BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : bijoux contemporaine

30/10/2017

EXPO «Materio-Talk» – Paris Parcours Bijoux 2017 – Les Ateliers de Paris – 9 Nov.-9 Dec. 2017

Materio-Talk commence le 9 novembre aux  Ateliers de Paris ! Explorez les connections et les dialogues engendrés par la création dans le cadre du Parcours Bijoux : http://bit.ly/2hnUXJf

Les Ateliers de Paris présentent «Materio Talk», exposition imaginée par le créateur et commissaire de cette exposition : Sébastien Carré.

Parcours Bijoux 2017

Inauguration jeudi 9 Novembre, à partir de 18h30

Materio-Talk - Aux Ateliers de Paris - inauguration 9 novembre 2017 soir

 

Quelles histoires résident dans l’esprit de l’artiste lorsqu’il crée ? D’où vient ce choix de matières ou l’utilisation de certaines techniques pour transmettre une idée ? C’est à ces questions que tente de répondre cette exposition par la mise en valeur des mythologies personnelles de huit artistes dans le but de s’exprimer par le biais d’une œuvre d’art à porter ou arborer.
Ce sont ces histoires intérieures que nous essayerons de mettre en valeur, quatre groupes ont donc été constitués par des liens établis par l’intermédiaire de choix de techniques, de matières, de vocabulaire formel ou conceptuel afin de mettre en lien de jeunes artistes issus d’écoles françaises abordant le bijou d’art face à un artiste étranger de renommée internationale.
Quatre thématiques seront donc abordées par chaque artiste mais il faudra également que chacun réalise une Œuvre en employant la matière de l’autre artiste de l’équipe afin de mettre en valeur l’idée derrière l’œuvre et celle qui anime la main.
Textes de l’ exposition par / Texts of the exhibition by : Nichka Marobin – Blo(g)azette – The Morning Bark
Autour de diverses thématiques, quatre équipes ont été constituées pour créer des passerelles entre les pratiques de jeunes artistes français et de grands noms internationaux du bijou d’art afin de mettre en valeur le caractère universel du bijou comme objet d’expression pour l’artiste et de communication pour son porteur.
 
« Les artistes, appelés à créer une pièce pour chaque thème, ont également été appelés à créer deux bijoux sur leur propre sujet spécifique, l’un utilisant le matériel que l’autre artiste aurait utilisé ; l’autre doit contenir un mot supplémentaire, celui que l’autre personne de l’équipe aura utilisé pour décrire le travail de son coéquipier. En ce sens, le dialogue entre les artistes se manifeste par le discours des matières et évolue sous notre regard.
L’un des aspects les plus fascinants de l’exposition Materio Talk a été le fait que chaque artiste ait dû choisir un mot spécifique pour décrire le travail de son propre coéquipier. D’un même lemme, tous les artistes engagés dans ce projet ont développé leurs propres langages formels en constante réciprocité avec leur propre collègue, donnant vie à un dialogue tangible, mais particulier, sur les formes, les idées et les bijoux, capable de transmettre de grands sujets dans une petite taille. »
*
Beautés Primitives / Primal Beauty
« On ne peut comprendre son propre présent sans le passé car le passé fait partie de nous-mêmes et nous devons l’embrasser.
Le passé, et plus précisément le temps préhistorique, est le principal domaine d’étude de l’artiste grec Akis Goumas et de la française Marion Fillancq. Pour les deux, cette quête archéologique est, avant tout, une quête pour eux-mêmes.
Les fragments de la mer Egée permettent à Akis de construire son langage formel, tandis que les anciennes techniques du verre sont le point de départ de l’investigation de Marion: ils concentrent leurs travaux sur une mémoire reconstruite capable d’englober notre contemporanéité et qui posent toujours des considérations ouvertes sur la nature intérieure de l’homme. »
Nichka Marobin
Akis Goumas - "Inner" - photo by V.XeniasAkis Goumas -  Pendant: Inner, 2017 – Hammered bronze, casted sheets, steel, obsidian, pigments – Photo by: V. Xenias
« Je suis impliqué depuis plus d’une décennie dans l’étude des découvertes préhistoriques de la région égéenne et cela a affecté mon rapport au bijou. Mon processus créatif se développe comme une fouille conceptuelle en mon for intérieur et met en évidence des émotions, les impressions de souvenirs personnels ou collectifs, ou bien même des évènements obscurs du passé.
Dans un certain sens, ce processus ressemble à une excavation archéologique dans laquelle chaque couche a les caractéristiques d’une certaine période.« 
www.akisgoumasgallery.com – Akis Goumas Marion Fillancq, pensée taille - Nucléus & marionites -  photo F. GolfierMarion Fillancq, pensée taille – Nucléus & marionites -  photo F. Golfier
« Alors que l’Homme de la préhistoire taillait la pierre pour ses besoins. Il semble que nous taillons encore aujourd’hui, pour nos désirs. Ce postulat constitue la base du travail de Marion Fillancq et met en évidence des idées, concepts, ou esthétiques contraires. Ironisant souvent sur l’idée du luxe, c’est aussi certains statuts du bijou lui-même qui sont bousculés, créant une dualité contre laquelle Marion Fillancq elle-même, a du mal à lutter.«  
www.marionfillancq.comMarion Fillancq
*
Symétrie organique / Organic Symetry
« Le groupe d’oeuvres de l’artiste estonien Tanel Veenre et le français Sébastien Carré est regroupé sous le thème «Symétrie organique»: le premier s’inspire de la sexualité et explore comment, à partir de la symétrie humaine de l’appareil reproducteur, de nouvelles formes peuvent être réalisées dans une pureté de lignes capables de devenir autre chose et dépasser la mimesis de la réalité.
Les éléments organiques employés par Sébastien Carré lui permettent de créer de nouveaux mondes; des minéraux et de la végétation aux pellicules de film, tout peut être mélangé et rassemblé afin de créer un nouveau langage plastique. Les éléments assemblés sont soigneusement étudiés, choisis et ils témoignent de la nécessité pour l’artiste français d’étudier ce lien intérieur entre tous les êtres humains et les autres espèces.« 
Nichka Marobin
Sébastien Carré - Necklace: Cultural Balance, 2017 Sharkskin, Pearls, beads, filmstrip, cotton, silk and nylon thread - at "MATERIO  TALK" exhibitionSébastien Carré - Necklace: Cultural Balance, 2017 Sharkskin, Pearls, beads, filmstrip, cotton, silk and nylon thread – photo Milo Lee
« Végétal, animal et minéral sont combinés dans ces bijoux aux formes de paysages. Mélanger ces matières interactives me permet de réveiller un corps qui tend à être plus insensible en raison d’une société surconnectée. Célébrer la diversité nous fera grandir. Dans l’histoire du vivant, si les cellules n’avaient pas coopéré au lieu d’essayer de se détruire, la vie n’aurait jamais produit l’homme. Chérissons la diversité, être ensemble est déjà un trésor. »
www.sebastiencarre.com
Sébastien Carré

Tanel Veenre - Brooch: Crown of the Nature, 2017 Wood, reconstructed coral, silver, cosmic dust - Photo by: Tanel VeenreTanel Veenre – Brooch: Crown of the Nature, 2017 Wood, reconstructed coral, silver, cosmic dust – Photo by: Tanel Veenre
 » Je suis intéressé d’aller au-delà de la raison, de trouver le noyau de l’humain sous cette épaisse couche de culture. Les expériences extatiques sont comme des portes ouvertes vers le côté animal de l’Homme. Pour mon travail, j’ai basé mes recherches tout autant sur l’extase religieuse que sexuelle pour transcrire cette sensation de se perdre dans le plaisir. Je poursuis donc certaines idées du Baroque pour qui l’art se doit de produire une réponse émotionnelle du spectateur. Mes oeuvres sont donc une allégorie, qui vise à retranscrire ce pouvoir de la sensualité pour arriver à l’accomplissement de cette Utopie du plaisir. »
www.tanelveenre.com
Tanel Veenre
*
Cultures Modulaires / Modular Culture
Peter Hoogeboom (Nl) / Yiumsiri Kaï Vantanapindu
« La méditation contemporaine sur l’utilisation de l’argile et de la porcelaine est le principal trait d’union entre l’artiste néerlandais Peter Hoogeboom et l’artiste thaï-française Yiumsiri Vantanapindu pour le thème «Cultures Modulaires».
La recherche de Peter Hoogeboom commence par l’étude des éléments individuels en argile de l’histoire ancienne qui sont après transformés en petits morceaux numériques. Les pièces souples et élégantes rappellent cette vocation pour l’Antiquité et la culture passée qui émerge clairement de ses oeuvres. Ainsi, la mémoire collective et historique qui réside dans l’étude constante des techniques d’argile et de porcelaine d’Europe et d’Asie fournit des résultats inattendus. Une culture métissée et le concept d’hybridation offrent à Yiumsiri Vantanapindu un domaine d’étude et de création témoignant l’importance et la richesse des langues qu’une civilisation «sans frontières» pourrait offrir. Née en Thaïlande et vivant maintenant en France, la recherche de Yiumsiri se concentre sur le dialogue constant sur le passé et le présent, sur la mémoire collective et la contemporanéité en mélangeant les cultures. Ses pièces d’argile, de basalte, de porcelaine et de métaux sont une méditation sur son propre héritage avec une vue contemporaine. »
Nichka Marobin
at MATERIO TALK - Peter Hoogeboom - photo Peter HoogeboomPeter Hoogeboom - Necklace: Sacrifice, 2017 – Porcelain, silver, rubber, nylon. – 24 x 21 x 3.5 cm – Photo by: Peter Hoogeboom – From series: Broken
« Depuis 1995, j’applique de la céramique dans mes bijoux, un matériau qui dans son emploi contemporain est principalement utilisé pour fabriquer de la vaisselle. Parce que la fonction utilitaire de la céramique a été fortement liée à l’homme depuis le début de la préhistoire, je me réfère à cela en fabriquant de petits éléments en forme de jarre, de coupe ou de pot. On peut également faire référence à l’argile / terre en tant que nourriture pour les cultures dont nous nous nourrissons ainsi que notre bétail. »
www.peterhoogeboom.nl
Peter Hoogeboom
at MATERIO TALK - Yiumsiri Vantanapindu Bracelet: Black-Kam-Laï, 2017 Black porcelain and metalYiumsiri Vantanapindu Bracelet: Black-Kam-Laï, 2017 Black porcelain and metal
« Une frontière est un endroit composé de couches différentes, d’une ligne imaginaire à un endroit particulier, séparant ou regroupant deux territoires. Mon travail tourne autour du thème: «Sans Frontières». Par cela je souhaite exprimer que pour envisager un travail entre deux cultures, je dois ancrer ma réflexion par rapport aux diverses philosophies des lieux dans lesquels je crée tout autant que les différentes identités qui font l’individu que je suis. Par conséquent, l’art contemporain comme je l’appréhende se doit de souligner la diversité d’une manière intelligible. »
www.yiumsirivantanapindu.carbonmade.com
Yiumsiri Vantanapindu
*
Merveilles naturelles / Natural Wonder
« En observant les pièces de la suédoise Märta Mattsson et de la française Marie Masson, on est fasciné par le sens de la “circularité” qui s’exprime par le biais des éléments naturels utilisés par les deux artistes. Le sens de cette «renaissance» (mot utilisé par Märta Mattsson pour présenter son travail) ressort clairement des travaux de ces deux artistes fascinées par la nature. Dans le cas spécifique de Märta, les insectes sont ramenés à une vie éclatante qui nous charme grâce à un nouveau sentiment d’émerveillement. Pour Marie, les éléments naturels tels que la peau, les cheveux, le crin et les fourrures sont assemblés afin de recréer de nouvelles pièces qui re-méditent le corps lui-même. Dans ce sens, en regardant ces travaux, on peut penser au symbole antique et mythologique d’Ouroboros (du grec ancien οuροβoros), le serpent ou le dragon mangeant sa propre queue, représentant la renaissance éternelle.« 
Nichka Marobin
at LATERIO TALK - Märta Mattsson Brooch: Insectomania, 2017 Cicada wings, wood, glass, resin, lacquer, cubic zirconia, pigment, silver Photo by: Märta MattssonMärta Mattsson Brooch: Insectomania, 2017 Cicada wings, wood, glass, resin, lacquer, cubic zirconia, pigment, silver Photo by: Märta Mattsson
« Je trouve parfois de la beauté dans les choses que certains trouvent étranges ou repoussantes. Je suis fascinée quand il y a quelque chose que vous ne voulez pas voir et le sentiment provoqué par cette envie de ne pas regarder, bien qu’au final on finisse toujours par regarder. Mes bijoux jouent de cette tension entre attraction et répulsion. J’emploie des matières qui semblent inappropriées au premier abord, rendant l’ordinaire et les objets familiers extraordinaires et inconnus. »
www.martamattsson.com
Märta Mattsson

Marie Masson © Marie Masson - Cocarde - 2017 – Broche Cuir, plumes de faisan, Hématite, zincMarie Masson © Marie Masson – Cocarde – 2017 – Broche Cuir, plumes de faisan, Hématite, zinc
« Le travail de Marie Masson se situe entre le bijou contemporain, les arts décoratifs, la sculpture, la mode et l’objet de curiosité. Cheveux, crins, poils et peaux, racontent la mise à nu du corps. Sur mesure, elle assemble, détourne, et met en évidence des attributs naturels de l’homme et de l’animal. Elle les considère en tant que premières parures visibles et propose des objets singuliers, restituant une intimité artificielle. »
www.marie-masson.com
Marie Masson
 
 
As an art, jewellery creations are, at the same time, products of an established historical moment and pieces which carry with themselves layers of memory, universal messages of beauty and, above all, languages able to survive during the years. They are yet ephemeral because they can be broken, dismantled, fused and recomposed following the desires and circumstances of contingency and need.
More than traditional jewellery, contemporary jewellery offers a multiplicity of panoramas and languages. The use of different materials and the subversion of the hierarchy of what might be considered precious changed all perspectives. It is an evidence nowadays: studio jewellery is made also of non-precious metals and non-precious stones. From iron to plastics, from paper to wood, from fibers to insects each material can be worked, re-built and assembled in order to become a jewel, varying the traditional concepts of value and preciousness.
As different cartographies, contemporary jewels map and evoke new worlds and histories; they offer new languages and confront the viewer and the wearer to new perspectives and new interpretations.
Under the common vault of contemporary jewellery, materials surface as a formal language, the one that identifies an artist. Nevertheless, each Artist is always his/her own work: in each piece life blooms, emerges and marks a moment; the formal language reveals itself through the use of a specific material.
As a language, it evolves over the years and it finds similarities among the great variety of contemporary jewellery world creating unexpected connections and links.
The exhibition MATERIO-TALK, organized by the French Artist Sébastien Carré, focuses on the use of a specific material as a form of language and all the possible connections with other artists who are using the same material.
The themes proposed in this exhibition gather four French contemporary jewellers to four International contemporary jewellers, in order to investigate how the use of a common and specific material as a formal language can be achieved from two different sides, exploring the artistic process and all the connections between the artists.
The artists, called to create a piece for each theme, were called also to create two jewels on their own specific subject, one using the material that the other artist will have used. In addition to this, the second piece had to contain an additional word, the one that the other person in the team will have used to describe the work of his teammate. In this sense, the talk of material becomes a tangible conversation and dialogues are in front of our eyes.
One of a fascinatingaspect of the exhibition Materio-Talk has been the fact each artist had to choose a specific word in order to describe the work of his/her own teammate. From one single lemma all the Artists involved in this project developed their own languages in constant reciprocity with their own fellow member, giving life to a tangible, yet peculiar dialogue on forms, ideas, and jewels, able to convey great subjects in a small size.
As an invited collaborator of this group, I here add my own word able to embrace the whole production of Materio-Talk: transformation. / Nichka Marobin

 

Les Ateliers de Paris
30 rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
(M° Bastille)
Tél. : 01 44 73 83 50
http://www.ateliersdeparis.com

16/09/2017

EXCHANGE-BIJOU 2 – Barbara PAGANIN – EXPO « Triptyque : la Vie, l’Amour, la Mort » – Paris Parcours Bijoux 2017 – Galerie LA Joaillerie par Mazlo – 14 Oct.-15 Nov. 2017

Barbara Paganin

Elle sera présente au Parcours Bijoux 2017 à Paris dans l’exposition

Triptyque : la Vie, l’Amour, la Mort

Galerie LA Joaillerie par Mazlo, du 14 oct au 15 nov

Vernissage le samedi 14 octobre à 15h

Barbara_Paganin  "Triptyque : la Vie, l’Amour, la Mort" - Paris Parcours Bijoux 2017 - 14 Oct.-15 Nov. 2017 - Galerie LA Joaillerie par Mazlo, du 14 oct au 15 nov -  Vernissage le samedi 14 octobre à 15h

« Initiée par la galerie LA Joaillerie, l’exposition Triptyque : la Vie, l’Amour, la Mort rassemble les œuvres de six artistes internationaux partageant une approche narrative et figurative du bijou. Elle propose une réflexion sur la fonction originelle du bijou comme marqueur de temps et symbole de rite de passage et questionne sa spécificité de medium et de véhicule des mythologies intimes. Pendant des siècles, depuis la branche de corail rouge offerte aux nourrissons en passant par les bijoux de deuils, le don du bijou a consacré le franchissement d’une étape. Porté au plus près du corps, le bijou constitue également un lieu de passage entre le versant caché, intime de l’individu et sa face publique, exposée aux regards. En choisissant de revisiter le format du triptyque dont la structure répond parfaitement aux besoins de la narration, les œuvres créées pour cette exposition nous livrent une interprétation contemporaine de questionnements existentiels immuables. »

Avec Zoe Arnold, Kranitzky & Overstreet, Lisa & Scott Cylinder, Asagi Maeda, Robert Mazlo, Barbara Paganin.

Barbara Paganin - Memoria Aperta n° 7 - spilla in argento, frammento di bambola di porcellana del 1890 zaffiro giallo, oro  - 2011-2013Barbara Paganin – Memoria Aperta n° 7 – spilla in argento, frammento di bambola di porcellana del 1890 zaffiro giallo, oro  – 2011-2013

Barbara Paganin (Memoria Aperta n.5, 2011-2013.  - Oxidate silver, pictures, porcelain, glass, zephyr, golden.Barbara Paganin (Memoria Aperta n.5, 2011-2013.  – Oxidate silver, pictures, porcelain, glass, zephyr, golden)

"Paganin weaves her thick net of information on a sort of genetic algorithm in which everyone can find their reflection. Each brooch, every necklace starts a story"... Sylvia Valenti discussing the aesthetics of #BarbaraPaganin in a brilliant article on @artjewelryforum. Brooch Memoria Aperta n°9. - Photo credit: Alice Pavesi Fiori - #Parcoursbijoux2017« Barbara Paganin weaves her thick net of information on a sort of genetic algorithm in which everyone can find their reflection. Each brooch, every necklace starts a story« … (Sylvia Valenti about BarbaraPaganin on artjewelryforum).
Brooch Memoria Aperta n°9. – Photo credit: Alice Pavesi Fiori

 

 

Galerie LA Joaillerie par Mazlo
31 rue Guénégaud
75006 Paris
01 53 10 86 04
métro : Odéon
la-joaillerie-par-mazlo.fr

mar – ven de 14h à 19h
sam de 11h à 19h

26/11/2016

EXPO ‘20/20/20’ – Galerie Noel Guyomarc’h, Montreal (CA) – 26 Nov. 2016-25 Fevr. 2017

20/20/20

Galerie Noel Guyomarc’h‎ 

Inauguration vendredi 25 novembre à 17:00 – 20:00

20 Ans / 20 Artistes Canadiens / 20 Artistes Internationaux – Galerie Noel Guyomarch:

«La Galerie Noel Guyomarc’h est impliquée dans un grand dessein. Son objectif? Faire découvrir au plus grand monde qu’il existe une forme d’art que l’on peut porter» Susan Cummins, Présidente du Art Jewelry Forum, Conseillère en joaillerie pour la Fondation Rotasa.

Josée Desjardins -  Oracle, 2016 Bague en argent, orthose, porcelaine, linoleumJosée Desjardins -  Oracle, 2016 Bague en argent, orthose, porcelaine, linoleum

C’est en 1992 que Noel Guyomarc’h, alors assistant dans une bijouterie montréalaise, expérimente le choc de sa première rencontre avec le bijou contemporain. Ce jour, la créatrice québécoise Barbara Stutman présente un bracelet composé de tubes en plastique et de fil d’argent. Profondément intrigué par cette pièce unique, il cesse alors de percevoir le bijou comme un simple ornement et réalise que ce dernier peut véhiculer un message, une réflexion, et proposer une approche nouvelle, tant esthétique que conceptuelle. Au cours des années suivantes, Noel Guyomarc’h approfondit ses recherches sur le sujet et rencontre de nombreux artistes. Il n’aura dès lors de cesse de questionner le bijou et la pratique même de la joaillerie contemporaine. Il ouvre sa galerie, entièrement dédiée au bijou contemporain, en 1996. Depuis plus de 20 ans maintenant, Noel Guyomarc’h agit comme commissaire, diffuseur, promoteur et conseiller. Son expérience et son goût lui valent d’être aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux spécialistes de la discipline au Québec et à l’international. Il a organisé plus de 90 expositions, individuelles et collectives, parfois itinérantes. Régulièrement invité en tant que jury et conférencier, il est depuis quelques années évaluateur, entre autres, pour le musée des Beaux Arts de Montréal. De par un dialogue personnel, la promotion d’expositions ou encore l’expérience d’ateliers créatifs, Noel Guyomarc’h a su accompagner et pousser les artistes dans leurs reflexions tout en leur offrant une nouvelle visibilité, à la galerie tout d’abord mais aussi sur la scène internationale comme récemment à SOFA Chicago. Questionner le bijou comme objet d’art, l’ouvrir à de nouvelles inspirations, explorer de nouvelles voies de fabrication et d’interprétation, voici quelques unes des pistes que la galerie choisit de mettre en avant. Elle valorise ainsi des artistes qui proposent une esthétique originale et innovatrice, qui questionnent le bijou, son impact, sa relation au corps, les possibilités et limites des matériaux et des techniques, et qui, en un mot, cherchent à le réinventer. D’un petit espace dans un édifice culturel rue Sainte Catherine, la galerie s’est ensuite installée au 137 avenue Laurier ouest avant de déménager Boulevard St Laurent il y a 5 ans. Elle est aujourd’hui la seule galerie dédiée uniquement à la discipline du bijou contemporain au Canada. Le 25 novembre prochain, c’est avec fierté et émotion que la galerie Noel Guyomarc’h célèbrera ses vingt années d’existence.  Une exposition anniversaire « 20/20/20 : 20 ans, 20 artistes canadiens, 20 artistes internationaux » présentera à cette occasion les travaux de plusieurs artistes avec lesquels Noel Guyomarc’h travaille régulièrement depuis des années : 20 créateurs de bijoux canadiens et 20 créateurs étrangers qui, tous, ont répondu présent à l’invitation. Ils présenteront de nouvelles pièces, spécifiquement créées pour l’exposition. Témoignage à la fois de la richesse de cette pratique artistique et de la tache colossale accomplie par Noël Guyomarc’h au cours de ces 20 dernières années, l’exposition mettra en scène des artistes reconnus internationalement comme l’espagnol Ramon Puig Cuyas, l’américaine Rebecca Hannon ou encore le canadien Paul McClure, récent récipiendaire du prestigieux Prix Saidye Bronfman, mais aussi de jeunes créateurs émergents (Gabrielle Desmarais, Silvie Altschuler, Anne-Marie Rébillard…) pour qui l’appui de Noel Guyomarc’h a été décisif.

 

20 Artistes Canadiens : Silvie Altschuler –  Bridget Catchpole –  Josée Desjardins –  Gabrielle Desmarais — Christine Dwane –  Anne Fauteux –  Vivienne Jones –  Janis Kerman –  Christine Larochelle – Petra Luz – Paul McClure –  Pierre-Yves Paquette –  Anne-Marie Rébillard –  Pamela Ritchie – Dorothée Rosen — Jan Smith –  Kye-Yeon Son – Despo Sophocleous –  Barbara Stutman –  Lawrence Woodford

20 Artistes Internationaux : Dina Abargil – Ela Bauer – Edith Bellod – Monika Brugger Ramon Puig Cuyas Sandra Enterline – Grego Garcia Tebar – Rebecca Hannon – Arthur Hash – Mirjam Hiller – Yu Hiraishi – Peter Hoogeboom – Yong Joo Kim Judy McCaig – Biba Schutz Silke SpitzerLuzia Vogt Andrea Wagner – Silvia Walz – Shu-Lin Wu

Bridget Catchpole, Dear, What Have You Done With Nana’s Pearl?, 2016, Perles, plastique, argent, rubanBridget Catchpole, Dear, What Have You Done With Nana’s Pearl?, 2016, Perles, plastique, argent, ruban

 Ramon Puig Cuyas -  N°1529, 2014 ‘Suite Dresden : An invisible Landscape’, nickel silver, enamelRamon Puig Cuyas -  N°1529, 2014 ‘Suite Dresden : An invisible Landscape’, nickel silver, enamel

 Silvia Walz, Wind from the South- West, 2016 Broche en acier et émail Silvia Walz, Wind from the South- West, 2016 Broche en acier et émail

 Mirjam Hiller, Arcanes cities and Landscapes, 2014 Broche en acier, titane et poudre thermoplastique Mirjam Hiller, Arcanes cities and Landscapes, 2014 Broche en acier, titane et poudre thermoplastique

Pamela Ritchie, Alien Landscape, 2016 Broche en bois, polymère, argent, peinturePamela Ritchie, Alien Landscape, 2016 Broche en bois, polymère, argent, peinture

Grego Garcia Tebar, Loro Extasiado, 2016 Pendentif en méthacrylate, plastique, argent, cristalGrego Garcia Tebar, Loro Extasiado, 2016 Pendentif en méthacrylate, plastique, argent, cristal

 

 

Galerie Noel Guyomarc’h
4836 boulevard St-Laurent
H2T 1R5 - Montreal CANADA
info@galerienoelguyomarch.com
tel (514) 840 9362   

 

Enregistrer

Enregistrer

19/11/2016

EXCHANGE-BIJOU 1 – Dominique Thomas Vansteenberghe – et tomber dans ses lacs ……

Dominique Thomas Vansteenberghe 

toujours une histoire de ligne, de fil à suivre  ……

Fil qui roule et s’enroule autour du corps, support majeur …. d’arabesque ornementale il devient défense, barrière …. Même si plus tôt dans sa création ce fil était plus « ornemental » (voir les pièces intitulées « Parure de corps » à l’exposition  « TROIS&MOI » A L’Orangerie à Bastogne), déjà les « limites » se posaient : le protocole (lequel ?), le deuil, la burka, le faux-cul ….. « de la tenue !!! » …. je crois entendre ma mère : « tiens-toi DROITE ! »  la ligne comme « ligne de conduite » … et les bijoux s’intitulent dorénavant « contrainte », puis deviennent défense : « don’t touch me »

Dominique Thomas Vansteenberghe   Dominique Thomas Vansteenberghe

« Ces dernières années, j’ai expérimenté plusieurs techniques de travail et de matériaux. J’ai cherché, essayé, laissé et gardé. J’ai beaucoup travaillé le fil et les techniques textiles, associé au métal, (argent, acier) pour obtenir un travail souple, aérien et transparent.
Depuis peu, j’ai découvert la fibre de carbone. Ce matériau m’offre de multiples possibilités par son extrême légèreté. Il me permet de créer des pièces de dimensions plus importantes et néanmoins «confortables» car très légères.
Mes créations actuelles tendent vers un aspect plus architectural mais toujours en accord avec ma démarche initiale: je « construis » le bijou entre le corps et l’espace et chaque pièce est une réelle réflexion. » (WCC-BF)

Dominique Thomas - "Parure de corps" (expo  "TROIS&MOI" A L'Orangerie à Bastogne): Dominique Thomas Vansteenberghe – « Parure de corps » (expo  « TROIS&MOI » A L’Orangerie à Bastogne)

Dominique Thomas Vansteenberghe -- "bijoux de contrainte" - Travail sur la limite du mouvement,  la contrainte du corps par rapport au bijou Bague"attelle", argent: Dominique Thomas Vansteenberghe – « bijoux de contrainte » – Travail sur la limite du mouvement,  la contrainte du corps par rapport au bijou Bague « attelle », argent

l’attelle est censée aider le corps, à se « remettre droit », mais elle contraint, elle limite également …

Dominique Vansteenberghe Thomas (Belgique) Photographie Dominique Vansteenberghe Thomas - bracelet mitaine: Dominique Vansteenberghe Thomas  – « bracelet mitaine » qui, roulant et s’enroulant, de plus en plus devient barrière :

Dominique Thomas Vansteenberghe   (BE)  sélectionné pour le Prix Européen des Arts Appliqué 2015: Dominique Thomas Vansteenberghe. – Don’t touch me, 2015 19 x 17 cm  

2015 : on passe à la défense : « don’t touch me » – non seulement défense de toucher, mais formes agressives, on passe de la défense à une (possible) attaque ….

2013 Le Bijou d'Auteur au Centre Wallonie-Bruxelles à Parisparure de corps – 2013 Le Bijou d’Auteur au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

Dominique Thomas Vansteenberghe -  travail sur le thème de la "LIMITE" Dominique Thomas Vansteenberghe -  travail sur le thème de la « LIMITE » – parure pour le corps « contrainte »

« Mon travail est essentiellement basé sur l’interaction entre le bijou et le corps et l’espace autour de celui-ci.
Mes recherches sur le mouvement et la contrainte m’ont amenée à créer des pièces tantôt très grandes, tantôt plus «intimes» selon l’inspiration ou le moment vécu.
Le fil, très présent dans mon travail, me permet de «jouer» avec les proportions du bijou autour du corps en gardant la légèreté et la transparence désirée.
J’aime que le corps soit perçu au travers du bijou même s’il l’entoure et/ou l’entrave en partie ou dans son entièreté. » (blog)

Dominique Thomas Vansteenberghe  - "entrelacs" Travail dans l'espace, détail, fibre de carbone, photo D.Thomas 2015Dominique Thomas Vansteenberghe  – « entrelacs » Travail dans l’espace, détail, fibre de carbone, photo D.Thomas 2015

même ce terme, « entrelacs », est à double sens : il peut sembler léger, aérien, comme la structure du bracelet, mais ne pas oublier qu’à l’origine les « lacs » étaient des noeuds (qui se resserraient), des pièges, pour la chasse ou la pêche ….

 

Formations

Bijouterie contemporaine, académie des Beaux-arts d’Arlon (B)
Création textile, académie des Beaux-arts d’Arlon(B)
Stages divers en bijouterie et techniques textile 
Membre associée au WCC-BF depuis 2010, Mons (B)

Enregistrer

30/10/2016

EXCHANGE-BIJOU 1 – Marion Fillancq « brut et chic »

Marion Fillancq 
    Marion Fillancq - collier "Fragments & marionites" - Ligne "Archéo", 2015 métal doré à l'or fin fontes cire perdue, techniques de bijouterie Marion Fillancq – collier « Fragments & marionites » – Ligne « Archéo », 2015 métal doré à l’or fin fontes cire perdue, techniques de bijouterie

   » Verrier de formation, j’ai commencé mes recherches autour des techniques de taille préhistorique en 2009 au Centre Européen de Recherche et de Formation aux Arts Verriers (CERFAV) en Lorraine. Cette étude personnelle m’a permis de réaliser une première série d’objets utilitaires (coupes papier) mélangeant taille archéologique et taille moderne. Cette approche fut novatrice car les techniques de percussion et de pression habituellement utilisées en archéologie expérimentale sur les roches dures (silex, jaspe, obsidienne…) ne sont pas explorées dans le milieu du verre. Entre technicité et volonté artistique, j’ai développé ma démarche sur le concept de leur réutilisation contemporaine, partant d’un constat : Si les hommes préhistoriques taillaient la pierre pour leurs besoins fondamentaux, nous la taillons toujours, pour des besoins nouveaux, ceux du luxe.
     La taille n’est pas une technique anecdotique. Je la veux porteuse de sens : enlever, arracher des éclats, par pression de surcroit, sur des matières modernes, parfois nobles…
     Au fil de mon parcours, mes expériences professionnelles en passementerie, joaillerie, ou bijoux de mode nourrissent ma démarche, aiguisant ma pensée, et enveniment les questions qui me hantent. La faille, l’éclat, deviennent alors le fil conducteur de mes travaux, déjà amorcés avec Le Verre Voyageur en 2008, colis en verre postés sans protection.
     Ma rencontre avec Jean-Baptiste Sibertin Blanc, Designer, en 2009 me permet de créer Crognongnon, sculpture en bronze et obsidienne d’Arménie, éditée par Cub-ar (Michel der Agobian) dans le cadre de l’exposition collective «Un regard d’obsidienne» à la galerie Pierre Alain Challier, à Paris. J’ai ainsi rencontré Vincent Lascour, archéologue et spécialiste de la taille des roches dures (Crearchéo), qui prit en charge la taille de la pierre de grande dimension. Il deviendra un allié précieux pour la suite de mon travail.
    Désireuse de «psychanalyser» mon attirance vers les métiers du luxe alors que je combats le superflu et prône l’authenticité, je dessine mes «névroses de l’éclat», me découvrant d’autres obsessions… dans les Intrigues et Divagations Graphiques. Fascinée par la mise en oeuvre et l’implication physique que la taille archéologique demande, je contrebalance le geste en prenant le temps de dessiner mes outils de taille, ou en reproduisant des schémas techniques empreints d’ouvrages spécialisés.
     En parallèle, j’axe ma recherche sur l’objet autour de la problématique de la préciosité. Si la préhistoire apparaît souvent comme une période archaïque, il me semble que ces techniques cachent une préciosité humaine qui mérite qu’on lui rende hommage : celle de la naissance de l’intelligence de l’Homme.
     Enrichie d’une formation en bijouterie joaillerie à l’école Boulle de Paris, je poursuis mes recherches en miniaturisant le geste de taille de manière à réaliser des simulacres de diamants avec des matériaux pauvres comme le miroir. Inexplorées en bijouterie fantaisie comme en joaillerie, je suis convaincue du potentiel esthétique de ces techniques. Autant d’éléments en miroir que j’utilise aussi dans la sculpture et que je baptise «marionites». Le collier «Rivière de marionites» en comporte 52, travail de taille de longue haleine, ironisant sur le luxe de la parure traditionnelle. » (Démarche // Pensée « Taille », entre métiers d’art et design contemporain)

 "Crognongnon" de Marion Fillancq: « Crognongnon » de Marion Fillancq

Marion Fillancq - Ligne Diamant Brut & Géode 2015 - Nucléus & marionites, collier Marion Fillancq - Ligne « Diamant Brut & Géode » 2015 – Nucléus & marionites, collier 

Marion FILLANCQ Broches "Sexy Silex", 2015  Silex pailleté: Marion Fillancq Broches « Sexy Silex », 2015  Silex pailleté

Marion FILLANCQ - Barbara's Liquescens - Nucléus & Liquescens, 2015  bronze, cristal, fil argenté, lin poissé  bronze, cristal, fil argenté, lin poissé, feuille d'argent, maillechort  techniques de bijouterie, taille archéologique expérimentale, tressage: Marion FILLANCQ - « Nucléus & Liquescens », 2015  bronze, cristal, fil argenté, lin poissé  bronze, cristal, fil argenté, lin poissé, feuille d’argent, maillechort  techniques de bijouterie, taille archéologique expérimentale, tressage

Marion FILLANCQ - "Nucléus & Liquescens", détailMarion FILLANCQ – « Nucléus & Liquescens », détail

Marion Fillancq,  "Age of Obsidian #1", 2016 - collier - obsidienne, métal plaqué or taille archéologique en débitage laminaire, techniques de bijouterie: Marion Fillancq,  « Age of Obsidian #1″, 2016 – collier – obsidienne, métal plaqué or taille archéologique en débitage laminaire, techniques de bijouterie

 

Presse : Création de bijoux contemporains inspirés de l’archéologie

 nouveautés 2016-2017

Marion Fillancq -    I NOUVEAUTÉS I La nouvelle collection MARIONITE sera *aussi* présentée au salon Bijorhca du 2 au 5 septembre à Paris! stand D 137 - Espace Design Contemporain: La nouvelle collection MARIONITE sera *aussi* présentée au salon Bijorhca du 2 au 5 septembre à Paris

 

Formation
2007 : CAP verrier à la main, Sarrebourg
2009 : Compagnon verrier européen « verre et lumière, CAP Décorateur sur verre, CERFAV, Vanne le Chatel
2013 : CAP bijouterie joaillerie, Ecole Boulle, Paris

http://www.marionfillancq.com/

 

 

Enregistrer

Enregistrer

26/10/2016

EXCHANGE-BIJOU 1 – Marion Lebouteiller – Beauté de l’éphémère, de l’incomplet, de l’imparfait

I « got the blues » with Marion Lebouteiller ……

« I am a French contemporary art jeweller who now lives and works in England. The pieces I make are born out of my fascination for materials and colours. My background as a chaser and patinateur on bronze sculptures influences deeply my approach to contemporary art jewellery.
Whilst combining silver and bronze I allude to the natural and the cultural worlds and highlight contrasts of colours, textures, concept of full and void… I am inspired by my surroundings and by the Japanese culture and the «Wabi-Sabi» philosophy: the beauty of things imperfect, impermanent and incomplete.
I like leaving space to the unexpected and tend to let the materials express by themselves, hoping to get the pure essence from them. Experimenting with lost wax casting and patinations processes allows me to materialise my sensitive perception of the world. » (ACJ Org.)

 Marion Lebouteiller – Towards the light – brooch – Sterling silver, copper crystals, handmade felt, gold leaf, steel wire.: Marion Lebouteiller - Symbiosis collection – Towards the light brooch – sterling silver, copper crystals, felt, gold leaf, steel wire.
Marion Lebouteiller - Symbiosis collection - Towards the light brooch - BACK - sterling silver, copper crystals, felt, gold leaf, steel wire.Marion Lebouteiller - Symbiosis collection – Towards the light brooch – BACK – sterling silver, copper crystals, felt, gold leaf, steel wire.
Marion Lebouteiller - Gravity brooch Bronze, sterling silver. Patinated, 24k gold leaf, steel wire, lacquered.: Marion Lebouteiller - Gravity brooch Bronze, sterling silver. Patinated, 24k gold leaf, steel wire, lacquered.
Marion Lebouteiller - Gravity torque Bronze, sterling silver. Hammered, patinated,  lacquered.: Marion Lebouteiller – Gravity torque Bronze, sterling silver. Hammered, patinated,  lacquered
Marion Lebouteiller - oct 2016 - · Wearing my new Sepiola neckpiece at madelondon: Marion Lebouteiller – oct 2016 – · Wearing my new Sepiola neckpiece
« Je suis une créatrice de bijoux française installée dans le sud de l’Angleterre. Mes créations sont impregnées de mon attrait pour la matière et les couleurs. Mon passé en tant que ciseleuse et patineur sur sculptures en bronze influence considérablement mon approche de la bijouterie contemporaine.
Je suggère les oppositions entre nature et culture, naturel et artificiel, sauvage et domestique et j’accentue les contrastes de couleurs, textures, matières…
Mon inspiration s’enrichit de mon environnement quotidien immédiat mais aussi de la culture japonaise et du “Wabi-Sabi”: soit la beauté de ce qui est éphémère, imparfait et incomplet.
Je laisse une place au hasard et aux imprévus, et je tends à laisser la matière s’exprimer par elle-même. J’utilise la technique de la fonte à la cire perdue mais aussi je cisèle, martèle, soude et patine le métal afin de concrétiser mes idées.

Toutes mes créations sont des pièces uniques ou des petites séries entièrement faites à la main et fabriquées en utilisant, autant que possible, des métaux recyclés ou Fairtrade, reflétant ainsi mes convictions de vivre sur cette planète en ayant un impact minimum sur l’environnement mais aussi sur la vie des mineurs.« 
Marion Lebouteiller -  my new "Infinite" brooch -  Infinite&Twist Collections 2015: Marion Lebouteiller -  my new « Infinite » brooch -  Infinite&Twist Collections 2015
***
UPCOMING EXHIBITIONS
ACJ EXHIBITION CHOICE!  New Ashgate Gallery - Farnham 17 September / 5 November 2016ACJ EXHIBITION « CHOICE! « New Ashgate Gallery – Farnham (UK) – 17 Sept./5 Nov. 2016
I am thrilled to have been selected for this year’s Association for Contemporary Jewellery (ACJ) exhibition Choice! at the fantastic New Ashgate Gallery in Farnham. The exhibition showcases the work of 26 UK jewellers until the 5th of November. The gallery also exhibits a great selection of paintings, wooden objects, photography and contemporary ceramics.
  MARION LEBOUTEILLER  French marion.lebouteiller@gmail.com www.marion-lebouteiller.com  stand 65
New Ashgate Gallery
Waggon Yard
Farnham
Surrey GU9 7PS
United Kingdom
tel 01252 713208
gallery@newashgate.org.uk

Enregistrer

04/12/2015

EXPO ‘COMPOSITE’ – galerie du Clignoteur, Bruxelles (BE) – 4-12 Dec. 2015

We are happy to invite you to COMPOSITE, a CONTEMPORARY JEWELRY EXHIBITION in the heart of Brussels, the week-end of 5, 6 and 12,13 december 2015.
venir découvrir COMPOSITE, une exposition de BIJOUTERIE CONTEMPORAINE en plein cœur de Bruxelles, les week-ends du 5, 6 et 12,13 décembre 2015.
Vernissage le vendredi 4 décembre à partir de 18h
COMPOSITE — Contemporary Jewelry - Bruxelles 4-12 dec 2015 Au 30, place de la vieille halle aux blés, dans la galerie du Clignoteur, venez apprécier le travail de 6 artistes, Cécile Bertrand, Isabelle Carpentier, Tessa Poldevaart, Diederick Van Hovell, Lou Sautreau, Claire Lavendhomme.

COMPOSITE —  — Isabelle Carpentier
http://isabellecarpentier.blogspot.be/p/mes-bijoux.html
— Cécile Bertrand
http://www.cecilebertrand.eu/
— Claire Lavendhomme
http://clairelavendhomme.blogspot.be/
— Lou Sautreau
http://lous.fr/ Lous
— Tessa Poldevaart
http://tessapol.blogspot.be/
— Diederick Van Hovell
http://www.diederickvanhovell.com/ Diederick van hovell

 Isabelle Carpentier  "Mon travail consiste à sculpter dans des blocs de verre, de Corian et d’argent de petites structures qui s’apparentent à des formes organiques, minérales et végétales..... Isabelle Carpentier  « Mon travail consiste à sculpter dans des blocs de verre, de Corian et d’argent de petites structures qui s’apparentent à des formes organiques, minérales et végétales….. »

Lou SautreauLou Sautreau
Cécile BertrandCécile Bertrand   « des bijoux tout textile!
Les couleurs lumineuses de la soie sont mixées aux imprimés de foulards anciens, les textiles travaillés tout en arrondis, les lignes fluides s’enroulent en souplesse et glissent sur l’encolure. »
 

galerie du Clignoteur
30 place de la vieille halle aux blés
1000 Bruxelles
L’espace est à 3 min de la Grand Place de Bruxelles, à 3 min du Sablon et à 1 min du café Novo pour une pause gourmande !
Ouvert les samedis 5 et 12 décembre de 14h à 19h
et les dimanches 6 et 13 décembre de 11h à 19 h.
Les créateurs feront une permanence, vous aurez donc l’occasion de les rencontrer ! Attention, si vous désirez voir un créateur en particulier, n’hésitez pas à nous écrire pour connaître notre planning.

 

24/09/2015

EXPO ‘TRANSMISSION’ – Studio411, Montpellier (FR) – 20 Oct.-12 Dec. 2015

Transmission | Studio411

TRANSMISSION

 

 

  »Très heureux de vous faire découvrir le projet sur lequel j’ai travaillé avec Florine Menant du Studio411 Galerie à Montpellier
Nous avons eu pour but de mettre sur pied une exposition pour soutenir le bijou contemporain en France et plus globalement pour soutenir le projet de loi sur les métiers d’art afin d’enfin reconnaitre au travail de la matière la possibilité d’être reconnu comme une oeuvre originale et non purement comme objet utilitaire. » Sébastien Carré -

* catalogue disponible (09.82.35.05.26 // studio411galerie@gmail.com)

 Transmission Exhibition  /  20 Oct 2015  -  12 Dec 2015:
Avec 56 artistes de 20 pays – dont les 6 Lauréats du Prix de la Jeune Création Métiers d’Art 2015 par Ateliers d’Art de France
Merci à tous les Artistes impliqués dans ce projet / Thanks to all the artists involved

 

Sébastien Carré Ring: The 7th Continent, 2014 Capsule can, top of plastic bottle, nylon, silk, beads, and shark teeth 8 x 8 x 7 cm Photo by: Milo Lee Photography: Sébastien Carré Ring: The 7th Continent, 2014 Capsule can, top of plastic bottle, nylon, silk, beads, and shark teeth 8 x 8 x 7 cm Photo by: Milo Lee Photography

Du 20 octobre au 12 décembre 2015, Sébastien Carré et Florine Menant présentent Transmission, une exposition de bijou contemporain et du travail artistique de la matière, au Studio 411 à Montpellier.

« Nombre de connaissances et de savoir-faire sont parvenus jusqu’à nous par l’intermédiaire de rencontres et d’échanges. Le contact et la communication ont permis de tout temps à l’Homme de se perfectionner et d’étendre nos compétences ainsi que nos connaissances. Nous avons déjà pu constater dans certaines cultures (où les échanges ont été ralentis ou stoppés) des connaissances ancestrales disparaissent et qui demandent désormais à être réinterprétées, réinventées, transmutées.
Cette exposition vise ici à faire prendre conscience que le travail de la matière ne doit jamais être réduit à un artisanat, il est bien plus que cela : il est vecteur de savoir, de culture et de sens. Il faut au contraire, bien plus le considérer comme une forme d’expression artistique contemporaine bien plus apte à faire rentrer l’art dans nos vies de tous les jours.
Célébrons les échanges et abolissons ces codes qui visent à tout faire rentrer dans des cases pour enfin réellement apprécier et vivre l’art de façon totale afin de ne pas laisser l’individualisme vider nos sociétés de ce qui fait leur beauté.
L’art n’a pas de frontière et ne demande qu’à se transformer. » Sébastien Carré

Les Artistes

Une sélection 56 artistes, représentant 20 pays, met en avant la jeune génération d’artistes du bijou contemporain français diplômés des diverses formations (La HEAR Strasbourg / AFEDAP / ESAD Limoges / Pôle Bijou Baccarat) mise en lien avec les grand noms internationaux de ce domaine :
Aurélie Adam (Fr) — Aiko Fujita (Jp) — Akis Goumas (El) – Angela Ciobanu (Ro/Aut.) – Andrea Vaggione (Arg) – Anneleen Swillen (Be) – Annie Sibert (Fr) – Arnaud Sprimont (Be) – Aude Medori (Fr)  – Carina Shoshtary (All)  – Catalina Gibert (Es)  – Larissa Cluzet (Fr) — Daniela Malev (All)  — Dorothée Van Biesen (Be) — Eliana Negroni (It) – Elin Flognman (Se) – Eva Burton (Es) – Marion Fillancq (Fr)  – Frederique Coomans (Be)  – Gigi Mariani (It) — Heng Lee (Tw) – Isabelle Busnel (Fr/Uk) — Jessica Andersen (Usa)  — Juan Riusech (Fr)  – Katie Jayne Britchford (Aust) — Laurence Verdier (Fr) — Lluís Comín (Es) — Emilie Losch (Fr) – Marie Flambard (Fr) — Miyuki Koshimizu (Jp) – Marie-Eve G. Castonguay (Ca) – Marine Dominiczak (Fr) – Marie Masson (Fr) – Nicolas Estrada (Co) – Olga Raben (Dk) — Pallavi Gandhi (In) – Patricia Gallucci (Arg) – Patricia Domingues (PT) –  Rodrigo Acosta (Arg) – Rosa Nogués Freixas (Es) – Sari Räthel (All) – Sébastien Carré (Fr) — Steffi Götze (All) –  Tanel Veenre (Ee) – Yiumsiri Vantanapindu (Th) – Zil-E-Batool (Pk) — Clara del Papa (IT) — Alina Carp (RO) -

Les 6 lauréats du Prix de la Jeune Création Métiers d’Art 2015, d’Ateliers d’Art de France, participent également à l’exposition :
Julie Auzillon — Morgane Baroghel-Crucq  — Sébastien Carré  — Anne-Laure Coullomb  — Kaori Kurihara – Xavier Noël
Chacun des artistes présente une pièce conceptuelle illustrant la thématique de la transmission.

Avec la participation de Marianne Gassier, blogueuse française spécialisée dans le bijou contemporain.

broche Rodrigo ACOSTA - expo TRANSMISSION: Rodrigo ACOSTA broche 2015

Frederique Coomans - Chrysalis brooch - expo TRANSMISSION: Frederique Coomans – Chrysalis brooch

Corrado de Meo Brooch: Tulipa Nocturnus, 2015 Polystyrene, acrylic paint, dual epoxy resin, silver, wood 12.5 x 4.5 x 4 cm -- Transmission Exhibition / 20 Oct 2015 - 12 Dec 2015: Corrado de Meo Brooch: Tulipa Nocturnus, 2015 Polystyrene, acrylic paint, dual epoxy resin, silver, wood 12.5 x 4.5 x 4 cm

Nicolas Estrada Brooch: Idol, 2015 Amber, amethyst, silver, steel 5.5 x 3.0 x 2.0 cm Back view: Nicolas Estrada Brooch (BACK) : Idol, 2015 Amber, amethyst, silver, steel 5.5 x 3.0 x 2.0 cm Back view

Akis Goumas Necklace: Transmission of a form Copper, PVC, threads, pigments, mixed techniques 35 x 17 x 7 cm: Akis Goumas Necklace: Transmission of a form Copper, PVC, threads, pigments, mixed techniques 35 x 17 x 7 cm

 collier Aiko Fujita  collier Aiko Fujita

Carina Shoshtary  The-Green-EscapeCarina Shoshtary  The-Green-Escape

 dorothee-van-biesen - collier Dorothee van Biesen - collier (détail)

Gigi Mariani Brooch: Massive Silver, 18kt yellow gold, niello, patina: Gigi Mariani Brooch: « Massive » Silver, 18kt yellow gold, niello, patina

Yiumsiri VANTANAPINDU -  Whenever-one-wishes - expo TRANSMISSION: Yiumsiri VANTANAPINDU -  « Whenever-one-wishes »

Patrícia Domingues Brooch: Serie Duality, 2015 Reconstructed coral, steel: Patrícia Domingues Brooch: Serie Duality, 2015 Reconstructed coral, steel

Eva Burton - bouquet brooch  à TRANSMISSION: Eva BURTON  bouquet brooch

Arnaud Sprimont - brooch at TRANSMISSION expo Arnaud Sprimont - brooch

Jessica AndersonJessica Anderson

 Patricia-Gallucci - Necklace  Patricia-Gallucci – Necklace

Emilie-Losch _ Resistances 30m de collier .... - expo TRANSMISSION: Emilie Losch - « Resistances » – 30m de collier ….

Elin Flognman - Potato Power necklace: Elin Flognman  – Potato Power necklace & circuit diagram for a potatoes neckpiece

Laurence Verdier - collier "emportement" - expo TRANSMISSION: Laurence Verdier - collier « emportement »

"People 2008-2015" by Aude Medori - expo TRANSMISSION: Aude Medori « People 2008-2015″ neckpiece

Eliana Negroni -aluminium necklace - TRANSMISSION: Eliana Negroni – aluminium necklace

Pallavi Gandhi Piece: Pushing the Boundaries, 2014 Sterling silver 4 x 4.2 cm Photo by: Pankaj Mishra Image edited by: Bridgette Shepherd, Klimt02 Pendant and Brooch Front View  Pallavi Gandhi Piece: Pushing the Boundaries, 2014 Sterling silver 4 x 4.2 cm Photo by: Pankaj Mishra

Tanel Veenre Brooch: Airplanes making love, 2013 Wood, tiger eye, silver, cosmic dust, photo TV Tanel Veenre Brooch: Airplanes making love, 2013 Wood, tiger eye, silver, cosmic dust, photo TV

Angela Ciobanu Brooch: Forget-Me-Not, 2014 14k gold, steel, vitreous enamel, recycled silk paper, saw blades 7 x 7 x 5 cm Photo by: Angela Ciobanu From series: Forget-Me-Not -- Transmission Exhibition / 20 Oct 2015 - 12 Dec 2015: Angela Ciobanu Brooch: Forget-Me-Not, 2014 14k gold, steel, vitreous enamel, recycled silk paper, saw blades 7 x 7 x 5 cm Photo by: Angela Ciobanu From series: Forget-Me-Not

Marie Flambard - collier Mold Spores, pièce réalisée en collaboration avec Sébastien Millot (CERFAV)Marie Flambard – collier Mold Spores, pièce réalisée en collaboration avec Sébastien Millot (CERFAV)

Aurélie Adam présentera notamment son bijou Physalis conçu et réalisé pendant sa formation au Cerfav Aurélie Adam  bijou Physalis, conçu et réalisé pendant sa formation au CERFAV

Marie MASSON collier "l'Homme faisan"Marie MASSON collier « l’Homme faisan »

Daniela-Malev - necklace   - dryed potatos: Daniela Malev – necklace   – dryed potatoes

Isabelle BusnelIsabelle Busnel – « Transmettre aux générations futures la magie du bijou contemporain, transmettre l’envie d’oser les matériaux non précieux, les formes, les couleurs et les tailles non conventionnelles, transmettre le courage de sortir des sentiers battus et des bijoux que tout le monde porte… »

Expo TRANSMISSION - Xavier Noël - transmission orale, du verbe comme du virus .....: Xavier Noël – transmission orale, du verbe comme du virus …..

 

 

Studio 411
19, avenue Georges Clemenceau, 34 000 Montpellier
Tél. : 09 82 35 05 26
studio411galerie@gmail.com
www.studio411.fr

 

 catalogue TRANSMISSION

Commandez votre Catalogue / Order Your Catalog : Transmission 20 Oct – 12 Dec Studio411 Galerie

Commandez le catalogue de l’exposition « Transmission » – Studio 411 Montpellier – France (20 Oct – 12 dec) / Order the catalog of the exhibition « Transmission » – Studio 411 Montpellier – France (20 Oct – 12 dec) – Studio411: http://www.studio411.frhttps://www.facebook.com/TransmissionExpositionLivre: A6 : 105 x 148 mm – 64 pages (Français et Anglais)
Book A6 : 105 X 148 mm – 64 pages (French & English)
Price / Prix :15€
+ Shipping / Frais de port : en fonction de la destination / depend on the location
inclu: les photos des oeuvres de chaque artistes ainsi que le texte écrit par la bloggeuse Française Marianne Gassier / With the pictures of all artist and the text wrote by Marianne Gassier French Blog editor : http://bijoucontemporain.unblog.frGraphisme : http://stereo-buro.com (Un grand Merci à Silvia, Diane et Christelle)

Choisissez votre mode de règlement / Choose how to proceed
(Paypal* or Bank Transfer) – Catalogue = 15€ + Frais de port / Shipping fees

 Catalogue : Transmission - exhibition of Art Jewellery and fine Art (20 Oct - 12 Dec 2015) Montpellier France

 

 

Enregistrer

28/08/2015

Salon « Révélations » – Grand Palais, Paris (FR) – 10-13 Sept. 2015

Salon REVELATIONS

salon REVELATIONS 2015 - Paris

2015 met à l’honneur la Corée du Sud à la veille du lancement des années croisées France-Corée et présentera ainsi les pièces de plus de 22 créateurs. La nouveauté de cette deuxième édition réside notamment dans la mise en scène du Banquet, l’exposition centrale, sous forme d’îlots réunissant les créations de pays ou groupes de pays présentant une unité de style. Résolument tournée vers l’international, la biennale se positionne comme un précurseur dans l’exploration de régions du monde dont la création est peu montrée en France.
Les 22 artistes présentés :
Bomi Park; Chunbok Lee; Heeseung Koh; Hyewook Huh; Hyunju Kim; Jaehyo Lee; Jimin Kim; Jinhee Kwon; Joohyung Park; Jucheol Yun; June Lee; Junggyu Yi; Junghong Park; Kanghyo Lee; Kyounghwa Jun; Kyoungtaek Roh; Myungsun Kim; Sejin Bae; Woorim Kang; Yeonhee Ryu; Youngkuwan Jung; Yunhee Lee.
Parmi eux, Heesung Koh, créatrice de bijoux contemporains, garde au fond de son inspiration des réminiscences bien coréennes. Mais la tradition ne prend pas le pas, dans son travail, sur une esthétique voulue résolument contemporaine. Formes souples et organiques, ou parfois strictement géométriques, mélange de rigueur et de rondeur, alliance de matériaux : bois peint, métaux précieux et pierres fines, gamme colorée réduite à l’argent, l’or, le rouge et le bleu composent des collections à la fois précises et tendres.

Heesung Koh - salon REVELATIONS 2015Heesung Koh

 

L’exposition Le Banquet

Point d’orgue du salon Révélations, l’exposition Le Banquet invite à une promenade muséale parmi les pièces les plus spectaculaires des métiers d’art contemporains à travers le monde entier.

Épine dorsale de Révélations, Le Banquet se déploie au centre de la nef du Grand Palais. La scénographie, toujours signée Studio Gardère, poursuit les mêmes objectifs que lors de la première édition mais le scénographe propose une nouvelle installation, d’inspiration géographique. L’avenue originelle se fait rivière ou bras de mer et les longues tables d’exposition sont remplacées par une dizaine d’archipels composés de plusieurs îlots, dédiés chacun à un pays, une région du monde, un continent.

 

Les portraits d’exposants

Une deuxième édition profondément renouvelée avec l’arrivée de galeries d’art, de jeunes talents et de créateurs d’exception.

Parmi eux, (ici, focus permanent sur le BIJOU !!)

Claire Wolfstirn
Designer industriel et graphiste, Claire Wolfstirn s’est tournée vers le bijou par goût du contact intimement physique avec la matière et du rapport corps/objet. Inspirée par la cohérence et la puissance des formes géométriques et de la nature, elle présente des pièces sobres et raffinées et repousse les limites de la fragilité et de la délicatesse.

Claire WolfstirnClaire Wolfstirn

Elie Hirsch
Diplômé des Métiers d’Arts en Design Céramique et Sculpture sur Métal, Elie Hirsch est lauréat de plusieurs concours. D’abord sculpteur, il s’attèle aux grands formats puis au plus petits en créant une collection de bijoux pour Henri Selmer, fabricant de saxophones et de clarinettes. Il expose ses sculptures à Maison&Objet, au SOFA à New-York, avec la Saatchi Gallery de Londres au salon Collect et participe à différentes expositions comme celle d’AD Collection plus récemment.

 Elie Hirsch - bijoux-sculpturesElie Hirsch – bijoux-sculptures

 

LA JEUNE CRÉATION MÉTIERS D’ART AU GRAND PALAIS

Le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art offre une visibilité exceptionnelle à l’avant-garde des métiers d’art en récompensant six artisans d’art de moins de 35 ans, choisis pour leur capacité d’innovation, leur sens esthétique et la maîtrise de leur savoir-faire. Le prix consiste à offrir la possibilité aux lauréats d’exposer leurs oeuvres dans un cadre prestigieux adapté à leur marché de prédilection : le Salon International du Patrimoine Culturel, Maison&Objet et… Révélations.

Parmi les six lauréats de cette année, trois ont été distingués dans la catégorie « pièce unique » et auront le privilège de dévoiler leurs créations auprès du public sous la nef du Grand Palais : Sébastien Carré, créateur de bijoux, Kaori Kurihara, céramiste, et Xavier Noël, doreur.

Sébastien Carré
Diplômé d’Arts Plastiques à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, section bijou, Sébastien Carré est atteint de la maladie de Crohn. Il a alors décidé d’exprimer ses émotions dans une série de bijoux contemporains, à la manière des ex-voto. Chaque bijou représente une traduction intime de ses émotions.

Sébastien Carré Sébastien Carré
Diplômé d’Arts Plastiques à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, section bijou,Sébastien Carré est atteint de la maladie de Crohn. Il a alors décidé d’exprimer ses émotions dans une série de bijoux contemporains, à la manière des ex-voto. Chaque bijou représente unetraduction intime de ses émotions.

Kaori Kurihara
D’origine japonaise, Kaori Kurihara étudie d’abord le dessin et les Beaux-arts au lycée Kohnan d’Osaka, au Japon. Elle explore ensuite les techniques de la céramique à Kyoto, avant de se former à la bijouterie en France. Se défi nissant à la fois comme céramiste et créatrice de bijoux, elle mêle dans son art des techniques empruntées aux deux univers. Elle allie le réel et l’imaginaire et s’inspire de formes naturelles pour créer des fruits tels qu’elle aimerait les voir exister.

Kaori Kurihara - céramiste bijoutière  - Salon REVELATIONS 2015Kaori Kurihara -   céramiste bijoutière

 

Sébastien Carré : J’ai le grand plaisir de vous annoncer que je suis l’un des Lauréats du Prix de la Jeune Création 2015 des Ateliers d’Art de France – je serai donc exposé lors du salon Révélations  Grand Palais de Septembre 2015: http://www.revelations-grandpalais.com/fr/ -  /// I am really proud to announce you that I am one of the Winners of the Prize for Young Creation 2015 by Ateliers d’Art de France – I will be exhibited at the Revelations fair in Paris, Grand Palais (Sept. 2015)

Sébastien Carré -  Pour voir le dossier de presse du Prix de la Jeune Création Métiers d'Art et découvrir le travail des autres lauréats : http://pdf.lu/NqSB/Sébastien Carré -   Prix de la Jeune Création Métiers d’Art et découvrir le travail des autres lauréats

 Parmi les LES GALERIES D’ART :

La Galerie Elsa Vanier
Depuis son ouverture en 2003, la Galerie Elsa Vanier expose des pièces de joaillerie contemporaine, aux styles très différenciés, réalisées par des créateurs du monde entier reconnus ou à découvrir. Elle a pour mission de promouvoir la dimension culturelle de bijoux réalisés par des créateurs qui ont choisi des matières rares, précieuses ou fascinantes comme mode d’expression. En parallèle d’un groupe d’artistes exposés en permanence, elle accueille des créateurs pour des expositions temporaires.
À Révélations, la galerie réunira les univers très diversifiés de trois artistes :  Agathe Saint Girons, Claire Wolfstirn et Martin Spreng.

  Agathe St Girons au Salon REVELATIONS 2015Agathe St Girons

UNE NOUVELLE ACTION DE MÉCÉNAT VIA LA FONDATION ATELIERS D’ART DE FRANCE

Pour sa deuxième édition, Révélations s’entoure de multiples partenaires, notamment des mécènes tels que des fondations qui soutiennent le secteur des métiers d’art à travers des programmes de prix ou de bourses. Les stands parrainés offrent ainsi la possibilité à des créateurs d’accéder à de nouveaux marchés.
La Fondation d’entreprise Banque Populaire, créée en 1992 et engagée notamment dans les métiers d’art, présentera sur son stand cinq de ses lauréats. Deux fois par an depuis 2013, elle sélectionne des projets d’artisans d’art talentueux de moins de 40 ans et leur accorde une bourse d’accompagnement pour réaliser leur projet.
C’est à Révélations que les pièces de la plumassière Janaïna Milheiro (lauréate 2014), l’artiste verrier Mathilde Caylou (lauréate 2013), le trio de créateurs de luminaires Mydriaz (lauréats 2013), les créatrices de bijoux Anaïs Rheiner (lauréate 2013) et Marion Delarue (lauréate 2013) seront exposées sur un stand commun.

Salon RevelationsJanaïna Milheiro © Magali Berthon / Mydriaz Paris © Photoproevent / Anais Rheiner © Olivier Braive / Charlotte Kaufmann © Benjamin Girard / Mathilde Caylou © DR / Marion Delarue © DR / Zoë Montagu © DR

HEAR (Strasbourg FR)     - Marion Delarue "Cracheh"HEAR (Strasbourg FR) / Marion Delarue « Cracheh 1″ Collier-minerve, laque coréenne, chambre à air, or 24 carats, 2011

 

CONFERENCES :

Vendredi 11 septembre - 15h15 à 16h15 – Drouot Formation

La place des métiers d’art sur le marché de l’art

Drouot Formation conviera un représentant d’une maison de vente et un expert en arts décoratifs pour évoquer la place des métiers d’art sur le marché de l’art, l’évolution de l’image de ces métiers sur ce marché, leur potentiel et les perspectives de développement.

Avec, entre autres, Valentine Herrenschmidt, Florence Croisier, Claire Wolfstirn, Bénédikt Aïchelé, l’Ecole HEAD Genève, Yannick Mur …..
FLORENCE CROISIER - REVELATIONS 2015YM - List of exhibitors 2015 | Révélations -  www.yannickmur.fr
Florence CROISIER  -   Yannick MUR
 
 
Grand Palais
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

 

 

 

19/04/2015

EXPO ‘TWEEX 3′ – La Vénerie/Ecuries, Watermael-Boitsfort (Brussels) (BE) – 24 Avril-17 Mai 2015

TWEEX 3 : masters & students of Contemporary Art Jewellery creation

The TWEEX 3 exhibition takes place at  La Vénerie/Ecuries, Watermael-Boitsfort Cultural Centre Vernissage: jeudi 23 avril de 18h à 21h + KERMESSE – Stand pêche aux canards -  happening :  Je 23 avril  18h >  20h

TWEEX 3.     Exhibition  /  24 Apr-17 May 2015 - La Vénerie, Bruxelles -

In a co-production with La Vénerie, Françoise Vanderauwera and Bernard François present a third overview of masters and student work from four different colleges and art academies:
KASKA (Koninklijke Academie voor Schone Kunsten), Antwerp, (Academy of Fine Arts Antwerp)
RHoK (Academie voor Beeldende Kunsten), Brussels, (College of Fine Arts, Brussels)
SASK (Stedelijke Academie voor Schone Kunsten), Sint-Niklaas and
Académie de Dessin et des Arts décoratifs « Gustave Camus » de Châtelet ,Charleroi.

 Tweex3

Maîtres et élèves créateurs de bijoux contemporains.  3ème Etat des lieux de la transmission des savoirs maîtres-élèves du «bijou d’auteur» dans nos écoles supérieures et académies d’art. Art jeune et pluridisciplinaire, à la croisée des beaux-arts et du design, le bijou d’art contemporain, forme d’expression artistique à part entière, fait incontestablement partie de notre patrimoine. En s’interrogeant sur le poids des savoirs et la part de ceux-ci dans la création contemporaine et en soulignant le caractère critique et autoréflexif de cette discipline artistique, nous vous proposons de découvrir les passeurs de ces savoirs issus des Académies des Beaux- Arts de Châtelet (Charleroi), KASK (Koninklijke Academie voor Schone Kunsten, Antwerpen) RHoK (Academie Beeldende Kunsten, Brussel) et SASK (Stedelijke Academie voor Schone Kunsten, Sint-Niklaas).

Tatiana Warenichova (KASKA alumni), Fairy Teller Queen, brooch, 2010, magazine paper, wood, silvervander Tatiana Warenichova (KASKA alumni), Fairy Teller Queen, brooch, 2010, magazine paper, wood, silvervander

Artist list :  Nina AirapetovaVelislava Bozhinova — Nadine Braeckeleer — Tineke Carels — Ilse Claus — Antonio Conati — Laurent-Max De Cock — Barbara Deriemaeker — Alain Duprez — Silke Fleischer — Kathleen Frisson — Jeaninne Gailly — Max Gielis — Jonathan Hens — Karin Lanneer –  Jorge Manilla — Brigitte Mathieu — Marta Miguel — Michel Mousset — Hilde Van Belleghem — Lore Van KeerJasper VandenbergheKaren VanmolPeter Vermandere

 TWEEX 3. Ilse Claus Bracelet: Second skin, 2015 chamois leather, gelatin, pigment, plastic zipper bag Photo by: Stanislas Huaux SASK-Sint-Niklaas studentIlse Claus - Bracelet: Second skin, 2015 chamois leather, gelatin, pigment, plastic zipper bag - Photo by: Stanislas HuauxSASK-Sint-Niklaas student

Marta Miguel - RHoK alumni - healing pendant, 2011 pink felt with latexMarta Miguel -  healing pendant, 2011 pink felt with latex - RHoK alumni -

 Left: Max Gielis (RHoK teacher), Are we Going to Die Pretty?, brooch, 2013, silver, feathers, glass, blood Right: Barbara Deriemaeker (RHoK alumni), No titel, necklace, 2012, plaster, lintLeft: Max Gielis (RHoK teacher), Are we Going to Die Pretty?, brooch, 2013, silver, feathers, glass, blood
Right: Barbara Deriemaeker (RHoK alumni), No titel, necklace, 2012, plaster, lint

 Barbara Deriemaeker RHoK alumni No titel 2012 plaster, stuffed animals, boxesBarbara Deriemaeker (RHoK alumni) No titel 2012 plaster, stuffed animals, boxes

 Left: Jorge Manilla (KASKA teacher), Essence of morality, pendant, 2013, Polymer Gypsum, steel, fabrics, photo: Hanne Nieberding Right: Jonathan Hens (KASKA alumni), DARK PARADISE #4, bracelet, 2013, tin, sutures, plastic, photo: Hanne NieberdingLeft: Jorge Manilla (KASKA teacher), Essence of morality, pendant, 2013, Polymer Gypsum, steel, fabrics, photo: Hanne Nieberding
Right: Jonathan Hens (KASKA alumni), DARK PARADISE #4, bracelet, 2013, tin, sutures, plastic, photo: Hanne Nieberding

Left: Hilde Van Belleghem (SASK teacher), ruuw & puur, necklace-bracelet and ring, 2015, silver 925, photo: Lieven Herreman Right: Tineke Carels (SASK alumni), hebberige handjes, necklace, 2014, silver, photo: Stanislas HuauxLeft: Hilde Van Belleghem (SASK teacher), ruuw & puur, necklace-bracelet and ring,2015, silver 925, (detail) photo: Lieven Herreman
Right: Tineke Carels (SASK alumni), hebberige handjes, necklace, 2014, silver, (detail) photo: Stanislas Huaux

Left: Hilde Van Belleghem (SASK teacher), ruuw & puur, necklace-bracelet and ring,2015, silver 925, (detail) photo: Lieven Herreman / Right: Tineke Carels (SASK alumni), hebberige handjes, necklace, 2014, silver,  photo: Stanislas Huaux   Left: Hilde Van Belleghem (SASK teacher), ruuw & puur, necklace-bracelet and ring,2015, silver 925, (detail) photo: Lieven Herreman Right: Tineke Carels (SASK alumni), hebberige handjes, necklace, 2014, silver, photo: Stanislas Huaux

 Dimitar Stankov KASKA alumni Bagpipes and Memories ring, 2014 silver Dimitar Stankov (KASKA alumni) Bagpipes and Memories ring, 2014 silver

 Dimitar Stankov Ring: Untitled, 2014 silver KASKA alumni Dimitar Stankov Ring: Untitled, 2014 silver KASKA alumni

 Velislava Bozhinova Necklace: Adaptation, 2014 porcelain, hemp rope KASKA alumniVelislava Bozhinova Necklace: Adaptation, 2014 porcelain, hemp rope KASKA alumni

 Karen Vanmol Necklace: Cultivate, 2014 Wood, Laminated, brass, paint, silver, plastic vintage beads KASKA alumniKaren Vanmol Necklace: Cultivate, 2014 Wood, Laminated, brass, paint, silver, plastic vintage beads KASKA alumni

 Gailly Jeannine Pendant: Untitled, 2015 Châtelet alumni Gailly Jeannine Pendant: Untitled, 2015 Châtelet alumni

 Left: Kathleen Frisson (SASK teacher), In memoriam, necklace, 2015, onyx, silver, gold, photo: Stanislas Huaux Right: Karin Lanneer (SASK alumni), ode aan de onbekende schilder 2, necklace, 2013, chitterlings, yarn, pearls, silver metal, photo: Stanislas Huaux Left: Kathleen Frisson (SASK teacher), In memoriam, necklace, 2015, onyx, silver, gold, photo: Stanislas Huaux
Right: Karin Lanneer (SASK alumni), ode aan de onbekende schilder 2, necklace, 2013, chitterlings, yarn, pearls, silver metal, photo: Stanislas Huaux

 Jasper Vandenberghe (KASKA alumni), Experimentables - Exp2.W.2015, ring, tin, Amethyst QuartsJasper Vandenberghe (KASKA alumni), Experimentables – Exp2.W.2015, ring, tin, Amethyst Quarts

 

Vander A Gallery  / La Vénerie
3 place Gilson 3
1170 Watermael-Boitsfort  (Brussels) BELGIUM
info@vanderagallery.be
tel  (0) 495 264 281
(0) 478 570 674
from Friday 24 April 2015 to Sunday 17 May 2015 Wednesday, Thursday, Friday and Saterday: from 14:00 to 18:00 Sunday: from 10:00 to 13:00

 

 

123456