BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

13/10/2010

EXPO ‘Henri GARGAT, L’Empreinte’ – Espace Solidor, Cagnes-sur-mer (FR) – 23 oct. 2010-13 Fevr. 2011

Henri GARGAT, L’Empreinte

EXPO Henri GARGAT

« Le bijou est un des accès à l’homme et l’exemple explicite de cette connexion intime est révélée ici. L’histoire du bijou, aujourd’hui, n’est plus limitée à cet empilage de périodes, de styles, d’évolutions parallèles à la société, mais porte son regard sur les êtres qui les créent, les portent, les révèlent. Cette approche est évidemment induite par l’art contemporain, l’impact de la psychanalyse et de la sociologie. Parler de résilience en bijouterie est certes nouveau, mais en soi n’a rien d’exceptionnel. Voir le bijou comme un simple objet serait réducteur, alors qu’il s’ouvre à l’interdisciplinarité. « 

EXPO 'Henri GARGAT, L'Empreinte' - Espace Solidor, Cagnes-sur-mer (FR) - 23 oct. 2010-13 Fevr. 2011 dans Agathe SAINT-GIRONS (FR) 33665_105077989558177_100001679291868_37590_4603995_n
Henri Gargat portant le bijou de main ‘Tatou‘, index main gauche, ébène, or, 1987

73094_105083236224319_100001679291868_37663_5564213_n dans Ateliers de Fontblanche (FR)

Henri Gargat - pectoral ebene, clef d'or- 1982 - photo Edouard Rousseau
Henri Gargat – pectoral ebene, clef d’or- 1982 –
(photo Edouard Rousseau)

73094_105083232890986_100001679291868_37662_6463811_n dans Claude PELLETIER (FR)
Henri Gargat préparant la maquette d’un pectoral en ébène à l’Ecole de Fontblanche*, lors du symposium d’E.P.O.C.,1979

Henri Gargat - bijou de main
Henri Gargat - bijou de main majeur et annulaire ‘Transparence’ – plexiglass- (photo Edouard Rousseau)

69385_105077892891520_100001679291868_37589_1558077_n dans Espace SOLIDOR Cagnes-sur-mer
Henri Gargat portant ‘l’Anneau de force‘, index main gauche, bronze doré, 1992

Henri Gargat - l'anneau de force
L’anneau de force

69853_105081142891195_100001679291868_37652_6246271_n dans Exposition/Exhibition
Henri Gargat Bijou de main, annulaire main gauche, or, diamant, 1985

http://mad.lesartsdecoratifs.fr/ow2/MADjanvier2008/images/FNAC89146-96455.JPG
Henri Gargat  - bracelet 1984 – collection du Musée des Arts Deco., Paris

Henri Gargat - bague spirale index gauche or
Henri Gargat – bague spirale index gauche or- 1983 - coll. du Musée des Arts Deco., Paris - (photo Edouard Rousseau)

73792_105078109558165_100001679291868_37592_6685552_n dans Florence LEHMANN (FR)
Henri Gargat portant un bijou de main, fil d’acier gainé noir, or, diamant, 1985

« Valoriser les liens par le bijou, permet de toucher à quelque chose de plus immortel, une énergie positive souhaitée ici en invitant six bijoutiers qui lui rendent hommage: Virginie Campion, Otto Künzli, Florence Lehmann, Franck Massé, Claude Pelletier, Agathe Saint Girons.
Chacun d’eux a choisi une pièce pour Henri. »

EXPO Henri GARGAT - Franck Massé
Franck Massé – bijou d’épaule ‘Pierre levée’ – pierre de Sologne, épingle acier inoxydable

EXPO Henri Gargat - Agathe St Girons - bague verre & mercure
Agathe Saint Girons – bague verre & mercure- 2010

EXPO Henri GARGAT - Florence Lehmann -
Florence Lehmann -’Autoportrait au miroir’ – photo d’un pendentif de la série ‘domino’, plexiglas, inox poli, miroir – 2010

Colloque de clôture        a été    ANNULé

« Les pionniers de l’Avant-Garde, du bijou d’auteur au design : présentation des pionniers de l’avant-garde français, l’implication des industriels, l’évolution des marchés et les positionnements aujourd’hui – Présence de bijoutiers, d’industriels, de spécialistes du design ou bureau de stylesEspace Solidor – Vendredi 11 février 2011 – Ouvert à tous

 

Plus on découvre le travail d’Henri Gargat, plus on est impressionné, émerveillé, et, personnellement, ému. Par le personnage, par sa simplicité et sa force, par son silence et son travail, par sa volonté, par son caractère entier, d’un autre temps ….. oui, émue. Ce serait un tel honneur de le rencontrer, mais, surtout, de porter un de ses bijoux ! …………

 

Espace Solidor
Place du Château – Haut de Cagnes
Cagnes-Sur-Mer
Renseignements : 04. 93. 73. 14. 42.

Télécharger le catalogue : Cliquez ici

 

* Ecole de Fontblanche
Les Ateliers de Fontblanche
30, rue des Marronniers,
30000 Nimes, France
Tél : +33 (0)4 66 29 55 41
Association fondée en 1976. Groupement de créateurs en arts plastiques et de personnalités du monde des arts, des lettres et des sciences.
Les objectifs de l’association sont d’assurer une formation supérieure (arts plastiques et bijoux contemporains) et de constituer un lieu de rencontres et de recherches dans les domaines de la création des formes.

25/02/2010

CAGNES-sur-MER (FR) – Espace SOLIDOR – Collection permanente – Musée

Labellisée «Ville Métiers d’Art», Cagnes-sur-Mer s’investit, depuis plus de dix ans maintenant, dans la promotion du bijou contemporain. Les expositions se succèdent ainsi régulièrement à l’Espace Solidor, au pied du Château Grimaldi et accueillent de nombreux artistes français et étrangers de renommée internationale.

Aujourd’hui, le fonds permanent constitué d’œuvres originales acquises au fil de ces événements culturels, offre un regard unique sur le bijou et la création contemporaine. Composé d’or, de pierres précieuses, de métaux divers, de matières composites, de bois et même de papier, le bijou contemporain illustre la maîtrise et le talent des artistes qui le façonnent, au gré de leur inspiration, de leur culture et de leur sensibilité.

Solidor-fonds permanentsolidor-expoCagnesS - regard sur L'Estonie

Récemment, la collection s’est enrichie avec les dernières acquisitions de Kadri Mälk, Tanel Veenre et Piret Hirv de l’exposition «Regard sur l’Estonie» (juin 2007).

Tanel veenreKadri Mälk - brooch -'the order of garter' Cork, silver, synthetic sapphires , smoked quartz, ebonyPiret Hirv - broche 'two' - or

Tanel Veenre – broche
Kadri Mälk – brooch -’the order of garter’ Cork, silver, synthetic sapphires , smoked quartz, ebony
Piret Hirv – broche ‘two’ – or

Ces bijoux, qui dépassent la simple fonction esthétique d’ornement du corps sont à eux-seuls de véritables porteurs de message, aux formes surprenantes et aux matériaux insolites.

Artistes représentés :
Christel Balez – Robert BainesGijs BakkerArlette BaronIris BodemerFrédéric BrahamChristophe BurgerJoaquim Capdevila – Faust Cardinali – Françoise et Claude ChaventCathy ChotardCostanza – Xavier Doménech – Gabriele Dziuba – Eva Eisler – Denis Essayie – Joël Faivre-Chalon – Karl Fritsch – Kyoko Fukuchi – Henri GargatEsty GrossmanSophie HanagarthMari IshikawaGilles Jonemann – Mila Kalnitzkaya – Kepa KarmonaMichaela KirchnerElisabeth KrampeFlorence LehmannPatricia LemaireBenjamin LignelNel Linssen – Michail Maslennikow – Paul McClureAmandine Meunier – Astrid Meyer – Ted NotenRitsuko OguraSuzanne Otwell-NegreClaude PelletierRamon Puig-Cuyas – Anna Raigorodskaya – Gerd Rothmann – Julie Rouault – Agathe Saint-GironsKiff SlemmonsJanna SyvänojaTorunChristophe VerotWabéAnnamaria ZanellaChristoph Zellweger

Wabé broche papier maché - 2002solidor-Mari Ishikawa-Necklace-Blooming Red-2004- japanese kozo paperCathy Chotard

Wabé broche papier maché – 2002 (bon, pas au musée, c’est la mienne !)
Mari Ishikawa – Necklace-Blooming Red-2004- japanese kozo paper
Cathy Chotard

Espace SOLIDOR
Place du Château, Haut-de-Cagnes
06800 – Cagnes-sur-Mer
France
Telephone: +33 4 93 73 14 42
Fax: +33 4 93 22 19 09
M. Roland Constant
mail: r.constant@cagnes.fr

chaque exposition qui a lieu à l’Espace Solidor est mise en ligne sur le site de la ville :
www.cagnes-sur-mer.fr/  onglet “culture”.
(merci de cette précision donnée par l’Espace Solidor :-) )

23/02/2010

Musée des Arts DECO, Paris – galerie des bijoux

Arts décoratifs – Collections – Parcours – Galerie des bijoux

Musee Arts Deco PARIS - Galerie des bijoux

Période contemporaine

À partir des années 1960 les créateurs modifient de façon spectaculaire l’usage des matériaux de la bijouterie traditionnelle. À l’étranger, plus encore qu’en France, certains cherchent à dépasser l’idée qu’un bijou puisse être seulement signe de richesse. L’Anglais David Watkins, le Néerlandais Onno Boekhoudt, le Suisse Christoph Zellwegger, la Norvégienne Tone Vigeland, pour ne citer que quelques-uns des artistes de la collection, travaillent volontairement sur des matériaux pauvres et proposent un nouveau rapport au corps. Traitant l’argent comme une dentelle, le torque Mains de la Néerlandaise Jacomijn van der Donck est caractéristique du bijou mi-parure mi-vêtement. Les étonnantes écharpes en papier bonbon ou pellicule photographique de la Suisse Verena Sieber Fuchs  jouent plus encore de la confusion entre vêtement et ornement. En Italie, en revanche, le travail de l’or garde tout son prestige. Une école située à Padoue (Le Arti Orafe) a notamment formé, depuis les années 1970, des créateurs remarquables qui travaillent essentiellement la matière précieuse tout en jouant sur les textures et en affirmant l’omniprésence de la géométrie. Le musée possède des œuvres de Francesco Pavan, Giampaolo Babetto et Annamaria Zanella.

Jacomijn VAN DER DONK, collier-col mains - 1994 -argent

Jacomijn VAN DER DONK, collier-col mains – 1994 -argent

Sur la scène internationale, la France s’illustre depuis les années 1970 par le renouvellement des matériaux sans mettre totalement de côté le travail des matières précieuses. Grande créatrice de bijou de ces années, Costanza utilise indifféremment or et altuglas pour de spectaculaires bagues ou pectoraux. Henri Gargat défend également les matières non conventionnelles, même si sa formation traditionnelle lui a laissé le goût des matériaux nobles qu’il glisse toujours subtilement dans ses bijoux, comme en témoigne le bracelet du musée, pièce en aluminium articulée grâce à des vis en or. Afin de faire sortir le bijou de son carcan traditionnel de préciosité, Jean Dinh Van puise ses sources dans le quotidien (pendentif Lame de rasoir) et dans certaines civilisations (pendentif Pi). Gilles Jonemann utilise ardoise, bois, plastique ou graines en y ajoutant toujours une note précieuse. Un collier en écailles de poisson et or, un autre en galets montés sur fil de pêche ainsi qu’une bague en graine de Ségou et argent illustrent cette tendance. Le travail sur la matière reste au centre des recherches : Claude et Françoise Chavent avec leurs étonnants effets de volume, Cathy Chotard avec ses accumulations de minuscules pastilles de métal, Monika Brugger avec son métal repercé.

Claude et François CHAVENT - collier pavés

Claude et Françoise CHAVENT – collier pavés

Cathy Chotard - Collier (2007),  or 750 18 carats de 16 grammes, fil synthétique «siglon». 20 cm de diamètre - «Ce collier est né de la vision d’une toile d’araignée traversée par la lumière. De minuscules débris végétaux reposaient sur cette toile. Ainsi a surgi l’idée de mettre l’or en suspension». Pour cette pièce, la créatrice a divisé 16 gr d’or en 3000 minuscules fragments. Reliés délicatement entre eux, ils semblent aimantés et forment une voie lactée lumineuse, presque immatérielleCathy Chotard – Collier (2007),  or 750 18 carats de 16 grammes, fil synthétique «siglon». 20 cm de diamètre

Musée des Arts DECO, Paris - galerie des bijoux dans Annamaria ZANELLA (IT) photo3Gilles Jonemann

Dans une veine totalement différente, les bijoux de Claude Lalanne utilisent ses deux techniques favorites : empreinte et galvanoplastie. Moulant tout ce qui l’inspire, elle reprend dans son collier Lèvres les audacieux moulages de seins qu’Yves Saint Laurent avait choisis pour ses défilés en 1969 tandis que son collier Ronces est étonnamment agressif pour un bijou.

Tout en restant à l’écart des grandes maisons de joaillerie, Jean Vendôme a aussi su mettre admirablement en valeur le travail des pierres. Sa bague Ferret, articulée sur la main, témoigne de ses recherches sur la mobilité du bijou.

Ces dernières années, la joaillerie a connu un nouveau souffle. Les œuvres récentes de JAR, Cartier, Boucheron, Chanel, Van Cleef et Arpels, Lorenz Baümer et Solange Azagury Partridge témoignent de ce renouvellement. L’importance de la couleur dans la joaillerie contemporaine est particulièrement évidente dans ces pièces qui puisent leur inspiration à des sources très diverses. Le bracelet de JAR est exemplaire de la liberté d’expression de son créateur qui privilégie couleur, mouvement et emploi d’une grande variété de matériaux. Les références aux collections lointaines, qui ont toujours été si importantes chez Cartier, trouvent dans des collections récentes comme Baiser du dragon une nouvelle expression. Deux jeunes créateurs de joaillerie, Solange Azagury Partridge et Lorenz Baümer, ne se laissent pas enfermer dans des thèmes traditionnels : la bague Days of the week de la première et le bracelet Légumes du second sont emblématiques de leur humour associé à la perfection et à la rigueur.

 

Musée des Arts déco­ra­tifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris

Tél. accueil : 01 44 55 57 50
- du mardi au dimanche de 11h à 18h – dernier billet vendu à 17h30
- le jeudi : nocturne jusqu’à 21h – dernier billet vendu à 20h30
- fermés le lundi.

Département Art nouveau, art déco, bijoux
Evelyne Possémé, conservatrice en chef
Tél. : 01 44 55 58 15
Mél. : Evelyne.Posseme@lesartsdecoratifs.fr

http://www.lesartsdecoratifs.fr/

Bibliothèque des Arts décoratifs
Tél. : 01 44 55 59 36
Fax : 01 44 55 59 89
Mél. : bibliotheque.artdeco@lesartsdecoratifs.fr

107RIVOLI, l’espace boutique
Tél. : 01 42 60 64 94
Tél. librairie : 01 42 60 64 95
Mél. : artcodif@lesartsdecoratifs.fr

Book bijoux Musee sArts Deco

BOOK : La Collection de bijoux du musée des Arts décoratifs à Paris
36 pp, 106 ill. – broché
Edns Les Arts Décoratifs, 2004
Distribution Vilo
20€ – commande possible à commandes-editions@lesartsdecoratifs.fr

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot