BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : bijoux christian lacroix

23/05/2012

Ah le joli temps des colliers de pâtes !…

Fête des mères …. 3 juin 2012 - ce jour-là, PASTA anyone !!! (bon, moi je dois avoir de la chance, c’est pasta tous les jours ………. ;-) )

http://embruns.net/images/fete-des-meres-1944.jpg

& when doing a search about Sustainable Jewellery ….

Necklace by Stirling Clark: pasta (1983) !!!  http://egetal.com.au/Stirling Clark – Necklace « pasta » (1983) !!!  -

Christophe MARGUIER - fête des mères - le collier de nouilles revisité (PASTA necklace !)

Christophe Marguier- « Mother’s day » – 2005 – pâtes alimentaires câbles acier fermoir argent – dimensions variables – le collier de nouilles revisité. Où l’objet utopique devient portable et porté.

pasta anyone ?? ;-))) by Fulvio Bonavia "A matter of taste"photo by Fulvio Bonavia « A matter of taste »

Ah le joli temps des colliers de pâtes !... dans Axel RUSSMEYER (DE/US) diplo07_bo_0400 Diana Tipoiacollier de pâtes tricolores, 2007

Diana Tipoia - collier de pâtesDiana Tipoia – collier de pâtes

Diana Tipoia - collier de pâtesDiana Tipoia – collier de pâtes

Diana Tipoia - collier de pâtes  (jewelry done with ... pasta !)Diana Tipoia – collier de pâtes

Diana Tipoia - collier & bague en pâtesDiana Tipoia – collier & bague en pâtes (spaghettis)     

Diana TIPOIA - bagues en pâtes ("pasta rings")Diana TIPOIA – bagues en pâtes (« pasta rings »)

   [materiamorfosi_pasta.jpg]
Margherita Marchioni - collana di pasta

 http://i216.photobucket.com/albums/cc306/lafilleduconsul/marraine%20divers/AG-Propeck-04G.jpgAgnès Propeck : “Le collier de la Reine”- collier géant d’un mètre par un mètre entièrement composé de pâtes alimentaires.
Collier exposé en juin 2007, à l’occasion de la 5e édition du Parcours Saint Germain ,intitulé « SWEET’ ART ou L’Art de la Gourmandise » (MERCI au blog « Carnets d’une Marraine« )

http://www.marieclaireidees.com/data/photo/w360_c17/collier-grand-vtrinereine-agnes-popeck.jpg

Agnès Propeck : “Le collier de la Reine”

« Entièrement composé de pâtes alimentaires percées et cousues, il est refait à l’identique d’après une gravure de l’époque. Le joyaux original, qui comportait 540 diamants, n’a jamais été porté ni commandé par Marie-Antoinette, et a mystérieusement disparu. Présenté chez Christian Lacroix dans une vitrine écrin, il ressurgit du passé, et malgré sa facture inspirée de l’enfance, le collier fait parfaitement illusion…. à s’y méprendre.  Galerie Alain Gutharc, Paris « 

 

Exposition « Al dente » organisée en 2005 par Claude Deloffre à l’(ex) galerie Food, Paris : la galeriste parisienne Claude Deloffre a eu l’idée taquine de proposer l’idée du fameux « collier de pâtes » aux designers suivants :
Abdi Abdelkader –  Antoine et Manuel –  Sam Baron –  Pascal Bauer –  Christian Biecher –  Mathilde et Marc Bretillot –  Philippe Di Méo –  Christian Duc –  Pierre de Gastines –  Adrien Gardère –  Kristian Gavoille –  Christian Ghion –  Éric Gizard –  Olivier Guillemin et Olivier Védrine –  Benoît Méléard –  Marco Menacci –  Jean Oddes –  Nestor Perkal –  Andrée Putman –  Eric Robin –  Pucci de Rossi –  Matt Sindall –  les TSE & TSE –  Frédérique Valette

http://i216.photobucket.com/albums/cc306/lafilleduconsul/marraine%20divers/pates3a.jpg1 / Chrys Campos  –  2/ Sam Baron pour l’exposition « Al dente » organisée en 2005 par Claude Deloffre à l’(ex) galerie Food, Paris  —
3/ Olivier Vedrine et Olivier Guillemin pour la même exposition http://i216.photobucket.com/albums/cc306/lafilleduconsul/marraine%20divers/pts3.jpg

1/ Marion Duclos  –  2/ »Délice des bois » de Fabrice Koukoui et LN Boul

Claude Deloffre (…) a eu l’idée, pour la fête des Mères (2005) , de demander à une trentaine de designers connus de travailler sur le thème du collier de nouilles. Ainsi, Marc et Mathilde Brétillot ont créé une colonne vertébrale de dinosaure longue de trois mètres, Andrée Putman a imaginé un collier en boules noires de macaroni et Christian Ghion a transformé les ‘fusilli’ en un bijou rare recouvert d’une couche d’argent…

  »Bande de nouilles ! -
« Depuis l’invention de la coquillette et de la pâte alphabet – merci Rivoire & Carret -, il n’est pas une maman qui se soit vue régalée, à l’occasion de la fête annuelle consacrant son statut, du sempiternel collier enfilé nouille après nouille par la chair de sa chair, le sang de son sang. Inscrite depuis la maternelle au programme des travaux pratiques dits d’éveil, cette nouillerie annuelle peut aussi prendre l’allure d’un « Maman je t’aime » en vermicelles à la sauce tomate séchée sur fond de papier de crèche avant de se transformer en travail du galet pour vide-poches (ça c’est pour la fête des Pères), nettement plus embarrassante.

C’est par et pour ce souvenir, «autant attendrissant qu’atroce», que la galeriste parisienne Claude Deloffre, fondatrice de la librairie culinaire Food, incontournable cocotte des signatures et lectures gourmandes du jour, a imaginé, telle une maîtresse de CP, de soumettre à la question une classe entière de designers. Au menu, interprétation espiègle et contemporaine du collier de pâtes par vingt-cinq « écoliers » (de nouilles) allant du chouchou au retardataire, du premier de la classe au petit Nicolas, du redoublant au planqué radiateur. Ont répondu à l’appel, et par ordre alphabétique : Abdi Abdelkader, Antoine et Manuel, Sam Baron, Pascal Bauer, Christian Biecher, Mathilde et Marc Bretillot, Philippe Di Méo, Christian Duc, Pierre de Gastines, Adrien Gardère, Kristian Gavoille, Christian Ghion, Éric Gizard, Olivier Guillemin et Olivier Védrine, Benoît Méléard, Marco Menacci, Jean Oddes, Nestor Perkal, Andrée Putman, Eric Robin, Pucci de Rossi, Matt Sindall, les TSE & TSE, et Frédérique Valette. Bref, rien que du gratin. Exposés et vendus jusqu’au 22 juillet chez Food, 58, rue Charlot, 75003 Paris. Pour collectionneurs sentimentaux, nouilleurs contrariés et parents d’élèves cruels. » (Les Echos 2007 – Série Limitée n° 37 du 10 Juin 2005 • page 15)

http://i216.photobucket.com/albums/cc306/lafilleduconsul/marraine%20divers/pts2.jpg3/ »Jade » Pierre Juvigny et Magalie Harant  –  4/ Ivan Duval

http://i216.photobucket.com/albums/cc306/lafilleduconsul/marraine%20divers/pates4.jpg

1/ ? –  2/ Colliers de nouilles  –  3/ Cayenne Italia via Eternallycool — 4/ collier Atypyk

 

http://cafefilo.hautetfort.com/media/00/00/1298656961.jpg Colliers de nouilles : le spectacle

« Vive la fête des mères ! Le célèbre collier de nouilles semble indissociable de la fête des mères. Pourtant, chaque année, elles sont de moins en moins nombreuses à recevoir avec émotion ces cadeaux fignolés plusieurs jours à l’avance par leurs rejetons. Certaines écoles ont en effet décidé de supprimer cette activité. Le conservatoire des Curiosités, qui avait déjà sévi à Chevilly-Larue avec « la ménagerie mécanique » et « La crèche à moteur » a donc décidé d’aborder ce sujet difficile du collier de nouilles au travers d’une Conphérence singulière. Au programme les responsabilités éducatives des uns et des autres, les limites de la créativité en milieu scolaire, la valeur des preuves d’amour et la célébration de la poésie brute des imaginaires extravagants. » ( novembre 2007 )

colliers.jpg

colier_de_pate_pendentif.jpg

http://www.linternaute.com/humour/magazine/selection/cadeaux-anti-fete-des-peres/image/collier-macaronis-444974.jpg

http://www.marieclaireidees.com/data/photo/w360_c17/collier_pasta_miss_bibicopie.jpg

pendentifs « pasta » Miss Bibi – argent plaqué or, collection « ready made »

Gold-plated pasta necklace - by AtypykLes designers de chez Atypyk vous proposent une version à faire soi-même du collier de nouilles. Un coffret renferme des perles en forme de coquillettes en plaqué or que vous devez enfiler entre elles. (90€ sur curiosityshoppeonline)

  Hyeran Lee - pasta jewelry 2008 - http://www.hyeranlee.com/je.htm Pasta Jewelry, les Bijoux de Hye Ran Lee (Korean) – Boucles d’oreilles Ruote di Carro, colliers et pendentifs Farfalle, ou encore bagues Fusilli -  (boutique en ligne du Seoul Design Market !)

http://static.blogo.it/designerblog/lee-hye-ran/LeeHyeRan002.jpgPasta Jewelry, les Bijoux de Hye Ran Lee (Korean)

http://1.bp.blogspot.com/-Gh6fHq395Z8/TcmzizcB3HI/AAAAAAAAALs/HGv6fAT_tOU/s1600/IMG_7439.jpgAxel Russmeyer. Electrum Gallery (COLLECT 2011)  Photo Isabelle Busnel

http://4.bp.blogspot.com/-ssloRxN9mCs/Tcm8ikqQPfI/AAAAAAAAANU/BJ3_ZEqazEk/s1600/IMG_7440.JPGAxel Russmeyer. Electrum Gallery (COLLECT 2011)  Photo Isabelle Busnel (détail)

 dans Christophe MARGUIER (FR)earrings1 dans Diana TIPOIA (CH)

Bonne nouvelle pour toutes les mamans ! Elles pourront dorénavant revendre les colliers de pâtes offerts par leurs marmots au prix de bijoux Dolce&Gabbana (bracelet et b.o. Dolce&Gabbana 2012) !

Dolce et Gabbana 2012 collier pâtes (PASTA necklace !)Dolce et Gabbana 2012 collier pâtes (582€ quand même ! sur net-à-porter)(UN seul ! photo ci-dessous)

Dolce & Gabbana  Bowtie pasta and gold-tone chain necklace (1190$/582€ la pasta chic !!!)  http://www.net-a-porter.com/product/192810Dolce & Gabbana  Bowtie pasta and gold-tone chain necklace (582€ quand même ! sur net-à-porter)

bon, c’est bien d’être « sustainable », mais un peu de « bling » de temps en temps ne nuit pas à l’humeur ….  ;-)

PS : et si VRAIMENT vous manquez d’idées et une envie furieuse de collier de pâtes vous démange, voici un lien avec modèle DIY !

DIY pasta necklace.DIY tutotrial for chevron pasta necklace ….

19/04/2010

Yazbukey, portez des portraits

Classé dans : France (FR),plastiques,recup' / recycled,Yazbukey (FR) — bijoucontemporain @ 2:42

Trophées de chasse, corbeau empaillé, paire de lunettes à grosse monture rouge, buste de Pierrot en porcelaine coiffé d’un indéfinissable chapeau : le décor du bureau-atelier de Yaz, co-créatrice avec sa sœur Emel -qui vit une partie du temps en Turquie-, de la marque Yazbukey, est planté.

Tout commence en l’an 2000. Yaz a fait du design industriel, est passée par le Studio Berçot, a travaillé avec Jeremy Scott. Emel, elle, après avoir planché sur les imprimés de Christian Lacroix, boucle son cursus au Studio Berçot.

Elles décident de collaborer autour d’un concept simple : «Tout ce qui n’est pas le vêtement est accessoire». Elles débutent en créant des bijoux à partir de matières récupérées. «Je courais les fourreurs pour dénicher des chutes, du cuir…, raconte Yaz. Puis, tout cela était retravaillé, rebrodé». Une boutique londonienne les remarque et les diffuse. «Un jour, ils nous ont appelées pour nous dire que Björk avait tout acheté. Résultat, en promo, elle portait nos bijoux» L’affaire démarre donc sous les meilleurs augures et se poursuit de manière spectaculaire. «Notre idée, précise Yaz, c’est de proposer des éléments qui transforment une simple petite robe noire.» Un sautoir conçu à partir des cheveux, de la bouche et des yeux de la Cicciolina, un paquet de cigarettes tout en strass, des masques à porter comme des chapeaux, des minaudières relookées en paquets cadeaux … Aucune pièce ne passe inaperçue.

On ne risque pas d’oublier les dernières inventions du binôme. D’imposants visages en plexi (leur matière fétiche) à porter autour du cou. «Au départ, nous voulions évoquer les transformations du visage de Michael Jackson. Mais cela n’aurait pas été correct ! Alors, on est revenues à Marilyn Monroe, une icône qui nous inspire souvent, et l’on a réinventé la fin de « My heart belongs to… ». Mon cœur appartient à un intellectuel, Woody Allen. Mon cœur appartient à un séducteur, Tom Selleck. Mon cœur appartient à un rockeur, Billy Idol.» Le portrait est d’ailleurs l’un des thèmes récurrents de la marque : «Nous aimons construire une histoire. C’est un univers qui s’installe avec le temps.» Tout un monde sexy, drôle, un brin provoc’, mis en scène autour d’images des deux créatrices. «Le projet actuel, c’est aussi d’ouvrir des boutiques qui nous permettraient de présenter tous les accessoires liés à notre imaginaire : de la déco, des objets, des souliers, des parfums… mais aussi les pièces uniques que nous présentons sur notre site.» Yazbukey a d’autres tours dans son sac. Et, notamment, pour l’automne-hiver prochain, de la joaillerie avec de l’or, des diamants et des pierres précieuses. Des modèles avec des mots -souvent doux- qui, doublonnés, forme des totems. Des pendentifs-boîtes à gros nœuds renfermant un rubis. Ou encore, des amulettes inspirées des deux tatouages islandais que Yaz a, gravés sur ses bras : l’un défendant son espace personnel et l’autre enrayant la spirale du vieillissement. Une drôle de protection pour une jeune femme de 34 ans (qui ne ment plus sur son âge depuis peu) qui précise : « Moi, j’aime que nos créations plaisent aux gens âgés. Car si l’on touche une personne âgée, on touche tout le monde.» (ELLE)

http://filles-de-luxe.fr/wp-content/uploads/2009/03/warhol-andy.jpgYazbukey, portez des portraits dans France (FR) e1c4ed947ffa3fb47846317f74d79bbd

 

Alors …. est-ce que les gens âgés porteront Woody Allen, ou « Karl », ou Andy Warhol autour du cou ???????? bon, ne vous inquiétez pas, y’a d’autres options ! Michael Jackson, le Christ ……

16/04/2010

EXPO ‘Cécile Boccara, créatrice aux doigts de fée’ – Galerie Caractere, Neuchatel (CH) – 12 avril-3 juill. 2010

Classé dans : Cecile BOCCARA (FR),Gal. Caractere (CH),Suisse (CH),textile — bijoucontemporain @ 3:58

« Forte de son expérience dans l’univers de la haute couture pour Hermès, Kenzo, Christian Lacroix, etc… Cécile Boccara  s’est spécialisée dans les bijoux et accessoires textiles; elle nous propose des créations originales, légères et raffinées. Dans son atelier parisien, cette artiste aux doigts de fée crée avec beaucoup de précision et passion ses bijoux en mousseline de soie et/ou plumes colorées. Ses délicates et féminines créations nous enchantent au quotidien et poétisent nos tenues! » (Galerie Caractere)

Cecile Boccara -boucles Muguet EXPO cecile Boccara- collier colibrisEXPO cecile Boccara-collier perles de soie- mousseline de soie

Cecile Boccara- boucles muguet mousseline de soie – crochet argent
collier colibris
- plumes
collier perles de soie- mousseline de soie

PS : Cécile Boccara ne fait pas que des bijoux blancs, bien au contraire ! mais ce sont mes préférés ….. :-)   donc choix de photos pas objectif du tout …..
 

Galerie Caractere
Av. de Bellevaux 24, cp 74
2002 Neuchâtel, Switzerland
Site web :http://www.galeriecaractere.com
at_caractere@hotmail.com
tel : 41327252100

11/04/2010

Les bleus de Stefano POLETTI

Classé dans : COUP DE COEUR,Stefano POLETTI (IT),verre / glass — bijoucontemporain @ 3:23

« C’est après ses études au Studio Berçot à Paris en 1983 que Stefano Poletti décide de créer des bijoux, dans un esprit très coloré et ludique, dans la mouvance du design milanais du groupe Memphis.L’envie de créer et de réaliser lui-même, sans intermédiaires, alliée à la passion pour toutes les matières et à l’amour de la nature sont synthétisées dans les bijoux de Stefano Poletti : de petits objets que l’on peut toujours porter avec soi, sur soi, pour affirmer sa personnalité, égayer une tenue trop sérieuse, comme un clin d’oeil à la mode.  »
Pour moi, Stefano Poletti c’était le verre …..

….. Le verre de ses début, avec le « message écologique » de la collection «Botanicus» où des éléments aussi simples qu’une cordelette, une boule de verre soufflé et un brin de lierre se transforment en bijou vivant :

Stefano POLETTI - pendentif 'botanicus' 1988 -laiton, verre de Murano
Stefano POLETTI – pendentif ‘botanicus’ 1988 -laiton, verre de Murano

….. Le verre du collier que je lui avais acheté à un salon, ce collier qui à priori n’est pas « mon style », « trop » délicat, mais qui m’avait touchée par sa poésie, sa finesse, la minutie des détails, sa délicatesse …

Stefano POLETTI - collier verre souffléStefano POLETTI -collier verre soufflé - détail fourmis
Stefano POLETTI –2002- collier  ‘Eden’ laiton et verre de Murano 
(j’adore tous ces détails de fourmis, papillons, coccinelles, escargots ….)

« Les créations de Stefano Poletti parlent du végétal et du minéral. Avec une imagination et une créativité prolixe, une richesse et variété de styles, Stefano Poletti travaille des matériaux aussi divers que le bois brûlé, le fil de métal, le plexiglas, le miroir vénitien, les pierres semi-précieuses, les perles de verre de Murano.  Son plaisir est avant tout la matière. Il aime passer d’un style à un autre, adore les défis. Ses créations très diverses et parfois déroutantes sont toujours empreintes de délicatesse et de poésie. De nombreux créateurs de Haute Couture, aussi différents que Christian Lacroix, Hanae Mori, Jean Louis Scherrer… font appel à Stefano Poletti pour accessoiriser leurs collections. Au fil du temps, Stefano Poletti expérimente de nombreuses matières et techniques. Le verre reste sa matière de prédilection, qu’il soit soufflé en bulles légères, travaillé avec des formes organiques ou gravé sur du miroir de Venise.« 

Et puis, moi qui suis une « accro » au ‘Bleu Klein’, découverte de cette densité -de la couleur et du matériau, en opposition avec le verre « si transparent »-, de cet hommage de Stefano Poletti avec sa collection « Klein » en 2007 ! extase ! :-) merveille de la couleur, si dense, mais également merveille de la matière : l’éponge, laissée brute …. SUPERBE ! En choisissant des éponges issues des profondeurs marines, comme d’autres explorent des bancs de coraux, le créateur de bijoux Stefano Poletti a imaginé une collection en hommage au Bleu Klein

stefano poletti bleus
Collier en éponge naturelle teintée et perle recouverte de feuille d’or monté sur fil d’or -  Boucles d’oreille en bronze peint et perle recouverte de feuille d’or

Stefano POLETTI - collier éponge & verreStefano POLETTI - éponge & verre - 2Stefano POLETTI
Stefano POLETTI – colliers  éponge & verre

 



01/04/2010

Coup de coeur : Sarah Radulescu à la Galerie La P’Art belle (Dinard, France)

Classé dans : dentelle,France (FR),Gal. LapARTbelle (FR),Sarah RADULESCU (FR),textile — bijoucontemporain @ 11:22

« Sarah Radulescu passe une partie de son enfance au Cameroun , au Dahomey et au Tchad et reste imprégnée de culture africaine. Elle suit des études d’arts appliqués et une formation de graphiste en Israël. Elle y rencontre son mari Cristian Radulescu (peintre et sculpteur). Pendant six ans, ils sont responsables de scénographies et de costumes du théâtre de la ville de Kiriat–Gat (Israël). Passionnée de mode et de tissus, elle monte son entreprise de broderies et de patchworks pour vêtements et accessoires. Lors d’un voyage, elle découvre le travail artisanal des pays de l’Est et apprend les techniques du macramé et de la frivolité, en voie de disparition. Elle modernise ce travail, invente de nouveaux modèles, mélange les styles. Les résultats l’amènent à transformer les techniques acquises en bijoux. Ses recherches sont reconnues par les plus grands et notamment par Christian Lacroix et Jean-Paul Gautier qui ont choisi ses créations pour leurs défilés haute couture 2009. » (Galerie La P’Art belle)

Sarah RADULESCU - 2Sarah RADULESCU

 

Une jolie galerie, des bijoux sortant du commun … et ce n’est pas un poisson d’avril ! :-)

 

Galerie La p’Art Belle aux Créateurs
17 rue Levavasseur
35800 Dinard (France)
- Tel : 02 99 16 80 93 -
Heures d’ouverture : 10h30-13h00/15h00-19h30 vendredi, samedi, dimanche

 

MODELSCULPT |
Valérie Salvo |
dochinoiu |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Françoise Fourteau-Labarthe
| Aidez les jeunes artistes
| Tableaux de Christian Maillot