BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

16/02/2010

EXPO ‘Pensieri preziosi 5: La llibertat de la Joia – Padova (IT) 19 dec 2009-28 fev 2010 -PROLONGATION 10 MARS

Prorogata fino al 14 marzo 2010
Precious Thoughts / Pensieri preziosi

Innovation, colour and energy: jewellery from Escola Massana of Barcelona

EXPO pensieri Preziosi

The fifth edition of “Precious Thoughts” presents by the works of seven internationally famous artists the Spanish contemporary jewellery developed at the Massana School of Barcelona.
After the important exhibition, “Artistic Jewellery – Padua and its Jewellery School” and last year’s review,“The Jewellery of Nature”, presenting Dorothea Prühl and the German School at Halle, with “La llibertat de la Joia” the same cultural path is continued to present the contemporary art of jewellery to the residents.
This is a cultural event of great importance carried on by the Department of Cultural Affairs of the City of Padova as Italy has not yet developed a proper culture of contemporarity and artistic jewellery is an expressive form still little known and appreciated

La llibertat de la Joia” is presenting Massana School of Barcelona which thanks to its principles favours the growth of free personalities, fully mature and vivacious artists who work autonomously and completely independently to the extent that it is not possible to speak of a true Catalan style. However, there are many aspects which allow us to see a solid background and an identity in common in the jewellery-makers who attended the School: a marked tendency towards innovation, a conceptual search and the use of metaphor, a great freshness and energy, the tendency towards beauty through the use of colour, the mingling of different materials and objects trouvés, the frequent choice of assembly or construction techniques; the deep convinction that a piece of jewellery is one of the most particular, personal and fantastic ways of sharing one’s thoughts and feelings with the outside world.

Xavier Ines Monclùs - broche 'just like the Ddsbury frogs' 2004 - silver, bronze, paper, plastic, enamelRamon Puig Cuyas - broche 'bilustris n° 1114' 2006 - silver, plastic, nickel, acrylic paintingGrego García Tebar - necklace 'nina en coral' 2005 - plastic card, oxidized silver, coral, pearl

Xavier Ines Monclùs - broche ‘just like the Ddsbury frogs’ 2004 – silver, bronze, paper, plastic, enamel
Ramon Puig Cuyas - broche ‘bilustris n° 1114′ 2006 – silver, plastic, nickel, acrylic painting
Grego García Tebar – necklace ‘niña en coral’ 2005 – plastic card, oxidized silver, coral, pearl

Artists : Manuel Capdevila, Ramon Puig CuyàsGemma Draper, Grego García Tevar, Xavier Ines Monclús, Javier Moreno Frías, Silvia Walz.

Gemma Draper 03
Gemma Draper -  Silver, Electroformed Copper, Enamel and Mirrors – 2008

[javier+moreno+frias3.png]http://2.bp.blogspot.com/_wBdnrNK7umQ/SXMXMwVBuaI/AAAAAAAAK0w/wEijEiiHspQ/s320/Javier%2BMoreno%2BFr%25C3%25ADas2.png
Javier Moreno Frías

Oratorio di San Rocco
Via Santa Lucia
Padova – Italy
Telephone : 049 8204527
19 Dec 2009 – 28 Feb 2010
Opening hours: 9.30 – 12.30 / 15.30 – 19.00

infos at http://www.klimt02.net/exhibitions/index.php?item_id=16374

et sur http://padovacultura.padovanet.it/homepage-6.0/2009/12/pensieri_preziosi_5a_edizione.html

LA GARANTIE Association pour le bijou

Classé dans : ASSOCIATION,Exposition/Exhibition,France (FR),La Garantie (FR) — bijoucontemporain @ 1:34

LA GARANTIE  -  ASSOCIATION POUR LE BIJOU

 Objet : organisation d’évènements artistiques, expositions d’art, colloques, festivals, workshops, journée d’études, plates-formes d’échanges, ou toutes autres manifestations à caractère culturel, la rédaction de textes et la production d’objets, l’édition de brochures, catalogues, livres et divers autres ouvrages et objets, la constitution d’un fonds de documents et d’oeuvres, le recueil, la préservation et l’analyse de toutes données (objets, documents, archives, dessins, films et autres supports) relatives à la profession de bijoutier, exploitation de ces données à des fin scientifiques et de mise en valeur de cette profession et de ses produits sous toutes les formes possibles, décloisonner les activités liées au bijou, et non la représentation d’une profession ou de ses acteurs. (déclarée au J.O. en déc. 2007)

La GARANTIE

Siège social : Le Fourneau, 35380 Paimpont – France
Présidente : Monika Brugger
http://www.lagarantie.org/

pas plus d’information que cela ………… :-(

Actions connues (enfin, je précise, arrivées à ma connaisance) :

* EXPO itinérante « Also known as jewelry »
itinéraires & dates : Galerie Flow,  Londres 19 mars – 25 avril 2009
Galerie Alternatives, Rome 11 juin – 10 juillet 2009
Galerie Velvet da Vinci, San Francisco 16 septembre – 25 octobre 2009
Villa Bengel, Idar-Oberstein, Munich 2010 (un projet curatorial de Christian Alandete & Benjamin Lignel
pour la Garantie, association pour le bijou)

(vous remarquerez que l’exposition ne vient pas en France ………………………..)

*Colloque – « Journée Le bijou, ses fonctions et ses usages de la Préhistoire à nos jours«  
10 Dec 2008 – ENS Paris

15/02/2010

EXPO ‘ L’Education sentimentale ‘- Espace Solidor, Cagnes-sur-mer (FR) -27 février – 23 mai 2010

L’Espace Solidor de Cagnes sur Mer propose, à partir du 27 février, une nouvelle exposition de bijoux de créateurs contemporains :  “L’Education sentimentale”, en référence au roman de Flaubert où le narrateur doit se tailler son propre chemin sans se laisser influencer par les idées préconçues. Les sept artistes internationaux présentés puisent leur inspiration dans le répertoire de formes de la bijouterie traditionnelle et repensent leurs modèles en fonction des caractéristiques du monde actuel.

Les créations de l’américaine Anya Kivarkis font le lien, entre période ancienne – principalement de style Victorien – et contemporaine. Ses pièces détournent les images du luxe et de la joaillerie pour n’en laisser paraitre que l’illusion ; les pierres précieuses sont ici réduites à leur seule forme. Son travail, présenté pour la première fois en France, à déjà fait l’objet de nombreuses expositions aux Etats-Unis. Les bijoux de la britannique Lin Cheung s’inscrivent dans une réflexion sur les relations que chacun entretient avec ses bijoux. En s’appuyant sur des standards anciens, elle parvient à créer des bijoux nouveaux : une boucle d’oreille en forme de perle dorée ou un pendentif en forme de coeur sont par exemple laissés dans leurs écrins ouverts pour les transformer en broches.

Anya Kivarkis, DOUBLE CUP BROOCH

Anya Kivarkis, « DOUBLE CUP » brooch

Si les pièces de la suédoise Åsa Lockner ont l’apparence de bijoux classiques, elles n’en révèlent pas moins de menues imperfections, des parties inachevées, des traitements d’oxydations particuliers … Ces “défauts” délibérés traduisent la volonté de rendre perceptible le « process » de fabrication et de révéler les subtilités de la métamorphose progressive du métal selon son degré d’échauffement. Ses bijoux semblent en évolution permanente. Récemment diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg, la française Carole Deltenre part, elle, de formes traditionnelles comme le camée ou la chevalière. Mais c’est pour écrire une histoire du bijou passée par le prisme des combats féministes et la réappropriation de leur corps par les femmes.

Carole Deltenre, 'Nymph' Brooch

Carole Deltenre, ‘Nymph’ Brooch

La néerlandaise Gesine Hackenberg prélève dans des pièces de céramiques usuelles des détails qui constituent les éléments de ses bijoux. Ses créations sont les éléments d’un puzzle dont les pièces sont indissociables de l’objet dans lequel ils ont été prélevés et forment un ensemble que la créatrice expose toujours de manière conjointe. Éloigné de l’esthétique dominante dans le bijou contemporain espagnol, Marc Monzó, pour sa part, préfère une réinterprétation d’une esthétique produite en Catalogne entre les années 30 et 70. Son travail associe souvent des matériaux précieux à des bouts de plastiques récupérés. Il s’agit de faire entrer le bijou dans la vie quotidienne !

Gesine hackenberg - collier céramique.jpg

Gesine HACKENBERG – collier céramique

Les pièces sélectionnées à Cagnes-sur-Mer portent toutes un regard ironique sur la bijouterie précieuse et sa valeur symbolique.

Travaillant à partir d’images photographiques anciennes, l’allemande Bettina Speckner suscite la libre interprétation de chacun car elle ne donne aucune indication sur les lieux, l’époque, l’identité des personnages. Associées à des perles, des pierres précieuses ou des objets du quotidien, ces images/bijoux ouvrent les portes d’une mémoire collective où chacun peut projeter son propre parcours.

(merci pour l’information -et l’article- au blog « Notes Précieuse« -  parce que sinon, AUCUNE information nulle part ailleurs ! comme si tout ce qui concernait le bijou contemporain en France devait rester secret …..  :-( rien sur culture.fr, le « portail » de la culture … ;-) , rien sur le/les sites de Cagnes-sur Mer …. si ! après moult recherches, enfin une information sur  http://www.cagnes-sur-mer.fr/  (dossier de presse disponible) aaah ! quel soulagement !)

Espace SOLIDOR expo

 

présentation par Christian Alandete :
L’éducation sentimentaleRépertoire de formes pour une histoire du bijou contemporain
- repertory of forms for an History of contemporary jewellery – L’Education Sentimentaleis is an exhibition initiated by Christian Alandete.
« Le bijou contemporain a fait l’objet de nombreuses spéculations esthétiques depuis sa sécession du champ de la bijouterie traditionnelle. Si la grande Histoire du bijou contemporain reste encore à écrire, celle de la bijouterie traditionnelle a, d’un point de vue, tant esthétique, technique, qu’historique, fait l’objet de multiples publications et offre des points de référence qui servent aujourd’hui d’appuis au travail de nombreux bijoutiers contemporains, privilégiant la réinterprétation de formes anciennes ou puisant dans des oeuvres du passé une manière de repenser le présent.Dans le champ élargi des arts visuels, la question théorique de la fin de la modernité et sa quête de formes toujours nouvelles a laissé la place à une relecture contemporaine de formes historiques aujourd’hui communes, qui, à l’instar de la littérature cherche moins à inventer qu’à se réinventer à partir d’une langue partagée. Ainsi des artistes originaires de régions culturelles très différentes puisent dans un même répertoire formel les bases d’une pratique artistique, devenue en quelque sorte générique, dont les sources relèvent plus de l’expérimentation des différentes avant-gardes historiques que des contextes géographiques particuliers.

Dans le champ du bijou contemporain, de plus en plus d’artistes puisent à leur tour dans un répertoire de formes que la bijouterie a constitué depuis ses origines, pour en dégager la charge symbolique, rappelant combien le bijou est non seulement affaire de formes mais aussi et surtout de signes. Une alliance, une chevalière, une boucle d’oreille, un camée, une parure, chaque typologie de bijoux porte en elle des significations particulières que les bijoutiers contemporains s’attachent à détourner pour mieux en révéler les mécanismes à l’œuvre dans le jeu des relations sociales. Procédant par modifications d’échelles, collusion de périodes historiques contradictoires, additions de formes, recyclage ou réassignations sociales, les artistes de l’exposition nous invitent à repenser l’histoire, non plus selon un axe linéaire mais sur un mode cyclique, dans lequel les évènements se répètent toujours, sans toutefois jamais être tout à fait les mêmes. Ainsi, les formes du passé resurgissent dans le présent, nous évoquant des objets familiers sans qu’il soit pour autant possible d’en déterminer totalement l’origine.

À ce titre, les travaux de Gesine Hackenberg et Bettina Speckner ouvrent les portes d’une histoire à la fois collective et individuelle, faite de souvenirs incertains. La première propose un rapprochement entre le bijou et les objets du quotidien en prélevant dans des céramiques usuelles anciennes, les détails qui serviront à façonner le bijou. La seconde, en empruntant des images photographiques anonymes, construit une fiction dans laquelle chaque bijou est une pièce d’un vaste puzzle où personnages, lieux et paysages se rencontrent, laissant à la libre interprétation de chacun les possibles liens qui pourraient les réunir. Elles pointent ainsi le rapport singulier qu’entretient le bijou avec l’histoire familiale où traditionnellement, le trésor de guerre amassé par les mères était transmis, d’une génération à l’autre, à leurs filles. Dans le modèle de société patriarcal, qui a longtemps privilégié le masculin comme unique héritier (et du patronyme et du patrimoine), les femmes ont maintenu ainsi une forme de passation parallèle par le biais des bijoux.

Carole Deltenre explore à son tour cette histoire des femmes en se réappropriant la chevalière (un des rare bijoux exclusivement masculin). De cette bague, sur laquelle sont habituellement gravées les armoiries de la famille et qui servait à cacheter à la cire, courriers et contrats, elle en propose une version au féminin, remplaçant les emblèmes par un moulage de clitoris. Elle nous rappelle ainsi le long combat des femmes pour l’égalité devant la loi et le droit de disposer de leur propre corps.

Les pièces d’Anya Kivarkis, elles, trouvent leurs sources à la fois dans une histoire classique des formes (souvent empruntées à la période victorienne) et dans un réinvestissement de l’ornementation. L’éducation artistique a longtemps consisté à approcher les maîtres en les copiant au point de maîtriser leurs techniques. Chez Anya Kivarkis, il s’agit moins de reproduire les pièces elles-mêmes que de partir de reproductions qui seraient passées par le filtre appauvrissant de l’image documentaire. Elle imagine ainsi des combinaisons de formes dont on pourrait aisément retrouver les sources dans les ouvrages historiques bien qu’elle prenne soin d’en évacuer délibérément les caractéristiques physiques pour n’en conserver plus que la matrice. Aussi, ce qui devait être à l’origine une composition de pierres précieuses colorées disparaît, dissoute sous une couche homogène d’émail.

Ce rapport du bijou à sa surface est plus encore mis en jeu dans le travail d’Åsa Lockner avec une préférence pour l’époque baroque et ses débauches de courbes et d’entrelacements. Cette fois les formes semblent familières, mais n’ont aucun référent historique. Ici, il importe moins de réinvestir un répertoire de formes identifiables que d’en adopter le style au point de le transposer dans le processus même de fabrication. Ses pièces apparaissent alors dans un certain état d’inachèvement, comme si l’artiste avait souhaité rendre visibles tous ses tâtonnements. Ses pièces révèlent ainsi les multiples variations d’aspects, que le métal a imprimé, suite aux différents traitements d’échauffement et d’oxydation qu’elle lui a fait subir.

Marc Monzó et Lin Cheung proposent une approche qui peut sembler plus conceptuelle, chacun prenant, à sa manière, la mesure du bijou dans le champ social et en réinterroge le statut dans le jeu relationnel. L’utilisation de la bague solitaire chez Marc Monzó, pointe les contradictions d’une société faite de promesses illusoires et de faux-semblants. En augmentant, de manière outrancière, la taille d’un solitaire, qui peut alors être exhibé en broche, l’artiste souligne le caractère ostentatoire et le désir de reconnaissance (sociale) que le bijou peut combler. De même, en multipliant les occurrences d’un solitaire sur une même bague, il souligne l’évolution du couple moderne et son incapacité à pouvoir tenir ses voeux d’union éternelle. 

Lin Cheung privilégie une approche périphérique en interrogeant le système des bijoux. Dans la série des Wear Again, elle conserve des bijoux anciens dans leurs écrins ouverts, pour les transformer alors en broches, renvoyant le porteur à un rôle de vitrine. En l’absence d’une littérature conséquente sur le bijou, qui puisse être en mesure d’ouvrir un véritable débat critique et théorique sur son histoire, ses fonctions et ses usages, elle propose une bibliothèque idéale dans laquelle toutes les disciplines de la philosophie à la sémiologie en passant par l’histoire prendraient le bijou pour objet d’étude. Elle remplace ainsi les couvertures de livres référents par des jaquettes blanches qui conservent l’esthétique d’origine mais dont le titre a été adapté au sujet, ouvrant le champ des possibles d’une vaste littérature de la bijouterie qui reste à écrire.

Dans le roman de Flaubert, L’éducation sentimentale, auquel l’exposition emprunte le titre, le narrateur doit trouver son propre chemin dans l’histoire en tentant de faire tomber les idées préconçues que chaque milieu tente de lui imposer. De la même manière, les artistes rassemblés dans l’exposition naviguent entre des temps contradictoires, puisant dans un passé indéterminé, les bases d’un renouvellement de formes à minima et faisant par la même occasion voler en éclats les frontières entre les différents segments de la bijouterie »  Christian Alandete

Espace Solidor
Place du château – Haut-de-Cagnes
06800 CAGNES SUR MER
FRANCE
Téléphone renseignement public : 04 93 22 19 25
Téléphone administration : 04 9322 19 25
Télécopie : 04 93 22 19 09
courriel / email :  m.lopez@cagnes.fr

chaque exposition qui a lieu à l’Espace Solidor est mise en ligne sur le site de la ville :
www.cagnes-sur-mer.fr, onglet “culture”.
  (MERCI de cette précision donnée par le Centre Solidor ! :-) )

14/02/2010

SCHMUCK 2010 – Munich (DE) 3-9 mars 2010

The high standards and stunning inventiveness of its participants turn the international special show SCHMUCK into a renowned show case for trends in jewellery art world wide.

Schmuck10_special_newsletter(1)

SCHMUCK is a special show of the International Trade Fair for the Skilled Trades taking place in Munich in March each year.
Tout le programme (et fichier à décharger) sur la page de Klimt02 (un grand merci !)

Monika brugger - bagues_trousRamon Puig Cuyas - Guighi de nihilo nihil 2007 broochANNAMARIA ZANELLA - bracelet
Monika Brugger bagues trous –Ramon Puig Cuyas broche ‘Guighi de nihilo nihil’ 2007– Annamaria Zanella bracelet

Selected artists : 

Lucia Babjakova, Peter Bauhuis, Doris Betz, David Bielander, Sofia Björkman, Alexander Blank, Marta Boan, Sigurd BrongerMonika Brugger, Doug Bucci, Simon Cottrell, Gemma Draper, Diana Dudek, Iris Eichenberg, Maureen Faye-Chauhan, Jantje Fleischhut, Melanie Georgacopoulos, Andi Gut, Ursula Guttmann, Gésine Hackenberg, Mielle Harvey, Stefan Heuser, John Iversen, Sergey Jivetin, Machteld van Joolingen, Jasleen Kaur, Marie-Louise Kristensen, Felieke van der Leest, Helena Lehtinen, Benjamin Lignel, Anne Lene Løvhaug, Mia Maljojoki, Mikiko Minewaki, Marc Monzó, Shelley Norton, Maria Nuutinen, Michalina Owczarek, Seth Papac,  Matin Papcún, Johanna Persson, Ruudt PetersNatalya Pinchuk, Karen Pontoppidan, Beverley Price, Ramon Puig CuyàsEstela Sáez VilanovaMiro Sazdic, Isabell Schaupp, Bernhard SchobingerPetra Schou, Karin Seufert, Chey Son, Sanna SvedestedtMirei Takeuchi, Annie Tung, Flora Vagi, Tanel Veenre, Andrea Wagner, Annamaria Zanella.

Mikiko Minewaki - necklace 'plachain 2004' - curler - schmuck2010pinky- Mia Maljojoki necklace.jpg
Mikiko Minewaki (JP) necklace ‘pla-chain’
Mia Maljojoki jewelry

 

Les dernières créations de  Ramon Puig Cuyàs seront visibles du 3 au 9 mars pendant Schmûck 2010

>> Download the complete program of events

(or have quick look at :  http://www.klimt02.net/fairs/index.php?item_id=15872 )

Schmuck 2010
Willy Brandt Allee 1
Messegelände
81829 – Munich
Germany
Telephone: +49 (089) 9 49 55-230
Fax: +49 (089) 9 49 55 – 239

13/02/2010

EXPO ‘also known as jewelry’ exposition itinérante – 3-9 mars 2010, Institut Français de Munich (DE) – 25 juin-15 aout 2010 IDAR-OBERSTEIN (DE)

contemporary french jewelry
CURATED BY CHRISTIAN ALANDETE AND BENJAMIN LIGNEL

Idar Oberstein schmuck 2010

Exposition itinérante / touring exhibition
itinéraire et dates :
-Galerie Flow, Londres (UK) 19 mars – 25 avril 2009
-Galerie Alternatives, Rome (Italie) 11 juin – 10 juillet 2009
-Galerie Velvet da Vinci, San Francisco (USA) 16 septembre – 25 octobre 2009
-du 3 au 9 mars 2010,  Institut Français de Munich, salon bleu et salon jaune,
Kaulbachstrasse 13, Munchen – tél 089 28 66 280 – C’est la première fois qu’une telle sélection de bijoux conceptuels français est montrée lors de la Foire-Exposition Schmuck de Munich (programme de Schmuck 2010 sur le site de Klimt02 : http://www.klimt02.net/fairs/index.php?item_id=15872 )
-Villa Bengel, Idar-Oberstein 2010 - 25 juin – 15 aout 2010

EXPO- Also known as jewellery is a traveling exhibition with 17 artists -

« Contemporary jewelry, in France and abroad, is undergoing a spectacular evolution : in recent years, it has both staked out new territories of experimentation, and claimed a pivotal position between art, design and traditional craft. The title of this exhibition underlines the specificity of contemporary jewelry, and the ambiguity inherent to a craft-based, boundary-pushing practice : the work selected is thus both alien to its tradition, and well versed in its history. The selection for this touring show focused on the work of 17 artists – French, or working in France - who together make a convincing case for the vitality of this rather under-exposed part of the European contemporary jewelry community.

This project is part of the ongoing program by La Garantie, Association for Jewelry, founded in 2007 in Paimpont (France). The purpose of this association is to promote jewelry outside its primary audience of makers, collectors, and gallery owners. The aim is to increase its visibility, and encourage confrontations with amateurs and specialists alike, through various approaches : historical conceptualization, the confrontation of current practices, the promotion and critical analysis of contemporary trends. The diverse backgrounds of the association’s founding members – two makers, two PhDs, one curator – reflects our ambition to establish a self-sufficient cultural `task force´ able to collaborate with both institutional and private partners. » (Merci pour cette présentation à la « Velvet da Vinci » Gallery)

Participating artists : Claire Baloge • Babette Boucher • Brune Boyer-Pellerej • Frédéric Braham • Monika Brugger • Carole Deltenre • Joanne Grimonprez • Sophie Hanagarth • Ulrike Kampfert • Emmanuel Lacoste • Catherine Le Gal • Florence Lehmann • Christophe Marguier • Amandine Meunier • Jana Natier • Nathalie Perret • Maud Traon

Je ne vous communique pas cette information pour l’exposition en soi, mais bien pour ce paragraphe que j’ai souligné en rouge et qui m’a sauté aux yeux : il existe donc en France des gens qui veulent aider au développement et faire connaître la création de bijoux contemporains FRANCAIS !! J’ai été époustouflée, surprise, et … REJOUIE ! Enfin ! cela a le mérite d’être connu et reconnu, dit et diffusé !!
Sophie Hanagarth, 'Goldshit II' BroochEmmanuel Lacoste, 'Langues' Tongue JewelsMonika Brugger, 'Marianne as roberts' Brooch - LOL !!!Florence Lehmann, 'Naissance Bien Tournée' NecklaceAmandine Meunier, 'Roads Never Traveled' Necklace

Carole Deltenre, 'Nymph' BroochesFlorence Lehmann, 'Naissance Neuf Perles' NecklaceFlorence Lehmann, 'Naissance Neuf Perles' Necklace (detail)Nathalie Perret, 'Paliceder' Necklace Brune Boyer-Pellerej, 'Cheminez' Ring

Sophie Hanagarth, ‘Goldshit II’ Brooch  Emmanuel Lacoste, ‘Langues’ Tongue Jewels Monika Brugger, ‘Marianne as roberts’ Brooch – Florence Lehmann, ‘Naissance Bien Tournée’ Necklace  — Amandine Meunier, ‘Roads Never Traveled’ Necklace — Carole Deltenre, ‘Nymph’ Brooches –  Florence Lehmann, ‘Naissance Neuf Perles’ Necklace & detail — Nathalie Perret, ‘Paliceder’ Necklace — Brune Boyer-Pellerej, ‘Cheminez’ Ring

 

LA GARANTIE – ASSOCIATION POUR LE BIJOU - Objet : organisation d’évènements artistiques, expositions d’art, colloques, festivals, workshops, journée d’études, plates-formes d’échanges, ou toutes autres manifestations à caractère culturel, la rédaction de textes et la production d’objets, l’édition de brochures, catalogues, livres et divers autres ouvrages et objets, la constitution d’un fonds de documents et d’oeuvres, le recueil, la préservation et l’analyse de toutes données (objets, documents, archives, dessins, films et autres supports) relatives à la profession de bijoutier, exploitation de ces données à des fin scientifiques et de mise en valeur de cette profession et de ses produits sous toutes les formes possibles, décloisonner les activités liées au bijou, et non la représentation d’une profession ou de ses acteurs.
Siège social : Le Fourneau, 35380 Paimpont. (déclarée au J.O. en déc. 2007)

12/02/2010

EXPO ‘CHI A PAURA ?’ – San Francisco Museum of Craft & Design (SFMCD) 15 janv – 16 mai 2010

Travelling exhibition  « Designers on Jewelry : Twelve Years of Jewelry Production by Chi ha paura…? »

January 15, 2010 – May 16, 2010 at  San Francisco Museum of Craft+Design
26 june – 5 sept 2010 :  at SM-’s (Stedelijk Museum, Hertogenbosch, NL)

« Chi ha paura…?  » Translation: Who’s afraid of…contemporary jewelry?

12 years ago, Dutch jewelry and product designer, Gijs Bakker, began a dialogue with designers about jewelry and its place in the modern world. Moving past the conventional concept of simple decoration and an investment in gold or stones, the goal was to redefine the value of jewelry by the fineness of the idea, not the materials. This exhibit presents the conversation that has followed with over 50 artists from New Zealand, Asia and across Europe. They have translated concepts, such as “Sense of Wonder” in a golden computer key, “What’s Luxury?” in a chain of gold nuggets and “Rituals” in a porcelain wishbone necklace, to name a few. With over 80 thought-provoking pieces on display, each designed to ask what jewelry is in the new millennium, the resulting thought waves will ripple through the design world and add valuable ideas to our everyday lives.

Catalog available in the Museum Store and online

Rien Bazen
Ron Arad, « Not Made By Hand », 2002, bracelet, polyamide

 

The first dates are known for the itinerary of our travelling exhibition ‘Designers on Jewellery/ Twelve years of jewellery production by Chi ha paura…?‘ :
it will run at the San Francisco Museum of Craft+Design from 15 January 2010 till 26 May 2010 www.sfmcd.org  
After it will be on show at the SM-’s (‘s Hertogenbosch, NL) from 26 June 2010 till 5 September 2010.

The San Francisco Museum of Craft+Design
550 Sutter Street
San Francisco, CA 94102
Phone: 415.773.0303
Toll-free: 877.487.3623
Email museum: info@sfmcd.org
Email e-store: estore@sfmcd.org

 

Image de prévisualisation YouTube

EXPO bijoux en feutre Karin WAGNER – Galerie CARACTERE 16 janv – 20 fevr 2010

Karin WAGNER - expo fev 2010 galerie CARACTERE

Karin WAGNER et ses chaleureux – délicieux – colorés – délicats bijoux en feutre  à l’honneur à la galerie CARACTERE à Neuchatel (Suisse)coup de fleurs pour les amoureux …. profitez-en pour faire une balade sur le lac, en l’honneur de Jean-Jacques Rousseau, et puis grimpez à la Vue-des-Alpes si bien nommée pour y manger une raclette  ! :-)

Galerie CARACTERE
Gema BARRERA et Pascal CRETIN
bellevaux 24, CP 74
CH-2002 Neuchâtel
tél +41 32 725 21 00
info@galeriecaractere.com
horaires : lundi et mardi de 13h30 à 17h30
mercredi, jeudi et vendredi de 15h00 à 18h30
samedi de 13h30 à 17h00

si vous allez sur leur site, pensez à vous inscrire à la newsletter ! :-)

10/02/2010

EXPO ‘JEWELLERY ART–WINTER JOURNEY’ – galerie SLAVIK, Vienne (AT) – Nov 2009-30 janv 2010

JEWELLERY ART – WINTER JOURNEY

Stefano MARCHETTI, Barbara PAGANIN, Renzo PASQUALE,
Per SUNTUM, David WATKINS, Annamaria ZANELLA
Galerie Slavik’s international jewellery artists
Exhibition period: 10 Nov. 2009 – 30 Jan. 2010

Galerie Slavik invites you most cordially on this year’s Winter Journey, our annual review of contemporary jewellery art.

The most recent works by David Watkins, a well-known British jewellery artist and professor at the Royal College of Art in London, were inspired by nature. Watkins, fascinated by the possibilities of modern materials such as acrylic, paper and aluminium, revolutionised contemporary jewellery art in the 1960s by introducing new materials to complement traditional gold and silver.

The Italian jewellery artist Barbara Paganin, professor at the Academy of Fine Arts in Venice, is well known among the gallery’s regular visitors. She presents enchanting creations for our Winter Journey, among them a radiant brooch made of elements of ice-blue Murano glass with diamonds glistening from their midst.

Barbara Paganin
Barbara Paganin – broche « Fiore di luce »

Per Suntum, an acclaimed Danish artist, exhibits a selection of his works at Galerie Slavik for the first time. The artist mounts perforated surfaces of gold and silver on metal plates. The surface of his light and dark silver brooches is reminiscent of the full moon on a clear winter night.

Stefano Marchetti tessellates gold and silver foil into brooches of timeless elegance. Annamaria Zanella presents recent works made of gold, silver and pigments. Her pieces, like Renzo Pasquale’s latest creations, are a highlight of our Winter Journey.

ANNAMARIA ZANELLA-bracelet 'SKIN' (argento, oro, enamel)P
Annamaria Zanella – bracelet « skin » 2005 – silver, enamel, lacquer

EXPO ‘Schmuckkunst und Papageno Art’ / ‘JEWELLERY AND PAPAGENO ART’ – 2-27 FEV 2010 bijoux de plume

JEWELLERY AND PAPAGENO ART  – Galerie SLAVIK, Vienne (Autriche)

2 Fevrier au 27 fevrier 2010
Quand on vous dit « Papageno » vous pensez à ??? …… moi, en tout cas, qui ne parle hélas pas l’allemand ou l’autrichien (s’il y a une différence… honte à moi de mon ignorance en ce domaine!), je pense immédiatement à l’opéra de Mozart ! :-)

Ici, point d’aria, ni même d’ara, mais des bijoux et parures en plumes,  de Gudrun Arp, Maria Baumschlager-Dünser, Jo van Norden, Birgit Sophie Metzger

« Dancing through the night on Vienna’s grand balls as light as a feather and perfectly adorned for the great occasion with Galerie Slavik’s extravagant and sensuous feather jewellery creations by international artists.
… make your dreams take wings : Gudrun Arp’s neckwear combining peacock and guinea fowl feathers touches the wearer with a bird’s lightness,  extravagant “headpieces” by Birgit Sophie Metzger or Jo van Norden’s scintillating blue peacock feather collar … Pearl drops pendant by Anna Heindl  ….  will make you float through the night…. »
(un GRAND MERCI à cette galerie pour son texte en anglais ! :-) )

papageno 1papageno 2
Maria Baumschlager-Dünser                 Birgit Sophie Metzger – headpiece

GALERIE SLAVIK

Himmelpfortgasse 17
1010 Wien  (Vienne, Autriche)
Tel +43-1-513 48 12 Fax +43-1-513 48 12
E-mail : galerie.slavik@vienna.at
Internet : www.galerie-slavik.com

Next exhibition :  2.3. – 3.4. 2010
SCHMUCKE  ZAUBER  KRAFT
Letizia Plankensteiner,  Salima Thakker,  Isabell Schaupp,  Lucia Massei

EXPO ‘Alternatives of textile jewellery’ – Galerie V & V, Vienne/Wien 24 janv – 9 mars 2010

GALERIE V & V

Vienne (Autriche) du 24 janvier  au  09 mars 2010
Bijoux textile – textile jewelry

EXPO - Alternative textile jewelry

« This exhibition shows a variety of current artistic attitudes, techniques and materials in visual arts that make up textile jewels. Trying to define textile jewels is getting pretty hard but this exhibition has the ambition to give it a try as well as to enhance the development of textile jewellery. … Modern jewellery develops from its originally purely decorative function to an autonomous artistic expression. The jewel turns into a statement of the artist and into an interconnection with the customer.

Nowadays, jewel-makers combine precious and ordinary materials and often use the « soft » material of textile or soften the hard metal by applying textile techniques, by sewing or plaiting etc.

The exhibiting artists converted textile jewels into an artistic expression and thus their works of art can be seen within important collections in museums across the world where you can admire the works of famous artists like Beppe Kessler from the Netherlands, Verena Sieber-Fuchs from Switzerland or Elisabeth Krampe and Ines Schwotzer from Germany. The exhibition also presents the works of the emerging generation with their fresh input and masterful techniques. »  ( Source: Press release)

participants : ISA BAUMGARTEN, A  – BLANKA CEPKOVÁ, SK -  SILVIA FEDOROVÁ, SK – URSULA GUTTMANN, A – TOMA J. HILGENFELD, D -  BEPPE KESSLER, NL – CHRISTINE KEYEUX, B -  ELISABETH KRAMPE, D  – CHRISTINA LEITNER, A -  Lubi_Hany ( Lubica Poncik, Hany Kašicková), SK -  IVETA MIHÁLIKOVÁ, SK -  FLOOR MOMMERSTEEG, NL -  KATARÍNA ONDREJKOVÁ, SK – RITA de OLIVEIRA RUIVO, PT -  LUBICA PONCIK, SK – INES SCHWOTZER, D – VERENA SIEBER–FUCHS, CH – BIRGIT SCHLARMANN, A  – TOTA RECICLADOS (Valeria Hasse, Marcella Muniz) AR -

EXPO 'Alternatives of textile jewellery' - Galerie V & V, Vienne/Wien 24 janv - 9 mars 2010 dans Autriche (AT) 38002_455086267447_130506437447_6176956_3676535_n

Tota Reciclados – « Ugly birds »

http://c0573862.cdn.cloudfiles.rackspacecloud.com/1/0/5899/57838/12.jpg
Rita Ruivo – (j’ADORE !!!!) 

 dans Beppe KESSLER (NL) dans Blanka SPERKOVA (CS)

 

 

 

 

 

 

Rita RuivoJewellery in silver, velvet, synthetic fabrics, perspex, wrist watch bands, copper and beads

 

 

GALERIE V & V,  Vienne (Autriche)
Bauernmarkt 19 1010 Wien
Tel 0043/1/535 63 34
Fax 0043/1/8102121/40
E-Mail vundv@aon.at

1...202203204205206