BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

21/01/2014

EXPO ‘Et + si affinités… Ambroise Degenève’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 15 Janv.-11 Fevr. 2014

Parcours du Bijou «Circuit Bijoux» – Paris – à partir de SEPT. 2013

De septembre 2013 à mars 2014

bannière Circuits Bijoux

Et + si affinités …  Galerie Elsa Vanier

D’affinité en affinité : Muriel Laurent invite Ambroise Degenève

Parallèlement à ses collaborations pour des stylistes, Ambroise Degenève travaille à ses propres créations, pièces uniques pour la plupart. Au fil de ses inspirations, il recherche et revisite des techniques anciennes pour créer des bijoux très contemporains à la puissance et la brutalité recherchées. Une jeunesse synonyme d’énergie, de plaisir d’expérimenter et de provocation constructive. Ambroise est diplômé de la HEAD, Genève.

Le point de vue de Muriel Laurent :
« À la HEAD (Haute École d’Art et de Design – Genève) déjà, le leitmotiv d’Ambroise était l’anachronisme. Doué pour la technique, il a toujours aimé s’amuser avec les codes de la bijouterie. Il ose maltraiter et altérer les matières précieuses ou au contraire utiliser des matériaux de pacotille en leur donnant un caractère sophistiqué.
Le tout agrémenté d’un design minimal, simple et brut à la fois…
Ambroise, c’est une œuvre et une personnalité que je vous invite à découvrir avec plaisir.»

Ambroise Degenève - galerie Elsa vanierAmbroise Degenève
Ambroise Degenève collier Perles Grillage - Ag, Patine - Galerie Elsa VanierAmbroise Degenève collier Perles Grillage – Argent, Patine

Ambroise Degenève - Collier: acier, perles de culture, fermoir et chaîne en argent. Bague: argent oxydé, perles de cultureAmbroise Degenève – Collier: acier, perles de culture, fermoir et chaîne en argent. Bague: argent oxydé, perles de culture
Ambroise Degenève Anneau Solitaire Bague jonc en argent niellé au centre de laquelle surgit une pierre (saphir synthétique).Ambroise Degenève Anneau n°1 section carrée Fonte au sable, en argent oxydé et saphirs synthétiques.
Ambroise Degenève – à gauche :Anneau Solitaire Bague jonc en argent niellé au centre de laquelle surgit une pierre (saphir synthétique).
à droite : Anneau n°1 section carrée Fonte au sable, en argent oxydé et saphirs synthétiques.

 

galerie Elsa Vanier
7, rue du Pré aux Clercs,
75007 Paris
tel 01 47 03 05 00
mail galerie@elsa-vanier.fr

07/12/2013

EXPO ‘Et + si affinités… Muriel Laurent’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 12 Dec. 2013 – 14 Janv. 2014

Parcours du Bijou «Circuit Bijoux» – Paris – à partir de SEPT. 2013

De septembre 2013 à mars 2014

bannière Circuits Bijoux

Et + si affinités …  Galerie Elsa Vanier

D’affinité en affinité : Marianne Anselin invite Muriel Laurent

Et + si affinités : Muriel Laurent
Cette exposition, inscrite dans le cadres des « Circuits bijoux », a la particularité d’être un passage de témoin de créateur à créateur, sans intervention de la galeriste, qui donne toute liberté à la première artiste (Agathe Saint-Girons) pour choisir un créateur à qui elle offre une vitrine, pendant un mois, à la condition d’expliquer son choix, et ainsi de suite, chaque créateur choisissant son successeur.
Se succéderont ainsi à la galerie, chaque mois, dans une vitrine, Marianne Anselin, Muriel Laurent, Ambroise Degenève et Ariel Kupfer, du 14 novembre 2013 au 19 mars 2014
Agathe Saint Girons a initié ce «relais» en invitant Marianne Anselin le 13 novembre.
C’est maintenant au tour de Marianne Anselin de présenter Muriel Laurent qui exposera du 12 décembre au 14 janvier 2014.

« En invitant Muriel Laurent, Marianne Anselin propose d’offrir une vitrine parisienne à une artiste peu visible en France. Elle a choisi une créatrice issue comme elle de la HEAD (Haute École d’Arts et de Design – Genève) et dont elle respecte autant le travail technique que la recherche. Par ce choix,  elle poursuit le lien de générosité, et de respect insufflé par l’exposition. »

Bijoux de Muriel Laurent à la galerie Elsa Vanier

Le choix de Marianne Anselin :  «Amie d’un ami ; amie d’une amie … Je suis le parcours de Muriel Laurent depuis quelques années : entre design et joaillerie ; une maîtrise technique évidente… Mais avant toutes choses, ses bijoux m’attirent pour leur étrange beauté.  Inspirés du monde organique végétal et de l’infiniment petit, leur prolifération sur le corps nous surprend et permet une plongée dans ce qui constitue notre monde et nous-mêmes. Le thème central de son travail repose sur l’observation des liens paradoxaux que les hommes entretiennent avec la nature et les sciences; Muriel Laurent garde pourtant la sagesse de traiter ce thème avec ironie, voire sarcasme et absurde. Un univers riche à partager… »

« Des bijoux pour l’Etre et non le paraître
Après les bijoux tout en volume de Marianne Anselin,  la vitrine de « Et + si Affinités » de Muriel Laurent offre une vue «sous le microscope»… Inspirée de multiples observations de mousses et lichens sur les écorces, qu’elle perçoit comme des bijoux sur une peau, la créatrice travaille cette vision. Elle l’élargit, nomme ironiquement ses bijoux avec des termes semblant sortis d’un laboratoire et détourne les observations scientifiques pour servir son propos : «ce sont des bijoux de vie et à vivre, qu’ils prolifèrent !».
Néanmoins, nous ne sommes pas dans un propos conceptuel. Muriel Laurent crée ses bijoux avec le souci de qualité que ses années en atelier de joaillerie lui ont enseigné. Elle aime sculpter la matière, explorer les différents métaux et n’hésite pas à recourir aux «nouvelles technologies» , emploie des pierres comme l’étonnante ouvarovite qui fait écho aux mousses dont elle s’est inspirée, voire des textiles. Muriel Laurent a su faire la synthèse entre ses acquis techniques et son propos : une observation de la nature, le lien et l’impression que notre corps entretient avec elle, en des expériences parfois mystiques, in tenses et intimes. » (Le blog d’Elsa)

Muriel Laurent: Bagues PhilotonisMuriel Laurent : Bagues Philotonis

Muriel Laurent vit et travaille à Genève. Elle commence son parcours dans la bijouterie contemporaine à Paris. En 2003 elle est diplômée de l’AFEDAP et obtient un CAP en bijouterie(certificat d’aptitudes professionnelles). Afin de parfaire sa technique, elle pratique son savoir faire au sein de différentes entreprises, ateliers de bijouterie, et haute joaillerie. Durant quatre années elle produit des pièces en sous-traitance pour les marques Petra Dömling, Castany joaillerie, Vangelder, Capet, BRY, Harry Winston, Dior, Cartier, Van Cleef and Arpels. En 2006 Muriel Laurent choisit de quitter Paris et poursuivre un stage chez Jean François Pereña, dans le sud de la France. La rencontre avec cet artiste constitue un tournant dans la vie de la créatrice. Cette même année elle reprend ces études à la HEAD (Haute Ecole d’Art et de Design de Genève) et poursuit son objectif : devenir créatrice indépendante. En 2010 elle finit major de la section Design Bijou. Lauréate du Design Incubator, c’est au sein de cette pépinière de jeunes entreprises qu’elle développe son propre label. Actuellement en Master en Mode et Accessoires de la HEAD, Muriel continue le développement créatif de son univers.

  PHILONOTIS - collection de bagues - - argent noirci par PVD - Muriel Laurent Muriel Laurent – « PHILONOTIS » : collection de bagues – argent noirci par PVD

Muriel Laurent - Electroforming— bague argent et cuivre oxydéMuriel Laurent – Electroforming— bague argent et cuivre oxydé

Muriel Laurent (CH) - argent & ouvarovites
Muriel Laurent - argent & ouvarovites
7, rue du Pré aux Clercs,
75007 Paris
tel 01 47 03 05 00

mail galerie@elsa-vanier.fr

04/12/2013

EXPO ‘Surprise Party’ – galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 6 Dec. 2013 – 20 mars 2014

« Surprise Party » galerie Elsa Vanier -    Du 06 dec 2013 au 20 mar 2014

En marge des Circuits Bijoux, la galerie fête ce mois-ci ses dix années d’existence. Chaque créateur a créé à cette occasion un ou plusieurs bijoux-surprise. Ils sont secrets et ne pourront être découverts qu’à partir du 6 décembre 2013 …

"Surprise Party" galerie Elsa Vanier -  Du 06 dec 2013 au 20 mar 2014
Bijoux de : Marianne Anselin — Esther Assouline — CostanzaHélène Courtaigne DelalandeFlorence Croisier — Claire de Divonne — Nathalie Dmitrovic — Karen Gay — Patricia LemaireDelphine NardinLaurence Oppermann — Laurence et Philippe Ratinaud — Yael Sonia — Martin Spreng — Agathe Saint Girons — Caroline Swolfs — Anna Tabakhova – Claire Wolfstirn.
 Delphine Nardin 2013
Delphine Nardin – nouvelles pièces uniques en or 18 carat et verre dépoli – 2013
Galerie Elsa Vanier -  "Un jour, une parure" 05 décembre Sélection de bijoux de Claire Wolfstirn - serie "herbes folles"
Sélection de bijoux de Claire Wolfstirn – serie « herbes folles »
Laurence Oppermann - Bracelet "Celeste" Argent Inox
Laurence Oppermann – Bracelet « Celeste » Argent Inox
7, rue du Pré aux Clercs,
75007 Paris
Tel: +33 (0)1 47 03 05 00
Fax: +33 (0)1 47 03 05 55

08/11/2013

EXPO ‘Et + si affinités… Marianne Anselin’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 14 Nov.-11 Dec. 2013

Parcours du Bijou «Circuit Bijoux» – Paris – à partir de SEPT. 2013

De septembre 2013 à mars 2014

bannière Circuits Bijoux

Et + si affinités… Marianne Anselin Galerie Elsa Vanier
vernissage mercredi 13 novembre – 18h-21h30
et + si affinités
Cette exposition, inscrite dans le cadres des « Circuits bijoux », a la particularité d’être un passage de témoin de créateur à créateur, sans intervention de la galeriste, qui donne toute liberté à la première artiste (Agathe Saint-Girons) pour choisir un créateur à qui elle offre une vitrine, pendant un mois, à la condition d’expliquer son choix, et ainsi de suite, chaque créateur choisissant son successeur.
Quatres créateurs inconnus de la galerie se succéderont ainsi le temps des Circuits, découvrez, à partir du 14 novembre 2013 Marianne Anselin.
Se succéderont à la galerie, chaque mois, dans une vitrine, Marianne Anselin, Muriel Laurent, Ambroise Degenève et Ariel Kupfer, du 14 novembre 2013 au 19 mars 2014

Le choix d’Agathe Saint Girons :  » Marianne est une créatrice de bijoux qui envisage la préciosité dans le geste plutôt que dans la matière. Sans pour autant dénigrer l’or ou l’argent, elle a trouvé dans le fer et sa rouille, «écriture du temps sur la matière», SON matériau de prédilection.
J’aime ses bagues «boulons», ses sautoirs géométriques, arrangements de pièces métalliques sublimées par cette seconde vie, loin de l’industrie… »

La galerie Elsa Vanier exposera un travail inédit de la créatrice, combinant plusieurs de ses thèmes les plus chers. Il traitera de l’ambivalence nature et culture par l’empreinte de feuilles prise en moule et par le choix du fer rouillé, vecteur du temps qui passe.
Ces bijoux-là sont autant de petites madeleines de Proust du lieu de sa «cueillette», celui de son enfance. «Se ressourcer, ouvrir les yeux, respecter le temps.»

Circuits bijoux - Marianne Anselin
Bagues « Mushroom », argent patiné - 2013

Portrait de Marianne Anselin : Marianne Anselin est une créatrice dont la force d’âme et de création saute aux yeux. Formée par Gilles Jonemann, Esther Brinkmann et Sophie Hanagarth, pour ne citer que quelques grands noms, elle est de ceux qui portent en eux l’essence du bijou contemporain : détournement, expression personnelle, sans oublier le rapport au corps et la réflexion sur ce qu’est la beauté. Le fer, forgé ou rouillé, est son matériau de prédilection.
Marianne sait se saisir de son environnement pour exprimer son intimité et nous donner l’envie d’une inspiration différente, et de porter au doigt ou au cou l’âme du temps et la subtile poésie des choses.

Marianne Anselin à la galerie Elsa Vanier :  sautoir "l'homme qui voulait embrasser la souris", fer rouillé, or jaune -Marianne Anselin sautoir « l’homme qui voulait embrasser la souris », fer rouillé, or jaune
Marianne Anselin à la galerie Elsa Vanier : bracelet manchette en argent massif, fer patiné et opales brutesMarianne Anselin bracelet manchette en argent massif, fer patiné et opales brutes
Galerie Elsa Vanier / Bague "Virevolter 2" Marianne Anselin
Marianne Anselin bagues « virevolte »
Galerie Elsa Vanier / Bague "Ma cabane n° 2" createur Marianne Anselin
Marianne Anselin Bagues « Ma cabane » – Comme un amas de feuilles protecteur, bagues en fer rouillé, patiné et argent massif, tout en rondeur – pièces uniques
Galerie Elsa Vanier /  Bague "Ma cabane n° 2" createur Marianne Anselin
Marianne Anselin   Bague « Ma cabane n° 2″
7, rue du Pré aux Clercs,
75007 Paris
tel 01 47 03 05 00
 
….. et je ne peux résister à l’envie de vous copier ici les mots d’Elsa Vanier,dans son blog,sur Marianne Anselin : Marianne Anselin, des bijoux de fer et d’heures 8 novembre 2013

Marianne Anselin(Marianne Anselin à son atelier)

« J’avais déjà croisé cette jeune femme fluette dans des lieux où l’on fêtait le bijou, puis un jour, dans l’atelier d’Agathe Saint Girons, si discrète que je ne pouvais pas ne pas la remarquer ! J’avais aussi croisé ses pièces, publiées aux côtés de celles de son Maître d’Art, Gilles Jonemann. Etranges de prime abord, mais de cette étrangeté qui éveille la curiosité, puis un puissant désir de possession… Je fus donc ravie, lorsqu’Agathe Saint Girons me proposa de l’inviter dans le cadre de l’exposition « Et + si affinités » qui va courir à la galerie le temps des Circuits Bijoux. Voici comment Agathe motiva son choix : « Marianne est une créatrice de bijoux qui envisage la préciosité dans le geste plutôt que dans la matière. Sans pour autant dénigrer l’or ou l’argent,  elle a trouvé dans le fer et sa rouille, «écriture du temps sur la matière », SON  matériau de prédilection. J’aime ses bagues «boulons», ses sautoirs géométriques, aux pièces métalliques sublimées par cette seconde vie, loin de l’industrie… » Marianne est née à Lille, non rassasiée de ses diplômes de l’ENSAAMA (Paris) et de l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg elle profite d’un échange avec la HEAD à Genève pour y conquérir son 3ème diplôme. Formée par Gilles Jonemann, Esther Brinkmann et Sophie Hanagarth, pour ne citer que quelques grands noms, elle est de ceux qui portent en eux l’essence du bijou contemporain : détournement, expression personnelle, sans oublier le rapport au corps et la réflexion sur ce qu’est la beauté. La matière est le point de départ de Marianne Anselin, avec le fer rouillé avant tout. Chinés au hasard des chemins, mais pas au hasard du regard, bois, feuilles, galets et, moins naturels, boîtes de conserve, cartouches ou maillons rouillés sont détournés en parures spectaculaires. Le rendu est curieusement homogène, dans une texture de cuir ciré, – incroyable quand on a pu observer la matière brute de départ, son ingratitude, à la limite du repoussant, comme si la main de la créatrice les recouvrait d’une patine transformatrice : ce sont bien des bijoux à part entière, certes souvent massifs, mais tous évocateurs de cette croisée entre la matière brute et le travail conceptuel et poétique. Quant à l’or, qu’elle allie parfois au fer, elle le travaille comme ultime symbole du précieux, par petites touches ou dans les plus grandes règles de l’art, en tirant elle-même ses fils, le laminant et le recuit.
Les bijoux de Marianne Anselin se déclinent donc surtout par matière : objets en fer, ligaturés ou articulés pour se réincarner à même le corps, fer forgé pour en reproduire d’autres avec une nouvelle intensité, ou enfin emprunts de la nature, qu’ils soient minéraux ou végétaux afin de se les réapproprier. Ces bijoux trouvent donc leur propre voie, un brin agressifs pour certains, tous revendicateurs en tous cas, peut-être au-delà de ce que voulait évoquer leur créatrice, mais n’est-ce pas là leur but ?
Alors ? tenté–e par un collier boîte de conserve ? Seule sans doute Marianne Anselin peut vous en convaincre, au risque dirait-elle non sans humour, de voir quelques couples se découvrir, au travers de son travail, des goûts et une sensibilité esthétique totalement opposés !
Elle donne ainsi une irrésistible envie de tenter l’aventure d’une inspiration différente, de devenir un peu collectionneur, et de porter au doigt ou au cou l’âme du temps et la subtile poésie des choses.
Son travail actuel consiste, outre les balades en forêts, en prise d’empreintes de végétaux, de moulages puis fonte de fer et de beaucoup de coups de marteaux… Sous ses assauts, le fer semble réintégrer sa rouille et son toucher devient comme un velours… Les 15 pièces exposées pendant le mois de novembre 2013 à la galerie sont le fruit d’un travail inédit et elles traiteront de l’ambivalence « nature et culture » par l’empreinte de feuilles prise en moule et par le choix du fer rouillé, vecteur du temps qui passe. » Elsa Vanier
EXPO 'Et + si affinités... Marianne Anselin' - Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) - 14 Nov.-11 Dec. 2013 dans CIRCUITS BIJOUX/PARCOURS BIJOUX (FR) MAn_Perle_zoom1Marianne Anselin – perle

20/09/2013

EXPO ‘TRANS-formation, TRANS-fusion, TRANS-mission’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 11 oct.-27 nov. 2013

Parcours du Bijou «Circuit Bijoux» – Paris – à partir de SEPT. 2013

De septembre 2013 à mars 2014

bannière Circuits Bijoux
 
 
Galerie Elsa Vanier -
 
TRANS-formation, TRANS-fusion, TRANS-mission -
Du 11 octobre au 27 novembre 2013, ouverture presse le jeudi 10 octobre -
Agathe Saint Girons fête ses 20 ans de création avec une grande exposition de bijoux de collections et pièces uniques du projet Bijoux-portraits initié en 2012.
Agathe St Girons - (énormes !) sautoirs verre soufflé, argent, cuir - série 'Parures précieuses' - expo "Dans la Ligne de Mire"
Agathe St Girons – (énormes ! superbes !!) sautoirs verre soufflé, argent, cuir – série ‘Parures précieuses’ – |expo « Dans la Ligne de Mire »]
 
« Et plus si affinités » : Du 14 novembre 2013 au 20 mars 2014, ouverture presse le 13 novembre.
Pendant son exposition, Agathe Saint girons invite un créateur de son choix qui en invitera un second … Quatre créateurs inconnus de la galerie sont ainsi invités à investir une vitrine pendant un mois.
Agathe Saint Girons invite Marianne Anselin du 14 novembre au 11 décembre 2013.
Marianne Anselin invite Muriel Laurent du 11 décembre 2013 au 15 janvier 2014.
Muriel Laurent invite Ambroise Degenève du 15 janvier au 19 février 2014.
Ambroise Degenève invite Ariel Kupfer du 19 février au 20 mars 2014.

 

bracelet manchette d'Agathe Saint Girons
bracelet manchette d’Agathe Saint Girons – collection « funky croco », Bracelet manchette en argent et laque

 

« Surprise Party«  Du 30 novembre 2013 au 20 mars 2014, ouverture presse le 29 novembre
Pour fêter le 10 e anniversaire de la galerie, les créateurs permanents de la galerie exposent leurs pièces marquantes et imaginent un bijou surprise. En parallèle, Elsa Vanier expose sa collection privée.
Costanza — Helene Courtaigne-Delalande — Florence Croisier — Nathalie Dmitrovic — Esther — Jean Grisoni — Patricia Lemaire — Delphine Nardin — Laurence Oppermann — Laurence et Philippe Ratinaud — Yael Sonia — Martin Spreng — Agathe Saint Girons — Anna Tabakhova — Claire Wolfstirn…

Finissage des expositions Circuits Bijoux le jeudi 20 mars 2014

 

Galerie Elsa Vanier
7, rue du p ré-aux-Clercs
75007 Paris
Tél. : + 33 (0)1 47 03 05 00
www.elsa-vanier.fr
Du mardi au samedi, de 11h30 à 19h
entrée libre

15/05/2013

EXPO ‘Salomé Lippuner: de laque, d’ombre et d’or’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 24 Mai-27 Juill. 2013

Salomé Lippuner : Of lacquer, shadow and gold  -  24-May-2013 – 27-Jul-2013

 De laque, d’ombre et d’or

Bijou Salome Lippuner - de laque et d'ombre - galerie Elsa vanier Paris

From 24th May, the Gallery will be showcasing the Urushi jewellery of Salomé Lippuner, an internationally acclaimed artist still little-known in France. The Swiss jeweller chose“Urushi”, the Japanese lacquer, to highlight the grace of the contours of the human body.
We focus on the period of Salomé Lippuner’s residence in Paris in 2012, where she was granted a studio at the Cité Internationale des Arts by the “Bern Design Foundation” to show the works that were created then. During her stay, she set herself the task of creating jewellery using a limited number of tools. She said: “the limits created stimulation and often demanded a change of approach”.

Salomé Lippuner: Of lacquer, shadow and gold -     Galerie Elsa Vanier  (Paris, France)  24-May-2013 - 27-Jul-2013    website: www.elsa-vanier.fr  mail: galerie@elsa-vanier.frSalomé Lippuner – Necklace – lacquered wood, horse hair – -  Brooch – lacquered maple, tourmaline and gold
photo ©Xavier Reboud

Salomé Lippuner  Sweetwater Pearls and red Urushi lacquerSalomé Lippuner  Sweetwater Pearls and red Urushi lacquer

Salomé Lippuner and Urushi
Salomé Lippuner’s first memory of lacquer dates back to a visit to a childhood friend’s home. The play of light on the lacquer still holds the same fascination for her today. Later, in Paris, before training as a jeweller, she had another striking esthetic encounter, in the course of her architectural meanderings, with Eileen Gray’s lacquered paravents: Salomé Lippuner was bowled over not only by the artist and her admirable works, but also by the revelation that it was possible to create modern forms with urushi!
For Salomé, designing lacquered pieces is like breathing – it’s an absolute necessity. It also helped her discover that urushi isa vast playing ground for trying out new ideas and that jewelry was adapted to its incredible demands. « To enhance a lacquered surface, often in contrast with the divine brilliance of a precious stone, is a moment of bliss every time. But it is also a victory over a very demanding matter, because the more you try to master it, the more it masters you »

Salomé Lippuner  BroochSalomé Lippuner  Brooch

 

Galerie Elsa Vanier
7 rue du Pré aux Clercs
75007 – Paris
France
Telephone: +33 1 47 03 05 00
Fax: +33 1 47 03 05 55
website: www.elsa-vanier.fr
mail: galerie@elsa-vanier.fr

23/11/2012

EXPO ‘Jardins d’hiver’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 29 Nov. 2012-2 Mars 2013

Jardins d’hiver

Cette exposition fera suite à l’exposition Niessing, qui se terminera mercredi 28 Novembre.
Bijoux de Nathalie Dmitrovic, Esther, Karen Gay, Patricia Lemaire, Laurence et Philippe Ratinaud et parfums d’Ann Gérard.

Jardins d'hiver -avec Patricia Lemaire - Galerie Elsa Vanier
Quatre joailliers jouent avec les pierres comme les peintres avec leur palette, chaque touche, onéreuse, est pesée. Chaque pierre, extraite de sa gangue terrestre, taillée ou sculptée pour exhaler sa couleur est comme cueillie par des jardiniers aux mains d’or.
Ils ont choisi des gemmes vivantes et leurs bijoux symbolisent une nature luxuriante et colorée.
Dans une démarche plus narrative, les pièces de l’orfèvre Patricia Lemaire peuvent évoquer un jardin pétrifié. Les formes sont végétales mais les matières organiques qu’elle affectionne : corail blanc ou os, offrent un dialogue purement formel avec le métal.
Afin que les couleurs soient exaltées par les senteurs, notre jardin d’hiver sera parfumé par Ann Gérard, le Joaillier Parfumeur. Ses trois Parfums, créés en collaboration avec le Parfumeur Bertrand Duchaufour seront en vente à la galerie tout le temps de l’exposition.

Bague patricia Lemaire

Patricia LemaireBague « Le froid de l’hiver »
Mi sculpture-mi bague, cet objet extraordinaire en argent, nylon et coquillages évoque un buisson figé par le gel. Pièce unique.

Pendentif  Patricia Lemaire

Patricia LemairePendentif  » Cage à corail »Pendentif en argent massif et branche de corail.Pièce unique

Bague Patricia LemaireBague « Fruit empoisonné » – Bague en argent massif, boules de corail.

Bague Péché d'OrgueilPatricia LemaireBague Péché d’Orgueil -  argent massif, toute en volutes, semée de « baies » de corail et ponctuée d’or.

Bague Ivresse

Nathalie Dmitrovic - Bague Ivresse – Bague en argent plaquée or noir , sertie de saphirs roses.

 

Galerie Elsa Vanier7 rue du Pré aux Clercs – 75007 Paris
Tel: +33 (0)1 47 03 05 00
Fax: +33 (0)1 47 03 05 55

18/03/2012

EXPO « Beau et Fort » – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 16 mars-28 Avril 2012

Galerie Elsa Vanier :

« Beau et fort » bijou pour l’homme

Du 16 mar 2012 au 28 avr 2012

EXPO

Cette exposition est un hommage au bijou masculin trop longtemps éclipsé. Quinze auteurs exposent une grande diversité de bijoux au design fort, aux matières des plus simples aux plus précieuses.

Les matières sont variées : Acier, platine, argent, or gris, or jaune brossé, ébène, perles grises sur caoutchouc ou galuchat, objets anciens chinés, pierres ornementales ou pierres précieuses aux tons sourds…

A large variety of matters are used: steel, unpolished platinum, silver, polished or unpolished grey gold and even yellow gold , ebony, grey pearls on rubber or shagreen thongs, peculiar objects, and ornamental or precious stones in muted tones.

Jewelry by:
Agathe Saint-Girons, Costanza, Niessing, Philippe Tournaire, Jean Grisoni, Hélène Courtaigne-Delalande, Claire Wolfstirn, Laurence Oppermann, Florence Croisier, Matali Crasset*, Mrzyk et Moriceau*, Geneviève Gauckler*, Martin Spreng, Laurence verdier, Galatée Pestre, Aude Medori, Yannick Monchanin, and Hervé Obligi.

120315_20120315_BeauEtFort-reminder-diagonale dans Aude MEDORI (FR)

Laurence Verdier -  Broche « too late »

 

Broche

Laurence Verdier -  Broche « don’t be late » à tableBroche humoristique à ruban brodé.

Gourmette à maillon bronze

Jean Grisoni – Gourmette à maillon bronze – Gourmette en argent à maillons ronds forgés à la main, avec un maillon en bronze patiné

Bague

Florence Croisier – Bague « Continue Ovale » Inox –   existe également en argent et en or.

Anneau Infini argent martelé

Laurence Oppermann – Anneau Infini argent martelé – Un anneau forgé d’un seul fil d’argent martelé « à l’infini ».  Existe en or jaune et en or gris. Egalement en argent satiné.

Galerie Elsa Vanier
7 rue du Pré aux clercs
75007 PARIS

Tel +33 1 47 03 05 00
galerie@elsa-vanier.fr

mardi-samedi de 11h30 à 19h00
Ouvert le mercredi sur RV

16/11/2011

EXPO ‘From Kyoto with Love’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 17-30 Nov. 2011

Classé dans : Exposition/Exhibition,France (FR),Gal. Elsa Vanier (FR),Lettonie (LV),PARIS — bijoucontemporain @ 19:15

 From Kyoto with Love

Galerie Elsa Vanier, Paris

Affected by the recent disaster, the students, who call themselves ULYU engaged in less formal research than last year. Instead, they worked with the expression of human feelings caused by the sometimes devastating forces of nature.
As for Geodesique, they keep exploring French history and styles with a new collection inspired by « Monsieur’s garden ». « Monsieur » as for Philippe d’Orléans, brother of Louis the 14th, who built « le Parc de Saint Cloud » and was a great protector of the arts.

http://www.elsa-vanier.fr/images/newsletters/111116_201111-ImageGeodesique.jpg

Opening on Wednesday 16th November from 6:30 to 10 pm
Vernissage mercredi 16 novembre de 18h30 à 22h.

Avant la grande exposition d’hiver, la galerie présente jusqu’à fin novembre, une deuxième édition des créations de Yuji Kojima et Mayuli Morishita (Géodésique) et des élèves de la Kyoto University of Art and Design (le groupe ULYU). Cette nouvelle exposition témoigne de l’univers créatif des élèves dans des circonstances très différentes de 2010.
« Jardin de Monsieur »
, la nouvelle collection de Géodésique revisite l’histoire de France et propose, avec des pierres « habitées » comme le quartz à inclusions de chlorite ou de lépidocrocite, une promenade dans le jardin de Monsieur, Philippe d’Orléans, frère de Louis XIV et grand mécène.

http://www.madeinjoaillerie.fr/wp-content/uploads/2011/10/bijoux-jardin-monsieur-geodesique.jpg
créations « Jardin de Monsieur » de Yuji Kojima et Mayuli Morishita (Géodésique)

Secoués par la récente catastrophe, les élèves, qui ont pris comme nom de groupe « ULYU« , livrent quant à eux, moins des recherches formelles que l’expression de sentiments très humains et d’une grande humilité au regard des forces parfois ravageuses de la nature.
Ces jeunes japonais, meurtris, dignes mais plus enclins à s’exprimer que leurs aînés nous proposent des objets symboliques, surprenants parfois.

 Ulyu
Le groupe Ulyu est composé de 10 étudiants de 4ème année qui travaillent le bijou sous la direction de Yuji Kojima :
Ces étudiants se destinent au design ou à la création de bijoux. Certains continueront leurs études d’art, d’autres
rejoindront des marques de joaillerie ou d’accessoires. A nos questions sur leurs aspirations, ils ont répondu que les jeunes japonais changeaient et souhaitaient adopter une attitude plus respectueuse des sentiments… Cela se traduirait par le libre choix d’un (e) époux(se) et celui d’une bague symbolique.
sont présentées des pièces de  Tomoki Nakai, Sachiyo Takeuchi, Kei Morishita et Shizuka Azuma :

http://www.madeinjoaillerie.fr/wp-content/uploads/2011/10/bijoux-from-kyoto-with-love-elsa-vanier.jpg
bijoux du groupe  Ulyu

 

 

 

Galerie Elsa Vanier
7 rue du Pré aux clercs
75007 PARIS
mardi-samedi de 11h30 à 19h00
Ouvert le mercredi sur RV
Tel +33 1 47 03 05 00
galerie@elsa-vanier.fr

25/09/2011

EXPO ‘Jean-Pierre Dussaillant – Bijoux d’artiste’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 30 Sept.-15 Nov. 2011

 Jean-Pierre Dussaillant – Bijoux d’artiste

 Opening on Thursday 29th September from 6:30 PM
Vernissage jeudi 29 septembre à partir de 18h30

 

http://www.elsa-vanier.fr/images/newsletters/110921_News-JPD.jpg

 

Jean-Pierre Dussaillant est sculpteur et ses bijoux éclatent de joie de vivre, de sensualité et d’idées malicieuses ou dérangeantes. Certaines sont franchement jubilatoires, comme « le feu de l’enfer !», tandis que d’autres gardent leur secret…
Les lignes et les montages évoquent l’univers de l’atelier et témoignent d’un goût pour la belle mécanique. Loin de la simple décoration, l’objet porte un message, parfois rude, parfois humoristique voire insolent.

http://www.elsa-vanier.fr/images/objets/080730_JPDu_BagCatctus_Fich.jpg

Jean-Pierre Dussaillant- Bague « Cactus »

Dussaillant is a sculptor and his jewelry brims over with joie de vivre, sensuality and malicious or disturbing ideas. Some pieces are positively jubilant, like “le feu de l’enfer” while others remain full of enigma (secret ring).
The lines and the mountings bear witness to the craft of the workshop and a love of well-oiled machinery. More than simple decorations, the objects hold a message, which may be rough, funny or even insolent.

http://www.elsa-vanier.fr/images/objets/080915_JPD_BagCorail_Fich.jpg

Jean-Pierre Dussaillant- Bague « Corail » 

http://www.elsa-vanier.fr/images/objets/080730_JPDu_BagAmour_Fich.jpg

Jean-Pierre Dussaillant- Bague « L’amour au bureau »

 

 

 

 

Galerie Elsa Vanier
7 rue du Pré aux clercs75007 PARIS
Tel +33 1 47 03 05 00
galerie@elsa-vanier.fr

mardi-samedi de 11h30 à 19h00
Ouvert le mercredi sur RdV

 

123
 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Annuaire |