BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

27/10/2015

EXPO ‘ART 7-2015 – DOMINIQUE LABORDERY’ – Galerie Annick Zufferey, Carouge (CH) – 29 Oct.-28 Nov. 2015

Galerie Annick Zufferey

DOMINIQUE LABORDERY,

Exposition du 29 Octobre au 28 novembre 2015.

Vernissage dans le cadre d’Art7, jeudi 29 octobre de 17h à 21h  en présence de l’artiste.

Dominique LABORDERY - winter journey necklaceDominique LABORDERY – winter journey necklace

Il n’y a qu’un pas entre la sculpture et le bijou, et mon travail se situe le long de cette subtile frontière. Fondamentalement, je crée des bijoux ; toutefois, mes pièces sont autonomes, des sculptures portables, des objets uniques, animés d’une vie propre. Ainsi s’établit une relation individuelle entre l’objet et son porteur, comme la rencontre de deux âmes sœurs en quelque sorte.

 Dominique LABORDERY - almost black necklaceDominique LABORDERY – almost black necklace

Dominique LABORDERY - "my virtual me"Dominique LABORDERY – « my virtual me »

 

« L’intuition est au cœur de mon travail ; c’est mon outil le plus important. En général, les choses émergent lorsque vous n’y pensez pas. Cela induit une atmosphère qui permette de ne pas tout expliquer. Ceci est primordial, car ainsi mes objets peuvent être nimbés d’une touche de mystère. S’ils invitent à la réflexion et à la discussion, ils sont tout autant une source spontanée de plaisir.
Je crois que le ressort de la beauté repose sur la force de l’âme et la personnalité. Mon travail séduit les gens qui sont attirés par sa profondeur et ses qualités matérielles, et qui en apprécient la gravité. Ceci peut expliquer que mon travail soit apprécié autant par les hommes que par les femmes.
Mon travail prend du temps. Il ne peut être créé quand il veut l’être. J’ai sans doute appris cela de mon grand-père, qui était un artiste. Une fois qu’il avait terminé une peinture, mon père et lui s’y plongeaient pendant des heures, réfléchissant longuement pour, parfois, n’ajouter qu’un petit coup de pinceau à la fin. Ce suprême moment de concentration est extrêmement important dans mon travail.
Quant à la forme, mes pièces sont géométriques et lisibles, cependant leur surface n’est pas lisse – elle est pleine de vie. Ils sont le résultat d’un savoir-faire parfaitement maîtrisé d’une part, et de mon attirance pour l’imperfection de l’autre. Tout se joue sur la tension qui est créée par ces contrastes. »  Dominique Labordery

Dominique LABORDERY - water site necklaceDominique LABORDERY – water site necklace

Galerie Annick Zufferey
place des Charmettes 1
1227 Carouge/ Genève
 +41 (0) 22 343 03 05
annick@galerie-annickzufferey.com
www.galerie-annickzufferey.com
www.art7-carouge.com
www.chpjewelry.com

15/09/2015

EXPO during JOYA Barcelona OFF 2015 : ‘BIJOUX EN JEU’ – Museu del Disseny de Barcelona (ES) – 1-18 Oct. 2015

exhibition being part of « OFF JOYA » 2015

http://www.joyabarcelona.com/images/Prensa/logo_joya.jpg

«BIJOUX EN JEU» Exposition des collections de bijou contemporain du MUDAC et de la
Confédération Suisse.

Opening: 1 Octubre, 18.00h

BIJOUX EN JEU presents Otto Küzli, Christoph Zellweger, Sophie Hanagarth, Angi Gut, Felix Flury, David Bielander, Max Fröhlich, Bernhard Schobinger … and many other swiss artists at Disseny HUB Barcelona

« BIJOUX EN JEU »  (Susanne Klemm, Frozen, 2007 Necklace. Polyolefin 38 x 38 x 7 cm | Collection of the mudac)

Le mudac conserve deux ensembles remarquables de bijoux contemporains, sa collection et celle de la Confédération. Fortes de près de 200 pièces, elles reflètent l’étonnante évolution d’un domaine en perpétuelle ébullition. Le bijou contemporain s’est affranchi, dès les années soixante, d’une tradition considérée comme dévitalisée. Revendiquant un statut artistique à travers la diversité des esthétiques, les créateurs ont été nombreux à dépasser la fonction décorative pour s’interroger sur les dimensions sociales, culturelles et relationnelles du bijou.
Dans les années 1980, le bijou s’est montré clairement contestataire. Explorant ses limites, utilisant quelquefois la performance et l’installation, il s’est rapproché de l’art contemporain. Toutefois depuis une vingtaine d’années, il est autant le lieu de manifestes que le moyen de revendiquer une expression individuelle.
Base de données des collections: http://musees.lausanne.ch/

Parmi les récentes acquisitions de la collection de bijou contemporain, le mudac compte le collier Bretzel de Sophie Hanagarth, qui conjugue culture populaire et mythologie classique, le collier 125 lapins de Natalie Luder, fait de dents de lapin et de fil de soie ou le collier Frozen de Susanne Klemm.

David Bielander, Scampi, 2008  Bracelet. Silver, copper, rubber band.  Diameter 10 cm. | Collection of the Confederation  | Photograph © David Bieler  #jewellery #art #davidbielander #mudac: David Bielander – scampi  bracelet 2008 Silver, copper, rubber band

Bernhard Schobinger collier 1987 cuivre, or, bois, caoutchouc, pavatexBernhard Schobinger collier 1987 cuivre, or, bois, caoutchouc, pavatex

Verena Sieber-Fuchs, Noce, 1985  Necklace. Butcher’s paper, wire.  Diameter 42 cm.  Collection of the mudac  Photograph © Olivier Laffely/AN #jewellery #art #sieberfuchs: Verena Sieber Fuchs -  « Noce » collier 1984 papier de boucher, fil acier

 Natalie Luder - collier 125 lapins - 2005-2006 -  dents de lapin, fil de soie Natalie Luder - collier 125 lapins – 2005-2006 -  dents de lapin, fil de soie

Sophie Hanagarth collier Bretzel 2009 fer forgéSophie Hanagarth collier Bretzel 2009 fer forgé

 

 

Museu del Disseny de Barcelona
Plaça de les Glòries Catalanes 37
Barcelona

Martes a Domingo, 10.00h to 20.00h
Lunes cerrado

 

 

01/12/2014

EXPO ‘Ho!Ho!Ho! Contemporary Jewellery’ – Friends of Carlotta, Zurich (CH) – 29 Nov.- 24 Dec. 2014

Classé dans : Exposition/Exhibition,Gal. Friends of Carlotta (CH),Suisse (CH) — bijoucontemporain @ 19:01

Coming soon …..   Ho!Ho!Ho! Contemporary Jewellery Exhibition at Friends of Carlotta Zurich.

Vernissage: Samstag, 29. November ab 12h

Coming soon.....Ho!Ho!Ho! Contemporary Jewellery Exhibition at Friends of Carlotta Zurich. 29 Nov - 24 Dez 2014

***

Andrea WagnerAndrea Wagner – synthetic resin cast of real cut quartzes

Biba Schutz: Brooch Landscape - oxidized sterling silver & green blown glass3.75"x3.5"x1"Biba Schutz : Brooch Landscape – oxidized sterling silver & green blown glass3.75″x3.5″x1« 

Gabrielle Desmarais   necklace  Gabrielle Desmarais   necklace

Dania ChelminskyDania Chelminsky – « mended » rings

Dukno YoonDukno Yoon

  Miriam Arentz broochMiriam Arentz brooch

Doris BernerDoris Berner

UIli RappUli Rapp

Isabelle FesslerIsabelle Fessler

Gigi MarianiGigi Mariani bracelet

Jillian MooreJillian Moore

Nick Mullins brooch (10x7cm) at Friends of CarlottaNick Mullins brooch (10x7cm)

 

Friends of Carlotta
Neumarkt 22
8001 Zürich
Tel. +41 (0)44 261 87 07
Fax +41 (0)44 261 87 76
E-mail: info@foc.ch

 

01/11/2014

EXPO ‘la mort vous va si bien’ – Janus Gallery, Montreux (CH) – 1er Nov. 2014 – 15 janv. 2015

Janus Gallery - « la mort vous va si bien » 

 EXPO - Janus Gallery - Montreux (CH) 'la mort vous va si bien'

Mort et Bijou, deux compères qui marchent main dans la main depuis la nuit des temps. Memento mori, vanités, bijoux de deuil, bijoux funéraires de toute sorte et plus récemment crânes os et squelettes avec ou sans intention particulière derrière, ont toujours peuplé le monde de la parure.
Janus Gallery s’est demandé comment les bijoutiers contemporains interpréteraient ce thème, et plus particulièrement comment ils approcheraient l’idée séduisante et dérangeante de « la mort vous va si bien ».
Pour le découvrir, Janus Gallery a invité plus de 120 bijoutiers contemporains du monde entier à participer à un concours-exposition sur le thème « la mort vous va si bien »

Janus Gallery - "la mort vous va si bien" JANUS GALLERY Avenue Claude Nobs 2 CH - 1820 Montreux   +41 (0)21 963 18 84 www.janusgallery.ch

 21 artistes ont été au final retenus pour faire partie de cette exposition, et cette lourde tâche que de les choisir a été dévolue a un jury d’exception.Composé de 7 membres, et présidé par Mme Carole Guinard. Il se compose par ordre alphabétique de:
Mme Elizabeth Fischer, responsable Design Bijou et Accessoires, HEAD – Genève
• Mme Thérèsa Flury fondatrice du Club des Pies, un club dédié aux amateurs de bijoux,
• Mme Florence Grivel, historienne de l’art,
• Mme Carole Guinard, bijoutière contemporaine, scénographe au mudac, chargée de la collection de la confédération(collection de bijoux de la confédération helvétique), présidente du jury La Mort vous va si bien,
• M Vincent Lieber, conservateur du Musée Hstorique et des Porcelaines de Nyon,
• M Denis Pernet, curateur indépendant, directeur de La Nuit des Musées (Lausanne) et
• Mme Ilinca Vlad, galeriste chez Janus Gallery.
Nous nous réjouissons de vous faire découvrir cet univers étrange et fascinant dès le 1er novembre 2014.

artistes participants :   Sylvie GodelKatheryn Leopoldseder Sophie BoudubanMonica Wickström –  Aurélie Dellasanta  — Kiko GianoccaJessica Andersen –  Cathy ChotardEero LintusaariTiffany Rowe – Nils Schmalenbach  — Constanze Schreiber – Ambroise DegenèveFlorie DupontTuija HietanenSarrah KacemAude MedoriLucile BurnierMarianne AnselinDiana Dudek –  Emeline Fichot

  Katherine Leopoldseder - Fearfully and Wonderfully Made (Psalm 139) Lung Necklace, 2010 Cigarette filters, oxidized copper, Sterling silver, fresh water pearls, silk -Katherine Leopoldseder – Fearfully and Wonderfully Made (Psalm 139) Lung Necklace, 2010 Cigarette filters, oxidized copper, Sterling silver, fresh water pearls, silk 

  Tiffany Rowe - OFF WITH HER HEAD!  necklace  Vinyl, acrylic, ribbon.  For this statement necklace I was largely inspired by the notion of decapitation and blood  Tiffany Rowe - OFF WITH HER HEAD!  necklace  Vinyl, acrylic, ribbon.  For this statement necklace I was largely inspired by the notion of decapitation and blood

 Aurélie Dellasanta  - SKELETONS, work 2007-2009 - www.aureliedellasanta.comAurélie Dellasanta  – SKELETONS, work 2007-2009 

Sylvie Godel "Lots of bones" sculpture portable, bijou sculpture - porcelaine Sylvie Godel « Lots of bones » sculpture portable, bijou sculpture – porcelaine 

Bracelet n. t. 2007 9 x 8 x 4,5cm Fine silver, electroformed   behind me – dips eternity before me – immortality myself – the term between. poem by Emily Dickinson www.constanzeschreiber.comConstanze Schreiber – Bracelet n. t. 2007 9 x 8 x 4,5cm Fine silver, electroformed  
behind me
dips eternity
before me
immortality myself 
the term between.
poem by Emily Dickinson 

 Ambroise Degenève - MEMENTO MORI  bracelet feuilles d'or, plâtre, os, or jaune, 2014  Sous un certain angle, un simple cercle d’or, figure hautement symbolique. Le port de la pièce est nécessaire pour éprouver son lent processus d’usure. image d’une vie périssable.Ambroise Degenève – MEMENTO MORI  bracelet feuilles d’or, plâtre, os, or jaune, 2014  Sous un certain angle, un simple cercle d’or, figure hautement symbolique. Le port de la pièce est nécessaire pour éprouver son lent processus d’usure. image d’une vie périssable.

Janus Gallery : Marianne Anselin -   - « 28 janvier 2011 »  - bague -  Broche en feuille du Costa-Rica, résine, argent, or et inox ressort, 2011. 6 cm x 4 cm Arrêter le processus de dégradation naturel d’une feuille en la ramassant.Marianne Anselin «28 janvier 2011»  – bague en feuille du Costa-Rica, résine, argent,  2011. -  Arrêter le processus de dégradation naturel d’une feuille en la ramassant.

 Florie Dupont - THE REMAINS COLLECTION - Bague, argent plaqué or rose, cuir, silicone, perle, 2014Florie Dupont – THE REMAINS COLLECTION – Bague, argent plaqué or rose, cuir, silicone, perle, 2014
Fondée sur une étude délicate et sensuelle de la peau et des surfaces lors d’un stage au Musée d’Histoire Naturelle de Genève à l’atelier de taxidermie, THE REMAINS COLLECTION questionne la beauté de la mort à travers les notions de fonction, d’ornementation et de préciosité. Fondée sur une étude délicate et sensuelle de la peau et des surfaces lors d’un stage au Musée d’Histoire Naturelle de Genève à l’atelier de taxidermie, THE REMAINS COLLECTION questionne la beauté de la mort à travers les notions de fonction, d’ornementation et de préciosité.

  Sarrah Kacem (CH) QUE TOMBENT LES PAILLETTES Pièce unique - Sautoir fait de paillettes et de chaînes facettées en acier - Ecrin en bois – 2013 Dimensions (cm) – Sautoir 105 x 31 x 8 – Ecrin 90 x 18Sarrah Kacem (CH) QUE TOMBENT LES PAILLETTES Pièce unique – Sautoir fait de paillettes et de chaînes facettées en acier – Ecrin en bois – 2013 Dimensions (cm) – Sautoir 105 x 31 x 8 Ecrin 90 x 18
« La paillette évoque généralement une ambiance festive et gaie célébrant la joie de vivre. Lorsqu’elle a une durée de vie limitée tout comme le confetti, elle devient éphémère. Jetée dans l’air, sa trajectoire se termine en jonchant le sol. La paillette abandonnée se meurt et tombe dans l’oubli marquant ainsi la fin des festivités. Seul l’éclat lumineux de sa couleur persiste et chatoie. L’assemblage des paillettes permet de capter les reflets de couleur scintillante de cet instant. Mon défi a été de mettre en valeur et d’apporter de la profondeur à ce matériau souvent considéré comme léger et futile. Par la conception d’un sautoir imposant, je place la paillette au rang d’un élément de parure. »

 Sarrah Kacem - que tombent les paillettes - détail Sarrah Kacem (CH) QUE TOMBENT LES PAILLETTES – détail

 Aude Medori - LA MORT AUX DOIGTS bague poison (2009) argent, ressort acier, seringue, coton 43mm /57mm / 20mm ©photo : Claire PathéJanus Gallery : Aude Medori - LA MORT AUX DOIGTS bague poison (2009) argent, ressort acier, seringue, coton 43mm /57mm / 20mm ©photo : Claire Pathé

Aude Medori - LA MORT AUX DOIGTS bague poison (2009) argent, ressort acier, seringue, coton 43mm/57mm / 20mm ©photo : Claire Pathé
« J’ai réalisé La mort aux doigts en 2009, c’est une de mes pièces de diplôme. J’avais alors choisi de travailler sur le thème de la liberté et des limites qui la définissent, en prenant un axe philosophique. Pour ce faire, j’abordais des questions existentielles telles que : la conscience, le corps, l’espace, le temps, l’autre, les autres, en revisitant des bijoux historiques. Cette pièce correspond en l’occurrence à la question de la liberté face au temps, autrement dit : la question du suicide. Inspirée par la relecture du « Mythe de Sisyphe » de Camus et par les nombreux débats sur l’euthanasie qui avaient lieu en France à ce moment là, je revisitais la bague poison en une bague attelle, proche formellement d’un objet médical. Le geste victorieux (le V si symbolique de l’index et du majeur) permet au système sur ressort de libérer le fatal curare. A manipuler avec précaution… »

 Aude Medori - LA MORT AUX DOIGTS bague poison (2009) argent, ressort acier, seringue, coton 43mm /57mm / 20mm ©photo : Claire PathéAude Medori - LA MORT AUX DOIGTS bague poison (2009) argent, ressort acier, seringue, coton 43mm/57mm / 20mm ©photo : Claire Pathé

La Commune de Montreux et Janus Gallery ont le plaisir de vous annoncer le nom du premier vainqueur de ce concours. Il s’agit de Mme Lucile Burnier, jeune bijoutière contemporaine suisse (1989), issue de la HEAD, qui poursuit actuellement ses études à l’ECAL. Son oeuvre puissante NON CONSIGNÉ sort des sentiers battus, traitant non de la mort individuelle mais de celle collective, par le biais de la mort industrielle. Ses deux colliers, qui faisaient à l’origine partie de son travail de Bachelor, ont surpris les membres du jury par leur maturité, leur puissance leur beauté formelle et leur côté iconoclaste.

Janus Gallery : "la mort vous va si bien" - Lucile Burnier - "NON CONSIGNÉ" est une collection de bijoux sur la mort industrielle européenne - Matériaux : Verre de bouteille bière / vin Coton Porcelaine Bois Vinyl Packaging : Bois Lucile Burnier - « NON CONSIGNÉ » est une collection de bijoux sur la mort industrielle européenne – Matériaux : Verre de bouteille bière / vin Coton Porcelaine Bois Vinyl Packaging : Bois
« NON CONSIGNÉ est une collection de bijoux sur la mort industrielle européenne. Elle est un regard sur notre société qui semble impuissante et indifférente face à cette situation. Au début de mon travail de Bachelor, j’ai été marquée par les évènements qui se déroulaient sur le site sidérurgique de Florange en France. Les conséquences de la mondialisation économique font que l’Industrie européenne est en crise. Elle subit des fermetures, des délocalisations et semble être condamnée à disparaître malgré la ferveur de ses ouvriers qui se battent, corps et âme, pour la préserver. Elle laisse des régions en zone sinistrée, aux paysages industriels en friche et un savoir faire en péril.
J’ai commencé mes recherches par réaliser des illustrations en sérigraphie de ces paysages, à partir de photographies de hauts fourneaux de Berndt et Hilla Becher. J’ai ensuite joué avec les codes, les formes et les matériaux de l’industrie. Je me suis intéressée au rebut comme les bouteilles de bière, contenant en verre banal dont la beauté des formes indiffère. Je les ai coupées et réassemblées ce qui a créé une nouvelle esthétique. De même, par un changement de matériaux, des tuyaux en PVC deviennent précieux et séduisant en porcelaine. Au final, les différents éléments ont été assemblés entre eux par un travail sur les noeuds.
Ma collection, aux pièces imposantes, est un cri face à l’indifférence et l’impuissance. L’orange fluo symbolise cette menace. Les bijoux sont ensuite rangés dans des boîtes en bois inspirées des coffrets à vin, elles sont leurs cercueils.« 

Lucile Burnier - non consigné - Matériaux : Verre de bouteille bière / vin Coton Porcelaine Bois Vinyl Packaging : BoisLucile Burnier – non consigné – Matériaux : Verre de bouteille bière / vin Coton Porcelaine Bois Vinyl Packaging : Bois

A côté de cette oeuvre novatrice, deux autres pièces ont soulevé l’enthousiasme du jury, recevant ainsi une mention: il s’agit du collier VENEER du bijoutier contemporain suisse Kiko Gianocca (1974), et de linstallation NECKLACE OF TEARS de l’artiste contemporaine finlandaise Monica Wickström (1955). Fort différentes l’une de l’autre, ces deux oeuvres contemporaines d’une fragilité émouvantes, s’inscrivent tant dans le mouvement des vanités que dans celui des memento mori.

Kiko Gianocca - “Veneer” Neckpiece 2014 Wood veneer, balsa wood, brass, silverKiko Gianocca – “Veneer” Neckpiece 2014 Wood veneer, balsa wood, brass, silver
« “Veneer” is my latest body of work, it is a series of neckpieces. At first glance a wooden veneer has all the attributes that resemble something dead. It has been so manipulated by man that it is only the ghost of the tree that it once was. As soon I start to work with the veneer however, even just with a little water to give it elasticity, it moves and seems to return somehow to its past life. The pieces’ irregular shapes are also partly inspired by the inkblot images used in a Rorschach test, a method of psychological evaluation. Like in these inkblot images, in my neckpieces you can find references of butterflies, flowers and other elements, symbols that remind us that beauty don’t last and life is short.
Each piece is given a unique shape informed by the grain of the wood. In this way the thin layer of veneer references it’s three-dimensional past as solid wood. Like each of us, these works are made up of different elements, each with their own identity and uniqueness. The final works have a shadow-like presence, representative of something belonging within. I like to think that the neckpiece gives the material from which its made the opportunity, through its shape and moving parts, of a second life »

Monica Wickström - NECKLACE OF TEARS, 2014 installation, 24 g, 350 x 370 x 0,55 mm 24 used single doses of eedropsMonica Wickström – NECKLACE OF TEARS, 2014 installation, 24 g, 350 x 370 x 0,55 mm 24 used single doses of eyedrops

 

JANUS GALLERY
Avenue Claude Nobs 2
CH – 1820 Montreux
+41 (0)21 963 18 84
www.janusgallery.ch
info@janusgallery.com
téléphone : 0041 – 21 963 18 84

 

 

 

 

 

20/07/2014

EXPO ‘RULE THE WORLD’ – Friends of Carlotta, Zurich (CH) – 19 Juin-5 Sept. 2014

RULE THE WORLD, a juried exhibition at Friends of Carlotta in Zurich, Switzerland, curated by Bruna Hauert.

Welcome to our world of lived-out deficiencies and psychopaths!

What are the adornments of dictators, despots, and the plain delusional ? What do they need in order to let their real personalities shine through ? What tools do tyrants have to show that they are in charge ?

Rule the World

Despoten sind – bei aller Einfalt – ein sehr facettenreiches Trüppchen. Sie wollen nicht nur geliebt werden. Nein, sie wollen ehrlich und echt geliebt werden. Notfalls mit Gewalt.
Doch: Womit schmücken sich DiktatorInnen, Grössenwahnsinnige, Möchtegerns und Trauminöds? Womit präsentieren sie sich, damit ihre wahre Persönlichkeit im richtigen Licht erstrahlt? Womit zeigen GrosskotzInnen, TyrannInnen und zu Höherem Berufene, dass die Macht mit ihnen ist? Besitzt der Mächtige Objekte der Macht weil er mächtig ist? Oder ist er mächtig, weil er Objekte von magischer Macht besitzt?
Und: Was gönnt der Despot sich selbst in einer launigen Minute? Welcher Schmuck feiert mit ihm in der Stunde seines Triumphes? Womit verwöhnt er seine Untertanen, damit sie sich ihm leichter unter tun? Und wie kann ich ihm huldigen, damit er meine wahre Liebe und somit seinen wahren Wert erkennt?
Diese und andere Fragen zum Thema RULE THE WORLD beherrschen das Thema der nächsten jurierten Schmuckausstellung bei Friends of Carlotta.
Willkommen in der Welt der gelebten Defizite und der Psychopathen in Bestform!
Ich freue mich auf die Pracht der Macht und darauf, Sie an der Vernissage vom 19. Juni 2014 ab 17h begrüssen zu dürfen. Oder an jedem anderen Tag während der Ausstellung. Herzlich  Bruna Hauert

Despite their simple-mindedness, despots are a very diverse little group. All they want is
to be loved. Or rather, they want honest and real love. By force, if need be.
However, what do dictators, megalomaniacs, wannabes and the delusioned adorn themselves with? What do they use to cast their personalities in a positive light? What do fat cats, tyrants and those destined for greater things use to demonstrate that the force is with them? Do the powerful own objects of power because they are powerful? Or are they powerful because they own objects with magic powers?
What’s more: What do despots treat themselves to when they’re in a foul mood? Which pieces of jewellery are there to share the hours of victory with them? What do they spoil their subjects with in order to make them more eager to subdue themselves? And how must I worship these despots so that they recognise my pure love and therefore their true value?
These and other questions on how to RULE THE WORLD will be the dictating subject of the
next juried jewellery exhibition at Friends of Carlotta.

EXPO - RULE_THE_WORLD -  Joo Hyung ParkJoo Hyung Park
 
- Annette Altenburger (DE) — Jessica Andersen (USA) — Christine Annau (DE) — Miriam Arentz & Annika Schindler (DE) — Ela Bauer (NL) — Nicole Beck (DE) — Stefan Behnke & Miriam Gradl (DE) — Brigitte Berndt (DE) — Marlene Beyer (DE) — Wolfram Beyer (DE) — Laura Bradshaw-Heap (UK) — Rachael Colley (UK) — Jennifer Crupi (USA) — Martina Czunczeleit (DE) — Laura Deakin (DE) — Saskia Derksen (DE) — Saskia Detering (DE) — Sam Tho Duong (DE) — Beate Eismann (DE) — Tanja Emmert (DE) — Ricarda Enderweit (DE) — Katja Fischer (CH) — Su Foster, Patsy Kay Kolesar & Simone Richmond (CA) — Katja Fox (DE) — Andrea Fretz (CH) — Yael Friedman (IL) — Helen Friesacher-Borst (DE) — Claudia Frisch (DE) — Masako Fukuda (JP) — Sam Gassman (USA) — Friederike Glück (DE) — Miriam Gonnissen (DE) — Nicole Grandics (USA) — Bénédicte Gross (CH) — Tamara Grüner (DE) — Christian Guthmann (DE) — Bruna Hauert (CH) – Stephanie Hensle (DE) — Jasmin Hess (CH) — Tomoko Hori (UK) — Mara Induni (CH) — Bettina Jakob (CH) — Florence Jaquet (CH) — Léonie Jeanrenaud (CH) — Edda Andrée Jessel (DE) — Leonore Jock (DE) — Udo Jung (DE) — Masumi Kataoka (USA) — Verena Klette (DE) — Luitgard Korte (DE) — Michelle Kraemer (AT) –  Unk Kraus (DE) — Martina Lang (DE) — Gregory Larin (IL) — Tracy Lee Black (USA) — Alisa Letsius (RU) — Reka Lorincz (HU) — Inés Mantel (CH) — Gigi Mariani (IT) — Laura Martínez (ES) — Susanne Matsché (DE) — Esther Mattille (CH) — Jennifer Merchant (USA) — Katharina Moch (DE) — Jillian Moore (USA) — Julika Müller (DE) — Viktoria Münzker (AT) — Nick Mullins (USA) — Elisabeth Mundwiler (CH) — Deanna Ooley (USA) — Ossi Oswald (DE) — Joo Hyung Park (KT) — Nadine Pawusch (DE) — Lina Peetz (DE) — Izabella Petrut (AT) — Annika Pettersson (SE) — Carmen Pfanner (AT) — Yvonne Raab (DE) — Daniel Ramos (DE) — Sarah Reinhard (CH) — Begoña Rentero (ES) — Claudia Römer (DE) — Sabine Roth (DE) — Vicky Saragouda (UK) — Nils Schmalenbach (DE) — Naoko Iyoda Schneeberger (CH) — Verena Schreppel (DE) — Nicole Schuster (DE) — Anna Silberstein (DE) — Eva Sörensen (DE) — Katrin Spranger (UK) — Johanna Stäss (DE) — Simone Strauss (DE) — Rebecca Strzelec (USA) — Eva Tesarik (AT) — Myung Urso (USA) — Viveka Valentin (DE) — Otto Van Winkle Peterstein (IE) — Barbara Vogl (DE) — Maria Volokhova (DE) — Andrea Wagner (NL) — Heike Walk (DE) — Heike Wanner (AT) — Caro Weiss (DE) — Klaus Weisser (CH) — Angelika Wolpert (DE) — Grandpa Wooley (DE) — Diana Zeiler (DE)

EXPO virtuelle / virtual exhibition here

EXPO - RULE_THE_WORLD_  Jennifer CRUPI power gestureJennifer CRUPI power gesture

EXPO - RULE_THE_WORLD - Luitgard Korte - ringLuitgard Korte - ring

EXPO - RULE_THE_WORLD - Gregory Larin  'Nice to meat you'Gregory Larin  ‘Nice to meat you’ necklace – brass, textile, polymer

Andrea Wagner "Rule the World" Friends of CarlottaAndrea Wagner

EXPO - RULE_THE_WORLD_Florence JaQUETFlorence Jaquet

Jasmin Hess jewels Jasmin Hess brooches « Love is what you PUT IN my heart » Brosche Holz, Textil, Garn, Silber

Tamara GrünerTamara Grüner

EXPO - RULE_THE_WORLD_ - FOC - Brigitte BerndtBrigitte Berndt – « man Eater »

EXPO - RULE_THE_WORLD- Tanja EmmertTanja Emmert

Jillian Moore - at Friends of carlottaJillian Moore   « PHASELOS »
The obscenely over sized piece did not hang like a pendant. It framed her face and seemed to cradle her body. It required a formal posture and bearing that teased out an air of decorum she was not always prone to pulling off. A hybridization of legume, embryo, and organ, the piece could not be more ripe. It‘s glossy surface, and speckled edges felt less like a thing made than a thing born. To the starving masses it was a promise of fertility, but to her enemies it was a reminder that she might gut them at amoment‘s notice

 Johanna Stäß  Johanna Stäß

EXPO - RULE_THE_WORLD_ Yael FriedmanYael Friedman

 EXPO - RULE_THE_WORLD - Gigi MarianiGigi Mariani
« I wanted to think of a jewel that affirm strength and power. in which the tyrant will exhibit their achievements represented by balls enclosed between cubes, like columns that recall the force of power.
A potential rosary made to be shown to confirm the ego and emphasize his power.
Object to show, but that becomes amulet and creates safety to the wearer »

Nick MullinsNick Mullins

Bruna HauertBruna Hauert

EXPO - RULE_THE_WORLD - Bruna HauertBruna Hauert

EXPO - RULE_THE_WORLD - Izabella Petrut Izabella Petrut
« Jewelry to live every deficiency to the fullest extent. I choose to use a female and a male despot, creating two characters and two scenarios. They both compete for power, adoration, attention and they use the same weapons: the Penis, a symbol of power and dominance. My characters have a lot of insecurities for which they have to overcompensate with decoration and dubious behavior. The Penis becomes a symbol of desire and the despots see it as the object of their desire. The Penis becomes a cult object. Queen of all queens carries around a small wooden Penis pendant as a symbol of her dominance over men. It looks modest, unimportant and not too cared for. It is a trophy.
King of all kings carries around a wooden Penis to show he is the biggest, strongest and most precious of all. The piece is carved out of balsa wood and carefully finished. The piece is really easily imprinted if one doesn’t handle it with care, just like the King’s ego. The way it is worn, as a brooch on the shoulder, is disturbing for the wearer as well as for the viewer. »

EXPO - RULE_THE_WORLD -Katharina MochKatharina Moch

Sam Tho Duong for "Rule the World", Friends of Carlotta, ZürichSam Tho Duong neckpiece

Jennifer Merchant, "Rule the World" Friends of CarlottaJennifer Merchant

EXPO - RULE_THE_WORLD_ - Begoña RenteroBegoña Rentero

 

Friends of Carlotta Bruna Hauert,
Neumarkt 22
8001 Zurich
Tel +41 44 261 87 07
http://www.foc.ch

06/07/2014

EXPO ‘Otto Künzli. L’exposition, bijoux de 1967 à 2012′ – MUDAC, Lausanne (CH) – 2 Juill.-5 Oct. 2014

Classé dans : Exposition/Exhibition,MUSEE,Otto KUNZLI (CH),Suisse (CH) — bijoucontemporain @ 0:28
Vernissage mardi 1er juillet dès 18h, en présence d’Otto Künzli et Marian Bantjes 
 Otto Künzli. L'exposition, bijoux de 1967 à 2012.2 juillet - 5 octobre 2014
Otto Künzli, Cozticteocuitlatl, pendentifs, Collection de la Confédération, Mudac, Lausanne. Photo: Eva Jünger.
« COZTICTEOCUITLATL, pendentifs, 1995-1998 – «Traduit littéralement, Cozticteocuitlatl signifie «excréments jaunes des dieux», expression aztèque pour dire or. [...] Quand j’ai commencé ce projet, je n’en avais qu’une vague idée. J’étais en pleine Mickey-obsession et je cherchais à savoir si cette satanée souris avait existé ou non avant Walt Disney. J’ai dévoré toutes les sources disponibles dans le domaine, dans ma quête de silhouettes plus ou moins familières. Je les ai variées et combinées, retournées dans tous les sens et j’en ai même inventées. Mes sources d’inspiration incluent un masque japonais de renard, un cœur taillé dans un vieux coffre en bois d’Engadine, les arches dorées du M de McDonald’s,Maus d’Art Spiegelmann, le vieil ours en peluche de Thérèse, E.T…»
Considéré comme l’un des maîtres du bijou conceptuel, l’artiste suisse Otto Künzli possède des mains intelligentes et un esprit malicieux. Il met en doute les évidences et critique les travers de notre société avec ironie: c’est un briseur de conventions. Il joue avec les symboles, jongle avec nos références collectives. Utilisant le bijou comme moyen d’expression, il n’en oublie pas sa fonction d’ornement.Le vaste choix d’objets exposés permettra au visiteur de plonger dans cet univers foisonnant, généreux, critique et émaillé d’humour.
Le mudac, dont les collections comprennent plusieurs pièces d’Otto Künzli, sera la seule étape suisse de cette exposition, première de cette ampleur consacrée à cet artiste et initiée par la Neue Sammlung – The International Design Museum – de Munich où elle a été présentée au printemps 2013, avant de voyager ensuite au Tokyo Metropolitan Teien Art Museum.

 Otto Künzli, Die Schönheitsgalerie / Susy, 1984 © Otto Künzli, MunichOtto Künzli, Die Schönheitsgalerie / Susy, 1984 © Otto Künzli, Munich

Otto Kunzli - 'Shanzai' 2012 - bagues sceaux (pierre a savon)
Otto Künzli, Shanzaï, 2012. Bagues sceaux, stéatite (pierre à savon)
Otto Kunzli - the big american neckpiece 1986Otto Kunzli – the big american neckpiece 1986
EXPO mudac_ Otto Kunzli -pendants 1993Otto Kunzli -pendants 1993
EXPO mudac_ Otto Kunzli - der rote punkt - 1980, broche et 1992, 2005Otto Kunzli - der rote punkt – 1980, broche et 1992, 2005

 

MUDAC
Place de la Cathédrale 6
1005 Lausanne – CH
tel +41 21 315 25 30
info@mudac.ch

24/05/2014

EXPO ‘Cloud8 – Claudia Stebler Schmuck’ – Zurich (CH) – 23-25 Mai 2014

Classé dans : Claudia STEBLER (CH),Exposition/Exhibition,Suisse (CH) — bijoucontemporain @ 0:07
Cloud8 – Claudia Stebler Schmuck

Freitag, 23. Mai Apéro « Objekt der Begierde », 17-21 Uhr
Cloud8 - Claudia Stebler Schmuck.
Claudia Stebler Amour élastique* Gold750, BrillantClaudia Stebler – Amour élastique* Gold750, Brillant
 
Martastrasse 109, 8004 Zurich

02/05/2014

EXPO ‘Du vent et des bijoux’ – Galerie ViceVersa, Lausanne (CH) – 3-31 mai 2014

Classé dans : Exposition/Exhibition,Fabrice SCHAEFER (CH),Gal. ViceVersa (CH),Suisse (CH) — bijoucontemporain @ 15:54

ViceVersa – « du vent et des bijoux » – Fabrice Schaefer -

vernissage samedi 3 mai 2014 17-19h

Viceversa —   "Du vent et des bijoux"  3-31 mai 2014 - Fabrice Schaefer

…du vent et des bijoux, donnent formes et matières. Les créations de Fabrice Schaefer séduisent par leur simplicité, leur langage clair, une sorte d’évidence, quoique quelque peu inattendue, comme venue d’ailleurs. La clarté du tracé n’est pour le créateur que l’expression de sa recherche et de son envie d’explorer les caractéristiques d’un matériau. Alchimiste solitaire et obstiné, il laisse un souffle, un geste se déposer.

Fabrice Schaefer enseignant à la Head de Genève, poursuit en parallèle sa recherche artistique et son activité de galeriste.

fabrices chaefer bagues "nuage" titane,argent fin -2013Fabrices Schaefer bagues « nuages » titane,argent fin – 2013
« N’est bijou pour Schaefer que celui qui touche la peau. Elle est ce que l’homme ─ donc la femme ─a de plus profond dit un poète. La peau pour Schaefer est cette étoffe douce et sensuelle qui héberge un bijou et lui donne son éclat.
Si la bague est pour Schaefer le bijou par essence, voire le bijou essentiel, s’il sait particulièrement bien pratiquer avec elle l’exercice d’une métallurgie miniature, parfois il laisse se déployer une force où les formes vont devenir images de la matière d’apparence mécanique. Le collier, intitulé LES DENTS DU DIABLE, impose la transformation du double rang de chaînons plats percés ou dentelés en une puissance d’une gravité somptueuse. Schaefer se montre ardent et savant alchimiste et du métal et de la beauté. Il travaille ses surfaces à la manière d’un dinandier, c’est-à-dire avec un certain mystère. »
fabrice schaefer - collier "les dents du diable" titane, or750 - 2012Fabrice Schaefer – collier « les dents du diable » titane, or750 – 2012
fabrice schaeffer bague en titane 'fleurs bleues' 2012 (from film sur ARTE )Fabrice Schaefer bague en titane ‘fleurs bleues’ 2012 (from film « bijoux-contemporains » sur ARTE réalisé par Elisabeth Coronel)

 

galerie viceversa
place Saint-François 2, 2ème étage
(au-dessus du Café Romand)
case postale 7698
1002 Lausanne
+41 21 / 323 96 34

info@viceversa.ch

 

31/03/2014

EXPO ‘Karl Fritsch: I quite like that’ – Galerie Viceversa, Lausanne (CH) – 11 Mars-12 Avril 2014

Classé dans : Exposition/Exhibition,Gal. ViceVersa (CH),Karl FRITSCH (DE),rings,Suisse (CH) — bijoucontemporain @ 0:11

 Karl Fritsch: I quite like that

There is always a reason to make a ring but I can also make a ring without a reason, I can make a ring without having an idea. I can have the same ring idea twice but it will be a different ring. I am always curious about the next ring, a ring is like a chair, rings like company.
Established in Wellington, New Zealand for some years now, Karl Fritsch constantly reinvents himself, refining his poetry, sharpening his critical thinking and affirming his expressiveness.

expo Karl Fritsch

Karl Fritsch -  Bague, argent, fer (2013) - Viceversa  Karl Fritsch -  Bague, argent, fer (2013)
Karl Fritsch - Viceversa  - bague, argent vis & ferKarl Fritsch -  bague, argent vis & fer

 

viceversa bijoux contemporains
Place Saint François 2, 2ét
7698 – Lausanne
Switzerland
Telephone: +41.21.323 96 34website: www.viceversa.ch
mail: info@viceversa.ch

14/03/2014

EXPO « ART 7 2014 – Chp … ? » – Galerie Annick Zufferey, Carouge (CH) -15-29 Mars 2014

Galerie Annick Zufferey

VERNISSAGE SAMEDI 15 & DIMANCHE 16 MARS 11.30-18H
EXPOSITION DU 15 AU 29 MARS 2014

 CAROUGE ART7 A 10 ANS!
chp25 Nosé pendant  by Marcel WandersNosé pendant  by Marcel Wanders

Chp … ? a été établi en 1996 par Gijs Bakker, designer et co-fondateur de DroogDesign, dans le but d’éditer des bijoux conceptuels de designers internationaux.
En privilégiant la préciosité de l’idée sur la valeur matérielle, le bijou devient bien plus qu’un simple accessoire décoratif. En montrant que le design de bijou évolue au même titre que n’importe quel autre discipline en design, CHP rempli un vide existant et rendant les designers de bijou plus largement accessible.
Chp… ? C’est une collection de bijoux de 56 designers tels que Gijs Bakker, Susanne Klemm, Bless, Marc Newson, Marcel Wanders, Campana Brothers, Ron Arad, Hannes Wettstein , et d’autres audacieux artistes du GROUPE  chp?… (Chi A Paura ?...)

 Chi a Paura - bracelet "plastic soup", Gijs Bakker
bracelet « plastic soup », Gijs Bakker
Chi a Paura - bracelet de .....bracelet « plastic soup », Gijs Bakker
"Chi a Paura ? ..." chp07 Triller ring by Hannes Wettstein -  €495   Not just an ornament but also an actual instrument. In case of emergency, just blow on it. Material: silver 925Triller ring by Hannes Wettstein
Triller ring by Hannes Wettstein -  silver 925-  Not just an ornament but also an actual instrument. In case of emergency, just blow on it
Galerie Annick Zufferey
place des Charmettes 1
1227 Carouge/ Genève
 +41 (0) 22 343 03 05
annick@galerie-annickzufferey.com
www.galerie-annickzufferey.com
www.art7-carouge.com
www.chpjewelry.com
12345