BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : bijou céramique

30/10/2017

EXPO «Materio-Talk» – Paris Parcours Bijoux 2017 – Les Ateliers de Paris – 9 Nov.-9 Dec. 2017

Materio-Talk commence le 9 novembre aux  Ateliers de Paris ! Explorez les connections et les dialogues engendrés par la création dans le cadre du Parcours Bijoux : http://bit.ly/2hnUXJf

Les Ateliers de Paris présentent «Materio Talk», exposition imaginée par le créateur et commissaire de cette exposition : Sébastien Carré.

Parcours Bijoux 2017

Inauguration jeudi 9 Novembre, à partir de 18h30

Materio-Talk - Aux Ateliers de Paris - inauguration 9 novembre 2017 soir

 

Quelles histoires résident dans l’esprit de l’artiste lorsqu’il crée ? D’où vient ce choix de matières ou l’utilisation de certaines techniques pour transmettre une idée ? C’est à ces questions que tente de répondre cette exposition par la mise en valeur des mythologies personnelles de huit artistes dans le but de s’exprimer par le biais d’une œuvre d’art à porter ou arborer.
Ce sont ces histoires intérieures que nous essayerons de mettre en valeur, quatre groupes ont donc été constitués par des liens établis par l’intermédiaire de choix de techniques, de matières, de vocabulaire formel ou conceptuel afin de mettre en lien de jeunes artistes issus d’écoles françaises abordant le bijou d’art face à un artiste étranger de renommée internationale.
Quatre thématiques seront donc abordées par chaque artiste mais il faudra également que chacun réalise une Œuvre en employant la matière de l’autre artiste de l’équipe afin de mettre en valeur l’idée derrière l’œuvre et celle qui anime la main.
Textes de l’ exposition par / Texts of the exhibition by : Nichka Marobin – Blo(g)azette – The Morning Bark
Autour de diverses thématiques, quatre équipes ont été constituées pour créer des passerelles entre les pratiques de jeunes artistes français et de grands noms internationaux du bijou d’art afin de mettre en valeur le caractère universel du bijou comme objet d’expression pour l’artiste et de communication pour son porteur.
 
« Les artistes, appelés à créer une pièce pour chaque thème, ont également été appelés à créer deux bijoux sur leur propre sujet spécifique, l’un utilisant le matériel que l’autre artiste aurait utilisé ; l’autre doit contenir un mot supplémentaire, celui que l’autre personne de l’équipe aura utilisé pour décrire le travail de son coéquipier. En ce sens, le dialogue entre les artistes se manifeste par le discours des matières et évolue sous notre regard.
L’un des aspects les plus fascinants de l’exposition Materio Talk a été le fait que chaque artiste ait dû choisir un mot spécifique pour décrire le travail de son propre coéquipier. D’un même lemme, tous les artistes engagés dans ce projet ont développé leurs propres langages formels en constante réciprocité avec leur propre collègue, donnant vie à un dialogue tangible, mais particulier, sur les formes, les idées et les bijoux, capable de transmettre de grands sujets dans une petite taille. »
*
Beautés Primitives / Primal Beauty
« On ne peut comprendre son propre présent sans le passé car le passé fait partie de nous-mêmes et nous devons l’embrasser.
Le passé, et plus précisément le temps préhistorique, est le principal domaine d’étude de l’artiste grec Akis Goumas et de la française Marion Fillancq. Pour les deux, cette quête archéologique est, avant tout, une quête pour eux-mêmes.
Les fragments de la mer Egée permettent à Akis de construire son langage formel, tandis que les anciennes techniques du verre sont le point de départ de l’investigation de Marion: ils concentrent leurs travaux sur une mémoire reconstruite capable d’englober notre contemporanéité et qui posent toujours des considérations ouvertes sur la nature intérieure de l’homme. »
Nichka Marobin
Akis Goumas - "Inner" - photo by V.XeniasAkis Goumas -  Pendant: Inner, 2017 – Hammered bronze, casted sheets, steel, obsidian, pigments – Photo by: V. Xenias
« Je suis impliqué depuis plus d’une décennie dans l’étude des découvertes préhistoriques de la région égéenne et cela a affecté mon rapport au bijou. Mon processus créatif se développe comme une fouille conceptuelle en mon for intérieur et met en évidence des émotions, les impressions de souvenirs personnels ou collectifs, ou bien même des évènements obscurs du passé.
Dans un certain sens, ce processus ressemble à une excavation archéologique dans laquelle chaque couche a les caractéristiques d’une certaine période.« 
www.akisgoumasgallery.com – Akis Goumas Marion Fillancq, pensée taille - Nucléus & marionites -  photo F. GolfierMarion Fillancq, pensée taille – Nucléus & marionites -  photo F. Golfier
« Alors que l’Homme de la préhistoire taillait la pierre pour ses besoins. Il semble que nous taillons encore aujourd’hui, pour nos désirs. Ce postulat constitue la base du travail de Marion Fillancq et met en évidence des idées, concepts, ou esthétiques contraires. Ironisant souvent sur l’idée du luxe, c’est aussi certains statuts du bijou lui-même qui sont bousculés, créant une dualité contre laquelle Marion Fillancq elle-même, a du mal à lutter.«  
www.marionfillancq.comMarion Fillancq
*
Symétrie organique / Organic Symetry
« Le groupe d’oeuvres de l’artiste estonien Tanel Veenre et le français Sébastien Carré est regroupé sous le thème «Symétrie organique»: le premier s’inspire de la sexualité et explore comment, à partir de la symétrie humaine de l’appareil reproducteur, de nouvelles formes peuvent être réalisées dans une pureté de lignes capables de devenir autre chose et dépasser la mimesis de la réalité.
Les éléments organiques employés par Sébastien Carré lui permettent de créer de nouveaux mondes; des minéraux et de la végétation aux pellicules de film, tout peut être mélangé et rassemblé afin de créer un nouveau langage plastique. Les éléments assemblés sont soigneusement étudiés, choisis et ils témoignent de la nécessité pour l’artiste français d’étudier ce lien intérieur entre tous les êtres humains et les autres espèces.« 
Nichka Marobin
Sébastien Carré - Necklace: Cultural Balance, 2017 Sharkskin, Pearls, beads, filmstrip, cotton, silk and nylon thread - at "MATERIO  TALK" exhibitionSébastien Carré - Necklace: Cultural Balance, 2017 Sharkskin, Pearls, beads, filmstrip, cotton, silk and nylon thread – photo Milo Lee
« Végétal, animal et minéral sont combinés dans ces bijoux aux formes de paysages. Mélanger ces matières interactives me permet de réveiller un corps qui tend à être plus insensible en raison d’une société surconnectée. Célébrer la diversité nous fera grandir. Dans l’histoire du vivant, si les cellules n’avaient pas coopéré au lieu d’essayer de se détruire, la vie n’aurait jamais produit l’homme. Chérissons la diversité, être ensemble est déjà un trésor. »
www.sebastiencarre.com
Sébastien Carré

Tanel Veenre - Brooch: Crown of the Nature, 2017 Wood, reconstructed coral, silver, cosmic dust - Photo by: Tanel VeenreTanel Veenre – Brooch: Crown of the Nature, 2017 Wood, reconstructed coral, silver, cosmic dust – Photo by: Tanel Veenre
 » Je suis intéressé d’aller au-delà de la raison, de trouver le noyau de l’humain sous cette épaisse couche de culture. Les expériences extatiques sont comme des portes ouvertes vers le côté animal de l’Homme. Pour mon travail, j’ai basé mes recherches tout autant sur l’extase religieuse que sexuelle pour transcrire cette sensation de se perdre dans le plaisir. Je poursuis donc certaines idées du Baroque pour qui l’art se doit de produire une réponse émotionnelle du spectateur. Mes oeuvres sont donc une allégorie, qui vise à retranscrire ce pouvoir de la sensualité pour arriver à l’accomplissement de cette Utopie du plaisir. »
www.tanelveenre.com
Tanel Veenre
*
Cultures Modulaires / Modular Culture
Peter Hoogeboom (Nl) / Yiumsiri Kaï Vantanapindu
« La méditation contemporaine sur l’utilisation de l’argile et de la porcelaine est le principal trait d’union entre l’artiste néerlandais Peter Hoogeboom et l’artiste thaï-française Yiumsiri Vantanapindu pour le thème «Cultures Modulaires».
La recherche de Peter Hoogeboom commence par l’étude des éléments individuels en argile de l’histoire ancienne qui sont après transformés en petits morceaux numériques. Les pièces souples et élégantes rappellent cette vocation pour l’Antiquité et la culture passée qui émerge clairement de ses oeuvres. Ainsi, la mémoire collective et historique qui réside dans l’étude constante des techniques d’argile et de porcelaine d’Europe et d’Asie fournit des résultats inattendus. Une culture métissée et le concept d’hybridation offrent à Yiumsiri Vantanapindu un domaine d’étude et de création témoignant l’importance et la richesse des langues qu’une civilisation «sans frontières» pourrait offrir. Née en Thaïlande et vivant maintenant en France, la recherche de Yiumsiri se concentre sur le dialogue constant sur le passé et le présent, sur la mémoire collective et la contemporanéité en mélangeant les cultures. Ses pièces d’argile, de basalte, de porcelaine et de métaux sont une méditation sur son propre héritage avec une vue contemporaine. »
Nichka Marobin
at MATERIO TALK - Peter Hoogeboom - photo Peter HoogeboomPeter Hoogeboom - Necklace: Sacrifice, 2017 – Porcelain, silver, rubber, nylon. – 24 x 21 x 3.5 cm – Photo by: Peter Hoogeboom – From series: Broken
« Depuis 1995, j’applique de la céramique dans mes bijoux, un matériau qui dans son emploi contemporain est principalement utilisé pour fabriquer de la vaisselle. Parce que la fonction utilitaire de la céramique a été fortement liée à l’homme depuis le début de la préhistoire, je me réfère à cela en fabriquant de petits éléments en forme de jarre, de coupe ou de pot. On peut également faire référence à l’argile / terre en tant que nourriture pour les cultures dont nous nous nourrissons ainsi que notre bétail. »
www.peterhoogeboom.nl
Peter Hoogeboom
at MATERIO TALK - Yiumsiri Vantanapindu Bracelet: Black-Kam-Laï, 2017 Black porcelain and metalYiumsiri Vantanapindu Bracelet: Black-Kam-Laï, 2017 Black porcelain and metal
« Une frontière est un endroit composé de couches différentes, d’une ligne imaginaire à un endroit particulier, séparant ou regroupant deux territoires. Mon travail tourne autour du thème: «Sans Frontières». Par cela je souhaite exprimer que pour envisager un travail entre deux cultures, je dois ancrer ma réflexion par rapport aux diverses philosophies des lieux dans lesquels je crée tout autant que les différentes identités qui font l’individu que je suis. Par conséquent, l’art contemporain comme je l’appréhende se doit de souligner la diversité d’une manière intelligible. »
www.yiumsirivantanapindu.carbonmade.com
Yiumsiri Vantanapindu
*
Merveilles naturelles / Natural Wonder
« En observant les pièces de la suédoise Märta Mattsson et de la française Marie Masson, on est fasciné par le sens de la “circularité” qui s’exprime par le biais des éléments naturels utilisés par les deux artistes. Le sens de cette «renaissance» (mot utilisé par Märta Mattsson pour présenter son travail) ressort clairement des travaux de ces deux artistes fascinées par la nature. Dans le cas spécifique de Märta, les insectes sont ramenés à une vie éclatante qui nous charme grâce à un nouveau sentiment d’émerveillement. Pour Marie, les éléments naturels tels que la peau, les cheveux, le crin et les fourrures sont assemblés afin de recréer de nouvelles pièces qui re-méditent le corps lui-même. Dans ce sens, en regardant ces travaux, on peut penser au symbole antique et mythologique d’Ouroboros (du grec ancien οuροβoros), le serpent ou le dragon mangeant sa propre queue, représentant la renaissance éternelle.« 
Nichka Marobin
at LATERIO TALK - Märta Mattsson Brooch: Insectomania, 2017 Cicada wings, wood, glass, resin, lacquer, cubic zirconia, pigment, silver Photo by: Märta MattssonMärta Mattsson Brooch: Insectomania, 2017 Cicada wings, wood, glass, resin, lacquer, cubic zirconia, pigment, silver Photo by: Märta Mattsson
« Je trouve parfois de la beauté dans les choses que certains trouvent étranges ou repoussantes. Je suis fascinée quand il y a quelque chose que vous ne voulez pas voir et le sentiment provoqué par cette envie de ne pas regarder, bien qu’au final on finisse toujours par regarder. Mes bijoux jouent de cette tension entre attraction et répulsion. J’emploie des matières qui semblent inappropriées au premier abord, rendant l’ordinaire et les objets familiers extraordinaires et inconnus. »
www.martamattsson.com
Märta Mattsson

Marie Masson © Marie Masson - Cocarde - 2017 – Broche Cuir, plumes de faisan, Hématite, zincMarie Masson © Marie Masson – Cocarde – 2017 – Broche Cuir, plumes de faisan, Hématite, zinc
« Le travail de Marie Masson se situe entre le bijou contemporain, les arts décoratifs, la sculpture, la mode et l’objet de curiosité. Cheveux, crins, poils et peaux, racontent la mise à nu du corps. Sur mesure, elle assemble, détourne, et met en évidence des attributs naturels de l’homme et de l’animal. Elle les considère en tant que premières parures visibles et propose des objets singuliers, restituant une intimité artificielle. »
www.marie-masson.com
Marie Masson
 
 
As an art, jewellery creations are, at the same time, products of an established historical moment and pieces which carry with themselves layers of memory, universal messages of beauty and, above all, languages able to survive during the years. They are yet ephemeral because they can be broken, dismantled, fused and recomposed following the desires and circumstances of contingency and need.
More than traditional jewellery, contemporary jewellery offers a multiplicity of panoramas and languages. The use of different materials and the subversion of the hierarchy of what might be considered precious changed all perspectives. It is an evidence nowadays: studio jewellery is made also of non-precious metals and non-precious stones. From iron to plastics, from paper to wood, from fibers to insects each material can be worked, re-built and assembled in order to become a jewel, varying the traditional concepts of value and preciousness.
As different cartographies, contemporary jewels map and evoke new worlds and histories; they offer new languages and confront the viewer and the wearer to new perspectives and new interpretations.
Under the common vault of contemporary jewellery, materials surface as a formal language, the one that identifies an artist. Nevertheless, each Artist is always his/her own work: in each piece life blooms, emerges and marks a moment; the formal language reveals itself through the use of a specific material.
As a language, it evolves over the years and it finds similarities among the great variety of contemporary jewellery world creating unexpected connections and links.
The exhibition MATERIO-TALK, organized by the French Artist Sébastien Carré, focuses on the use of a specific material as a form of language and all the possible connections with other artists who are using the same material.
The themes proposed in this exhibition gather four French contemporary jewellers to four International contemporary jewellers, in order to investigate how the use of a common and specific material as a formal language can be achieved from two different sides, exploring the artistic process and all the connections between the artists.
The artists, called to create a piece for each theme, were called also to create two jewels on their own specific subject, one using the material that the other artist will have used. In addition to this, the second piece had to contain an additional word, the one that the other person in the team will have used to describe the work of his teammate. In this sense, the talk of material becomes a tangible conversation and dialogues are in front of our eyes.
One of a fascinatingaspect of the exhibition Materio-Talk has been the fact each artist had to choose a specific word in order to describe the work of his/her own teammate. From one single lemma all the Artists involved in this project developed their own languages in constant reciprocity with their own fellow member, giving life to a tangible, yet peculiar dialogue on forms, ideas, and jewels, able to convey great subjects in a small size.
As an invited collaborator of this group, I here add my own word able to embrace the whole production of Materio-Talk: transformation. / Nichka Marobin

 

Les Ateliers de Paris
30 rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
(M° Bastille)
Tél. : 01 44 73 83 50
http://www.ateliersdeparis.com

04/05/2017

Au Salon REVELATIONS (Paris 4-8 Mai 2017) …… une REVELATION !! Zhou YIYAN

Au Salon REVELATIONS …… une REVELATION !!

En 2016, Zhou Yiyan fait partie des 5 lauréats du Prix de la Jeune Création Métiers d’Art, piloté par les Ateliers d’Art de France depuis 1960,qui révèle les nouveaux visages de l’avant-garde des métiers d’art en France.

salon Révélations Grand Palais – PARIS – 4-8 MAI 2017

Salon Revelations - mai 2017

***

RÉVÉLATION / GRAND PALAIS PARISBIENNALE INTERNATIONALE METIERS ART & CRÉATION
Du Mercredi 4 au Lundi 8 Mai 2017
Stand D6

Zhou Yiyan at Revelations Zhou Yiyan at Revelations, The International Fine Craft and Creation Biennial Exhibition  /  03 -  08 May 2017   – Zhou Yiyan – Piece: Set Of Jewelry, 2016 – Porcelain with matte and glossy gold paintPhoto by: Zhou Yiyan

Zhou Yiyan Piece: Set Of Jewelry, 2016 Porcelain with matte and glossy gold paint Photo by: Martin Konrad © By the author. Read Klimt02.net Copyri: Zhou Yiyan Piece: Set Of Jewelry, 2016 Porcelain with matte and glossy gold paint Photo by: Martin Konrad
Set of Jewelry it’s a composition of objects in porcelain displayed on a porcelain tray.

Zhou YiyanComing from the province of Anhui in the east of China, Zhou Yiyan studied art and design at the Shanghai Normal University, and then worked as a graphic designer for four years before settling in Paris in 2007 to pursue her artistic studies in photography and fashion design at Berçot Studio.
She subsequently developed a collection of art objects in porcelain that are inspired by her fascination for circles in Chinese culture, and that are worn as jewellery. Each item is unique and created by the artist in a contemporary ceramics studio. Featuring glossy or matt enamel, gilded or left untreated, each piece requires a long period of design work and perfect technical mastery in order to adapt the artisanal processes of ceramics to suit the desired form.
In 2016, Zhou Yiyan was among the 5 winners of the Young Creative Craftsworkers Award, which has been run by the Ateliers d’Art de France since 1960 with a view to revealing new faces from the vanguard of crafts in France.
Also, last year, in spring, Yiyan was noticed by Esther de Beaucé who selected a dozen pieces for Yiyan ‘s solo exhibition :“Circles”, which was held at Esther’s MiniMasterpiece Gallery. The gallery also showed Yiyan’s work at PAD PARIS ART+DESIGN, and ART ÉLYSÉES Art & Design, along with pieces by contemporary artists and designers.
In these porcelain circles, inspired by the traditional circles of Chinese culture and embroidery rings, Yiyan metaphorically retranscribes the complexity of human society, of the ties between people which build into circles (family, friends…) She primarily reveals the joy that she experiences when she spends a full day in the company of the “soft and modest clay” which she discovered at the Manufacture de Sèvres.
Yiyan exhibits her works in international Fine Craft & Creation Biennial taking place in Grand Palais, Paris.
 Zhou Yiyan interviewed by Klimt02

« The shapes in my work are universal due to my inspiration in the nature and old cultures, the way I use these shapes in my object and the material I use are makes it singular. »

Zhou Yiyan Necklace: Construct-Decontructed, 2016 Porcelain with matte and glossy gold paint Photo by: Zhou Yiyan  View on model: Zhou Yiyan Necklace: Construct-Decontructed, 2016 Porcelain with matte and glossy gold paint Photo by: Zhou Yiyan  View on model:

Zhou Yiyan Necklace: T-R-I-O, 2016 Porcelain with matte gold paint Photo by: Martin Konrad  Top view: Zhou Yiyan Necklace: T-R-I-O, 2016 Porcelain with matte gold paint Photo by: Martin Konrad  Top view

Zhou Yiyan Necklace: Folded Twisted Oval With Gold Painting, 2015 - 2016 Porcelain with matte gold paint Photo by: Zhou Yiyan: Zhou Yiyan Necklace: Folded Twisted Oval With Gold Painting, 2015 – 2016 Porcelain with matte gold paint Photo by: Zhou Yiyan

Zhou Yiyan Necklace: Folded Twisted Oval With Gold Painting, 2015 - 2016 Porcelain with matte gold paint Photo by: Martin Konrad: Zhou Yiyan Necklace: Folded Twisted Oval With Gold Painting, 2015 – 2016 Porcelain with matte gold paint Photo by: Martin Konrad 

Zhou Yiyan Ring: Panels, 2016 Porcelain with matte gold paint, silver 950 Photo by: Zhou Yiyan  View on model: Zhou Yiyan Ring: Panels, 2016 Porcelain with matte gold paint, silver 950 Photo by: Zhou Yiyan  View on model

Zhou Yiyan Ring: Panels, 2016 Porcelain with matte gold paint, silver 950 Photo by: Martin Konrad: Zhou Yiyan Ring: Panels, 2016 Porcelain with matte gold paint, silver 950 Photo by: Martin Konrad

Zhou Yiyan Ring: Forest, 2016 Porcelain with matte gold paint, silver 950 Photo by: Martin Konrad: Zhou Yiyan Ring: Forest, 2016 Porcelain with matte gold paint, silver 950 Photo by: Martin Konrad

Zhouyiyan | Bijoux d'artiste contemporain en céramique - COLLIER « OVALE TORSADÉ »  2015-2016: Zhouyiyan – COLLIER « OVALE TORSADÉ »  2015-2016

Zhouyiyan | Collier Biscuit Cercle ouvert  2016  PORCELAINE ​PIÈCE UNIQUE: Zhouyiyan   Collier Biscuit Cercle ouvert  2016  PORCELAINE ​PIÈCE UNIQUE

 

 

Grand Palais  
3 Avenue du Général Eisenhower
75008 -  Paris    FRANCE

 

 

On sale at

MINIMASTERPIECE GALLERY,Paris
Esther de Beaucé
16 rue des Saints Pères
75007 Paris – France

Studio
6 rue d’estienne D’Orves
92110 Clichy,  France
contact@zhouyiyan.fr

Enregistrer

28/11/2016

EXCHANGE-BIJOU 2 – Emilie Dell’Aniello et le changement …

Emilie Dell’Aniello

découverte, from l’École de joaillerie de Montréal

Du fait de sa « jeunesse en bijouterie » on sent encore un certain « tâtonnement », des essais de matières, de formes …. mais le style est fort …..  la galerie Noel Guyomarc’h ne s’y trompe pas, qui la présente à son « LABO ». Que de la bonne promesse !!! :-)

 EMD Joaillière collier  présenté à la guilde Canadienne des métiers d'art pour l'exposition Néon du 5 novembre au 5 décembre 2015: EMD Joaillière collier  présenté à la guilde Canadienne des métiers d’art pour l’exposition Néon du 5 novembre au 5 décembre 2015

« Je voyage beaucoup depuis le début des années 2000. J’apprends à faire confiance à mon instinct et à me laisser imprégner par mon environnement. Je débute des études de joaillerie en 2010 puisque j’apprécie ce genre d’objets portables qui décorent le corps et qui suivent les mouvements. Au commencement de cet apprentissage, le métal me semblait une matière difficile à contrôler. Avec les années de formation, j’apprends à rendre docile la matière rigide.Il se reflète dans mes pièces ma façon instinctive et viscérale de créer : l’imperfection des formes aléatoires. En 2014, je m’inscrit à l’université Concordia en céramique et en construction textile afin de découvrir d’autres matériaux de travail pouvant être associés aux bijoux que je crée. »

EMD joaillière / Emilie dell Aniello - "Tisserandes" (conjugaisons) - collier, coton: EMD joaillière / Emilie dell Aniello – « Tisserandes » (conjugaisons) – collier, coton 2014

« La transformation guide mon processus créateur ; une matière brute qui se transforme en un élément complexe ; l’évolution des composantes (matériaux) imbriquées à celle des émotions. L’homme change, la matière aussi.
Longtemps, je cherchai mon mode d’expression, je découvris mon confort dans l’imparfait, une zone en constant changement. C’est pourquoi je reproduis des formes simples accompagnées de textures et d’imperfections qui évoluent au fil de créations brutes et imprécises.
Conceptualiser une idée, chercher la raison d’être d’un projet, passer une idée à travers une matière ; voilà où naît la réflexion dans laquelle sont créées mes pièces. Je me dois de transmettre une information à travers un processus de transformation. L’émotion mue par le désir de comprendre ce processus. »

EMD joaillière / Emilie dell Aniello - Collection Sur le fil   (petites séries)  Collection Sur le fil  Collier, Argent 925/ Bague, Argent 925 / Bracelet,  Argent 925.: EMD joaillière / Emilie dell Aniello - Collection Sur le fil  (petites séries) – Argent 925

EMD joaillière / Emilie dell Aniello - "Darwin"  Broche. Argent 925, cuivre patiné, or 18K. - Photo : Oriane Meyer-: EMD joaillière / Emilie dell Aniello - « Darwin »  Broche – pièces uniques – Argent 925, cuivre patiné, or 18K. – Photo : Oriane Meyer

EMD joaillière / Emilie dell Aniello - Nation  Bracelet. Cuivre plaqué palladium & rhodium, argent 925, encre sur acétate, zircon cubique, goudron.: EMD joaillière / Emilie dell Aniello – « Nation »  Bracelet. Cuivre plaqué palladium & rhodium, argent 925, encre sur acétate, zircon cubique, goudron

EMD joaillière / Emilie dell Aniello - "Nation"  Bracelet. (autre "face")EMD joaillière / Emilie dell Aniello - « Nation »  Bracelet. (autre « face »)

EMD joaillière / Emilie dell Aniello - "Conjugaison" -  Architecte  Collier. Faillence, laiton, coton.: EMD joaillière / Emilie dell Aniello – (« Conjugaisons ») -  Collier « Architecte » – Fayence, laiton, coton

Emilie Dell’Aniello Brooch: Printemps, 2015 Brass, epoxy, acrylic paint,cotton thread 8 x 2.7 x 1.7 cm Photo by: Anthony McLean: Emilie Dell’Aniello Brooch: Printemps, 2015 Brass, epoxy, acrylic paint,cotton thread 8 x 2.7 x 1.7 cm Photo by: Anthony McLean (EXPO « Le LABO » 2015 ; Gal. Noel Guyomarch)

EMD Joaillière Le petit dernier!  septembre 2015,  Cette collection est présentement et jusqu'au 18 octobre à la galerie Noel Guyomarc'h.: EMD Joaillière – collier – Cette collection est  jusqu’au 18 octobre 2015 à la galerie Noel Guyomarc’h  (EXPO « Le LABO » 2015 ; Gal. Noel Guyomarch)

Émilie Dell'Aniello - Materia présente la 3e édition de l’exposition collective Le Labo nouvelles propositions du bijou de création au Québec en collaboration avec la Galerie Noel Guyomarc’h jusqu’au 25 décembre 2016.: Émilie Dell’Aniello – collier –
présenté à Materia, à la 3e édition de l’exposition collective « Le Labo nouvelles propositions du bijou de création au Québec » en collaboration avec la Galerie Noel Guyomarc’h jusqu’au 25 décembre 2016

Enregistrer

20/11/2016

EXCHANGE-BIJOU 2 – Yafit Ben Meshulam – fil rouge à suivre …..

 Yafit Ben Meshulam

Decouverte à Joya 2016,  de suite elle fut pour moi les «bijoux du Petit Poucet» …  avec son « Yoshi lapel pins set » …. ;-)

De la céramique, matte, blanche et douce et lisse, et des éléments textiles, comme de petits encarts moelleux, brodés de fils rouges aux motifs « ethniques », appartenant au folklore mondial, qui rappellent …. un « déjà-vu », un « déjà connu », vous savez, la « blouse roumaine », la « nappe de mamy », les serviettes brodées de « tante Ursule » ….. ces broderies faites au fil rouge, le fil rouge du souvenir …. Ce sont ces creux, remplis de « tendre » -ou pas-  qu’elle appelle ses « lacuna » (du nom de sa marque, « Lacuna jewellery« ) : un « creux », « a space between elements« , où s’engouffre le souvenir …. et elle re- »tisse » la mémoire, avec ses techniques à elle, re-coud, re-lie, re-crée … pour sa dernière collection, « Appear & Disappear collection »

Et, bien sûr, elle a « fait » Shenkar, la fameuse école ……

Yafit Ben Meshulam - "les bijoux du Petit Poucet" ...... (in fact "YOSHI lapel pin set"  lapel pins for men & women. Red embroidery inlaid in 3D printed Ceramic & Resin -  925 Sterling Silver, Ceramic, fabric -  Lapel pin size: 0.4 inch / 1 cm )   Yafit Ben Meshulam - « les bijoux du Petit Poucet » …… (in fact « YOSHI lapel pin set »  lapel pins for men & women. Red embroidery inlaid in 3D printed Ceramic & Resin -  925 Sterling Silver, Ceramic, fabric -  Lapel pin size: 0.4 inch / 1 cm )

 Yafit Ben Meshulam - YOSHI lapel pin set  -   925 Sterling Silver, Ceramic, fabric - Red embroidery inlaid in 3D printed Ceramic and Resin: Yafit Ben Meshulam – YOSHI lapel pin set  (worn) -   925 Sterling Silver, Ceramic, fabric – Red embroidery inlaid in 3D printed Ceramic and Resin

« Does technology affect the value of design, whether handcrafted or machine-made? And can we tell the difference now with the boundaries becoming blurred ? The collection started with very soft and organic jewellery that expresses birth and the creation of something new. To these emotional shapes I added a strong metal outline to symbolise the overpowering force of new technologies on crafts.« 

 Yafit Ben Meshulam/Lacuna jewellery - Bubbles Industrial memory / 2015 Plaster, fabric, Stainless Steel, Silver - white brooch  embroidery red thread, 3dprinting, laboratory  - cocoon organism: Yafit Ben Meshulam/Lacuna jewellery- Bubbles Industrial memory / 2015 – white brooch, embroidery, red thread, 3dprinting - Plaster, fabric, Stainless Steel, Silver

Yafit Ben Meshulam  Back & forward brooch  newcollection whitejewelry lacuna red  eramics: Yafit Ben Meshulam  - Back & forward brooch  new collection  red  eramics

 « LACUNA is a space between elementsA quiet elongation between one musical note to the next – A gap in the text that leaves room for imagination  –          I’d like to invite you into a world of intrigue and imagination. In this world, I see my jewels as unique 3D objects, each containing the shell of an element that once existed … and now in its place, the lacuna – just a memory of what once was.   The unique shapes of my designs were formed as if I removed a “frozen moment” froma step in the design process. Space remains between the material that originally was and the shape that came to be. With your imagination, this space allows a glimpse into the elements that were whisked away and hidden during this intriguing “frozen moment”.  In each collection I use a variety of techniques and technologies, which give expression to the concept of my designs.  I meticulously add textures, colors and finishes to the 3d prints and casted jewelry, so that the surface and interior spaces are decorated by the small details.   My name is Yafit Ben Meshulam. I’m a jewelry designer, maker and metal smith working and living in  Tel Aviv, Israel. I earned a B.DES degree in jewelry design from the distinguished Shenkar College of engineering and design in Tel Aviv.  Thanks for letting me share my passion with you « 

 Yafit Ben Meshulam - at JOYA 2016 -  RIKU NECKLACE  $195 - Contemporary pendant necklace, made of red embroidery inlaid in 3D printed Ceramic pendant that moves gently like scales.  * Materials /  Red rope chain, Ceramic ,fabric, Alpaka, Sterling Silver - Pendant size: 2.5x2.5 inch / 6x6 cm - Chain length 28 inch, no bracket: Yafit Ben Meshulam – at JOYA 2016 -  « Riku » necklace -  red embroidery inlaid in 3D printed Ceramic pendant that moves gently like scales -  Red rope chain, Ceramic ,fabric, Alpaka, Sterling Silver – Pendant size: 2.5×2.5 inch

 Yafit Ben Meshulam - brooch - at JOYA 2016: Yafit Ben Meshulam – brooch – at JOYA 2016

 Yafit Ben Meshulam -   necklace  - at JOYA 2016: Yafit Ben Meshulam -   necklace  – at JOYA 2016 - Ceramic, Coral, Fabric, silver, stainless steel ….

Yafit Ben Meshulam - Kotaro necklace - Ten ceramic links and tow ceramic pieces with red embroidery engraving and Coral beads.  * Materials /   Ceramic, Coral  * Chain length 28 inch, no bracket  * Finish / Matte ceramic, shiny red resin Kotaro necklace - detail - Matte ceramic, shiny red resin
Yafit Ben Meshulam – « Kotaro » necklace – Ten ceramic links and tow ceramic pieces with red embroidery engraving and Coral beads.  -  Ceramic, Coral  -Chain length 28 inch – Finish / Matte ceramic, shiny red resin
Yafit Ben Meshulam  embroidery red ethnic pattern  jewelrydesign textiles textures lacunaYafit Ben Meshulam  è Working on new pattern... pattern embroidery ceramicjewelry sketch  dots newcollection   lacuna <a class="pintag searchlink" data-query="%23lovejewelry" data-type="hashtag" href="/search/?q=%23lovejewelry&rs=hashtag" rel="nofollow" title="#lovejewelry search Pinterest">#lovejewelry</a>
Yafit Ben Meshulam  – from embroidery red ethnic pattern ….. to … working on new pattern… pattern embroidery  sketch  dots
« Does jewelry within a specific collection have to be similar to one another? Further, is it possible to create an eclectic collection b ased on the same fundamental principles, or in other words D.N.A., of the jewelry’s design elements?
In creating a collection, designers sometimes realize upon reviewing their work that his or her project has another connection that wasn’t consciously created. In this project I decided to make this unknown, secondary connection the leading topic of my collection.
Throughout my process, every item b egan as an intuitive idea which was formulated independently into its correct form b ased on the materials and technology used. The connection between the items is revealed in the end; when all the pieces appear together. In my case, the connection that was discovered was measurements. Each piece emphasizes measurement in different ways; and together they appear as eclectic collection.
However, the result of this semi-blind process brings to the forefront an age old question: What makes a collection cohesive; is it materials? technology? shape? or is it the hand of the designer which gives a collection unity? »

 

 

24/10/2015

Prix européen des Arts Appliqués /European Prize for Applied Arts – WINNERS … – Wcc-bf, Anciens Abattoirs, Mons (BE) – 24 Oct.2015

and the WINNERS are ………….

European Prize for Applied Arts

Friday 23 October 2015: opening ceremony and Prize awarding Master Prize and Young Talent Prize and Mons 2015 Prize At the Grand Hall of the « Anciens Abattoirs » of Mons

Exhibition from 24 October 2015 until 10 January 2016

 Prix européen des Arts Appliqués European Prize for Applied Arts Du 24 octobre 2015 au 10 Janvier 2016
Dans le cadre de «Mons, Capitale européenne de la Cultureen 2015»,  Troisième triennale du Prix européen des Arts appliqués qui propose les créations de pas moins de 78 créateurs venant de 18 pays d’Europe.
Tous, sans exception, apportent une matière, une forme, une couleur, une âme à leur œuvre. Qu’il s’agisse d’arts appliqués à vocation utilitaire ou d’expression libre, les créations ici exposées détruisent les barrières entre les catégories et démontrent tout le talent, la créativité, l’innovation et l’ingéniosité nécessaire à leur élaboration.
Trois prix sont décernés par un jury d’experts :  le Prix des Maîtres d’art (prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles),le Prix Jeune Talent (prix du WCC-Europe) et le Prix Mons 2015.
 
* le Prix Jeune Talent 2015 (prix du WCC-Europe) a été attribué à Patricia Domingues
Patricia Domingues wins the Young Talent Prize at European Prize for Applied Arts
Patricia Domingues wins the Young Talent Prize 2015 at European Prize for Applied Arts in Mons, BelgiumPatricia Domingues (photo Valeria Acornero GioielloContemporaneo.it)
 
* Le Prix Mons 2015 a été attribué à Typhanie Lemonnier (Venus Studies)
Typhanie Lemonnier - Venus StudiesTyphanie Lemonnier – « Venus Studies » (photo Valeria Acornero GioielloContemporaneo.it)
Des prix résolumment tournés vers un travail de recherche et de sobriété.
Voilà en ce qui concerne le bijou contemporain. Le prix des Maitres d’art quant à lui a été attribué à
Monika Patuszynska pour son vase en céramique (TansForms Plus -Bastard series, 2013)
Merci à Valeria Acornero pour les news « fraîches » et les photos !

23/10/2015

Prix européen des Arts Appliqués /European Prize for Applied Arts – Wcc-bf, Anciens Abattoirs, Mons (BE) – 24 Oct.2015-10 Janv.2016

Prix européen des Arts Appliqués

European Prize for Applied Arts

Friday 23 October 2015: opening ceremony and Prize awarding Master Prize and Young Talent Prize and Mons 2015 Prize At the Grand Hall of the « Anciens Abattoirs » of Mons Exhibition from 24 October 2015 until 10 January 2016

 Prix européen des Arts Appliqués European Prize for Applied Arts Du 24 octobre 2015 au 10 Janvier 2016
L’objet d’art actuel, en tant que trace du temps, reflète l’évolution de notre société avec talent et ingéniosité. Aujourd’hui, plus que jamais, le secteur des art appliqués tient une place de choix sur la scène artistique contemporaine, ce que ne contredira pas la troisième triennale du Prix européen des Arts appliqués qui propose les créations de pas moins de 78 créateurs venant de 18 pays d’Europe. Tous, sans exception, apportent une matière, une forme, une couleur, une âme à leur œuvre. Qu’il s’agisse d’arts appliqués à vocation utilitaire ou d’expression libre, les créations ici exposées détruisent les barrières entre les catégories et démontrent tout le talent, la créativité, l’innovation et l’ingéniosité nécessaire à leur élaboration. C’est dans le cadre de «Mons, Capitale européenne de la Cultureen 2015» que cette troisième édition du Prix européen des Arts appliqués vient apporter sa touche contemporaine aux différents domaines de création,qu’ils soient céramique, verre, bijou, mobilier, textile, objets de décorationou encore stylisme…
 
Trois prix sont décernés par un jury d’experts :  le Prix des Maîtres d’art (prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles),le Prix Jeune Talent (prix du WCC-Europe) et le Prix Mons 2015.
 Annamaria Zanella - Purple Tubes, 2014 6 x 6 x 2 cm Photo : Daniela MartinAnnamaria Zanella. – Purple Tubes, 2014 6 x 6 x 2 cm Photo : Daniela Martin
 
participants :  Cécile AHN — Barbara AMSTUTZ  — Nevin ARIG  — Hayley BECKLEY — Marian BIJLENGA — Iris BODEMER –  Nicolas BOVESSE  –  Abigail BROWN  — Sébastien CARRE  — Hermien CASSIERS  — Mathilde CAYLOU  — Marion COURTILLE  — Betty CUYKX — Annette DAM — Tania DE BRUYCKER  — Silke DECKER Elisa DEVAL  — Patricia DOMINGUESSamTho DUONG  — Anja EICHLER  — Sanna ESKOLA  — Maria ESPERSEN  — Flora FIXY  — Nicolas GALAND  — Maryan GELUK  — Christine GRAF  — Margret GUDNADOTTIR  & Olof BJARNADOTTIR  –  Gesine HACKENBERG  –  Michal HANULA  — Malene HARTMANN RASMUSSEN  — Peter HOOGEBOOM  — Camille JACOBS  — Hannah JORIS  — Kaori JUZU  — Ulla & Martin KAUFMANN  — Ulrike KLEINE-BEHNKE  — Saerom KONG  — Tine KRUMHORN  — Therese LEBRUN  — Typhaine LEMONNIER  — Juliette LEPERLIER — Christoph LEUNER  — Ria LINS  — Ruediger LORENZEN  — Yves MALFLIET  — Sofja MARKAROVA  — James MASKREY  — Hugo MEERT  — Hilde METZ  — Frank MEURER  — Rosa NOGUES  — Monika PATUSZYNSKA – Kirsten PLANK  — Tiina RAJAKALLIO  — Marie-Noelle RISACK  — Zoe ROBERTSON  — Bruno ROMANELLI  — Verena SCHATZ  — Isabell SCHAUPP — Helena SCHEPENS  — Karin SEUFERT  — Antonino SPOTO  — Edgars SPRIDZANS  — Frank STEYAERT  — Esther SUÁREZ RUIZ  — Kyoko SUGIURA — Dominique THOMAS-VANSTEENBERGHE  — Alexandra TOLLET  — Yayoi TSUJI Jessica TURRELL  — Flora VAGI  — Reinhilde VAN GRIEKEN  — Karen VANMOLNelly VAN OOST  — Esther VAN SCHUYLENBERGH  — Luzia VOGTMonique VOZ Annamaria ZANELLA
Nelly Van Oost - With feelings, 2014 47 x 43 x 35 cm Photo : Ophélie Friberg Nelly Van Oost – With feelings, 2014 47 x 43 x 35 cm Photo : Ophélie Friberg
Flora Vagi. - Pillowaves I, 2014 9 x 9 x 3 cm Photo : Flora Vagi Flora Vagi. – Pillowaves I, 2014 9 x 9 x 3 cm Photo : Flora Vagi
Jessica Turrell. - Field Unit, 2014 20 x 20 x 1 cm Photo : Mark Ashbee  Jessica Turrell. – Field Unit, 2014 20 x 20 x 1 cm Photo : Mark Ashbee
Patricia Domingues (M.A. 2013) • Brooch "Set Free & Matter" • Necuron, Steel • 2014 • ©photo by Manuel Ocaña Patricia Domingues (M.A. 2013) • Brooch « Set Free & Matter » • Necuron, Steel • 2014 • ©photo by Manuel Ocaña
Luzia Vogt - Candy I, 2014 6 x 6 x 4 cm Photo : Luzia VogtLuzia Vogt - Candy I, 2014 6 x 6 x 4 cm Photo : Luzia Vogt
Voz Monique. - Nomadic eating, 2015 2 x 2 x 8 cm Photo : Monique Voz Monique Voz   – Nomadic eating, 2015 2 x 2 x 8 cm Photo : Monique Voz
Dominique Thomas Vansteenberghe. - Don’t touch me, 2015 19 x 17 cm Photo: D.Thomas  Dominique Thomas Vansteenberghe. – Don’t touch me, 2015 19 x 17 cm Photo: D.Thomas
Isabell Schaupp - Sliced tower building, 2014 7,1 x 7,1 x 2,8 cm Photo : Isabell Schaupp Isabell Schaupp – Sliced tower building, 2014 7,1 x 7,1 x 2,8 cm Photo : Isabell Schaupp
Karen Vanmol  Karen Vanmol
Rosa Nogués Freixas - Por la boca muere el pez, 2015 30,5 x 10 x 6 cm Photo : Rosa Nogués FreixasRosa Nogués Freixas – Por la boca muere el pez, 2015 30,5 x 10 x 6 cm Photo : Rosa Nogués  
 Zoe Robertson - Subscribe series, 2014 80 x 35 x 15 cm Photo : Zoe Robertson Zoe Robertson - Subscribe series, 2014 80 x 35 x 15 cm Photo : Zoe Robertson
Ria Lins - Beware, 2014 65 x 5 x 3 cm Photo: Dries Van den BrandeRia Lins - Beware, 2014 65 x 5 x 3 cm Photo: Dries Van den Brande
Hermien Cassiers  - (BE) hermiencassiers.com - gold -  Earrings, 2013 5,5 x 5,5 x 2,5 cm Photo: © Nice Job: Hermien Cassiers   -  Earrings, 2013 gold Photo: © Nice Job
Sébastien Carré - Bracelet Inflammation # 6, 2013 11 x 11 x 4 cm Photo: Milo Lee - Wcc-bf:   Sebastien Carré  Bracelet Inflammation # 6, 2013 11 x 11 x 4 cm Photo: Milo Lee
  Saerom Kong.  - Pink Daisy, 2015 9,4 x 6,4 x 3 cm Photo: Saerom Kong:  Saerom Kong.  – Pink Daisy, 2015 9,4 x 6,4 x 3 cm Photo: Saerom Kong
 
 
Les Anciens Abattoirs/ Galerie du WCC-BF 17/02, rue de la Trouille 7000 Mons (Belgique) www.wcc-bf.org Exposition du 24 octobre 2015 au 10 janvier 2016 Exhibition from 24th october to 10th january 2016 Tous les jours (sauf le lundi, et les 24, 25, 31.12.2015 et 01.01.2016) de 10h00 à 18h00 Open everyday (except Monday, 24, 25, 31.12.2015 and 01.01.2016)  from 10:00 to 18:00

28/08/2015

Salon « Révélations » – Grand Palais, Paris (FR) – 10-13 Sept. 2015

Salon REVELATIONS

salon REVELATIONS 2015 - Paris

2015 met à l’honneur la Corée du Sud à la veille du lancement des années croisées France-Corée et présentera ainsi les pièces de plus de 22 créateurs. La nouveauté de cette deuxième édition réside notamment dans la mise en scène du Banquet, l’exposition centrale, sous forme d’îlots réunissant les créations de pays ou groupes de pays présentant une unité de style. Résolument tournée vers l’international, la biennale se positionne comme un précurseur dans l’exploration de régions du monde dont la création est peu montrée en France.
Les 22 artistes présentés :
Bomi Park; Chunbok Lee; Heeseung Koh; Hyewook Huh; Hyunju Kim; Jaehyo Lee; Jimin Kim; Jinhee Kwon; Joohyung Park; Jucheol Yun; June Lee; Junggyu Yi; Junghong Park; Kanghyo Lee; Kyounghwa Jun; Kyoungtaek Roh; Myungsun Kim; Sejin Bae; Woorim Kang; Yeonhee Ryu; Youngkuwan Jung; Yunhee Lee.
Parmi eux, Heesung Koh, créatrice de bijoux contemporains, garde au fond de son inspiration des réminiscences bien coréennes. Mais la tradition ne prend pas le pas, dans son travail, sur une esthétique voulue résolument contemporaine. Formes souples et organiques, ou parfois strictement géométriques, mélange de rigueur et de rondeur, alliance de matériaux : bois peint, métaux précieux et pierres fines, gamme colorée réduite à l’argent, l’or, le rouge et le bleu composent des collections à la fois précises et tendres.

Heesung Koh - salon REVELATIONS 2015Heesung Koh

 

L’exposition Le Banquet

Point d’orgue du salon Révélations, l’exposition Le Banquet invite à une promenade muséale parmi les pièces les plus spectaculaires des métiers d’art contemporains à travers le monde entier.

Épine dorsale de Révélations, Le Banquet se déploie au centre de la nef du Grand Palais. La scénographie, toujours signée Studio Gardère, poursuit les mêmes objectifs que lors de la première édition mais le scénographe propose une nouvelle installation, d’inspiration géographique. L’avenue originelle se fait rivière ou bras de mer et les longues tables d’exposition sont remplacées par une dizaine d’archipels composés de plusieurs îlots, dédiés chacun à un pays, une région du monde, un continent.

 

Les portraits d’exposants

Une deuxième édition profondément renouvelée avec l’arrivée de galeries d’art, de jeunes talents et de créateurs d’exception.

Parmi eux, (ici, focus permanent sur le BIJOU !!)

Claire Wolfstirn
Designer industriel et graphiste, Claire Wolfstirn s’est tournée vers le bijou par goût du contact intimement physique avec la matière et du rapport corps/objet. Inspirée par la cohérence et la puissance des formes géométriques et de la nature, elle présente des pièces sobres et raffinées et repousse les limites de la fragilité et de la délicatesse.

Claire WolfstirnClaire Wolfstirn

Elie Hirsch
Diplômé des Métiers d’Arts en Design Céramique et Sculpture sur Métal, Elie Hirsch est lauréat de plusieurs concours. D’abord sculpteur, il s’attèle aux grands formats puis au plus petits en créant une collection de bijoux pour Henri Selmer, fabricant de saxophones et de clarinettes. Il expose ses sculptures à Maison&Objet, au SOFA à New-York, avec la Saatchi Gallery de Londres au salon Collect et participe à différentes expositions comme celle d’AD Collection plus récemment.

 Elie Hirsch - bijoux-sculpturesElie Hirsch – bijoux-sculptures

 

LA JEUNE CRÉATION MÉTIERS D’ART AU GRAND PALAIS

Le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art offre une visibilité exceptionnelle à l’avant-garde des métiers d’art en récompensant six artisans d’art de moins de 35 ans, choisis pour leur capacité d’innovation, leur sens esthétique et la maîtrise de leur savoir-faire. Le prix consiste à offrir la possibilité aux lauréats d’exposer leurs oeuvres dans un cadre prestigieux adapté à leur marché de prédilection : le Salon International du Patrimoine Culturel, Maison&Objet et… Révélations.

Parmi les six lauréats de cette année, trois ont été distingués dans la catégorie « pièce unique » et auront le privilège de dévoiler leurs créations auprès du public sous la nef du Grand Palais : Sébastien Carré, créateur de bijoux, Kaori Kurihara, céramiste, et Xavier Noël, doreur.

Sébastien Carré
Diplômé d’Arts Plastiques à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, section bijou, Sébastien Carré est atteint de la maladie de Crohn. Il a alors décidé d’exprimer ses émotions dans une série de bijoux contemporains, à la manière des ex-voto. Chaque bijou représente une traduction intime de ses émotions.

Sébastien Carré Sébastien Carré
Diplômé d’Arts Plastiques à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, section bijou,Sébastien Carré est atteint de la maladie de Crohn. Il a alors décidé d’exprimer ses émotions dans une série de bijoux contemporains, à la manière des ex-voto. Chaque bijou représente unetraduction intime de ses émotions.

Kaori Kurihara
D’origine japonaise, Kaori Kurihara étudie d’abord le dessin et les Beaux-arts au lycée Kohnan d’Osaka, au Japon. Elle explore ensuite les techniques de la céramique à Kyoto, avant de se former à la bijouterie en France. Se défi nissant à la fois comme céramiste et créatrice de bijoux, elle mêle dans son art des techniques empruntées aux deux univers. Elle allie le réel et l’imaginaire et s’inspire de formes naturelles pour créer des fruits tels qu’elle aimerait les voir exister.

Kaori Kurihara - céramiste bijoutière  - Salon REVELATIONS 2015Kaori Kurihara -   céramiste bijoutière

 

Sébastien Carré : J’ai le grand plaisir de vous annoncer que je suis l’un des Lauréats du Prix de la Jeune Création 2015 des Ateliers d’Art de France – je serai donc exposé lors du salon Révélations  Grand Palais de Septembre 2015: http://www.revelations-grandpalais.com/fr/ -  /// I am really proud to announce you that I am one of the Winners of the Prize for Young Creation 2015 by Ateliers d’Art de France – I will be exhibited at the Revelations fair in Paris, Grand Palais (Sept. 2015)

Sébastien Carré -  Pour voir le dossier de presse du Prix de la Jeune Création Métiers d'Art et découvrir le travail des autres lauréats : http://pdf.lu/NqSB/Sébastien Carré -   Prix de la Jeune Création Métiers d’Art et découvrir le travail des autres lauréats

 Parmi les LES GALERIES D’ART :

La Galerie Elsa Vanier
Depuis son ouverture en 2003, la Galerie Elsa Vanier expose des pièces de joaillerie contemporaine, aux styles très différenciés, réalisées par des créateurs du monde entier reconnus ou à découvrir. Elle a pour mission de promouvoir la dimension culturelle de bijoux réalisés par des créateurs qui ont choisi des matières rares, précieuses ou fascinantes comme mode d’expression. En parallèle d’un groupe d’artistes exposés en permanence, elle accueille des créateurs pour des expositions temporaires.
À Révélations, la galerie réunira les univers très diversifiés de trois artistes :  Agathe Saint Girons, Claire Wolfstirn et Martin Spreng.

  Agathe St Girons au Salon REVELATIONS 2015Agathe St Girons

UNE NOUVELLE ACTION DE MÉCÉNAT VIA LA FONDATION ATELIERS D’ART DE FRANCE

Pour sa deuxième édition, Révélations s’entoure de multiples partenaires, notamment des mécènes tels que des fondations qui soutiennent le secteur des métiers d’art à travers des programmes de prix ou de bourses. Les stands parrainés offrent ainsi la possibilité à des créateurs d’accéder à de nouveaux marchés.
La Fondation d’entreprise Banque Populaire, créée en 1992 et engagée notamment dans les métiers d’art, présentera sur son stand cinq de ses lauréats. Deux fois par an depuis 2013, elle sélectionne des projets d’artisans d’art talentueux de moins de 40 ans et leur accorde une bourse d’accompagnement pour réaliser leur projet.
C’est à Révélations que les pièces de la plumassière Janaïna Milheiro (lauréate 2014), l’artiste verrier Mathilde Caylou (lauréate 2013), le trio de créateurs de luminaires Mydriaz (lauréats 2013), les créatrices de bijoux Anaïs Rheiner (lauréate 2013) et Marion Delarue (lauréate 2013) seront exposées sur un stand commun.

Salon RevelationsJanaïna Milheiro © Magali Berthon / Mydriaz Paris © Photoproevent / Anais Rheiner © Olivier Braive / Charlotte Kaufmann © Benjamin Girard / Mathilde Caylou © DR / Marion Delarue © DR / Zoë Montagu © DR

HEAR (Strasbourg FR)     - Marion Delarue "Cracheh"HEAR (Strasbourg FR) / Marion Delarue « Cracheh 1″ Collier-minerve, laque coréenne, chambre à air, or 24 carats, 2011

 

CONFERENCES :

Vendredi 11 septembre - 15h15 à 16h15 – Drouot Formation

La place des métiers d’art sur le marché de l’art

Drouot Formation conviera un représentant d’une maison de vente et un expert en arts décoratifs pour évoquer la place des métiers d’art sur le marché de l’art, l’évolution de l’image de ces métiers sur ce marché, leur potentiel et les perspectives de développement.

Avec, entre autres, Valentine Herrenschmidt, Florence Croisier, Claire Wolfstirn, Bénédikt Aïchelé, l’Ecole HEAD Genève, Yannick Mur …..
FLORENCE CROISIER - REVELATIONS 2015YM - List of exhibitors 2015 | Révélations -  www.yannickmur.fr
Florence CROISIER  -   Yannick MUR
 
 
Grand Palais
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

 

 

 

20/04/2015

EXPO ‘Katja Prins & Luzia Vogt’ – Galerie Noel Guyomarc’h, Montreal (CA) – 23 Avril-16 Mai 2015

Galerie Noel Guyomarc’h‎ : Exposition / Exhibition : Katja Prins & Luzia Vogt 

Exhibition opening: Thursday, April 23, 5-8 p.m /
Vernissage de l’exposition : Jeudi 23 avril, 17h-20h

 

Galerie Noel Guyomarc'h‎Exposition / Exhibition : Katja Prins & Luzia Vogt

Montréal, le 12 avril 2015 – Pour la première fois, deux expositions seront présentées simultanément à la Galerie Noel Guyomarc’h du 23 avril au 16 mai 2015. Deux artistes invitées, Katja Prins, Pays-Bas, et Luzia Vogt, Suisse, proposent leurs créations respectives, deux univers qui se rejoignent par leurs réflexions et leurs commentaires sociaux.

Uncanny Incarnations de Katja Prins rassemble des œuvres réalisées de 2002 à 2015, offrant ainsi un portrait, un parcours de ses intentions artistiques. Le sujet central de ses collections, la relation entre le corps et les objets mécaniques issus des technologies médicales et de l’industrie, est concrétisé de multiples façons, combinant à ses constructions mécaniques et tubulaires en argent, des éléments comme la céramique, des pierres reconstituées ou des matières synthétiques. Ses dernières œuvres interrogent les chirurgies qui réparent ou remodèlent le corps. Prins a suivi sa formation en orfèvrerie à la Vakschool de Schoonhaven, puis elle s’inscrit à l’académie Gerrit Rietveld, Amsterdam, dont elle sera diplômée en 1997. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses expositions internationales individuelles et collectives et sont incluses dans de prestigieuses collections muséales et privées.

 Katja Prins – Uncanny Incarnations -  Brooch: Hybrid, 2014 Chrome plated brass, dental resin 10 x 4 x 4 cm Katja Prins – Uncanny Incarnations -  Brooch: Hybrid, 2014 Chrome plated brass, dental resin 10 x 4 x 4 cm

Ingrédient du quotidien, le sucre, source de plaisir, d’énergie et aussi de maladies, est le thème que l’artiste Suisse Luzia Vogt explore dans sa nouvelle collection Zucker. Autrefois produit de luxe et employé comme médecine, le sucre a provoqué de nombreux bouleversements entre les peuples et les cultures. Aujourd’hui accessible et omniprésent, il est controversé. Vogt a créé des broches et boucles d’oreilles en bois et matières synthétiques, rappelant des friandises. Des bracelets en impression 3D par frittage sélectif au laser semblent composés de cristaux de sucre. D’abord sculptés dans des betteraves à sucre, des sucriers sont transformés en porcelaine à la cendre d’os et marbre de Carrare. Elle suggère ainsi une réflexion sur l’ambivalence de cet ingrédient. Initialement formée comme joaillière, Vogt a développé une compréhension conceptuelle du bijou au département de joaillerie de l’Université de Pforzheim en Allemagne. Artiste de la galerie depuis 2001, elle a pris part à de nombreuses expositions internationales, dont Un peu de terre sous la peau, conçue par Monika Brugger et présentée dans de nombreux musées en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

 Luzia Vogt Earrings: Zucker, 2013 Wood, synthetic material, 585 gold 2 x 3.7 x 2.9 cmLuzia Vogt Earrings: Zucker, 2013 Wood, synthetic material, 585 gold 2 x 3.7 x 2.9 cm

Les bijoux de ces deux créatrices présentées à la Galerie Noel Guyomarc’h sont les témoins de leurs interrogations du moment.

Katja Prins sera présente lors du vernissage qui se tiendra le 23 avril de 17h à 20h.
Elle remercie Creative Industries Fund, Nl.

Katja Prins  Uncanny Incarnations
Luzia Vogt  Zucker
Montreal, April 12, 2015 – For the very first time, Galerie Noel Guyomarc’h presents two exhibitions simultaneously, from April 23 to May 16, 2015. The two invited artists, Katja Prins, of the Netherlands, and Luzia Vogt, of Switzerland, show their respective works, two worlds meeting through reflection and social commentary.
Uncanny Incarnations by Katja Prins brings together works produced between 2002 and 2015, providing both a portrait and history of her artistic intentions. The central theme of her collections — the relationship between the body and the mechanical objects produced by medical technology and by industry — takes form in a number of ways, combining Prins’ mechanical and tubular constructions in silver with elements such as ceramics, reconstituted stones and synthetic materials. Her most recent work examines surgery that repairs or remodels the body. Prins trained as a metalsmith at the Vakschool, in Schoonhaven, and then attended the Gerrit Rietveld Academy, in Amsterdam, graduating in 1997. Her work has been shown in many international solo and group shows, and is also included in a number of prestigious private and museum collections.
An ingredient that we use on a daily basis, a source of pleasure and energy as well as a cause of disease, sugar is the subject Luzia Vogt explores in Zucker, her latest collection. Once a luxury good and also used as a medicine, sugar has been at the root of many conflicts between peoples and cultures. This controversial substance is omnipresent in our lives and available everywhere. Using wood and synthetic materials, Vogt created brooches and earrings that resemble candy. Bracelets made using selective laser sintering, a 3D printing technology, appear to be composed of sugar crystals. Sugar bowls were first sculpted from sugar beets, and were then transformed in bone china and Carrara marble, as the artist explored the ambiguous nature of this substance. Initially trained as a jeweller, Vogt developed her conceptual approach to jewellery at the University of Pforzheim’s School of Design, in Germany. An artist with the gallery since 2001, she has taken part in a number of international exhibitions, such as A Bit of Clay on the Skin, which was conceived of by Monika Brugger and presented in a number of museums throughout Europe, Asia, and North America.
The works by these two artists, which are being shown at Galerie Noel Guyomarc’h, are a reflection of their current explorations.
Katja Prins will attend the opening, which will take place April 23, from 5 to 8 p.m.
She wishes to express her thanks to the Creative Industries Fund NL.
 

 

Galerie Noel Guyomarc’h
4836 boulevard St-Laurent
H2T 1R5 -  Montreal
CANADA
info@galerienoelguyomarch.com
tel (514) 840 9362

 

 

 

16/04/2015

EXPO ‘Empreintes’ – Alliages, Lille (FR) – 1er Avril-30 Juill. 2015

Empreinte : trace laissé par une personne. 40 artistes issus du monde du bijou contemporain, de la céramique et du verre laissent leur empreinte à ALLIAGES. Ils nous dévoilent leurs rêves et nous laissent voir leur monde imaginaire.

Impression : trace left by a person. 40 artists from the world of contemporary jewelery, ceramics and glass to leave their mark at ALLIAGES. They reveal to us their dreams and show us their imaginary world.
Impressions, the permanent exhibition at Alliages, renewed continously.

Opening next Friday April 24th, 18:30 / Vernissage vendredi 24 avril à 18h30

Alliages - EMPREINTES avril 2015(collier Jee Hye Kwon)

The Permanent 2015, showing works of Aiko FujitaAlice ClarkeAna-Belén MonteroAna Garcia MoyaAngela BermudezAngela Ciobanu Anja Eichler  Anke Huyben  Barbara Uderzo Beate Pfefferkorn Inou Beru –  Burcu Sulek Cata Gibert Chun-Tai Chen Clara DelPapa Claudia SteinerDemitra Ryan-ThomloudisDora HaralambakiElin FlognmanFabienne ChristynFederica Sala Francine SchloethGeorge GiannoutsosGigi MarianiHelena Johansson LindellInbar ShahakIsabelle Busnel  –  Ismini PachiIzabella PetrutJee Hye KwonJessica AndersenJose MarinJuan Riusech  Kaori KuriharaKaren VanmolKonstantinos Konstantopoulos Leslie Shershow  Lluís Comín Lucilla Giovanninetti Mar Sanchez Margarita Alonso Maria Rosa Franzin  Maria Solórzano  Maria Tsimpiskaki Minna Karhu   Niki Stylianou Nicole Schuster  Nicole Taubinger  Patricia Gallucci Paula Isola  Peter Hoogeboom Sabine Pagliarulo  Sangji Yun Sébastien Carré Şenay Akın Silvia Beccaria Sophie Giet  Steffi Götze  Teresa F Faris –  Tracy NicholsValérie Ceulemans Valentina Gallo & Camilla Gallo –  Vasia Pachi  Wu Ching-Chih Ye-jee Lee –  Yu Ping Lin –  Zeta Tsermou

 Permanent 2015 - Highlighting Demitra Ryan-Thomloudis, Sangji Yun & Chun-Tai ChenPermanent 2015 – April Highlighting  Demitra Ryan-Thomloudis, Sangji Yun & Chun-Tai Chen

Permanent 2015 - March Highlighting Lluís Comín, Gigi Mariani, Angela Ciobanu & Maria-Rosa FranzinPermanent 2015 – March Highlighting : Lluís Comín, Gigi Mariani, Angela Ciobanu & Maria-Rosa Franzin
Permanent 2015 - Highlighting Maria Tsimpiskaki, Angela Bermudez, Zeta Tsermou & Minna KarhuPermanent 2015 – Highlighting Maria Tsimpiskaki, Angela Bermudez, Zeta Tsermou & Minna Karhu
 Aiko Fujita Necklace: Dans une suite, 2014 Wool, gold wire 40 x 45 x 15 cm.Aiko Fujita Necklace: Dans une suite, 2014 Wool, gold wire 40 x 45 x 15 cm.
 Sébastien Carré Ring: Inflammation, 2015 Jasper, Cornelian, beads, silk, cotton, elastic thread 8 x 3 x 3 cm.Sébastien Carré Ring: Inflammation, 2015 Jasper, Cornelian, beads, silk, cotton, elastic thread 8x3x3cm.
  Angela Ciobanu Ring: Forget-Me-Not, 2014 Silver, 24k gold foil, recycled silk paper, saw blades 6 x 6 x 7 cm Photo by: Angela Ciobanu From series: Forget-Me-NotAngela Ciobanu Ring: Forget-Me-Not, 2014 Silver, 24k gold foil, recycled silk paper, saw blades 6 x 6 x 7 cm Photo by: Angela Ciobanu From series: Forget-Me-Not
  Teresa Faris Necklace: Collaboration with a Bird lV, #4, 2015 925 silver, wood altered by a bird, 18K gold 10.2 x 11.5 x 1.3 cm, 51.2 cm chain   .Teresa Faris Necklace: Collaboration with a Bird lV, #4, 2015 925 silver, wood altered by a bird, 18K gold 10.2 x 11.5 x 1.3 cm, 51.2 cm chain
 

 

ALLIAGES
111, Bd. Victor Hugo
F-59000 LILLE
Horaires : Lundi-Vendredi : 10h – 17h / Samedi : 10h-16h

Enregistrer

13/04/2015

EXPO ‘KRAKEN PÉLOPONNÈSE, les bijoux’ – Galerie Résidences, Paris (FR) – 15 avril-12 juin 2015

« KRAKEN PÉLOPONNÈSE, les bijoux » – gal. Residences Paris

Vernissage le mardi 14 avril 2015  à partir de 18h

- Exposition du 15 avril au 12 juin 2015 -

"KRAKEN PÉLOPONNÈSE, les bijoux"

 Les artistes de Résidences sont invités à répondre à Kraken Péloponnèse, une installation vidéo qui envahissait la galerie en février dernier. Avec leur intervention, Benjamin Fanni et Florian Fournier proposaient une relecture sauvage des mythes et légendes de la Grèce antique. La réponse des bijoutiers est à découvrir à partir du 14 avril 2015, 18h. C’est l’occasion de découvrir le travail des résidents et de nouvelles pièces déconcertantes.

 une exposition de Stella BierrenbachBrune BoyerAmbroise DegenèveAude MedoriNathalie Perret Galatée PestreLaurence Verdier -

 Stella Bierrenbach - Picket Fences  broche / installation (2013) bois, argent 38cm / 15cm / 30cm © photo : Malgorzata Kasperkiewicz pour Stella Bierrenbach, le bijou demeure sur notre corps, ou est le corps lui même –
« Picket Fences »  broche / installation (2013) bois, argent 38cm / 15cm / 30cm © photo : Malgorzata Kasperkiewicz

Pour Kraken Péloponnèse en bijoux, voici "l'Atlantide". Broche installation de Stella Bierrenbach  »l’Atlantide ». Broche installation de Stella Bierrenbach  pour Kraken Péloponnèse, les bijoux.

  Brune Boyer   - Châteaux en Espagne  broche acier, argentLes bijoux de Brune Boyer suggèrent un cheminement de l’extérieur à l’intérieur, du rugueux au doux, de la surface à la profondeur. – « Châteaux en Espagne »  broche acier, argent

Ambroise Degenève  -Carlin assis  chevalière  argent patinéAmbroise Degenève explore les codes dans l’histoire des bijoux, au point de faire de l’anachronisme une méthode de travail.
Carlin assis  chevalière  argent patiné

Pour Kraken Péloponnèse en bijoux, voici le camée réalisé par Ambroise DegenèvePour Kraken Péloponnèse en bijoux, voici le camée réalisé par Ambroise Degenève

Pour Kraken Péloponnèse en bijoux, voici les bijoux réalisés par Ambroise Degenève, pièces en béton, sorties des fonds marinsPour Kraken Péloponnèse en bijoux, bijoux réalisés par Ambroise Degenève, pièces en béton, sorties des fonds marins

Aude Medori fige nos gestes en « coquille de soi ».Emprise 4 broche (2013) os, pâte polymère, bois flotté, pierres volcaniques, inox 20cm / 20cm / 5cm © photo : Matthieu GauchetAude Medori fige nos gestes en «coquille de soi».
« Emprise 4  » broche (2013) os, pâte polymère, bois flotté, pierres volcaniques, inox 20cm / 20cm / 5cm © photo : Matthieu Gauchet

Galatée Pestre - Signe détail broche (2012)  argent, silicone, inox diam : 7cm © photo : Matthieu GauchetGalatée Pestre cherche du sens dans les bijoux.
« Signe détail « broche (2012)  argent, silicone, inox diam : 7cm © photo : Matthieu Gauchet

 Nathalie Perret  "Colère" collier Synesthésie (2013) acier, peinture, fil coton 80cm / 8cm / 7,5cm © photo : Nathalie Perret Le travail de Nathalie Perret porte sur la matérialité des objets, et supporte valeurs anthropologiques et sociales… 
« Colère » collier Synesthésie (2013) acier, peinture, fil coton 80cm / 8cm / 7,5cm © photo : Nathalie Perret

Laurence Verdier explore le potentiel narratif des bijoux. - Éclosion (2012) broche fragments en céramique, coton, inox 15cm / 10cm / 6cm © photo : Matthieu GauchetLaurence Verdier explore le potentiel narratif des bijoux. –
Éclosion (2012) broche fragments en céramique, coton, inox 15cm / 10cm / 6cm © photo : Matthieu Gauchet

 

Résidences
59 rue de Bretagne
75003 Paris
tel 06 98 23 21 40
galerieresidences@gmail.com
http://galerieresidences.tumblr.com/
Résidences on FB www.Résidences.com

 

123456