BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : bijou contemporain

02/12/2016

VIRUS de la COMPARAISON ………. Meret Oppenheim / Marie-José Hoeboer

Classé dans : COMPARAISON,Marie-Jose HOEBOER (NL),virus de la COMPARAISON — bijoucontemporain @ 20:37

De temps en temps je reprends ma série «virus de la comparaison» …. la plupart du temps «pur hasard» ou ce que j’appelle «air du temps», parfois, souvent je crois, pure « ignorance culturelle » (de l’histoire du bijou) de la part de jeunes qui démarrent, et parfois … finalement assez rarement, on préférera ne pas parler de la vilaine «copie» …….. juste d’un «rapprochement visuel» ! :-)

 

Meret Oppenheim 'sugar' Ring: Meret Oppenheim ‘sugar’ Ring – silver gold plated, sugar, synthetic corundum
« ‘I love natural materials. But everything man makes is nature, even plastic, even the atomic bomb,’ Meret Oppenheim observed in an interview with Valie Export in 1975. The sugar ring, which Meret Oppenheim designed in the mid-1930s, is an absurd and delightful combination of artifice and so-called nature, of opulent and cheap materials. The throwaway and frangible sugar cube is elevated to the status of a lasting, precious stone; an edible material is made wearable. At any time the wearer can exchange the cube for a fresh ‘jewel’. »

 Marie-José Hoeboer - "sugar" ring at JOYA 2010 - ENJOIA'T award 2009 Marie-José Hoeboer - « sugar » ring at JOYA 2010 – ENJOIA’T award 2009 – 650 diamonds & gold

Marie-José HOEBER - prix ENJOIAT 2009 - bague sugar: Marie-José HOEBER – prix ENJOIAT 2009 -  « sugar » ring

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

VIRUS de la COMPARAISON ………. Elin Flognman / Emilie Losch

De temps en temps je reprends ma série «virus de la comparaison» …. la plupart du temps «pur hasard» ou ce que j’appelle «air du temps», parfois, souvent je crois, pure « ignorance culturelle » (de l’histoire du bijou) de la part de jeunes qui démarrent, et parfois … finalement assez rarement, on préférera ne pas parler de la vilaine «copie» …….. juste d’un «rapprochement visuel» ! :-)

 

Emilie Losch, Le Cordon Bleu, 2014 ; Pièce sélectionnée pour New Traditional Jewellery: Emilie Losch, Le Cordon Bleu, 2014 – Pièce sélectionnée pour New Traditional Jewellery 2014 Confrontations - Fourchettes Cristofle plaqué-or, cordelette en coton, fil de polyester, noix de muscade, araldite. L : 45 cm

Elin Flognman  Necklace: Big Dinner, 2016  Alpaca silver, brass, silver, gold, leather.  30 x 30 x 2 cm: Elin Flognman  Necklace: Big Dinner, 2016  Alpaca silver, brass, silver, gold, leather.  30 x 30 x 2 cm

Enregistrer

Enregistrer

29/11/2016

EXCHANGE-BIJOU 2 – Sébastien Carré – De coeur et de tripes …

« Sébastien Carré is a jewelry designer based in France. After studying five years at HEAR, the prestigious Art school of Strasbourg in France, he decides to stay there to keep on working on his organic jewelries. Throughout many exhibits he tries to wake up corporeality and the senses of the spectators.  »

 Sébastien Carré -  Viscéral - necklace 2013 - collier de 7 metres ....Sébastien Carré -  Viscéral – necklace 2013 – aluminium & lin – collier de 7 metres ….

Sébastien Carré -  Viscéral -Sébastien Carré -  Viscéral ………. 7 metres d’intestins ….

Sébastien Carré - Viscéral, 2013  Collier 7 mètres, Cotte de maille Aluminium, coton, lin, soie, cuir 7 meters Necklace, aluminum chainmail, cotton, linen, silk, leather ("+ de 187000 anneaux a la main et deux semaine de broderie intensive=près de 6 mois de travail sur cette pièce" !!): Sébastien Carré - Viscéral (porté), 2013  Collier 7 mètres, Cotte de maille Aluminium, coton, lin, soie, cuir 7 meters Necklace, aluminum chainmail, cotton, linen, silk, leather (« + de 187000 anneaux a la main et deux semaine de broderie intensive = près de 6 mois de travail sur cette pièce » !!)

« The making of these pieces of jewelry is inspired by cell mitosis. The modular process used to produce its shape, and the interactivity of materials chosen, bring forth the idea of a living organism.
The materials I use are picked in order to allow me to work despite the constraints of my disease. (eg: Crohn’s disease) Being able to work outside of the studio was definitely the most important part of this process, and textile became one of the most obvious choices of material to use during my creative process.
I am using this process to create objects to represent parts of the human body (see the seven meter necklace which represents the digestive tract), sometimes to symbolize the concept of the inflammation, or to even question our relationship with our own body and others’.
Even if we can find cathartic meaning in my pieces of jewelry, I consider them more interactive artefacts designed to help you feel your own body and to instigate discussion and thus interpersonal communication. » (Klimt02)

 Sébastien Carré - DNA’s Causes?, 2013, necklace, copper chain, Japanese paper, 2000 x ø 25 mm - Galerie-Marzee-GraduateShow2014 Sébastien Carré - DNA’s Causes?, 2013, necklace, copper chain, Japanese paper, 2000x ø 25 mm – shown at  Marzee-Graduate Show 2014

« Pour ma part, je suis dans un autre domaine, celui du bijou d’art, dans lequel la valeur artistique et conceptuelle compte beaucoup. Certains artistes vont même jusqu’à réaliser des bijoux quasi importables. En questionnant le rapport au corps, le bijou d’art quittera ainsi l’espace du musée, d’une galerie, en trouvant un nouvel espace d’exposition, celui du corps, qui n’a jamais connu une telle mise en valeur que dans notre société de l’image. ….. J’ai été diplôme en juin 2014, après 5 ans d’études à la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) …. C’est également grâce à mon Erasmus à l’Escola Massana de Barcelone, que j’ai réussi à gagner en autonomie » (Les Pulpeuses)

rencontres-sebastien-carré « Quelles sont les matières que tu utilises pour signifier l’organique ?
« Tout peut potentiellement être utilisé, métal, papier, cuir, textile, pierre semi-précieuses… Je cherche cependant des éléments qui me permettent d’amener du sens à mes bijoux. J’ai par exemple utilisé de la pellicule de film pour évoquer les souvenirs responsable de la dépression. Le cuivre est souvent employé pour symboliser l’inflammation car il est traditionnellement employé comme anti-inflammatoire (déjà chez les Aztèques…); L’acier inoxydable me permet de symboliser le monde médical; le nylon évoque quant à lui la présence humaine; et les pierres semi précieuses sont généralement choisies en fonction des théories de Naturopathie qui leurs sont associées. Ma seule constante est désormais de créer la structure de ces bijoux par l’emploi de techniques associées aux textiles sur lesquels je viens appliquer ces différents éléments comme un cancer colonisant un organe. Tout l’intérêt étant de jouer sur la préciosité des matières au niveau de la représentation de la partie malade afin de faire réfléchir sur nos questionnement occidentaux lié à la préciosité. Ainsi j’essaye de montrer que l’on peut trouver du bon et de la beauté dans toute situation (même les pires) parfois en changeant simplement de façon de penser ou en changeant de point de vue. »  (Le Polyèdre – rencontres avec Sébastien Carré)

****

ACTUALITé immédiate & « noëlesque » :

Some of my pieces are travelling to Rome... in myday-byday gallery  Exhibition White Christmas Coming Soon!!!! Some of my pieces are travelling to Rome
to myday-byday gallery
Exhibition « White Christmas » Coming Soon !!!! 15-31 Dec. 2016

EXCHANGE-BIJOU 2 - Sébastien Carré - De coeur et de tripes ... dans COUP DE COEUR 15181383_343899402634955_4517682422516992831_n

 

***

 Sebastien Carré - marche-de-noel-2016 - Strasbourg - 30nov-31dec2016À partir d’aujourd’hui 30 Nov. jusqu’au 31 Dec. 2016
Pour la seconde année, vous pourrez retrouver quelques unes de mes toutes dernières créations à la galerie Art’Course dans le cadre de la programmation Off du Marché de Noel de Strasbourg
Vernissage dimanche 4 décembre à partir de 17h
Et merci à la galerie Art Course d’avoir utilisé une de mes pieces pour réaliser le Flyer (photo: Milo Lee Photography)
galerie Art’Course
49a rue de la Course
67000 Strasbourg
www.galerieartcourse.com

 

Enregistrer

27/11/2016

VIRUS de la COMPARAISON ………. Sara Shahak / Rosa Nogues

Classé dans : COMPARAISON,Rosa NOGUES (ES),virus de la COMPARAISON — bijoucontemporain @ 21:31

De temps en temps je reprends ma série «virus de la comparaison» …. la plupart du temps «pur hasard» ou ce que j’appelle «air du temps», parfois, souvent je crois, pure « ignorance culturelle » (de l’histoire du bijou) de la part de jeunes qui démarrent, et parfois … finalement assez rarement, on préférera ne pas parler de la vilaine «copie» …….. juste d’un «rapprochement visuel» ! :-)

dans la série « petites fleurs & papillons » ….

 

Sara Shahak - flattened industrial metal bells, enamel: Sara Shahak - flattened industrial metal bells, enamel

Rosa Nogues Freixas, Lavandula officinalis r(evolution) , collana, necklace: Rosa Nogues Freixas, Lavandula officinalis – r(evolution) serie 2016 – necklace - Silver, enamel and steel

Enregistrer

Enregistrer

26/11/2016

EXPO ‘20/20/20’ – Galerie Noel Guyomarc’h, Montreal (CA) – 26 Nov. 2016-25 Fevr. 2017

20/20/20

Galerie Noel Guyomarc’h‎ 

Inauguration vendredi 25 novembre à 17:00 – 20:00

20 Ans / 20 Artistes Canadiens / 20 Artistes Internationaux – Galerie Noel Guyomarch:

«La Galerie Noel Guyomarc’h est impliquée dans un grand dessein. Son objectif? Faire découvrir au plus grand monde qu’il existe une forme d’art que l’on peut porter» Susan Cummins, Présidente du Art Jewelry Forum, Conseillère en joaillerie pour la Fondation Rotasa.

Josée Desjardins -  Oracle, 2016 Bague en argent, orthose, porcelaine, linoleumJosée Desjardins -  Oracle, 2016 Bague en argent, orthose, porcelaine, linoleum

C’est en 1992 que Noel Guyomarc’h, alors assistant dans une bijouterie montréalaise, expérimente le choc de sa première rencontre avec le bijou contemporain. Ce jour, la créatrice québécoise Barbara Stutman présente un bracelet composé de tubes en plastique et de fil d’argent. Profondément intrigué par cette pièce unique, il cesse alors de percevoir le bijou comme un simple ornement et réalise que ce dernier peut véhiculer un message, une réflexion, et proposer une approche nouvelle, tant esthétique que conceptuelle. Au cours des années suivantes, Noel Guyomarc’h approfondit ses recherches sur le sujet et rencontre de nombreux artistes. Il n’aura dès lors de cesse de questionner le bijou et la pratique même de la joaillerie contemporaine. Il ouvre sa galerie, entièrement dédiée au bijou contemporain, en 1996. Depuis plus de 20 ans maintenant, Noel Guyomarc’h agit comme commissaire, diffuseur, promoteur et conseiller. Son expérience et son goût lui valent d’être aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux spécialistes de la discipline au Québec et à l’international. Il a organisé plus de 90 expositions, individuelles et collectives, parfois itinérantes. Régulièrement invité en tant que jury et conférencier, il est depuis quelques années évaluateur, entre autres, pour le musée des Beaux Arts de Montréal. De par un dialogue personnel, la promotion d’expositions ou encore l’expérience d’ateliers créatifs, Noel Guyomarc’h a su accompagner et pousser les artistes dans leurs reflexions tout en leur offrant une nouvelle visibilité, à la galerie tout d’abord mais aussi sur la scène internationale comme récemment à SOFA Chicago. Questionner le bijou comme objet d’art, l’ouvrir à de nouvelles inspirations, explorer de nouvelles voies de fabrication et d’interprétation, voici quelques unes des pistes que la galerie choisit de mettre en avant. Elle valorise ainsi des artistes qui proposent une esthétique originale et innovatrice, qui questionnent le bijou, son impact, sa relation au corps, les possibilités et limites des matériaux et des techniques, et qui, en un mot, cherchent à le réinventer. D’un petit espace dans un édifice culturel rue Sainte Catherine, la galerie s’est ensuite installée au 137 avenue Laurier ouest avant de déménager Boulevard St Laurent il y a 5 ans. Elle est aujourd’hui la seule galerie dédiée uniquement à la discipline du bijou contemporain au Canada. Le 25 novembre prochain, c’est avec fierté et émotion que la galerie Noel Guyomarc’h célèbrera ses vingt années d’existence.  Une exposition anniversaire « 20/20/20 : 20 ans, 20 artistes canadiens, 20 artistes internationaux » présentera à cette occasion les travaux de plusieurs artistes avec lesquels Noel Guyomarc’h travaille régulièrement depuis des années : 20 créateurs de bijoux canadiens et 20 créateurs étrangers qui, tous, ont répondu présent à l’invitation. Ils présenteront de nouvelles pièces, spécifiquement créées pour l’exposition. Témoignage à la fois de la richesse de cette pratique artistique et de la tache colossale accomplie par Noël Guyomarc’h au cours de ces 20 dernières années, l’exposition mettra en scène des artistes reconnus internationalement comme l’espagnol Ramon Puig Cuyas, l’américaine Rebecca Hannon ou encore le canadien Paul McClure, récent récipiendaire du prestigieux Prix Saidye Bronfman, mais aussi de jeunes créateurs émergents (Gabrielle Desmarais, Silvie Altschuler, Anne-Marie Rébillard…) pour qui l’appui de Noel Guyomarc’h a été décisif.

 

20 Artistes Canadiens : Silvie Altschuler –  Bridget Catchpole –  Josée Desjardins –  Gabrielle Desmarais — Christine Dwane –  Anne Fauteux –  Vivienne Jones –  Janis Kerman –  Christine Larochelle – Petra Luz – Paul McClure –  Pierre-Yves Paquette –  Anne-Marie Rébillard –  Pamela Ritchie – Dorothée Rosen — Jan Smith –  Kye-Yeon Son – Despo Sophocleous –  Barbara Stutman –  Lawrence Woodford

20 Artistes Internationaux : Dina Abargil – Ela Bauer – Edith Bellod – Monika Brugger Ramon Puig Cuyas Sandra Enterline – Grego Garcia Tebar – Rebecca Hannon – Arthur Hash – Mirjam Hiller – Yu Hiraishi – Peter Hoogeboom – Yong Joo Kim Judy McCaig – Biba Schutz Silke SpitzerLuzia Vogt Andrea Wagner – Silvia Walz – Shu-Lin Wu

Bridget Catchpole, Dear, What Have You Done With Nana’s Pearl?, 2016, Perles, plastique, argent, rubanBridget Catchpole, Dear, What Have You Done With Nana’s Pearl?, 2016, Perles, plastique, argent, ruban

 Ramon Puig Cuyas -  N°1529, 2014 ‘Suite Dresden : An invisible Landscape’, nickel silver, enamelRamon Puig Cuyas -  N°1529, 2014 ‘Suite Dresden : An invisible Landscape’, nickel silver, enamel

 Silvia Walz, Wind from the South- West, 2016 Broche en acier et émail Silvia Walz, Wind from the South- West, 2016 Broche en acier et émail

 Mirjam Hiller, Arcanes cities and Landscapes, 2014 Broche en acier, titane et poudre thermoplastique Mirjam Hiller, Arcanes cities and Landscapes, 2014 Broche en acier, titane et poudre thermoplastique

Pamela Ritchie, Alien Landscape, 2016 Broche en bois, polymère, argent, peinturePamela Ritchie, Alien Landscape, 2016 Broche en bois, polymère, argent, peinture

Grego Garcia Tebar, Loro Extasiado, 2016 Pendentif en méthacrylate, plastique, argent, cristalGrego Garcia Tebar, Loro Extasiado, 2016 Pendentif en méthacrylate, plastique, argent, cristal

 

 

Galerie Noel Guyomarc’h
4836 boulevard St-Laurent
H2T 1R5 - Montreal CANADA
info@galerienoelguyomarch.com
tel (514) 840 9362   

 

Enregistrer

Enregistrer

21/11/2016

VIRUS de la COMPARAISON ………. Giovanni Sicuro / Philip Sajet

Classé dans : COMPARAISON,Giovanni SICURO (IT),Philip SAJET (NL),rings,virus de la COMPARAISON — bijoucontemporain @ 21:40
 De temps en temps je reprends ma série «virus de la comparaison» …. la plupart du temps «pur hasard» ou ce que j’appelle «air du temps», parfois, souvent je crois, pure « ignorance culturelle » (de l’histoire du bijou) de la part de jeunes qui démarrent, et parfois … finalement assez rarement, on préférera ne pas parler de la vilaine «copie» …….. juste d’un «rapprochement visuel» ! :-)
Givanni Sicuro - Ring - Silver, enamel and Lapis Lazuli: Givanni Sicuro - Ring – Silver, enamel and Lapis Lazuli
Philip Sajet - Ring: Shard Glass, niello, silver.Philip Sajet - Ring: Shard Glass, niello, silver

Enregistrer

19/11/2016

EXCHANGE-BIJOU 1 – Dominique Thomas Vansteenberghe – et tomber dans ses lacs ……

Dominique Thomas Vansteenberghe 

toujours une histoire de ligne, de fil à suivre  ……

Fil qui roule et s’enroule autour du corps, support majeur …. d’arabesque ornementale il devient défense, barrière …. Même si plus tôt dans sa création ce fil était plus « ornemental » (voir les pièces intitulées « Parure de corps » à l’exposition  « TROIS&MOI » A L’Orangerie à Bastogne), déjà les « limites » se posaient : le protocole (lequel ?), le deuil, la burka, le faux-cul ….. « de la tenue !!! » …. je crois entendre ma mère : « tiens-toi DROITE ! »  la ligne comme « ligne de conduite » … et les bijoux s’intitulent dorénavant « contrainte », puis deviennent défense : « don’t touch me »

Dominique Thomas Vansteenberghe   Dominique Thomas Vansteenberghe

« Ces dernières années, j’ai expérimenté plusieurs techniques de travail et de matériaux. J’ai cherché, essayé, laissé et gardé. J’ai beaucoup travaillé le fil et les techniques textiles, associé au métal, (argent, acier) pour obtenir un travail souple, aérien et transparent.
Depuis peu, j’ai découvert la fibre de carbone. Ce matériau m’offre de multiples possibilités par son extrême légèreté. Il me permet de créer des pièces de dimensions plus importantes et néanmoins «confortables» car très légères.
Mes créations actuelles tendent vers un aspect plus architectural mais toujours en accord avec ma démarche initiale: je « construis » le bijou entre le corps et l’espace et chaque pièce est une réelle réflexion. » (WCC-BF)

Dominique Thomas - "Parure de corps" (expo  "TROIS&MOI" A L'Orangerie à Bastogne): Dominique Thomas Vansteenberghe – « Parure de corps » (expo  « TROIS&MOI » A L’Orangerie à Bastogne)

Dominique Thomas Vansteenberghe -- "bijoux de contrainte" - Travail sur la limite du mouvement,  la contrainte du corps par rapport au bijou Bague"attelle", argent: Dominique Thomas Vansteenberghe – « bijoux de contrainte » – Travail sur la limite du mouvement,  la contrainte du corps par rapport au bijou Bague « attelle », argent

l’attelle est censée aider le corps, à se « remettre droit », mais elle contraint, elle limite également …

Dominique Vansteenberghe Thomas (Belgique) Photographie Dominique Vansteenberghe Thomas - bracelet mitaine: Dominique Vansteenberghe Thomas  – « bracelet mitaine » qui, roulant et s’enroulant, de plus en plus devient barrière :

Dominique Thomas Vansteenberghe   (BE)  sélectionné pour le Prix Européen des Arts Appliqué 2015: Dominique Thomas Vansteenberghe. – Don’t touch me, 2015 19 x 17 cm  

2015 : on passe à la défense : « don’t touch me » – non seulement défense de toucher, mais formes agressives, on passe de la défense à une (possible) attaque ….

2013 Le Bijou d'Auteur au Centre Wallonie-Bruxelles à Parisparure de corps – 2013 Le Bijou d’Auteur au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

Dominique Thomas Vansteenberghe -  travail sur le thème de la "LIMITE" Dominique Thomas Vansteenberghe -  travail sur le thème de la « LIMITE » – parure pour le corps « contrainte »

« Mon travail est essentiellement basé sur l’interaction entre le bijou et le corps et l’espace autour de celui-ci.
Mes recherches sur le mouvement et la contrainte m’ont amenée à créer des pièces tantôt très grandes, tantôt plus «intimes» selon l’inspiration ou le moment vécu.
Le fil, très présent dans mon travail, me permet de «jouer» avec les proportions du bijou autour du corps en gardant la légèreté et la transparence désirée.
J’aime que le corps soit perçu au travers du bijou même s’il l’entoure et/ou l’entrave en partie ou dans son entièreté. » (blog)

Dominique Thomas Vansteenberghe  - "entrelacs" Travail dans l'espace, détail, fibre de carbone, photo D.Thomas 2015Dominique Thomas Vansteenberghe  – « entrelacs » Travail dans l’espace, détail, fibre de carbone, photo D.Thomas 2015

même ce terme, « entrelacs », est à double sens : il peut sembler léger, aérien, comme la structure du bracelet, mais ne pas oublier qu’à l’origine les « lacs » étaient des noeuds (qui se resserraient), des pièges, pour la chasse ou la pêche ….

 

Formations

Bijouterie contemporaine, académie des Beaux-arts d’Arlon (B)
Création textile, académie des Beaux-arts d’Arlon(B)
Stages divers en bijouterie et techniques textile 
Membre associée au WCC-BF depuis 2010, Mons (B)

Enregistrer

17/11/2016

EXPO ‘ANIMALITÉ’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 18 Nov. 2016-18 Fevr. 2017

Exposition  ANIMALITÉ
BEAUTY in BEASTS exhibition
Ce soir, le combat sera inégal… Ils volent, nagent, courent, dorment. Certains animaux sont envahissants, d’autres juste évoqués…
Tonight starts a fierce fight. They arrived in flocks, flying, running, swimming… Some are asleep, others are just conjured up…
VERNISSAGE Jeudi 17 novembre jusqu’à 21h30
OPENING 17th November until 9:30pm
 

Exposition Animalité, broche "snow leopard" de Rie Taniguchi, bague Féroce de Thomas V.(broche « snow leopard » de Rie Taniguchi, bague Féroce de Thomas V.)
Rassembler des bijoux qui évoquent notre relation au monde animal est une idée qui est née suite à une conférence de 2014 dans laquelle Michèle Heuzé (historienne du bijou) fit un « détour » passionnant par le monde animal, puisque qu’outre le fait que les animaux se parent pour séduire, ils offrent à la fois de nombreux symboles à notre humanité et plus prosaïquement des matières à parure magnifiques.
Les pièces exposées explorent la figure animale, utilisent l’os, la fourrure ou leur métaphore et ce plutôt d’une façon nouvelle ou décalée.
Pour certains créateurs, comme Rie Taniguchi, le bijou est un moyen de militer pour la protection des espèces, pour d’autres, il illustre leur admiration pour une beauté plastique, leurs couleurs, un toucher, un trait de « caractère » et enfin, le bijou porté peut témoigner d’une affection, d’une identification, d’un respect puisque l’animal participe à notre survie…

 bijoux de :   Marianne AnselinEsther AssoulineAmbroise Degenève — Karen Gay — Patricia Lemaire — John Moore — Laurence Oppermann — Maxime Rips — Rie Taniguchi — Thomas V.

 Exposition  ANIMALITÉ BEAUTY in BEASTS exhibition

broche lapin blanc Rie Taniguchi (à gauche) bague Fox-Thomas V.  (à droite)

Rie Taniguchi. broche bébé phoqueRie Taniguchi. broche bébé phoque

Broche Léopard des neiges de Rie Taniguchi. Broche Léopard des neiges de Rie Taniguchi

1. Boucles Flight-John Moore 2. bague Lionne- Maxime Rips 3. Collier Fish- Marianne Anselin 4. bague Fox-Thomas V. 5. Pendentif Moomooth-Patricia Lemaire 6. Pendentif Arche de Noe en or jaune-Esther Assouline 7. Bague Anemone-Ambroise Degeneve.1. Boucles Flight – John Moore 2. bague Lionne – Maxime Rips 3. Collier Fish – Marianne Anselin 4. bague Fox-Thomas V. 5. Pendentif Moomooth-Patricia Lemaire 6. Pendentif Arche de Noe en or jaune-Esther Assouline 7. Bague Anemone-Ambroise Degeneve.

 Broche Elvis Birdy de Marianne Anselin.Broche Elvis Birdy de Marianne Anselin.

   Flight earrings by John MooreFlight earrings by John Moore

 

 

Galerie Elsa Vanier
7 rue de l’Odéon
75006 PARIS , France  (NOUVELLE ADRESSE !!!!)
Tél +33 1 47 03 05 00
Mail : galerie@elsa-vanier.fr

 

 

 

Enregistrer

16/11/2016

VIRUS de la COMPARAISON ………. Federica Sala / Evert Nijland

 De temps en temps je reprends ma série «virus de la comparaison» …. la plupart du temps «pur hasard» ou ce que j’appelle «air du temps», parfois, souvent je crois, pure « ignorance culturelle » (de l’histoire du bijou) de la part de jeunes qui démarrent, et parfois … finalement assez rarement, on préférera ne pas parler de la vilaine «copie» …….. juste d’un «rapprochement visuel» ! :-)
 Federica Sala Necklace: Sweet Pain, 2015 Glass, rutilo, shibuichi 21 x 21 x 4 cm Photo by: Federico Cavicchioli From series: True Lies. A Collection of Oxymorons:: Federica Sala Necklace: Sweet Pain, 2015 Glass, rutilo, shibuichi 21 x 21 x 4 cm Photo by: Federico Cavicchioli From series: True Lies. A Collection of Oxymorons
Evert Nijland - Naturae serie - 'Pompei 2' necklace - glass, handwoven linen, silver  Evert Nijland - Naturae serie – ‘Pompei 2′ necklace – glass, handwoven linen, silver -

Enregistrer

Enregistrer

15/11/2016

VIRUS de la COMPARAISON ………. Isabell Schaupp / Aran Galligan

 De temps en temps je reprends ma série «virus de la comparaison» …. la plupart du temps «pur hasard» ou ce que j’appelle «air du temps», parfois, souvent je crois, pure « ignorance culturelle » (de l’histoire du bijou) de la part de jeunes qui démarrent, et parfois … finalement assez rarement, on préférera ne pas parler de la vilaine «copie» …….. juste d’un «rapprochement visuel» ! :-)
Aran Galligan - Pendant - Copper, Enamel, Silver, 2011: Aran Galligan – Pendant – Copper, Enamel, Silver, 2011

Enregistrer

Enregistrer

12345...61
 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot