BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

07/02/2016

EXPO ‘Les 5 éléments – Opus 4 le Feu/le Métal’ – Pôle Bijou Baccarat (FR) – 14 Janv.-19 Juin 2016

exposition

«les 5 éléments – Opus 4 le Feu/le Métal»

Du 14 janvier au 19 juin 2016 au Pôle Bijou Baccarat

 inauguration 27 janvier 2016, 17:43Exposition "les 5 éléments - Opus 4 le Feu/le Métal" Du 14 janvier au 19 juin 2016 - Pôle Bijou Baccarat:
 
La théorie des cinq éléments est une façon traditionnelle de décrire et d’analyser le monde. Pour l’Occident, elle a été fondée par les philosophes grecs (notamment Empédocle au Ve siècle av. J.-C.). Pourtant, des théories assez similaires existent aussi dans de nombreuses autres civilisations et tout particulièrement dans le monde asiatique. Elle est basée sur l’hypothèse selon laquelle tous les matériaux constituant le monde seraient composés d’un ou plusieurs de ces 5 éléments (Terre, Eau, Air/le bois, Feu et l’Éther/métal), en plus ou moins grande quantité  et en réguleraient les principes de fonctionnement dans des cycles d’engendrement ou de destruction. Ce projet d’exposition se décline sur 2 ans, chaque élément étant présenté tour à tour …
*
Béatrice Balivet collier Namibie   " Pôle Bijou - "Les 5 éléments - Le feu". 27 janvier, 17:43 ·: Béatrice Balivet collier Namibie – feutre – Terres de feu – Voyages immobiles
« Le feu, la brûlure du soleil sur des terres desséchées et arides, tout en ocres et fauves, le désert dévoré de chaleur. Le feu qui couve sous la terre.  A travers mes voyages immobiles, faits de livres, de photos, d’images et d’imaginaire, de sensations et de souvenirs, j’ai travaillé à partir de laines jaunes, oranges, rouges… couleurs du feu.  J’ai d’abord créé des surfaces tourmentées, comme consumées de chaleur, faites de failles, de crevasses, de reliefs… inspirées de volcans et de déserts. Ensuite, mes voyages m’ont entraînée, sans que j’y prenne garde, dans d’autres terres de soleil, d’abord chez les Masaï puis à Madagascar au milieu des étranges Tsingy Rouges.
Enfin, ces voyages m’ont ramenée vers la chaleur rassurante du feu qui brûle doucement dans la cheminée l’hiver et j’ai voulu ces bijoux légers, doux et chauds à porter. »
Marion Fillancq- broches "sexy silex", 2015 Silex pailleté: Marion Fillancq- broches « sexy silex », 2015 Silex pailleté
Marion Fillancq présente ici une série de pièces inspirées de la préhistoire, cette époque qui a vu naître le feu. Verrier et bijoutier, son travail, déjà établi autour d’une démarche inédite de relecture des techniques de taille des roches dures de l’époque, se voit enrichi d’un regard plus large sur l’archéologie.
Ainsi on peut reconnaitre un briquet gaulois revisité en objet de main design, des broches en silex pailleté (oui car le silex, c’est sexy!), ou des colliers amulettes renfermant des éclats de taille, décorés à la feuille de cuivre brulée (par Caroline Coiffet)
Felicie Colin - Aries -   Felicie Colin - collier « Aries »
  »Ce travail repose sur le matériau utilisé: la calamine.- La calamine, dans le milieu industriel de production de l’acier est considérée comme un déchet. Elle est également appelée «perte au feu». Cette calamine se forme lors du processus de réchauffage de l’acier, à très haute température, environ 1250°. Sous l’action combinée de la température et de l’air, une couche d’oxyde,
plus ou moins épaisse en fonction du temps, se forme alors à la surface de l’acier… Au travers du bijou je souhaite redonner de la noblesse et une certaine douceur à un matériau brut, qui, au départ, est considéré comme une calamité. »
Le FEU - Pôle Bijou Baccarat - Catherine Kingue - collier Luci: Catherine Kingué (FR) – collier « Luci »
« Après avoir créé et exposé la collection Abysse, installé quelques pièces uniques dans un cabinet d’histoire naturelle, travailler sur l’élément FEU s’imposait comme une évidence pour Katherine Kingué. Elle présente aujourd’hui les FILLES DU FEU, des créations d’une autre dimension. Techniques réinventées, matières naturelles, chimiques ou inédites, qu’elle tisse, casse, colle, brûle, mélange, brode et rebrode, jusqu’à ce qu’elle en obtienne la quintessence  : Pyromane, Luci, Sacrifices, Magma, les bijoux des filles du Feu. »

Expo FEU - pole bijou - Nevin Arig - broche bleu orange: Nevin Arig – broche bleu orange
« Capture des couleurs dans le ciel, éclat de lumière du matin, goutes sur les jeunes feuilles, agréable fraîcheur d’un soir d’été… C’est comme ça que je définis le départ de mon travail. » Ses bijoux racontent une histoire et expriment ses pensées. Chaque pièce unique est le fruit du hasard et de l’alchimie des couleurs Il faut les toucher, les caresser… Nevin Arig les a créées pour illuminer la vie de tous les jours. Souhaitant offrir 1 moment de beauté et 1 concentration d’énergie positive dans un monde où tout est codé et classé par les traditions.

bracelet bois peint - Anne Claustre - expo FEU Pôle bijou Baccarat Anne Claustre – bracelet bois peint - 
« Le feu fait partie de l’environnement du bijoutier. Il lui permet de transformer le métal pour lui donner des formes. Il lui permet de le modeler, de lier des pièces entre elles, de les solidariser de façon durable. Mais il est destructeur sʼil n’est pas contrôlé. Le feu, c’est l’embrasement, les formes pointues qui s’élèvent vers le ciel, le rouge, l’orange, le jaune, c’est le crépitement et le mouvement, la flamme amoureuse. Mais lʼaprès feu, ce sont des formes aplaties, des noirs, des gris, des matières creusées, boursouflées, noircies… délaissées. » Les pièces présentées par Anne Claustre ont un lien avec le « pendant », lʼaprès… et l’entre-deux. Paradoxalement, elles ne sont, pour la plupart, pas en métal. Préférant utiliser pour certaines pièces d’autres matières qui, par leur forme ou leur couleur, ont permis de mieux évoquer ces différentes étapes. »

 

Pôle Bijou
13 rue du Port
54120 Baccarat (FR)

http://www.polebijou.com

 

Enregistrer

Enregistrer

04/07/2015

EXPO ‘Les 5 éléments – Opus 3 l’Air’ – Pôle Bijou Baccarat (FR) – 16 Juin-22 nov. 2015

exposition « Les 5 éléments – Opus 3 l’Air »   dès le 16 juin au Pôle Bijou Galerie !

 Pole Bijou - L'AIR juin 2015
 
La théorie des cinq éléments est une façon traditionnelle de décrire et d’analyser le monde. Pour l’Occident, elle a été fondée par les philosophes grecs (notamment Empédocle au Ve siècle av. J.-C.). Pourtant, des théories assez similaires existent aussi dans de nombreuses autres civilisations et tout particulièrement dans le monde asiatique. Elle est basée sur l’hypothèse selon laquelle tous les matériaux constituant le monde seraient composés d’un ou plusieurs de ces 5 éléments (Terre, Eau, Air/le bois, Feu et l’Éther/métal), en plus ou moins grande quantité  et en réguleraient les principes de fonctionnement dans des cycles d’engendrement ou de destruction. Ce projet d’exposition se décline sur 2 ans, chaque élément étant présenté tour à tour …
*
Troisième volet de l’exploration par les artistes de la théorie des cinq éléments, cette « façon » traditionnelle de décrire et d’analyser le monde… L‘élément abordé est donc L’AIR traditionnellement associé au BOIS. Au travers d’un parcours élaboré en collaboration avec 20 artistes, vous pourrez découvrir des approches créatives très variées, certaines se basant sur sa matérialité (vent, portance…), d’autres sur des aspects plus symboliques … parfois avec tendresse, parfois avec humour, mais toujours avec un grand raffinement.
 ***

Artistes invités : Uli Strempel (Allemagne) – Patricia Alvarez et Sol Flores (Argentine) – Aurélie Adam — Béatrice Balivet –  Christine BordeMarie Charpentier — Claude Dahmen — Morgane Fieschi –  Marie Flambard Françoise Gold-DalgElisabeth HansAnne-Emmanuelle Maire –  Marie MassonSophie MouleyreStefano Poletti –  Corine Sautot — Amira Sliman et Térésa Vouters (France) — Michèle Ludovicy-Hansel (Luxembourg)

 Uli Strempel - Boucles d'oreilles tulip Uli Strempel - Boucles d’oreilles tulip -  
«Je travaille sur la combinaison du travail du métal et les techniques textiles.  Cela donne au métal un aspect matériel tout à fait différent. La texture des pièces est définie par l’interaction entre l’opacité et la transparence, gardant toujours le style textile.  Une forme plastique naît du tricotage d´un fil d´argent très fin. Celui-ci, affermi et structuré par des couches superposées, est plusieurs fois chauffé, soudé et modelé. D´autres ouvrages conservent le caractère du tricotage, sans être retravaillés. Ces travaux filigranes oscillent entre transparence et consistance, formation et désorganisation, comme une expression d´un cycle naturel, le temps qui s´écoule».
Morgane Fieschi   - Broches ballons  - Morgane Fieschi   – Broches ballons
« Le jeu – Jeux de regards, jeux d’argent, jeux de hasard, jeux d’enfant, jeux de cartes, jeux de séduction, jeux de mots… Le jeu est omniprésent dans notre quotidien et nos relations humaines.  Amusant, apaisant, rassurant, passe-temps, parfois dangereux, il influence les créations de Morgane et oriente son travail vers le détournement et la transformation d’objets issus de l’univers du divertissement (carte à jouer, super héros, vinyle, figurine,…). Revisités et associés à des métaux précieux, ils apportent une dimension positive, ludique, graphique ou poétique au bijou. À la fois plaisir des yeux et plaisir du jeu, il invite tantôt à s’amuser, à toucher, à souffler, à questionner… »
Marie Masson -bijou poireMarie Masson – Bijou poire -   Bois tourné, élastique | Hand turned wooden, elastic
« Le corps paré, sculpté, performé, sont les trois axes qui constituent l’ensemble du travail de Marie Masson. A travers les notions de parure, de bijou contemporain et autres objets singuliers, le corps est sous observation, mis à nu, décortiqué voire défragmenté. Telle une expertise qui aboutie à un corpus d’objets corporels, son travail se situe entre la sculpture, le bijou et la performance. Ces objets interrogent le corps en tant que support. 
En proposant des postures et gestuelles inattendues, ces sculptures invitent à avoir une nouvelle perception de son propre corps, de celui des autres et de l’espace.  Cheveux, crins, poils et peaux, racontent la mise à nu du corps. Sur mesure, elle assemble, détourne, et met en évidence des attributs naturels de l’Homme. Elle propose des objets singuliers, restituant une intimité artificielle. Son travail se situe à la croisée de ces matériaux et des problématiques du corps et de la perception que nous en avons.
“L’élément air fait écho avec mon travail d’objets corporels. Les cheveux au vent, avoir la chair de poule, ces expressions reflètent bien le contact direct de la peau avec l’air.  L’épiderme respire, la chevelure est en mouvement, les poils sont irisés, les plumes sont déployées. Cela amène par la suite au bois tourné qui s’apparente à une colonne vertébrale humaine, animale, végétale. »
Marie Flambard  - Collier plume - | par Pôle BijouMarie Flambard  – Collier plume –
Collection Eventail : “L’éventail est un accessoire de parure aux aspects multiples. J’ai souhaité m’intéresser à cet objet et me questionner sur ses fonctions, afin d’en accentuer ou d’en réinterpréter le sens par le biais de trois réalisations. Il sert à éventer, de par sa fonction première, j’ai donc souhaité rapprocher sa forme de celle de la feuille de ginkgo, ayant une structure très particulière, lui permettant de s’envoler très loin.  Il sert à parer le corps, dont il a un rapport plus lointain que les autres éléments de parure. J’ai donc souhaité amener le corps jusqu’à lui, en créant un éventail en cheveux, qui lorsqu’il est agité crée un effet de cheveux au vent.  Il sert également à cacher et à dévoiler partiellement dans un jeu de séduction. Mais il est aussi un rempart entre l’autre et soi-même, comme une paroi de protection.  C’est en lien avec ces aspects que j’ai créé l’éventail miroir, accompagné de dentelle.” Collection Plumes : “De quel animal peuvent bien provenir ces plumes ? Celles d’un phénix ? Sans doute pas. D’un oiseau robotique ? Non plus.  Il s’agit en fait d’imitation de la réalité, afin de créer une fausse nature aseptisée, une nature fabriquée de toute pièce par l’Homme et la Machine.   Cette œuvre alliant plastique et verre est une interrogation sur le fac-similé et le rapport au naturel.”
Sol Flores - Pin's plane -   Sol Flores - Pin’s plane
« D’après le dictionnaire un avion est un aéronef à ailes fixes à la densité plus importante que celle de l’air, mais dont les ailes et l’espace de fret lui permettent de voler…   Toutefois pour réellement voler… bien plus que cela est nécessaire…   Dans ma collection d’avions je cherche à créer des avions inutiles – en utilisant des matériaux jetés, dont la destination devait être les déchets puis l’oubli.  Une flotte peu pratique, des avions le plus ridicule possible, par l’assemblage de pièces dans des positions maladroites et incohérentes.  Parce que l’apprentissage du vol n’a rien de facile …personne n’apprend chuter.  Mais la vie sur le sol… est ennuyeuse ».
Patricia Alvarez para "l'AIR -pole Bijou"Patricia Alvarez - Collier rythm1 collar -
“L’Air que nous respirons nous donne la vie. Tous les hommes, animaux et plantes respirent le même air. C’est cet air ne nous maintient pas seulement en vie, il nous permet d’entrer en contact avec l’extérieur. L’Air est un élément que nous ne pouvons jamais s’approprier. On peut simplement “l’utiliser” et le “partager”. Il contribue et assure le bon fonctionnement de notre organisme et de notre esprit.” 
Béatrice Balivet -  Derrière les rideaux, l'air est bleu comme... Béatrice Balivet –   Derrière les rideaux, l’air est bleu comme …
« J’ai choisi de regarder le vent à travers ces anciens rideaux de perles que l’on trouvait aux portes d’entrée laissées ouvertes l’été. Ils bougeaient, s’entrechoquaient, s’envolaient au rythme des déplacements de l’air. J’ai donné à l’air un peu de la couleur du ciel, depuis le cyan, jusqu’à l’outremer, en passant par le pastel, le bleu calme et le bleu tempête. Le bleu de l’heure bleue, ces quelques minutes entre le jour et la nuit, quand l’air est si calme et que le ciel devient un instant plus bleu que le bleu ciel du jour. Le bleu doux d’une écharpe de brume, composée de liens feutrés à travers lesquels l’air peut s’immiscer. Des bleus gris nuancés, légers, comme suspendus dans un soupir de vent.
J’ai travaillé essentiellement à partir de perles feutrées pour rappeler ces rideaux de perles. Elles sont glissées sur des câbles acier ou des fils pour la légèreté, le mouvement. Pour accompagner le souffle du vent.”
13 rue du Port
54120 Baccarat (FR)
http://www.polebijou.com

 

 

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot