu’aux formations adultes.

On peut donc passer les diplômes suivants:
CAP Art du Bijou et du Joyau
CAP Sertissage en Haute Joaillerie
CAP Bijoutier option polissage
CAP de Lapidaire
CAP des métiers de la Gravure
CAP Orfèvre
Mention Complémentaire en Joaillerie
BMA Art du Bijou et du Joyau
Stages en formation professionnelle continue

outils_de_joaillier

L’AFEDAP
Ecole privée du 19 ème arrondissement, elle forme surtout à l’approche artistique du métier. Gouachés, recherches créatives, modelage, tant de matière qui développent la créativité essentielle à ce métier. On y suit également des cours de fabrication en cire et métal.

Elle forme en 2 ans au CAP art du bijou et du joyau.
Elle propose aussi des diplômes spécifiques à l’établissement: ceux de fabrication métaux précieux; bureau d’étude (design) et bijou contemporain.

L’institut Cartier
Plus particulier, cet établissement, propose, avec seulement 10 places une formation en alternance en 20 mois au sein même de leur prestigieuse enseigne. Les diplômes sont spécifiques à l’institut, et celui-ci ne s’intègre qu’après obtention du BMA art du bijou ou du CAP avec expérience professionnelle.

enquete_bijoux

Ces écoles sont celles qui proposent le plus vaste choix de formations aux métiers de la Bijouterie Joaillerie, mais il en existe d’autres, en province par exemple, dans des lycées professionnels :

Par exemple, l’Ecole de Saumur, le lycée professionnel Jean Guéhenno de Saint-Amand Montrond, le lycée professionnel de la SEPR, à Lyon, le centre de formation à la bijouterie joaillerie Armelle, à Montpellier, l‘Ecole Tane, à Ploërmel,  etc….

(informations données par le site de « made in joaillerie.fr« )

bijoutier

 

Pour plus d’informations sur les

-FORMATIONS en FRANCE : consulter la base de données de la SEMA / INMA :
SEMA INMA , Centre de ressources des métiers d’art,
Viaduc des Arts, 23, avenue Daumesnil, 75012 Paris.
Tél. : 01 55 78 85 85.
info@inma-france.org

http://www.institut-metiersdart.org/

Schéma des formations aux métiers d’art (fichier pdf à décharger)

France - Formation aux métiers d'art (cf site INMA : info@inma-france.org  http://www.institut-metiersdart.org/    Schéma des formations aux métiers d’art

Lexique des diplômes et formations

Financer sa formation

 

-FORMATIONS en EUROPE : consulter le site MOVEart 
(http://www.moveart.org/fr/accueil.html)

MOVEART - http://www.moveart.org/fr/accueil.html :  Réalisé avec le soutien financier de la Commission européenne dans le cadre du programme Leonardo moveart.org est le résultat d'un projet pilote européen SMART.  Site multilingue (Anglais, Français, Italien et Portugais), facilite la recherche d'opportunités de mobilité à des fins de formation et d'insertion professionnelle dans les métiers d'art.  La base de données sur les organismes de formations en Europe concerne 160 métiers

Dans l’univers de la joaillerie, les domaines d’application sont nombreux et variés.
Pour faire de votre croquis un bijou unique, une palette de talents s’activent, avec pour même passion, cet univers du précieux.

On retrouve donc, l’éventail de métiers suivants:

Le négociant en perles et pierres précieuses

Toujours à l’écoute du client, le négociant parcours le monde à la recherche de la pierre qui nous correspond. Il sait alors reconnaître les qualités qui font les valeurs de chaque pierres, et qui nous rendront toujours notre âme d’enfant devant tant d’émerveillement!

Le Bijoutier – Joaillier

Nous y sommes. Le bijoutier joaillier est le principal maître-d’oeuvre du bijou.
De la maquette à la finition, de la bague au collier, chaque pièce prend vie entre les mains de cet artiste. Après avoir réalisé avec le client le dessin de ses rêves, le bijoutier passe à la fabrication, et le bijou prend forme sous ses doigts de fées.

Le Sertisseur

Sous la demande du Joaillier, le sertisseur donne lumière au bijou. Après avoir étudié le type de sertissage le plus adapté à la forme et l’utilité du bijou, (serti grains, clos, à clous, à griffes) le sertisseur met en place les pierres, et fait entrer lumières et couleurs sur la pièce de joaillerie.

La Polisseuse

Oui, Polisseuse, car dans ce métier, on y trouve principalement des femmes (tout comme en sertissage, il existe très peu de femmes).
Cette magicienne de l’éclat, permet au bijou de s’offrir une finalité. Il est alors poli, miroir ou brossé, et naît une seconde fois en nous offrant tout son éclat. Plus une trace d’outil, plus aucun signe d’intervention humaine, le métal lui-même agit et resplendi.
La polisseuse s’occupe également des bains de rhodiage, effectué sur les bijoux (notamment pour les pièces en or gris afin de leur donner un éclat blanc et net).

Le Graveur

Il n’est pas exclusivement ouvrier en bijouterie, mais également en horlogerie, orfèvrerie, ou en gravure héraldiste.
Le graveur orne nos bijoux, de blasons, de mots doux, ou bien encore réalise des médailles en taille directe dans des matrices.
Il travaille souvent à son compte, et dans de très petites unités.
Pour vos alliances, vous savez maintenant qui aller voir!

(sur le site de la SEMA INMA vous pouvez consulter l’Annuaire Officiel des Métiers d’Art)

10/02/2010

Promoting creation and developmentof sustainable employment in the rare crafts sector / Promouvoir la création et le développement d’emplois durables dans le secteur des Métiers d’Art rares

Classé dans : Europe,INMA (ex SEMA)(FR),METIERS d'ART — bijoucontemporain @ 0:24

Promouvoir la création et le développement d’emplois durables dans le secteur des Métiers d’Art rares -  Enquête visant à identifier les organisations (réseau), ainsi que les modes de transmission du savoir-faire et des connaissances dans le secteur des métiers d’art rares – Commission Européenne – DG 23 – 1998

Promoting creation and developmentof sustainable employment in the rare crafts sector – Survey to identify organisations (network) and channels for transfer of knowhow in the rare crafts sector -  European Commission DG 23- 1998
http://ec.europa.eu/enterprise/newsroom/cf/document.cfm?action=display&doc_id=4292&userservice_id=1&request.id=0

Enquête réalisée par la SEMA (Société d’Encouragement aux métiers d’Art, Paris, FR) et l’UEAPME (l’Union Européenne de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Bruxelles, BE)

logos P

mes débuts dans le monde de l’artisanat d’art ……….. 

SEMA  (Société d’Encouragement aux métiers d’Art)
Viaduc des Arts,
23, avenue Daumesnil,
75012 Paris.
Tél. : 01 55 78 85 85.
Fax : 01 55 78 86 15.
info@eurosema.com
http://www.metiersdart-artisanat.com/ UEAPME (l’Union Européenne de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises / European Association of Craft, Small and Medium-Sized Enterprises)
Rue Jacques de Lalaingstraat 4
B-1040 Brussels
Tel.: +32 2 230 75 99
Fax: +32 2 230 78 61
E-mail: info@ueapme.com

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot