BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

08/11/2017

EXCHANGE-BIJOU 1 – Isabelle Molénat – at EXPO «Corps Limite» – OFF Parcours bijoux 2017 Paris – galerie Goutte de Terre – 9-26 Nov. 2017

Isabelle Molénat – Jewellery & Object

 L’exposition collective «Corps Limite» invite à découvrir le travail de 6 créatrices de bijoux et plasticiennes. Leur différente sensibilité à la matière s’expriment à travers cette surface sensible qu’est notre peau … comment déstructurer les limites pour mieux les (re)construire… :
avec : Sibyl Breton sous la marque «L’œ dans l’œ» — Marie Flambard — Marie Grimaud sous la marque Métylis – Ophélia Leclercq sous la marque PÿR –  Isabelle Molénat — Suzanne Otwell Nègre  
(Corps Limite EXPOSITION durant le prochain «PARCOURS BIJOUX» à PARIS, en « OFF », à la galerie Goutte de Terre qui nous accueille du 9 novembre au 30 novembre 2017 – vernissage et conférence le 10 novembre)Vernissage le 10 novembre
…tout en mots à 17h30 avec Dominique Géradts psychanalyste et sa conférence sur le thème de l’exposition « Corps Limite »
…tout en gourmandises à 18h30 avec la pièce de design culinaire de Céline Pelcée et Lukas Gamard
…tout en images à 19h avec la performance vidéo de Stéphane Privat et sa vision du Corps Limite

Corps Limite**

Isabelle Molénat : « Ma toute nouvelle collection « Lines of skin » « 

Isabelle Molénat : "Ma toute nouvelle collection "Lines of skin"Isabelle Molénat :   nouvelle collection  »Lines of skin »

Isabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin...work in progress.  brooch silk, eco-dyeing.Isabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin…work in progress.  brooch silk, eco-dyeing

Isabelle Molénat : "Ma toute nouvelle collection "Lines of skinIsabelle Molénat :   »Lines of skin » - brooch – silk, eco-dyeing

Isabelle Molénat :  "Lines of skin" - necklaceIsabelle Molénat :  « Lines of skin » – necklace -  silk, eco-dyeing

Isabelle Molénat :  "Lines of skin"   soie, teinture végétaleIsabelle Molénat :  « Lines of skin »   - soie, teinture végétale

Corps LimiteCorps Limite

PORTRAIT d’ISABELLE MOLÉNAT
« Quelle est ta matière de prédilection?
Le textile s’est imposé à moi dès le départ, c’était une évidence. J’ai essayé de comprendre d’où provenait ce choix implicite. Le textile me renvoie d’abord au vêtement, à ce qui couvre, protège et met en valeur notre corps, le textile comme objet vital et ornemental. Le textile parle aussi à travers ses textures et ses couleurs, c’est le textile comme médiateur de sensations et d’émotions.
Je travaille certaines collections avec des textiles de récupérations, d’autres en préparant directement des teintures végétales pour colorer des soies dans des harmonies que seule la nature développe. Le processus suit une lente maturation des pigments, une inépuisable interaction entre la technique et le hasard. 
Le textile m’offre ainsi un champs artistique que je ne soupçonnais pas.
Qu’est ce que tu aimerais exprimer au travers de tes bijoux autour du thème « Corps Limite »?
Le titre de cet ensemble de bijoux que j’expose est « Ce que la peau dit de nous ».
Il y a une phrase de Didi Huberman qui décrit très bien ce que la peau représente pour moi : « On peut penser que la surface est ce qui tombe des choses: ce qui en procède donc». 
La peau est la surface de notre corps. Cette limite laisse s’exprimer nos années de vie et nos émotions:  les rides ( ce que j’appelle plus poétiquement « les plis de la peau»), les cicatrices… les frissons, la chair de poule…les joues roses, le teint blême….La peau  exprime ce que l’on ne peut cacher,  elle est une fenêtre sur notre vie.
A travers mes bijoux je souhaite exprimer les liens au corps, l’écorce de notre vie.

  •  
 
Galerie Goutte de Terre
4 rue Basfroi
75011 Paris
tel  09 83 76 16 68
galeriegouttedeterre@gmail.com
http://www.gouttedeterre.org

06/11/2017

EXCHANGE-BIJOU 1 – Marion FILLANCQ – EXPO «Materio-Talk» – Paris Parcours Bijoux 2017 – Les Ateliers de Paris – 9 Nov.-9 Dec. 2017

Marion Fillancq, pensée taille 

Materio-Talk commence le 9 novembre aux  Ateliers de Paris ! Explorez les connections et les dialogues engendrés par la création dans le cadre du Parcours Bijoux : http://bit.ly/2hnUXJf
exposition imaginée par le créateur et commissaire de cette exposition : Sébastien Carré.

Parcours Bijoux 2017

Inauguration jeudi 9 Novembre, à partir de 18h30

Materio-Talk - Aux Ateliers de Paris - inauguration 9 novembre 2017 soir

 

 

avec les « duos » :
Akis Goumas (Gr) / Marion Fillancq,
Märta Mattsson Jewellery (Su) / Marie Masson,
Peter Hoogeboom (Nl) / Yiumsiri Kaï Vantanapindu,
Tanel Veenre (Ee) / Sébastien Carré
 
« Les artistes, appelés à créer une pièce pour chaque thème, ont également été appelés à créer deux bijoux sur leur propre sujet spécifique, l’un utilisant le matériel que l’autre artiste aurait utilisé ; l’autre doit contenir un mot supplémentaire, celui que l’autre personne de l’équipe aura utilisé pour décrire le travail de son coéquipier. En ce sens, le dialogue entre les artistes se manifeste par le discours des matières et évolue sous notre regard.
L’un des aspects les plus fascinants de l’exposition Materio Talk a été le fait que chaque artiste ait dû choisir un mot spécifique pour décrire le travail de son propre coéquipier. D’un même lemme, tous les artistes engagés dans ce projet ont développé leurs propres langages formels en constante réciprocité avec leur propre collègue, donnant vie à un dialogue tangible, mais particulier, sur les formes, les idées et les bijoux, capable de transmettre de grands sujets dans une petite taille. »
*
Beautés Primitives / Primal Beauty
« On ne peut comprendre son propre présent sans le passé car le passé fait partie de nous-mêmes et nous devons l’embrasser.
Le passé, et plus précisément le temps préhistorique, est le principal domaine d’étude de l’artiste grec Akis Goumas et de la française Marion Fillancq. Pour les deux, cette quête archéologique est, avant tout, une quête pour eux-mêmes.
Les fragments de la mer Egée permettent à Akis de construire son langage formel, tandis que les anciennes techniques du verre sont le point de départ de l’investigation de Marion: ils concentrent leurs travaux sur une mémoire reconstruite capable d’englober notre contemporanéité et qui posent toujours des considérations ouvertes sur la nature intérieure de l’homme. »
Nichka Marobin
Akis Goumas - "Inner" - photo by V.XeniasAkis Goumas -  Pendant: Inner, 2017 – Hammered bronze, casted sheets, steel, obsidian, pigments – Photo by: V. Xenias
« Je suis impliqué depuis plus d’une décennie dans l’étude des découvertes préhistoriques de la région égéenne et cela a affecté mon rapport au bijou. Mon processus créatif se développe comme une fouille conceptuelle en mon for intérieur et met en évidence des émotions, les impressions de souvenirs personnels ou collectifs, ou bien même des évènements obscurs du passé.
Dans un certain sens, ce processus ressemble à une excavation archéologique dans laquelle chaque couche a les caractéristiques d’une certaine période.« 
www.akisgoumasgallery.com – Akis GoumasMarion Fillancq, pensée taille - Nucléus & marionites -  photo F. GolfierMarion Fillancq, pensée taille – Nucléus & marionites -  photo F. Golfier
« Alors que l’Homme de la préhistoire taillait la pierre pour ses besoins. Il semble que nous taillons encore aujourd’hui, pour nos désirs. Ce postulat constitue la base du travail de Marion Fillancq et met en évidence des idées, concepts, ou esthétiques contraires. Ironisant souvent sur l’idée du luxe, c’est aussi certains statuts du bijou lui-même qui sont bousculés, créant une dualité contre laquelle Marion Fillancq elle-même, a du mal à lutter.« 
www.marionfillancq.com – Marion Fillancq
Sans titre (sparagmata) 2017  Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, sparagmata
Marion Fillancq - Sans titre (sparagmata) 2017 Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, « sparagmata ». Il désigne des fragments d’objets usés, ou délités par le temps
J’ai choisi d’utiliser MES sparagmata à moi, c’est à dire, mes chutes de laiton, avec en contrepoids, le positif de ces chutes, l’origine de ces productions dont il ne reste que du vide, un morceau de miroir trempé, serti.
Marion Fillancq - Sans titre (sparagmata) 2017 Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, "sparagmata". Il désigne des fragments d’objets usés, ou délités par le temps
Marion Fillancq - Sans titre (sparagmata) 2017 – détail – laiton brut, miroir trempé – Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, « sparagmata ». Il désigne des fragments d’objets usés, ou délités par le temps
Marion Fillancq - 'Schizophrène ascendant bling bling', 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium
Marion Fillancq - ‘Schizophrène ascendant bling bling‘, 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium
« Travail sur la pluralité de mes casquettes, la dualité qui m’habite, la gêne, le doute qui m’habite comme créateur face à un marché ambivalent. »
Marion Fillancq - 'Schizophrène ascendant bling bling', 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium - DETAIL
Marion Fillancq - ‘Schizophrène ascendant bling bling’, 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium – DETAIL
MATERIO TALK - Marion Fillancq - 3
Marion Fillancq   - détail de «schizophrène ascendant blingbling»
Marion Fillancq - (rouge) 'Flint Memory', 2017. Silex, alun, cuivre, cuir
Marion Fillancq -   ’Flint Memory’, 2017. Silex, alun, cuivre, cuir
« Travail sur la mémoire des matériaux, à travers les âges, du silex au métal. »
Marion Fillancq -   'Flint Memory', 2017. Silex, alun, cuivre, cuir (détail)
Marion Fillancq -   ’Flint Memory’, 2017. Silex, alun, cuivre, cuir (détail)
Marion Fillancq - nucleus & marionite, 2015. Cristal, miroir, rocailles.
Marion Fillancq – nucleus & marionite, 2015. Cristal, miroir, rocailles.
« Travail sur la question qui axe mon travail: qu’est ce que la préciosité? Ici, je propose comme réponse que la préciosité est représentée par ces perles, les marionites, qui nous rappellent nos origines et la naissance de l’intelligence de l’homme. Elles ne sont pas précieuses parce qu’elles brillent…. mais parce qu’elles sont taillées dans in matériaux réflecteur de mémoire, et d’authenticité…. »
Marion Fillancq -  (Celle avec 2 gouttes): Sève, 2017. Argent, Crystal, miroir.  Obsédée que je suis paf les techniques de la préhistoire.... j’ai choisi de les représenter ici comme la Sève de notre évolution, en mouvement, et «coulant», quelque part.
Marion Fillancq -  (Celle avec 2 gouttes): Sève, 2017. Argent, Crystal, miroir. 
« Obsédée que je suis paf les techniques de la préhistoire…. j’ai choisi de les représenter ici comme la Sève de notre évolution, en mouvement, et «coulant», quelque part. »
Marion Fillancq -  dorsale : "Sève", 2017. Argent, Crystal, miroir.
Marion Fillancq -  dorsale : « Sève », 2017. Argent, Crystal, miroir. 
discussion entre Akis Goumas et Marion Fillancq le soir de l'inauguration, 9 nov. 2017
discussion entre Akis Goumas et Marion Fillancq le soir de l’inauguration, 9 nov. 2017
 
 
Les Ateliers de Paris
30 rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
(M° Bastille)
Tél. : 01 44 73 83 50
http://www.ateliersdeparis.com

21/09/2017

EXCHANGE-BIJOU 1 – Isabelle Molénat … Knots Rock’roll ! at EXPO « Corps Limite » OFF Parcours bijoux 2017 Paris

Isabelle Molénat – Jewellery & Object

A VENIR ! L’exposition collective «Corps Limite» invite à découvrir le travail de 6 créatrices de bijoux et plasticiennes. Leur différente sensibilité à la matière s’expriment à travers cette surface sensible qu’est notre peau…comment déstructurer les limites pour mieux les (re)construire… :
Sibyl Breton sous la marque «L’œ dans l’œ» — Marie Flambard — Marie Grimaud sous la marque Métylis – Ophélia Leclercq sous la marque PÿR –  Isabelle MolénatSuzanne Otwell Nègre  (Corps Limite)

(EXPOSITION durant le prochain «PARCOURS BIJOUX» à PARIS, en « OFF », à la galerie Goutte de Terre qui nous accueille du 9 novembre au 30 novembre 2017vernissage et conférence le 10 novembre)

Corps Limite

 

Série « …Knots Rock’roll ! », avec de superbes photos de Lionel Pesqué -
collection « Knots » new shapes and colors -  silk, wool, silver, eco dyeing with garance, eucalyptus and rust

Isabel Molénat - '...Knots Rock'roll !'  photos de Lionel PesquéIsabel Molénat – Knots for men – Brooch – Silk and eco dyeing – Photo: Lionel Pesqué

Isabelle Molénat - septembre 2017 ·  Knots for men Brooch Silk and eco dyeing  Isabelle Molénat – sept. 2017 ·  Knots for men Brooch Silk and eco dyeing

Isabel Molénat - "...Knots Rock'roll !",   photos de Lionel PesquéIsabelle Molénat- « …Knots Rock’roll ! »,   photos de Lionel Pesqué

Isabelle Molénat - sept 2017 - collection " Knots" new shapes and colors - silk, wool, silver, eco dyeing with garance, eucalyptus and rustIsabelle Molénat – sept 2017 – collection  » Knots » new shapes and colors – silk, wool, silver, eco dyeing with garance, eucalyptus and rust

Isabelle Molénat - septembre 2017-  Double Knots "heart-to-heart" Silk, wool eco dyeing : garance, eucalyptus, rust.Isabelle Molénat – sept. 2017-  Double Knots « heart-to-heart » Silk, wool eco dyeing : garance, eucalyptus, rust.

Isabelle Molénat - sept. 2017 -  Double " Knots" for necklace Silk, eco dyeing : garance, eucalyptus, rust.Isabelle Molénat - sept. 2017 -  Double  » Knots » for necklace Silk, eco dyeing : garance, eucalyptus, rust.

Isabelle Molénat - sept 2017 - Collection "Knots" with Emily Anselin Photo: Lionel PesquéIsabelle Molénat – sept 2017 – Collection « Knots »   Photo: Lionel Pesqué

 

galerie Goutte de Terre
4 rue Basfroi
75011 Paris
09 83 76 16 68
galeriegouttedeterre@gmail.com

http://www.gouttedeterre.org

12-19h

03/08/2017

EXCHANGE-BIJOU 1 – Isabelle Molénat – Lines of skin

Isabelle Molénat

A VENIR ! L’exposition collective « Corps Limite » invite à découvrir le travail de 6 créatrices de bijoux et plasticiennes. Leur différente sensibilité à la matière s’expriment à travers cette surface sensible qu’est notre peau…comment déstructurer les limites pour mieux les (re)construire… :
Sibyl Breton sous la marque « L’œ dans l’œ » — Marie Flambard — Marie Grimaud sous la marque Métylis – Ophélia Leclercq sous la marque PÿR –  Isabelle MolénatSuzanne Otwell Nègre

(EXPOSITION durant le prochain « PARCOURS BIJOUX » à PARIS, à la galerie Goutte de Terre qui nous accueille du 9 novembre au 30 novembre 2017 – vernissage et conférence le 10 novembre)

 

 juillet 2017· Lines of skin … work in progress.

 

Isabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin...work in progress. Necklace and brooch silk, eco-dyeing.Isabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin…work in progress. Necklace and brooch silk, eco-dyeing

Isabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin...work in progress. Necklace and brooch silk, eco-dIsabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin…work in progress. Necklace – silk, eco-d

Isabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin...work in progress.  brooch silk, eco-dyeing.Isabelle Molénat  . juillet 2017· Lines of skin…work in progress.  brooch silk, eco-dyeing

 ***

A VENIR ! L’exposition collective « Corps Limite » invite à découvrir le travail de 6 créatrices de bijoux et plasticiennes. Leur différente sensibilité à la matière s’expriment à travers cette surface sensible qu’est notre peau…comment déstructurer les limites pour mieux les (re)construire… :
Sibyl Breton sous la marque « L’œ dans l’œ » — Marie Flambard — Marie Grimaud sous la marque Métylis – Ophélia Leclercq sous la marque PÿR –  Isabelle MolénatSuzanne Otwell Nègre

(EXPOSITION durant le prochain « PARCOURS BIJOUX » à PARIS, à La galerie Goutte de Terre qui nous accueille du 9 novembre au 30 novembre 2017 – vernissage et conférence le 10 novembre)

Nous allons nous questionner sur cette peau porteuse de mémoire et plus généralement autour de cette enveloppe qui regroupe, en plus de l’épiderme, les cheveux, les ongles, les poils… Cette carapace va devenir un territoire à envahir. Matière, couleur, élasticité, fragilité sont  les points de commencement de nos bijoux. Certaines d’entre nous vont créer pour l’occasion une nouvelle collection, d’autres vont développer un travail déjà existant et proposer de nouvelles pièces.

Isabelle Molénat - Knots bracelet 05bracelet Knots Isabelle Molénat  

"Knots" Isabelle Molénat, silk and eco-dyeing« Knots » Isabelle Molénat  , silk and eco-dyeing – Work in progress…
« On peut penser que la surface est ce qui tombe des choses: ce qui en vient directement, ce qui s’en détache, ce qui en procède donc. Et qui s’en détache pour venir traîner à notre rencontre, sous notre regard, comme les lambeaux d’une écorce d’arbre. »…comme les lambeaux de peau. »

PORTRAIT d’Isabelle MOLENAT :

« Comment en es tu arrivée à créer et à réaliser tes propres bijoux ?
Mon premier métier est architecte, mon second créatrice de bijoux.
Je suis passée de l’un à l’autre simplement, le lien entre ces métiers étant pour moi évident: on y trouve des logiques de penser et de mise en forme identiques. Dans le bijou on peut faire coexister l’architecte savant, qui choisit et transforme les matériaux en fonction de la conception de l’objet et le créateur qui puise dans les accidents et les contraintes de la matière les atouts et le point de départ pour la mise en oeuvre de l’objet… dimension pragmatique de l’architecte et dimension affective de l’artiste.
Dans ces deux domaines je m’applique à travailler avec et pas contre. Je n’impose pas, j’écoute, j’observe, j’analyse, je retranscris. Je crée des espaces, des objets avec cette même énergie de sens.
Au tout début les créateurs de bijoux qui m’ont interpellé ont été Line Vautrin, Lina Baretti, Catherine Noll. C Noll disait   « S’il est réussi, le bijou sera intemporel et traversera les époques. Il est des créations qui se situent entre bijou et sculpture » . 
En créant mes premiers bijoux, je cherchais à être dans cet équilibre entre matière, esthétique et sens. Je voulais situer le bijou dans un univers qui me touche et me bouscule, explorer la relation d’intimité qu’il porte. J’ai travaillé les thématiques du désir, du lien, du trouble, ces signes qui nous animent, nous humanisent. 
Et puis le bijou est devenu presque un soin, me permettant de quitter la fonction d’objet pour atteindre un lieu innommable, une zone archaïque où la création est là, sans autre raison que d’exister. »

"Knots" Isabelle Molénat « Knots » Isabelle Molénat

« Quelle est ta matière de prédilection?
Le textile s’est imposé à moi dès le départ, c’était une évidence. J’ai essayé de comprendre d’où provenait ce choix implicite. Le textile me renvoie d’abord au vêtement, à ce qui couvre, protège et met en valeur notre corps, le textile comme objet vital et ornemental. Le textile parle aussi à travers ses textures et ses couleurs, c’est le textile comme médiateur de sensations et d’émotions.
Je travaille certaines collections avec des textiles de récupérations, d’autres en préparant directement des teintures végétales pour colorer des soies dans des harmonies que seule la nature développe. Le processus suit une lente maturation des pigments, une inépuisable interaction entre la technique et le hasard. 
Le textile m’offre ainsi un champs artistique que je ne soupçonnais pas. »

"Knots" Isabelle Molénat,
                                                                            Knots d’Isabelle Molénat – work in progress
« Qu’est ce que tu aimerais exprimer au travers de tes bijoux autour du thème « Corps Limite »?
Le titre de cet ensemble de bijoux que j’expose est «Ce que la peau dit de nous».
Il y a une phrase de Didi Huberman qui décrit très bien ce que la peau représente pour moi : « On peut penser que la surface est ce qui tombe des choses: ce qui en procède donc». 
La peau est la surface de notre corps. Cette limite laisse s’exprimer nos années de vie et nos émotions:  les rides ( ce que j’appelle plus poétiquement «les plis de la peau»), les cicatrices… les frissons, la chair de poule … les joues roses, le teint blême…. La peau  exprime ce que l’on ne peut cacher,  elle est une fenêtre sur notre vie.
A travers mes bijoux je souhaite exprimer les liens au corps, l’écorce de notre vie. »

Isabelle Molénat - Knots collier 02Isabelle Molénatcollier Knots  02

*

Marie Flambard propose pour la contre-partie à 55 € de notre financement participatif , sa collection Parcelles, adaptée pour l’occasion. Chaque créatrice s’est prêtée au jeu de lui envoyer une photo d’un détail de sa peau, détail qui la (re)présenterait. Reproduits en verre, ces fragments sont présentées dans une boîte de pétrie, devenant ainsi objet portrait/objet de curiosité.
matériaux: boîte de pétrie, verre travaillé au chalumeau (du au caractère artisanal de ce travail, il peut y avoir de légères différences entre la photo et ce que vous allez recevoir, merci pour votre compréhension)
dimension: boite de pétrie 4 cm de diamètre et parcelle 2 cm de diamètre
Attention, les quantités sont limités à 5 Parcelles par créatrice.

Marie Flambard - Parcelle 2:  Isabelle Molénat - photoMarie Flambard - Parcelle 2:  Isabelle Molénat

 

CETTE EXPOSITION AURA LIEU à PARIS, durant le prochain « PARCOURS BIJOUX » à La galerie Goutte de Terre qui nous accueille du 9 novembre au 30 novembre 2017

vernissage et conférence le 10 novembre

 

19/11/2016

EXCHANGE-BIJOU 1 – Dominique Thomas Vansteenberghe – et tomber dans ses lacs ……

Dominique Thomas Vansteenberghe 

toujours une histoire de ligne, de fil à suivre  ……

Fil qui roule et s’enroule autour du corps, support majeur …. d’arabesque ornementale il devient défense, barrière …. Même si plus tôt dans sa création ce fil était plus « ornemental » (voir les pièces intitulées « Parure de corps » à l’exposition  « TROIS&MOI » A L’Orangerie à Bastogne), déjà les « limites » se posaient : le protocole (lequel ?), le deuil, la burka, le faux-cul ….. « de la tenue !!! » …. je crois entendre ma mère : « tiens-toi DROITE ! »  la ligne comme « ligne de conduite » … et les bijoux s’intitulent dorénavant « contrainte », puis deviennent défense : « don’t touch me »

Dominique Thomas Vansteenberghe   Dominique Thomas Vansteenberghe

« Ces dernières années, j’ai expérimenté plusieurs techniques de travail et de matériaux. J’ai cherché, essayé, laissé et gardé. J’ai beaucoup travaillé le fil et les techniques textiles, associé au métal, (argent, acier) pour obtenir un travail souple, aérien et transparent.
Depuis peu, j’ai découvert la fibre de carbone. Ce matériau m’offre de multiples possibilités par son extrême légèreté. Il me permet de créer des pièces de dimensions plus importantes et néanmoins «confortables» car très légères.
Mes créations actuelles tendent vers un aspect plus architectural mais toujours en accord avec ma démarche initiale: je « construis » le bijou entre le corps et l’espace et chaque pièce est une réelle réflexion. » (WCC-BF)

Dominique Thomas - "Parure de corps" (expo  "TROIS&MOI" A L'Orangerie à Bastogne): Dominique Thomas Vansteenberghe – « Parure de corps » (expo  « TROIS&MOI » A L’Orangerie à Bastogne)

Dominique Thomas Vansteenberghe -- "bijoux de contrainte" - Travail sur la limite du mouvement,  la contrainte du corps par rapport au bijou Bague"attelle", argent: Dominique Thomas Vansteenberghe – « bijoux de contrainte » – Travail sur la limite du mouvement,  la contrainte du corps par rapport au bijou Bague « attelle », argent

l’attelle est censée aider le corps, à se « remettre droit », mais elle contraint, elle limite également …

Dominique Vansteenberghe Thomas (Belgique) Photographie Dominique Vansteenberghe Thomas - bracelet mitaine: Dominique Vansteenberghe Thomas  – « bracelet mitaine » qui, roulant et s’enroulant, de plus en plus devient barrière :

Dominique Thomas Vansteenberghe   (BE)  sélectionné pour le Prix Européen des Arts Appliqué 2015: Dominique Thomas Vansteenberghe. – Don’t touch me, 2015 19 x 17 cm  

2015 : on passe à la défense : « don’t touch me » – non seulement défense de toucher, mais formes agressives, on passe de la défense à une (possible) attaque ….

2013 Le Bijou d'Auteur au Centre Wallonie-Bruxelles à Parisparure de corps – 2013 Le Bijou d’Auteur au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

Dominique Thomas Vansteenberghe -  travail sur le thème de la "LIMITE" Dominique Thomas Vansteenberghe -  travail sur le thème de la « LIMITE » – parure pour le corps « contrainte »

« Mon travail est essentiellement basé sur l’interaction entre le bijou et le corps et l’espace autour de celui-ci.
Mes recherches sur le mouvement et la contrainte m’ont amenée à créer des pièces tantôt très grandes, tantôt plus «intimes» selon l’inspiration ou le moment vécu.
Le fil, très présent dans mon travail, me permet de «jouer» avec les proportions du bijou autour du corps en gardant la légèreté et la transparence désirée.
J’aime que le corps soit perçu au travers du bijou même s’il l’entoure et/ou l’entrave en partie ou dans son entièreté. » (blog)

Dominique Thomas Vansteenberghe  - "entrelacs" Travail dans l'espace, détail, fibre de carbone, photo D.Thomas 2015Dominique Thomas Vansteenberghe  – « entrelacs » Travail dans l’espace, détail, fibre de carbone, photo D.Thomas 2015

même ce terme, « entrelacs », est à double sens : il peut sembler léger, aérien, comme la structure du bracelet, mais ne pas oublier qu’à l’origine les « lacs » étaient des noeuds (qui se resserraient), des pièges, pour la chasse ou la pêche ….

 

Formations

Bijouterie contemporaine, académie des Beaux-arts d’Arlon (B)
Création textile, académie des Beaux-arts d’Arlon(B)
Stages divers en bijouterie et techniques textile 
Membre associée au WCC-BF depuis 2010, Mons (B)

Enregistrer

17/11/2016

EXPO ‘ANIMALITÉ’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 18 Nov. 2016-18 Fevr. 2017

Exposition  ANIMALITÉ
BEAUTY in BEASTS exhibition
Ce soir, le combat sera inégal… Ils volent, nagent, courent, dorment. Certains animaux sont envahissants, d’autres juste évoqués…
Tonight starts a fierce fight. They arrived in flocks, flying, running, swimming… Some are asleep, others are just conjured up…
VERNISSAGE Jeudi 17 novembre jusqu’à 21h30
OPENING 17th November until 9:30pm
 

Exposition Animalité, broche "snow leopard" de Rie Taniguchi, bague Féroce de Thomas V.(broche « snow leopard » de Rie Taniguchi, bague Féroce de Thomas V.)
Rassembler des bijoux qui évoquent notre relation au monde animal est une idée qui est née suite à une conférence de 2014 dans laquelle Michèle Heuzé (historienne du bijou) fit un « détour » passionnant par le monde animal, puisque qu’outre le fait que les animaux se parent pour séduire, ils offrent à la fois de nombreux symboles à notre humanité et plus prosaïquement des matières à parure magnifiques.
Les pièces exposées explorent la figure animale, utilisent l’os, la fourrure ou leur métaphore et ce plutôt d’une façon nouvelle ou décalée.
Pour certains créateurs, comme Rie Taniguchi, le bijou est un moyen de militer pour la protection des espèces, pour d’autres, il illustre leur admiration pour une beauté plastique, leurs couleurs, un toucher, un trait de « caractère » et enfin, le bijou porté peut témoigner d’une affection, d’une identification, d’un respect puisque l’animal participe à notre survie…

 bijoux de :   Marianne AnselinEsther AssoulineAmbroise Degenève — Karen Gay — Patricia Lemaire — John Moore — Laurence Oppermann — Maxime Rips — Rie Taniguchi — Thomas V.

 Exposition  ANIMALITÉ BEAUTY in BEASTS exhibition

broche lapin blanc Rie Taniguchi (à gauche) bague Fox-Thomas V.  (à droite)

Rie Taniguchi. broche bébé phoqueRie Taniguchi. broche bébé phoque

Broche Léopard des neiges de Rie Taniguchi. Broche Léopard des neiges de Rie Taniguchi

1. Boucles Flight-John Moore 2. bague Lionne- Maxime Rips 3. Collier Fish- Marianne Anselin 4. bague Fox-Thomas V. 5. Pendentif Moomooth-Patricia Lemaire 6. Pendentif Arche de Noe en or jaune-Esther Assouline 7. Bague Anemone-Ambroise Degeneve.1. Boucles Flight – John Moore 2. bague Lionne – Maxime Rips 3. Collier Fish – Marianne Anselin 4. bague Fox-Thomas V. 5. Pendentif Moomooth-Patricia Lemaire 6. Pendentif Arche de Noe en or jaune-Esther Assouline 7. Bague Anemone-Ambroise Degeneve.

 Broche Elvis Birdy de Marianne Anselin.Broche Elvis Birdy de Marianne Anselin.

   Flight earrings by John MooreFlight earrings by John Moore

 

 

Galerie Elsa Vanier
7 rue de l’Odéon
75006 PARIS , France  (NOUVELLE ADRESSE !!!!)
Tél +33 1 47 03 05 00
Mail : galerie@elsa-vanier.fr

 

 

 

Enregistrer

24/10/2016

EXCHANGE-BIJOU 1 – Snem Yildirim – coup de coeur

Classé dans : COUP DE COEUR,EXCHANGE-BIJOU,Snem YILDIRIM (TR),Turquie (TR) — bijoucontemporain @ 18:16

Il n’y a pas si longtemps, en préparant ma visite à JOYA Barcelona 2016, je vous présentais mon COUP de COEUR pour les bijoux de Snem Yildirim (DECOUVERTE/COUP de COEUR : Snem Yildirim) …. Que dire de plus, sinon qu’après « vérification » sur place le coup de coeur persiste !!! :-)

« I create by taking inspiration from the cultural texture and geography in which I live. The diversities and the contrasts of this geography are the colours of my universe and works. I experience materials and production techniques by blending contrasts such as east and west, local and global, traditional and modern, geometric and organic… » (JOYA 2016)

 Snem Yildirim brooch at JOYA 2016: Snem Yildirim whitebrooch from Kanavice 2 series at JOYA 2016 - Kanavice 2 Series , In the Same Way, Brooch, 2016
powder coated brass, re-cycled plastic (nylon wire), nickel silver

« Snem Yildirim & Didem Yildirim sont deux soeurs, originaires de Turquie et créatrices du Studio Zigzag, installé à Istanbul et à Ankara depuis 2013.
Leur particularité ? Tester les matériaux et créer des ponts entre art contemporain et bijouterie, entre tradition et modernité. » (« lenvers-du-decor« )
Studio Zigzag is an Istanbul based contemporary jewelry studio, founded by Snem Yıldırım & Didem Yıldırım in 2013.

 Snem Yildirim brooches at JOYA 2016: Snem Yildirim brooches from Kanavice 2 series at JOYA 2016 –  » Three in One », Brooches, 2016
oxidized brass, powder coat, nylon

 

« Which materials do you often use ? Why ? How do you choose raw materials ?
Everywhere have the potential to be a material library and as if we live in a megastore of the materials. To question the precious and non-precious concepts in the jewelry field makes us to experience wide range of materials. So we are working with the materials ranging from cotton to stone.  But nowaday I use often re-cycled plastic for Kanavice Series. The materials can not be thought apart from the idea for us. Sometimes the idea makes us to select the materials and sometimes the materials give us the idea. » (interview at EuropeanLife Magazine oct. 2016)

 

« What are your projects ?
I want to combine my art projects with jewelry and nowadays I am working on 2 series: Mein lieber Diktator and 1 Euro Shop. I am questioning authority, obedience, implicit violence and pressure for Mein lieber Diktator Series. And I am questioning precious and non-precious concepts for 1 Euro shop Series. » (Studio Zigzag interview on « lenvers-du-decor » – juill. 2016)

studio zigzag work in progress... working for Mein lieber Diktator Series / Self Portrait- Self Censorship, Brooch  snem yildirim  Snem Yildirim  / studio zigzag work in progress… working for Mein lieber Diktator Series / Self Portrait – Self Censorship, Brooch

 studio zigzag / snem yildirim - Work in Progress / No-precious Series  - brooches studio zigzag / snem yildirim - Work in Progress / No-precious Series  – brooches

 

Enregistrer

01/10/2016

Bijoux en situation …. Eva Burton – high level desiderata !

Eva Burton, plus que « bijoux en situation » je devrais dire « DESIDERATA en situation » !!!

graduate from  Escola Massana  in 2014
now at Idar-OberSTEIN  (MFA stud.)(Master in Fine Arts))

  »During this time I’ve been in Idar-Oberstein doing my MFA I have been researching different aspects of the concept of « play » in society and how it influences in building the personality of human beings.
I have sailed the deep seas of Freudian concepts, repeating inward the sound « Fort- daaa », understanding this as a magic spell capable of transforming that reality that distresses us into something pleasant. Play has the power to transform confusion and trauma into a situation of enjoyment and connection with ourselves. Play is a ritual that takes place in a sacred place, the magic circle, the backyard of our house, the playground. That magical corner is deeply connected to our unconscious and through its exploration we can get to know more ourselves and we can also find this source of inspiration for our daily lives. Play is an intermezzo in our routine, is an ornament that adds beauty and grace to our lives. Playing is a need, a function of living beings. . Into an imperfect world and into the confusion of life it brings us a temporary, limited perfection. »  (oct. 2016)

 Eva  Burton   2015 ·- Bacon Twist. Necklace, 2014 Pink opal, enameled copper, wild boar teeth, silver: Eva  Burton   2015 ·- Bacon Twist. Necklace, 2014 Pink opal, enameled copper, wild boar teeth, silver

Eva  Burton   nov 2015 -  Drifting chair Brooch. 2013. Reclaimed woods from skate and furniture, enameled copper, paint, silver, paper.: Eva  Burton   nov 2015 -  Drifting chair Brooch. 2013. Reclaimed woods from skate and furniture, enameled copper, paint, silver, paperEva Burton  nov 2015 ·   Morning after party Necklace. 2013 Reclaimed woods from skate and furniture, agate, paint, silver, cotton thread.: Eva Burton  nov 2015 ·   Morning after party Necklace. 2013 Reclaimed woods from skate and furniture, agate, paint, silver, cotton thread

 

 

« Me gusta metaforizar mis experiencias, me gusta romantizar lo cotidiano, me gusta enaltecer los pequeños detalles.
 La palabra “petium” proviene del latín pecium o petium, que significa “trozo de algo roto o fragmento encontrado después de un naufragio”.
 Esta definición le abre paso a un paralelismo entre dos imágenes/escenarios:
 Una es en la orilla del mar frente a los restos de un naufragio expulsados por las aguas. La marea actuando como un motor de transformación, de limpieza, extrayendo de lo profundo aquello que estuvo perdido, olvidado.
 Y por otro lado mi realidad: la vorágine citadina, el consumo desmedido de los humanos que todo lo desechamos se convierte en un torbellino que va escupiendo los residuos de la sociedad. ¿Mi misión? Colectar esa escoria a manera de tesoros, como si fueran caracolas en la orilla; transformarlos, darles una segunda oportunidad, una nueva vida, reutilizar lo que la gente desecha para aportarle algo mío.
 El ambiente circundante me influye, los focos donde pongo  mi atención son diferentes en cada escenario, pero hay un denominador común: los detalles. ¿Por qué poner atención en ellos? Es la observación minuciosa la que nos permite detectarlos. Es esa sensibilidad la que nos permite capturar su esencia y entonces quizá… son los pequeños detalles los que le dan a la vida sostén, sabor, ¿ilusión…?
La mixtura es lo que me completa, quiero encontrar en los opuestos las conexiones y hacerlos dialogar, bailar, distanciar, acercar, jugar…
Mis piezas son como una pócima que combina muchos elementos provenientes de diversos puertos y rincones. Son collages, ensambles. Pero la morfología, la composición, los elementos no son independientes, hay una interacción, están interconectados entre sí a través de su forma, colores, manchas, texturas, líneas, distancias…Se crea un conglomerado donde esta multiplicidad tiene una relación y es la asociación de los elementos que definen un conjunto, a través de los cuales intento reflejar mi  propio mundo.
Castillos de chupetines, pedestales a la hora de la merienda. Columnas verdes, columnas blancas. Ruinas imaginarias. Curvas moderadas. Aristas afiladas. Soles amarillos y soles rosas.
 En mis piezas todo aquello que parece disparatado es posible… Mi manera de componer está asentada en bases lúdicas, instintivas. Voy oliendo los colores y los elementos de un paisaje hogareño… Busco, en definitiva, sentirme como en casa… »

 

Eva  Burton - clorophyll amulet from series "The backyard of my house is special" necklace enamel agate   2015Eva  Burton - clorophyll amulet from series « The backyard of my house is special » necklace enamel agate   2015
 

« I take great pleasure in transforming my experiences into metaphors, adding a romantic view to those slight details that take place in our daily life.
The word “petium” comes from Latin meaning “a piece of something broken or a fragment found after a shipwreck « .
This definition gives way to a parallelism between two images / scenes:
By one side, on the shore of the sea the rests of a shipwreck are revealed by the water. The tide acting as a transformation engine, cleaning, drawing from the deep what had been lost, forgotten.
On the other hand my reality: the vortex of the city, the excessive consumerism of humankind, a tornado of discard that spits out the remains of society.  Which is my mission? To collect these drags as treasures, like shells on the shore. And then transform them, give them a second chance, a new life, reuse what someone considered worthless and leave in it a trace of myself.
The atmosphere of the surrounding affects me, the focus of my attention differs in every setting, but there is a common denominator: The details. Why to put attention to them?  It is the meticulous observation that lets us detect them. It is these sensibilities that allows us to capture their essence and then maybe…are the little details that give us support, taste ….hope …?
The mixture is what fills me.  I want to find the connections in the opposites and make them engage in a dialogue. Make them dance, grow apart, get close, play. My pieces are like a concoction that combines various elements, coming from diverse harbors and corners. They are collages, assemblages. But in the composition the elements are not independent. There is an interaction, they are interconnected through their shape, colour, stains, textures, lines, distances…A conglomeration is created where this multiplicity has a relation and it is the conjunction of the elements that defines a whole, through which I intend to reflect my own world.
Lollypops castles, lemon balustrades. Green columns , white columns. An imaginary ruin. Moderate curves. Sharp edges. Yellow suns and pink suns.
In my pieces everything that seems nonsense it is possible. My way of composing is seated in playful, instinctual bases. I go around smelling the colours and the elements of a homely landscape … Seeking for the “welcome home” feeling… »  (Eva Burton blog)

Eva  Burton earringsEva  Burton earrings

Enregistrer

Enregistrer

05/07/2016

EXPO ‘La caresse du fer’ – Galerie Elsa Vanier, Paris (FR) – 25 Mai-23 Juill. 2016

Marianne Anselin – j’EMPREINTE

Exposition « La caresse du fer« , bijoux de Marianne Anselin

VERNISSAGE mercredi 25 mai à partir de 15H

 Galerie Elsa Vanier

Marianne Anselin a inventé l’expression « j’empreinte » pour décrire ses créations. Elle conjugue ainsi l’emprunt et l’empreinte, embrassant en un mot la forme des œuvres et la méthode pour les créer.
Marianne named this exhibition « Borrowed impressions ». In French, this expression encompasses both the method to create and the shape of many of her pieces of jewelry…

Marianne Anselin - Galerie Elsa Vanier

 

Le fer, l’acier rouillé patiné, l’or et l’argent sont les métaux qu’elle aime travailler……. Alliés parfois au diamant, à quelque pierre de couleur, au verre, ils deviennent un bijou à la fois brut et plein de poésie.
Iron, rusted steel with a patina, cast iron, gold and silver are her favourites. Together with diamonds, gemstones, wood or smooth frosty glass found on the shore, they become a hand-made powerful and poetic piece of jewelry.

  Marianne Anselin - Galerie Elsa Vanier -  Marianne Anselin - Manchette "Pas sage", argent massif et fer, pièce unique, 2990 euros. Collier "Dolce Vita", bois de cerisier, argent, fer,tourmalines. pièce unique. 1850 euros.: Marianne Anselin – Manchette « Pas sage », argent massif et fer, pièce unique – Collier « Dolce Vita », bois de cerisier, argent, fer,tourmalines. pièce unique. .

manchette de Marianne Anselin. Pièce unique pour l'exposition "la caresse du fer"manchette de Marianne Anselin. Pièce unique pour l’exposition « la caresse du fer »

Marianne Anselin - Collier des Dames - pièce unique    Marianne Anselin – Collier des Dames – pièce unique  –   Des empreintes de fruits d’érable (« samare », que les enfants nomment « hélicoptères »), forment les éléments d’un collier en fer patiné, reliés par de grands anneaux rehaussés d’un petit anneau d’or . Chaque fruit est une fonte de fer unique

Marianne Anselin - Collier "Empreinte"  Marianne Anselin – Collier « Empreinte » -  Des empreintes de coquilles forment les éléments d’un collier de fer, reliés par des spirales d’argent. Chaque coquille est une fonte de fer unique montée comme une perle sur un fil d’inox gainé de rouge. Le collier est donc une pièce doublement unique. Le fermoir est un aimant.

Empreinte : collier pièce unique par Marianne Anselin: Empreinte : collier pièce unique par Marianne Anselin: - détail

Empreinte : collier pièce unique par Marianne Anselin - détails

Manchette "A Fleur de" de Marianne Anselin  A fleur de : manchette sur mesure faites d'empreintes de feuilles par Marianne Anselin:

Marianne Anselin - Manchette « A Fleur de »   – Des empreintes de feuilles en fer patiné sur une large manchette galbée en argent massif. Les feuilles de fer sont tenues par des rivets. Une pièce qui épouse l’avant-bras et nécessite un essayage. Pièce unique, mais une pièce approchante peut être réalisée sur mesure

Marianne Anselin - "Ligature jaune", fer patiné et fil nylon - sautoir  - 890€ -  Sautoir formé de larges anneaux faits main en fer patiné et fil de nylon teinté "old gold". Peut être réalisé avec une autre couleur de fil.: Marianne Anselin – « Ligature jaune », fer patiné et fil nylon -   Sautoir formé de larges anneaux faits main en fer patiné et fil de nylon teinté « old gold ». Peut être réalisé avec une autre couleur de fil

"Ligature jaune", fer patiné et fil nylon - sautoir Marianne Anselin - 890€ -  Sautoir formé de larges anneaux faits main en fer patiné et fil de nylon teinté "old gold". Peut être réalisé avec une autre couleur de fil.: "Ligature jaune", fer patiné et fil nylon - sautoir Marianne Anselin - 890€ -  Sautoir formé de larges anneaux faits main en fer patiné et fil de nylon teinté "old gold". Peut être réalisé avec une autre couleur de fil.:

« Ligature jaune », fer patiné et fil nylon – sautoir Marianne Anselin – détail

Bracelet Ligature jaune : bracelet par Marianne Anselin: Bracelet Ligature jaune : bracelet par Marianne Anselin – trois tours de fer patiné s’enroulent autour du poignet pour former un bracelet, orné d’une « ligature » de fil de nylon teinté « old gold ». Une bague d’argent porte la signature. Pièce unique, des pièces ressemblantes peuvent être réalisées.

Marianne Anselin - bague "Pierre" - gal. Elsa Vanier 2650€ - Un double éventail de fer rouillé et patiné maintenu par des rivets d'or jaune enserre 3 grenats spessartite. L'ensemble repose sur un large anneau d'or. Pièce unique. Cette pièce est vendue mais une pièce selon les mêmes caractéristiques peut être réalisée sur commande.: Marianne Anselin - bague « Pierre » -  Un double éventail de fer rouillé et patiné maintenu par des rivets d’or jaune enserre 3 grenats spessartite. L’ensemble repose sur un large anneau d’or. Pièce unique. Cette pièce est vendue mais une pièce selon les mêmes caractéristiques peut être réalisée sur commande

 

Dans l’atelier de Marianne Anselin

 

Galerie Elsa Vanier
7 rue du Pré aux Clercs,
75007 PARIS
+33 (0)1 47 03 05 00

 

Enregistrer

Enregistrer

28/03/2016

EXPO ‘PRIMA MATERIA’ – Galerie Résidences, Paris (FR) – 29 Mars-3 Avril 2016

 
Du 30 mars au 3 avril, en écho au salon DRAWING NOW PARIS qui investit le Carreau du Temple, son voisin de quartier, Résidences présente :  PRIMA MATERIA, une exposition personnelle de Flavia Fenaroli.
Vernissage le mardi 29 mars, à partir de 18h30, welcome !
Flavia FENAROLI - ENTROPIE -argent, or, nielle, (en écho à Melancholia de Dürer)- pendentif:   Flavia Fenaroli - ENTROPIE -argent, or, nielle, (en écho à Melancholia de Dürer)- pendent
*
Chez elle, les bijoux sont un prolongement du travail de sculpture : « Objets de contact », assistants du corps, ils parlent de l’intime et de son rapport à l’espace public. Cette exposition permet d’appréhender dans des médiums différents le travail de Flavia
Fenaroli sur «l’être ici». Bijoux, sculptures, livres ou dessins, dialoguent avec notre histoire littéraire et artistique : Prima Materia répond à Melancholia de Dürer. In-cubo est une réflexion sur l’espace mesurable en écho à Luciano Fabro. Leur technicité est liée à la transformation des matières premières, à l’emploi de techniques, parfois très anciennes, de travail direct sur les matériaux.

 

Prima Materia - Flavia FenaroliPrima Materia – Flavia Fenaroli   – Prima Materia 2. – alliage argent et cuivre, argent, or, nielle (broche)

Un entretien infini, de Flavia FenaroliUn entretien infini, de Flavia Fenaroli

Flavia Fenaroli - Prima materia - Entropia ©photo : Flavia FenaroliFlavia Fenaroli - Prima materia – Entropia ©photo : Flavia Fenaroli

détail du  travail de Flavia Fenaroli sur l'être icidétail du  travail de Flavia Fenaroli sur l’être ici

  »J’appelle ces bijoux, des « Objets de Contact« , sorte d’assistants qui accompagnent notre nomadisme identitaire et culturel, caractéristique des temps présents. 
Ces petits objets nous parlent de l’intime et de son rapport à l’espace public. Ils en parlent comme d’un contre-courant en dissonance critique envers cet espace où l’identité de chacun se retrouve quasiment rétrécie à son empreinte biologique. 
Ils s’interrogent sur notre « être ici », maintenant.
Pour cette raison ces bijoux dialoguent avec notre histoire littéraire et artistique: Entropie répond à Melancholia de Dürer.
In-cubo est une reflexion sur l’espace mesurable en echo à Luciano Fabro. 
Ce sont des objets très techniques de par la transformation des matières premières, allant jusqu’à la réalisation d’alliages particuliers, à l’emploi de techniques parfois ancestrales venant de la sculpture, de la bijouterie, de la dinanderie. »

Flavia Fenaroli - In Cubo. - argent, nielle (pour Luciano Fabro)- pendentif: Flavia Fenaroli - In Cubo. – argent, nielle (pour Luciano Fabro)- pendentif (« incubo » signifiant également « cauchemar » en italien …..)

 Flavia Fenaroli - Prima Materia -  Alliage argent et cuivre, or (broche): Flavia Fenaroli - Prima Materia -  Alliage argent et cuivre, or (broche)

 

Résidences
59 rue de Bretagne
75003 Paris
tel 06 98 23 21 40
galerieresidences@gmail.com
http://galerieresidences.tumblr.com/
Résidences on FB www.Résidences.com

 

 

 

12345...35