BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : bijou mouton

21/06/2013

EXPO ‘Dans la LIGNE DE MIRE’ – Musée des Arts Deco, Paris (FR) – 19 Sept. 2013-2 Mars 2014

Parcours du Bijou «Circuit Bijoux» – Paris – à partir de SEPT. 2013

De septembre 2013 à mars 2014

bannière Circuits Bijoux

exposition "Dans la ligne de mire, scènes du bijou contemporain en France"

« Dans la ligne de mire, scènes du bijou contemporain en France »

"Dans la ligne de mire" aux Arts Décoratifs PARIS
(neckpiece Marion Delarue Creation grant from the CEAAC  for the production of Korean natural lacquer pieces)

vernissage le 19 septembre

L’exposition se présente comme un circuit dans les collections permanentes du musée. Soixante-dix bijoutiers et orfèvres-plasticiens sont invités à présenter leurs créations les plus récentes au regard des œuvres du Moyen-Age / Renaissance, XVIIe / XVIIIe siècle, XIXe Siècle, Art nouveau/ Art déco, Moderne et Contemporain, ainsi que dans la galerie d’actualité et dans la galerie des bijoux. Comment se renouvelle le rôle de la parure aujourd’hui ? C’est la recherche plastique, l’audace formelle, l’aspect spectaculaire, la justesse dans la façon « d’interroger » le corps contemporain et de pointer les nouveaux comportements sociaux qui primera dans cette exposition-parcours du bijou en France.

collier Geraldine Luttenbacher

Liste des créateurs invités dans le projet «Dans la ligne de mire» :

* Créateurs indépendants
Marianne AnselinBrune BoyerFrédéric BrahamChristophe BurgerMonika BruggerFaust CardinaliTaher ChemirikCathy Chotard — Cathy Coez — Florence CroisierMarion DelarueEric de Gésincourt — Marie-Aimée Grimaldi — Joanne GrimonprezSophie HanagarthElie Hirsch Buchwald — Marie Masson — Evelie MouilaGilles JonemannEmmanuel LacosteCatherine Le GalFlorence LehmannPatricia LemaireBenjamin LignelGéraldine LuttenbächerChristophe MarguierAude Medori —  Astrid Meyer — Julia MorogeJean-François PereñaGalatée PestreAgathe Saint-Girons — Annie Sibert — Maud Traon — Patrick Veillet — Laurence VerdierClaire WolfstirnNelly Zagury

 

* Installations spécifiques
Arik Levy — Gaelle Chotard — David Roux-Fouillet — Aoi Kotsuhiroi — Alexandre Keller — Elene Usdin
* Bijoux de couture et métiers de la parure
Maison Chanel (avec les contributions des ateliers Lesage, Desrues, Goossens, Guillet, Lemarié, Gouvernel) — Maison Lanvin — Erik HalleyAnnabelle d’Huart (avec la Manufacture nationale de Sèvres) — Aurélie Lanoiselée — Camille Lescure — Mouton Collet — Aude TahonNatalia Brilli
* Haute-bijouterie et haute-joaillerie
Maison Hermès (par Pierre Hardy) — Maison Boucheron (par Shaun Leane) — Victoire de Castellane pour Dior Joaillerie

  Bijou "de langue" en or fin d'Emmanuel Lacoste, clin d'œil au dicton "la parole est d'or".Emmanuel LacosteBijou « de langue » en or fin, clin d’œil au dicton « la parole est d’or »

gilles jonemann - collier en verre créé pour l'expo "dans la ligne de mire"
Gilles Jonemann – collier créé pour l’exposition - ampoules de verre taillées, ressorts, pièces de jouet

Pendentif "aîtres"  Cuivre  Brune Boyer  Membre fondateur D'un bijou à l'autre  Son travail sera exposé au Musée des Arts Décoratives du 20 Septembre 2013 au 2 Mars 2014Brune Boyer – Pendentif « aîtres »  Cuivre 

Patricia Lemaire POINT DE MIRE - 2004 objet de déambulation maillechort, laiton  modèle Miyuki Koshimizu - photo François Kraemer  Le travail de Patricia sera visible aux Circuits Bijoux au Musée des Arts Décoratifs pour EN LIGNE DE MIRE à Collection pour ANTI BIJOU à Talent pour UN BIJOU POUR MOI chez Elsa Vanier pour SURPRISE PARTYPatricia Lemaire –  » POINT DE MIRE » – 2004 objet de déambulation maillechort, laiton  – modèle Miyuki Koshimizu – photo François Kraemer 
Musée des Arts Deco - "Dans la ligne de mire" masques d' Erik Halley
masque d’Erik Halley
Natalia Brilli
Natalia Brilli – quand tout objet de désir se recouvre d’un cuir doux comme une peau de bébé ….

 L’exposition « Dans la ligne de mire » propose un panorama inédit de la création française actuelle dans le domaine du bijou. Déployées au sein des collections permanentes du musée des Arts décoratifs plus de 600 pièces vont témoigner du rôle de la parure aujourd’hui, Des recherches plastiques, de l’audace formelle, de la justesse dans la façon d’interroger le corps contemporain et de pointer les nouveaux comportements sociaux. 55 créateurs de bijoux contemporains indépendants, sont ainsi invites à présenter leurs œuvres les plus récentes dans une scénographie des designers anonymes ponctuée de photographies, de vidéos, de clips d’artistes, de documentaires, de défilés ou campagnes de communication publicitaires.
Il a semblé important de mettre à l’honneur aujourd’hui aux Arts Décoratifs une cinquantaine de talents, émergents ou confirmés, afin de mieux faire connaître les expérimentations, tant au niveau des matières que des formes, menées par ces bijoutiers et orfèvres-plasticiens. Ceux-ci cherchent à inclure le domaine du bijou dans le champ de l’art contemporain, comme une pratique conceptuelle à part entière. Cette volonté les amène à rompre avec les conventions du bijou classique. Formés dans des écoles d’art, ils nourrissent une réflexion personnelle et critique, où l’observation des mutations dans les codes sociaux, les questions de valeur, de statut social, de destination, de genre, d’intimité, va prendre le pas sur les impératifs purement commerciaux ou la simple notion d’accessoire.
Les bijoutiers contemporains sont ceux que le public connaît le moins bien, ces derniers produisant essentiellement des pièces uniques, réalisées entièrement à la main, exposées seulement dans quelques galeries spécialisées, dans des musées d’arts appliqués ou d’art contemporain, en l’absence d’un appareil critique adapté et d’une couverture médiatique efficace. Ces créateurs consacrent toute leur vie artistique au domaine du bijou… Ainsi, leur production se démarque de celle qu’on englobe habituellement sous la dénomination « bijoux d’artistes », ces termes concernant des sculpteurs ou peintres souvent de grand renom, ayant dessiné ponctuellement des bijoux. Il en est de même pour les bijoux de designer qui jamais ne creusent aussi intimement et sur le long terme un vocabulaire personnel autour des multiples références historiques et symboliques du bijou.
« Dans la ligne de mire » consacre également une large place à des créateurs liés au domaine du bijou de couture et de mode, activité fondamentale dans l’histoire des industries du luxe en France, qui constitue un creuset de créativité et d’innovation sans équivalent hors de France. Cet apport original de la création hexagonale dans le domaine élargi de la parure (accessoires, broderies…) est représenté tant par des ateliers semi-industriels de haute-technicité que par des artisans travaillant seuls, qui savent transmettre avec virtuosité des savoir-faire traditionnels rares, complétés par l’apport de nouvelles technologies, au service d’expérimentations incessantes.
Ces deux domaines, l’un délibérément conceptuel et l’autre conçu comme un art appliqué, sont habituellement assez distanciés, leurs acteurs ne se croisant que rarement dans les mêmes lieux d’expositions. « Dans la ligne de mire » est l’occasion de montrer que ces scènes parallèles convergent dans un même imaginaire de la métamorphose complète du corps, liées par un idéal de réinvention perpétuelle des approches techniques, mues par des défis esthétiques visant pareillement à émerveiller, intriguer, voire choquer… Dans tous les cas, c’est la diversité des matériaux pauvres ou riches, la signification symbolique et le parti pris spectaculaire des œuvres qui priment alors.
Enfin, trois maisons de haute bijouterie ou de haute joaillerie ont été sollicitées pour la qualité d’innovation et de renouvellement des codes traditionnels de la joaillerie qu’elles ont su engager, grâce à une collaboration avec des créateurs. La maison Boucheron, dans le cadre d’une contribution exceptionnelle, a rencontré l’anglais Shaun Leane. La maison Hermès développe quant à elle le concept de haute-bijouterie, imaginé par le designer Pierre Hardy. Enfin, chez Dior Joaillerie, avec le travail iconoclaste et fantaisiste de Victoire de Castellane.
« Dans la ligne de mire » a été conçue comme un parcours de créations originales, disséminées dans l’ensemble des salles du musée, placées dans les vitrines au sein des objets, du mobilier et des period-rooms qui constituent les différents départements chronologiques, du Moyen Age à la période contemporaine. Les bijoux entrent ainsi en résonance avec le vaste répertoire ornemental des arts décoratifs : ils seront regardés avec plus d’acuité que s’ils avaient été présentés dans une salle vide uniquement réservée à leur intention. Quelques projets, hors-norme au regard de leur taille ou de leurs matériaux non précieux, sont présentés hors vitrines. Ces installations surprennent le visiteur par un rapport d’échelle et d’espace inattendu dans ce domaine du bijou. Certaines salles sont réinvesties par des artistes associant habituellement le bijou à un scénario (image ou texte) avec des propositions spécifiques mêlant bijoux, vidéos ou photographies.
Pour compléter le parcours, un projet intitulé «Bijoux de parade / Bijoux de combat», déployé à la manière d’un tableau vivant, prend place dans la Galerie d’Actualité du département contemporain. On y retrouve certains artistes déjà présents dans d’autres endroits du parcours, avec des créations inspirées par l’armure, l’uniforme militaire ou le camouflage, imprégnées d’une certaine violence liée à l’affirmation d’un pouvoir. Elles abordent en outre l’actuelle vogue des modifications volontaires de la surface du corps, piercing, tatouage, scarification.
Enfin, plusieurs interventions du designer Arik Levy, inspiré de son précédent projet Crystal Palace pour Swarovski, en particulier de grandes sculptures-cages et des agrandissements photographiques évoquant la taille du diamant, jalonnent également ce parcours du bijou contemporain au sein du musée.

Shaun Leane (when working for Alexander McQueen)- tribal origins / hooped necklacesShaun Leane (when working for Alexander McQueen)- tribal origins / hooped necklaces

Évelie Mouila - pieces that explore the sensation of wearing jewellery. Made by Évelie Mouila, the installation combines making & visual communication. Through her practice Mouila found an unexpected solution to materialise the relation between body, jewellery & clothes. Coming from the idea that jewellery alone can be seen as clothing, she creates jewellery that dresses the body, becoming clothing, & clothing that dresses the body is jewellery.   www.eveliemouila.comÉvelie Mouila – pieces that explore the sensation of wearing jewellery.

 

Musée des Arts Décoratifs

107 rue de Rivoli , 75001 Paris
Tél : 01 44 55 57 50
Site : www.lesartsdecoratifs.fr

Le catalogue

« Dans la ligne de mire, scène du bijou contemporain en France »
Publié sous la direction de Frédéric Bodet, conservateur à la Cité de la Céramique à Sèvres. Spécialiste dans les domaines de la céramique, du bijou et de l’orfèvrerie, il a été commissaire de plusieurs expositions aux Arts Décoratifs et de nombreux projets dans le cadre de la Fondation Bernardeau et directeur artistique de la Nouvelle Biennale de Châteauroux en 2005 et commissaire associé de Céramique Fiction au musée des Beaux-Arts de Rouen en 2006. Il a entre autres dirigé le livre Circuit céramique (Les Arts Décoratifs, 2010) et contribué à l’ouvrage Céramiques XXe siècle (Les Arts Décoratifs, 2007)
Textes
- Michèle Heuzé, historienne du bijou, gemmologue, auteur de Dior joaillerie (2012)
- Karine Lacquemant, assistante de conservation aux Arts Décoratifs, département Moderne et Contemporain
- Benjamin Lignel, créateur de bijoux, designer, plasticien, critique
Editions Les Arts Décoratifs
192 pages, 150 illustrations
Prix : 39 €

07/05/2011

c’est quoi, les « bijoux d’ARTISTES » ?

Classé dans : BOOKS / BIBLIO,VIDEO — bijoucontemporain @ 0:08

Sont ainsi nommés, « classés » les bijoux provenant d’artistes n’étant ni bijoutiers, ni joailliers, bref créant habituellement ailleurs que dans le domaine bijou : sculpteurs, peintres, designers, et qui, un jour, font un ou une série de bijoux.
Ne rentrent pas dans cette catégorie les couturiers ou stylistes qui, eux, vont faire créer les bijoux servant à orner les vêtements de leurs défilés par des créateurs de bijoux, dont le nom n’apparaitra pas, et qui dans ce cas seront appelés « paruriers » …..

Faits en petites séries, voire même en pièces uniques, souvent en matériaux précieux (or, etc …), signés (TRES important !), les prix s’envolent sur les catalogues de ventes ……
« Ils sont la transposition précieuse de l’oeuvre et du vocabulaire de plasticiens –sculpteurs,peintres ou designers– renommés qui trouvent dans le bijou un moyen supplémentaire d’exprimer leur style personnel. Le domaine du bijou n’est qu’une facette de l’oeuvre, un art très confidentiel et souvent partagé car ces pièces ont été fréquemment offertes en cadeau par l’artiste à son entourage. Il s’agit d’une démarche intime, à laquelle participent souvent des ateliers de fabrication qui réalisent l’idée de l’artiste. Il arrive que certains d’entre eux tiennent cependant à assurer la fabrication eux-mêmes, estimant qu’il s’agit d’oeuvres complètes, plus éloquentes encore, le reflet des grands talents. «  (catalogue ventes Pierre Bergé & Associés)

 on trouve parmi eux :
Claude LalanneCésarBerrocalArmanPol BuryGaetano PesceNikki de Saint-PhalleMeret OppenheimGoudjiArnaldo PomodoroKeith HaringHarry Bertoia – ……… des architectes,  comme Sottsass , O. Gehry ………….

 ————————————-

ACTUALITE :

http://www.chateauroux-tourisme.com/images/para/exposition-musee-bertrand-b.gif
exposition actuelle : 18 fevr-29 mai 2011 – « Bijoux d’artistes – Jean-Pierre Dussaillant » – Musée Bertrand, Chateauroux (FR)

————————————-

 

http://www.curatedobject.us/photos/uncategorized/2008/02/11/4_necklacea12114.jpg
CALDERNecklace, c. 1940 -  Brass wire

http://graphics8.nytimes.com/images/2008/12/11/arts/26064275.JPG
Calder jewellery

http://yalepress.yale.edu/images/interior13/9780300134285/215.jpg
Calder body sculpture

http://anabijoux.files.wordpress.com/2011/01/fotonoticia_20101026141631_500.jpg
Dali – broche

c'est quoi, les
Line Vautrin- Collier « Saute Mouton », bronze doré,  vers 1950-55 – musée des Arts Décoratifs de Paris. 

 dans VIDEO
Arnaldo POMODORO – broche en or – 1962

http://www.armanstudio.com/img/arman-works/thumbnails/10_350x350.jpg
ARMAN – Collier instruments en or

broche bleue armanbroche bleue arman
Arman – broche « Les 3 Tubes » – Trois tubes de couleurs noir, bleu et bleu ciel en métal-Signé « Arman » et daté 1996

niki de saint phalle collier nana
Niki de Saint Phalle – Collier pendentif « Nana »- 2002 – Métal doré et émaillé de couleurs rouge, jaune, bleu, orange et vert – Lien en cuir noir – signature gravée de l’artiste, date et nom de l’éditeur au dos du pendentif

http://www.notesprecieuses.com/lemagazine/files/2009/10/breton22.jpg
Niki De Saint Phalle, Broche « Nana ange » -  1991 

http://www.prestigium.com/local/cache-vignettes/L494xH349/ARMAN_-broches-Petite-Colere-f9e6c.jpg
Arman – broche « petite colère »
(j’adore ce titre !)

COCTEAU, bague double alliance
COCTEAU, bague double alliance

Les-bijoux-dar
BenBague Je tourne en rond -Photo Yann Delacour. © ADAGP Paris 2008

http://cdn.trendhunterstatic.com/thumbs/keith-haring-jewelry.jpeg
Keith Haring

BERROCAL Buste d'Homme Pendentif en métal doré avec sa chaî
Miguel Berrocal (1933-2006) – pendentif « Micro-David » articulé et transformable en bague (seize éléments et une barre d’appui ) Bronze et métal chromé – bijou accompagné d’un livret avec les explications de l’artiste – Signé

http://www.informinteriors.com/blog/wp-content/uploads/2009/08/fish3.jpg
Gaetano Pesce – bracelets ‘spaguettis’ et « ribbon », bagues – résine flexible – « Fish Design »
« Bracciali in resina flessibile. Fish Design nasce a New York nel 1995 da un’idea di Gaetano Pesce che, con l’uso di resine colorate e translucide, crea una collezione di vasi, vassoi, specchi, cesti e gioielli che produce fino al 1999″

 

 

« Des bijoux réalisés par Louise Bourgeois, Niki de Saint Phalle, César, Arman, Pol Bury, Roy Lichtenstein et issus d’une collection privée … « c’est le coup de coeur de l’été » (2009) dixit Télérama, alors il faut aller voir !  « Jewellery by Louise Bourgeois, Niki de Saint Phalle, César, Arman, Pol Bury, Roy Lichtenstein all privety owned … definitely worth a visit ! »
Bodygard @ Passage de Retz – 9 rue Charlot – Paris 3e – Haut Marais / NoMa – till 12 Sept. 2009″
( Haut Marais Blog)


César – Capsules


Meret Oppenheim – bracelet – 1935 – fourrure et métal

besancon+bijoux+artistes
Aube Elléouët Breton, Broche, 1998

L’exposition « Bijoux d’Artistes » au Musée du Temps de Besançon (dont nous avons déjà parlé : http://acasculpture.blogspot.com/search?q=skoda) réunit durant l’été 2009 (juin-nov 2009) une collection exceptionnelle qui constitue une sorte de musée idéal et intime de l’art du XXème siècle. Ces 150 bijoux issus d’une collection privée (Clo Fleiss) sont signés des plus grands noms de l’art moderne et contemporain : des origines avec Gonzalez, Gargallo ou Picasso à Anish Kapoor, de dada au surréalisme avec Man Ray, Wifredo Lam, Victor Brauner, Max Ernst à Miquel Barcelo, de Giacometti à Louise Bourgeois, de Calder à l’art cinétique de Pol Bury et François Morellet, de Dubuffet aux nouveaux réalistes et pop’artistes Arman, César et Lichtenstein. 92 artistes provenant des quatre coins du monde ont créé par amusement ou prouesse technique des bijoux en or, argent, acier, plastique ou même avec de simples pierres de rivières. Conçus pour une personne proche ou pour le plaisir, ces bijoux sont souvent uniques ou édités en séries très limitées. Ils sont souvent méconnus du public, et même des admirateurs de ces artistes. du 11 juin au 8 novembre 2009.

Affiche de l'exposition Bijoux d'artistes

infos : musee-du-temps@besancon.fr
Voir le très complet dossier de presse : http://www.besancon.fr/gallery_files/site_1/346/353/782/dp_bijoux_dartistes.pdf
… et l’article du monde « Des artistes s’amusent à créer des bijoux coquins » : http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/09/02/des-artistes-s-amusent-a-creer-des-bijoux-coquins_1234854_3246.html

http://media.paperblog.fr/i/202/2020467/exposition-besancon-bijoux-dartistes-L-1.jpeg
Louise Bourgeois
Broches Araignées- 2006 © Adagp, Paris 2009 © Studio Sebert, Paris

http://www.notesprecieuses.com/lemagazine/files/2009/09/besanc2.jpg
Pol Bury- Bracelets -  1968 – les « entités érectiles » …

http://1.bp.blogspot.com/-MKDcytjtf44/TZXgHwtlwYI/AAAAAAAAAIQ/lUatCe3C_gw/s1600/BURY+-+Ring+1+didier+antiques.jpg
Pol Bury- Bague  en or

http://1.bp.blogspot.com/_slusQ_PVwkQ/TFsdgDYXgRI/AAAAAAAAAeQ/LitPB3iWAik/s1600/lalanne-collier.jpg
Claude Lalanne -  sunflower necklace – copper

http://storage.canalblog.com/99/78/577050/47401146.jpg
Claude Lalanne – collier groseilles 1990 – tour de cou rigide et coulissant

http://www.louisaguinnessgallery.com/img/collier%20guy%20(small).jpg
Claude Lalanne – collier gui

http://imworld.aufeminin.com/dossiers/d20080401/d3579i78214h115858.jpg

Franck O.Gehry – Bracelets manchettes en agate, bois de Pernambuc, cacholong, etc – créés pour Tiffany – 2006

http://mad.lesartsdecoratifs.fr/ow2/MADjanvier2008/images/3231-054-2864.JPG
Goudji - torque – 1983 – collection du Musée des Arts Deco.

http://www.gazette-art.com/images/cotation/G/165548.jpg
Vassilis TAKISbague – métal argenté, chaton circulaire agrémenté d’une grappe de perles métalliques mobiles aimantées (circular bezel decorated with a cluster of mobile magnetic metal beads)

 


Exposition « Bijoux d’artistes – Etre ou ne pas être«   au Musée de Seneffe, 2003-2004

 

BOOKs :
Bijoux, Sculptures du XXe siècle. L’art vous va si bien
Bijoux, Sculptures du XXe siècle. L’art vous va si bien – Edns Gallimard – 2008 – 104 pp – 145 ill. coul.
Auteur(s) : Diane Venet, Laurence Mouillefarine, Marc Pottier

 

Le bijou d’artiste ? Encore faudrait-il s’entendre sur le terme : il ne s’agit nullement de créations de parurier, ni d’orfèvre, encore moins de designer, mais d’œuvres de plasticiens – peintres ou sculpteurs – qui, à travers l’ornement du costume, ont trouvé, un jour, à transmettre leur émotion.
« Diane Venet s’est prise de passion pour ces « sculptures à porter ». C’est sa collection qui est illustrée ici, largement complétée par des prêts d’amateurs, de galeristes, d’artistes eux-mêmes ou de leur famille. Soit quelque cent vingt pièces imaginées par quatre-vingt-dix plasticiens, français ou étrangers.
Pour s’exprimer, les uns ont choisi, l’or, l’argent, voire les pierres précieuses tel Georges Braque ou Salvador Dalí ; d’autres ont entortillé du fil de fer, bricolé un bout de plastique. Qu’importe le matériau ! Pourvu que se retrouve, dans l’objet de parure, l’inventivité de l’artiste, sa force, son écriture. Si certaines créations ont fait l’objet d’éditions, nombre d’entre elles sont restées pièces uniques. Secrètes. Intimes. Souvent, les artistes les ont réalisées pour leurs proches. Ses pendentifs « Faune », André Derain ne les vendait pas, il les offrait à sa femme. Sol Lewitt dessina deux bagues, toutes deux destinées à ses filles. Chillida conçut onze médailles pour chacun de ses nombreux enfants… Ce catalogue dévoile pour la première fois ces trésors affectifs. »

 

 

Bijoux d'artistes
Bijoux d’artistes – Edns hazan (catalogue de l’exposition au Musée du temps de Besançon) – 2009 – 144 pp
Auteur(s) : Collectif sous la direction d’Emmanuel Guigon
Cette collection privée de bijoux réalisés par les artistes constitue une sorte de musée idéal et intime de l’art du XXème siècle. Les 160 objets présentés ont été réalisés par les plus grands artistes des XXe et XXIe siècles tels que Picasso, Calder, Dali, Niki de St Phalle, Miro, Giacometti, Dubuffet, Louise Bourgeois, Arp, Ben, Lichtenstein, Mata, Jorn, Pol Bury et Fontana. Catalogue de l’exposition « Bjoux d’artistes » présentée au Musée du Temps de la Ville de Besançon (11 juin-11 oct. 2009).
« Le catalogue présente les différentes pièces de cette collection ainsi que des contributions d’auteurs spécialisés dans ce domaine. De Gonzalez, Gargallo ou Picasso à Anish Kapoor, de dada au surréalisme avec Man Ray, Wifredo Lam, Victor Brauner, Max Ernst à Miquel Barcelo, de Giacometti à Louise Bourgeois, de Calder à l’art cinétique de Pol Bury et François Morellet, de Dubuffet aux nouveaux réalistes et pop’artistes Arman, César et Lichtenstein, une cinquantaine d’artistes européens, américains ont créé des bijoux en or, en argent, en acier, en plastique, souvent méconnus de ceux-là même qui connaissent leur œuvre peint ou sculpté.
Ce ne sont pas des modèles réduits adaptés aux besoins d’une cause nouvelle mais de véritables sculptures miniatures et bien davantage encore puisqu’elles sont conçues pour capter un nouvel espace qui allie la force de leurs idées créatrices à la richesse ou à la simplicité des matériaux employés. Leur caractéristique est de se présenter comme des oeuvres uniques, qui n’ont pas connu d’exploitation car réalisés pour l’entourage ou plu souvent encore les intimes de l’artiste. »

 

http://catalogue.gazette-drouot.com/images/perso/full/VENTE/17/1064/couv.jpg

Bijoux d’artistes- Robert Goosens – catalogue de vente à Drouot,

 

VIDEO

Image de prévisualisation YouTube

 

où voir des bijoux d’artistes :
à la  Galerie Mazel 
au Musée des Arts Deco

 

21/04/2010

Sophie BOUDUBAN (Suisse) ne fait pas que des petits moutons …..

Longtemps, mes amies et moi avons « craqué » pour le collier « petits moutons » de Sophie Bouduban (vu à la galerie Caractère, Neuchatel, CH), et, pour moi, « Sophie Bouduban » était égal à « petits moutons » (vous savez, Pavlov et ses réflexes ….)

Sophie BOUDUBAN collier 'moutons'
collier nuit-blanche « saute-mouton »

Et bien NON !!!

« Sophie Bouduban expérimente de nouveaux procédés et improvise librement pour créer des pièces surprenantes : des bagues mobiles construites en hauteur telles des pagodes, des bracelets et colliers faits de fines feuilles d’argent pliées et tressées. Cet effet particulier rappelle celui obtenu dans l’art japonais de l’origami.
Il est intéressant de noter que Sophie conçoit ses parures «comme des coques protectrices ou des boucliers de rêve, le bijoux protège, cache et invite à une découverte», ne pourrait-on pas dire de même pour une maison ? Le choix des matières utilisées et aussi très inhabituel : Sophie façonne le fer, le zinc, l’os, le cuivre et même l’ivoire de récupération pour faire apparaître des formes incroyables telles des talismans ethniques. »

découvertes dans les Galeries suisses (Tactile, Annick Zufferey, Vice&Versa…) :

http://www.galerie-annickzufferey.com/images/collection/sophie_bouduban_1.jpg http://www.galerie-annickzufferey.com/images/collection/sophie_bouduban_3.jpg

bague « Pomme de pin », fer          –         Bracelet « Pliage », argent.

S. Bouduban - Ecailles bracelet argent patiné, bague fer oxydé‘Ecailles’ -  bracelet argent patiné, & bague fer oxydé (Bracelet souple – argent noirci et câble inox (accumulation d’écailles d’argent))

http://www.galerie-annickzufferey.com/images/collection/sophie_bouduban_4.jpgSophie Bouduban, Object, 2002
Collier « Ecaille », argent
Object: Bouts de doigts – 2002 mixed media7 objects to be worn as thimbles (Collection of the mudac)

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot