BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

13/04/2011

BANG BANG (MY BABY SHOT ME DOWN)

"I was five and he was six We rode on horses made of sticks He wore black and I wore white He would always win the fight

Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down…. » (Nancy Sinatra)

Reka Lorincz  Brooch: Pinocchio 2011  Plastic,rubin, gold, rubber  Dimension: 90x40x70 mmReka Lorincz  Brooch: Pinocchio 2011  Plastic,rubin, gold, rubber  Dimension: 90x40x70 mm

tednoten_gunbag.jpg
Ted Noten

http://www.designboom.com/cms/images/ridcue/haunt07.jpg
Ted Noten ‘haunted by 36 women’ exhibition  - ‘macha’ as a ring

Michael Dale Bernard, MLTV Evening, plastic, rubber, silverMichael Dale Bernard, MLTV Evening, plastic, rubber, silver

Two creeds jewel collection by Nicolas EstradaNicolas Estrada, Rosary 7, 2008, silver, semiprecious stones, plastic, paper

Nicolas Estrada - Blood / Sangre Nicolas Estrada – Blood / Sangre Necklace

BANG BANG (MY BABY SHOT ME DOWN) dans Bety MAJERNIKOVA (SK) thumb488
Malaika Najem-‘Forgotten’ pendant

This piece (‘Forgotten’ pendant) is about child soldiers and is called “Forgotten”. A subject that sadly still exists in 3rd world countries that are in war whether in Africa, the Middle East or Asia. The average child soldier is under the age of 18 and is forced and manipulated in doing and committing horrors that they are not aware off due to the use of drugs or brainwashing. The child is just an instrument, just a number; just a slave to the gun…the gun is the symbol of power.” (Malaika Najem)

Malaika Najem https://www.facebook.com/group.php?gid=131724863532390=wallMalaika Najem, « A long way gone » necklace, silver, zinc, brass, aluminium, iron, fabric

Boris Bally’s Brave No. 2, 2006Found steel handgun triggers, gold, white sapphire, silver, steel cableMuseum of Arts and Design; gift of the artist in honor of Alex Schaffner, Basel, Switzerland, 2006.
Boris Bally’s Brave No. 2, 2006 – found steel handgun triggers, gold, white sapphire, silver, steel cable – Museum of Arts and Design

Bety Majernikova -  "WRAF" serie - 2008-2009         In this series I try to reflect the omnipresent "war" of today's women with the world surrounding themBety Majernikova ‘Wraf’ series necklace -2008-2009

« In this series I try to reflect the omnipresent « war » of today’s women with the world surrounding them. On one hand I criticize that nowadays society expects from women unrealistic results in many aspects. On the other hand I also aim criticism at women, because they themselves put up with these unrealistic criteria and strive to comply with them. I choose well known symbols as a gun, flower heart… and I am using this cliché symbols on the purpose. I work with it; I build on it a new composition with readable meanings. Dark beats applied to perforated spots on the pieces of jewellery are a symbolic reminder of a gunshot – a bullet – an attack. They are made out of different materials – hematite, marble, glass, steel and pearl-shell. »

Bety Majernikova - WRAF serieBety Majernikova ‘Wraf’ series brooch

 dans blog ArtJewelryForum
Demi Thomloudis

carole-deltenre-collier.1294994000.jpg
Carole Deltenre – collier

In+god%27s+name+chlo%C3%A9+durand+bijou+contemporain dans Boris BALLY (US)
Chloé Durand – broche “in god’s name”

http://a4.l3-images.myspacecdn.com/images02/113/1aa2c28c2d824e42824ae90ef1672113/l.jpghttp://a4.l3-images.myspacecdn.com/images02/137/203e6dca145a4896bbccb4f70f5d7653/l.jpg
Emmanuel Lacoste - »Human Nature » -  box closed & open (2010)

http://a4.l3-images.myspacecdn.com/images02/116/25a18d29176f460a8735862cd69e3e8c/l.jpg
Emmanuel Lacoste - »Human Nature » – Implant – Bullet (2010)

 EXPO amber - Philip Sajet Philip Sajet – amberHalász Előd - "Bang! You're Dead " broochElőd Halász – BANG! You’re Dead

17/08/2010

Je vous ECRIS un bijou ….. les bijoux et l’ECRITURE – EXPO ‘LETTERS+WORDS’ – Taboo Studio, San Diego (USA) – 6 Aout-17 Sept 2010

 EXPO  ‘LETTERS + WORDS-  6 Aout-17 Sept 2010

Taboo Studio
1615½ W. Lewis Street
San Diego, CA 92103 (USA)
619.692.0099

 New Jewelry by   Boris BallyNancy Bonnema –  Trudee HillClare HillerbyBrittany IsenbergNicole JacquardSisterBlocClara VichiSandra Wrightson

See image caption.
Clare Hillerby (UK)- ‘From a Bookseller’ Brooch – silver, silver, found papers, gold rivets, Perspex, patina. (Photo: Shannon Tofts )

http://nicolejacquard.com/nicole/letters_and_notes_I_files/NJ2_00053.jpg
Nicole Jacquard – ‘Letters & Notes’ - Silver, aluminum, nylon cord – 2004-7

Boris Bally, Brooches, Recycled aluminum highway signs
Boris Bally (US)  Brooches  Recycled aluminum highway signs

Trudee Hill, Letters form Words Alphabet Rings, Sterling
Trudee Hill(US) Letters form Words Alphabet Rings Sterling

….et COUP de COEUR pour les bijoux en papier  de  Brittany Isenberg …… !!

Brittany Isenberg, Reinvention Pearl Necklace, Sterling, vintage papers, cultured pearls
Brittany Isenberg (US)-’Reinvention’ Pearl Necklace - Sterling, vintage papers, cultured pearls

Brittany Isenberg, Reinvention Bracelet, Vintage papers, elasticBrittany Isenberg ‘Reinvention’ Bracelet ‘Tessuto di Firenze’- Vintage papers, elastic 2008

Brittany Isenberg, Reinvention Bracelet, Sterling, vintage papers, 14k, cultured pearls, citrine
Brittany Isenberg Reinvention Bracelet Sterling, vintage papers, 14k, cultured pearls, citrine

Clara Vichi, CrOreO Calligraphic Brooch, Silver, patinaSandra Wrightson, Romeo and Juliet Earrings (large beads), Porcelain beads, sterling
Clara Vichi (UK ?)  ‘CrOreO’ Calligraphic BroochSilver, patina
Sandra Wrightson (AU ?) Romeo and Juliet Earrings (large beads) Porcelain beads, sterling

——————————————————–

 

et puis, et puis ………….. (tout à fait en dehors de l’exposition précédemment citée, mais sur le même thème, que j’affectionne particulièrement ….)

PEGAH ASHRAFI _ poesia iraniana (Ecole Poli.Design bijou MILAN)
Pegah ASHRAFI -  poesia iraniana (Ecole Poli.Design bijou MILAN)- paper neckpiece (MERVEILLE !)

Manolya Konuk : The jewels/ Les bijouxManolya Konuk - ‘Les bijoux/ jewels’ – As an integral part to the design of the object , the pattern is not merely decoration of the structure but constitutes the structure of the jewel.
Using «les bijoux» from Baudelaire the text becomes a material, a substance, an object, and each strophe became a jewel to adorn clothes. // Les lettres même forment les motifs, la structure. Le texte devient objet pouvant se disposer comme ornement sur le vêtement, où chaque sphère représente une strophe des « bijoux » de Baudelaire.
Manolya Konuk :  The jewels/ Les bijoux - detailManolya Konuk :  The jewels/ Les bijoux – detail

GENIAL ! :-)
et je ne peux, comme Manolya Konuk, que citer le poème de BAUDELAIRE !
Les Bijoux

La très chère était nue, et, connaissant mon coeur,
Elle n’avait gardé que ses bijoux sonores,
Dont le riche attirail lui donnait l’air vainqueur
Qu’ont dans leurs jours heureux les esclaves des Mores.
Quand il jette en dansant son bruit vif et moqueur,
Ce monde rayonnant de métal et de pierre
Me ravit en extase, et j’aime à la fureur
Les choses où le son se mêle à la lumière.
Elle était donc couchée et se laissait aimer,
Et du haut du divan elle souriait d’aise
À mon amour profond et doux comme la mer,
Qui vers elle montait comme vers sa falaise.
Les yeux fixés sur moi, comme un tigre dompté,
D’un air vague et rêveur elle essayait des poses,
Et la candeur unie à la lubricité
Donnait un charme neuf à ses métamorphoses;
Et son bras et sa jambe, et sa cuisse et ses reins,
Polis comme de l’huile, onduleux comme un cygne,
Passaient devant mes yeux clairvoyants et sereins;
Et son ventre et ses seins, ces grappes de ma vigne,
S’avançaient, plus câlins que les Anges du mal,
Pour troubler le repos où mon âme était mise,
Et pour la déranger du rocher de cristal
Où, calme et solitaire, elle s’était assise.
Je croyais voir unis par un nouveau dessin
Les hanches de l’Antiope au buste d’un imberbe,
Tant sa taille faisait ressortir son bassin.
Sur ce teint fauve et brun, le fard était superbe!
— Et la lampe s’étant résignée à mourir,
Comme le foyer seul illuminait la chambre
Chaque fois qu’il poussait un flamboyant soupir,
Il inondait de sang cette peau couleur d’ambre!

 Manolya Konuk : Parade - Confrontant la forme et le fond,  les cocardes sont un symbole patriotique.  Dentelles de textes d’auteurs français.  Portées comme décoration de parade,  d’une mégalomanie grandissante,  le texte devient décoration d’une décoration.Manolya Konuk : Parade – Confrontant la forme et le fond,  les cocardes sont un symbole patriotique.  Dentelles de textes d’auteurs français.  Portées comme décoration de parade,  d’une mégalomanie grandissante,  le texte devient décoration d’une décoration.

Pour sa broche "cocarde" en feuilles d'argent et or (?) ondulées, percées en mille endroits et superposées les unes sur les autres fabriquant visuellement l'effet d'une dentelle, Manolya Konuk, étudiante de 4e année de l'atelier Bijou de l'Ecole des arts décoratifs de Strasbourg, a reçu le 1er prix de la part de la société HafnerManolya Konuk ‘Parade’ is a succession of 9 rosettes in which the patterns are made out of famous French writings about the nation ( like Voltaire and Rimbaud, Céline). Using the letters as a repetitive pattern, the text becomes a decoration to show off with to all.

Valentine Herrenschmidt : bijoux poèmes, inspirés par ses années de théatre et par « le gout immodéré pour les textes, poésies, refrains, et paroles de vie » (Valentine Herrenschmidt) :

Valentine Herrenschmidt (FR) - 'La vie est belle'  argent 925/1000
Valentine Herrenschmidt – ‘La vie est belle’  argent 925/1000

http://www.valentine-bijoux.com/files/gimgs/3_bracelet-joie.jpg
Valentine Herrenschmidt (FR) -  Collier ‘songe’ argent 925/1000

'ninadinoff'- ring composed of the entirety of Martin Luther King Jr.'s 'I Have a Dream' speech from August 28, 1963 -Nina Dinoff ( ring_a_day challenge)  ring composed of the entirety of Martin Luther King Jr.’s ‘I Have a Dream’ speech from August 28, 1963

Stefano Pedonesi - Anello «Contenitore di Pensieri»: argento, materiale scrivibile - like a tiny "memo" board, you can write/erase on it !!Stefano Pedonesi - Anello « Contenitore di Pensieri »: argento, materiale scrivibile

Serge THORAVAL -  bracelet poeme  peut-être un des 1ers bijoux que j'aie acheté ...  ce que j'aime c'est qu'à chaque fois on crée sa propre poésie .... 1 vers sur chaque anneau ... ça dépend dans quel ordre on les enfile ! :-))  --  one verse on each bracelet - create your own poesie each time you put the lot of bracelets on your wrist !Serge THORAVAL – bracelet poeme – à chaque fois on crée sa propre poésie …. 1 vers sur chaque anneau … ça dépend dans quel ordre on les enfile ! :-) )

——————–

« Secrets de bijoux » – Line Vautrin et onze créateurs d’aujourd’hui (expostion mars-aout 1999) -Musée des Arts Décoratifs, Paris.

Line Vautrin

Une sélection de bijoux de Line Vautrin des années 50 rend hommage à cette artiste créatrice de bijoux, de boîtes en bronze doré et de miroirs en résine ; messages chiffrés, rébus, symboles jalonnent ces œuvres à déchiffrer et mettent en lumière toute la malice ludique de Line Vautrin.«Poète du métal», «experte des petits riens», Line Vautrin possédait l’art de faire surgir des matières dites pauvres du bronze, du laiton, de la résine , des merveilles d’invention destinées à embellir les élégantes de l’après-guerre. Lorsque Line Vautrin, née en 1913, crée ses premiers bijoux elle possède quelques notions de ciselure et de dorure acquises dans l’atelier de fonderie de son père. Mais c’est à l’Exposition internationale de 1937 qu’elle se fait véritablement connaître. Elle ouvre une première boutique rue de Berri, qu’elle transfère en 1943 au 63, rue du Faubourg Saint-Honoré ; plus tard elle restaure un hôtel particulier de la rue Vieille-du-Temple afin d’y installer ses ateliers et son domicile.

La guerre crée une atmosphère propice au développement de la «bijouterie d’art» ou «bijouterie fantaisie», la pénurie de moyens constituant une dynamique par la contrainte.

Jusqu’en 1950, Line Vautrin utilise le bronze doré pour des bijoux et des accessoires conçus dans un genre très personnel souvent allégorique, s’appuyant sur les thèmes de l’amour et de l’amitié, interprétés avec poésie et humour.

http://4.bp.blogspot.com/_YCl7BTh6Gws/R1Ft8f67xzI/AAAAAAAAADo/2IoPthCZNvQ/s1600-R/71a.jpg
Line Vautrinbracelet en bronze doré, « Dante » ou « Composé des neuf cercles de l’enfer », d’après la Divine Comédie (vers 1302) de Dante Aligheri

Au début des années soixante, Line Vautrin s’installe rue de l’Université et abandonne la création de bijoux pour la décoration, créant miroirs et cadres en résine incrustée de petits miroirs colorés, procédé inventé et breveté par elle à la fin des années cinquante. Line Vautrin disparaît en 1996, laissant derrière elle une œuvre riche et élégante, témoignage d’un art où décoration, parure, sculpture et mode se confondent.

Line Vautrin - bracelet rébus 'la parole est d'argent et le silence est d'or'
Line Vautrinbracelet rébus ‘la parole est d’argent et le silence est d’or’ (LA-PAS-RO-L’HAIE-d’(argent)-M’HAIE-le-SI-LANCE-HAIE-d’(or)

Line Vautrin - bracelet 'c'est la vie' - bronze
Line Vautrin - bracelet ‘c’est la vie’ – bronze
… et onze créateurs d’aujourd’hui
Parallèlement à l’exposition de Line Vautrin, une sélection d’œuvres contemporaines révèle le travail de onze créateurs français et étrangers ; tous s’expriment à partir d’une mise en scène d’images et de signes indéchiffrables dont ils donnent et refusent à la fois les clefs. Ils établissent par là une relation particulière entre le bijou et celui qui le porte, ayant moins le souci de l’effet produit que celui d’intriguer, voire de mystifier le spectateur, laissant ainsi au seul propriétaire la véritable connaissance du bijou.

Pour cette raison, ils créent des bagues dont une partie reste cachée dans le creux de la main, des pendentifs dont le décor est enfermé à l’intérieur, des colliers construits à partir d’un texte en fil d’or, des broches anamorphoses dont le motif n’est révélé que par la lumière.

Alyssa Dee Cross, Manfred Bischoff, Patrick Muff, Torben Hardenberg, Johanna Dahm, Ruudt Peters, Christer G. Jonsson, Gilles Jonemann, Florence Lehmann, Brune Boyer et Jacomijn van der Donk participent à cette exposition collective.

 

 » Secrets de bijoux : Line Vautrin et créateurs d’aujourd’hui », Catalogue d’exposition, Musée des Arts Décoratifs, Paris, 10 mars-30 mai 1999, p. 57-58

 

————————–

Ces bijoux, inspirés par les mots et l’écriture, me font penser à d’autres bijoux, eux aussi des « mots contre les maux ». Ces bijoux visualisent les mots/maux, cela ne veut pas dire que les bijoux où l’on ne voit aucun mot n’aient rien à dire ! Au contraire ! tout bijou est un message …. tout bijou « parle » à celui qui le porte, qui l’a choisi, qu’il a touché ….

Akiko KURIHARA  "1000 G" necklaceAkiko KURIHARA  « 1000 G » necklace« necklace consists in 1000 similar characters, the ‘G’- each ‘G’ weights exactly one gram (1g) and the total wight of the necklace is thus 1kg.« 

http://www.victoriacontreras.com/VICBIJOUX/imweb/literat/mfunambule.jpg
Victoria CONTRERAS Romantic, poetical typographic jewels- each piece featuring a quote by a famous author…

http://bijoucontemporain.i.b.f.unblog.fr/files/2010/03/eunyeongjeongthosesweetwordsexpopaperorplastic.jpg
Eun YEONG JEONG – ‘Those sweet words’ 2007 – Silver, Letters from DY (paper), Wool, Nylon Thread

Ela CINDORUK  - let my words be.. earrings
Ela CINDORUK  – let my words be….. earrings

Colleen Baran - translation series -Love and Lust Bracelet (2003)-polyester resin, ink, Mylar, acrylic
Colleen BARAN – translation series -’Love and Lust’ Bracelet (2003)-polyester resin, ink, Mylar, acrylic -Varied conotations of the words love and lust translated into 26 global languages

Fatima Tocornal - el corazon inspira la palabraFatima Tocornal – TEMA: LO SECRETO – el corazon inspira la palabra

michaela_niegemann necklace - 2
Michaela NIEGEMANN necklace – copper & rubber- words, words, words ….
« Michaela Niegemann chooses forgiveness, understanding, love and hurt as the focus for her jewellery of copper and rubber, and uses silhouettes of people who have hurt her and those that she loves as nail-clad pendants.  » (mocoloco)

« This is my jewellery about love and pain. But most of all about forgiveness and understanding. Words that say forgive me.  Wine labels shaped as tears and together they create a mess.  Silhouettes of a secure love. The wine bottles on a fragile string. The nails against my body.« (Michaela NIEGEMANN)

[CIMG3876.JPG]
Michaela NIEGEMANN necklace – rubber & steel – 2009- ( year at Ädellab/Metal Design)

http://3.bp.blogspot.com/_nddR2qZRq5E/S7ChaePjUhI/AAAAAAAAAF4/GshL074WIbs/s1600/CIMG6554.JPG
Michaela NIEGEMANN necklace – copper & rubber

 Kat Cole - 'Can't Find the Words' Brooch  Brooch in steel, tin and brass. 2.5 x 1.5 x .25".  Exhibit: Women Working WordsKat Cole – ‘Can’t Find the Words‘ Brooch  Brooch in steel, tin and brass. 2.5 x 1.5 x .25″.  (Exhibit: « Women Working Words » at Facere Gallery)

Galatée Pestre - Une histoire qui n'en finit pas... Never ending story..Galatée Pestre – Une histoire qui n’en finit pas… Never ending story..

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot