BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : florence lehmann bijoux

11/04/2017

EXPO ‘TrèsOr’ – galerie de la Perle Noire, Agde (FR) – 15 Avril-14 Oct. 2017

TrèsOr, la nouvelle exposition de la Galerie de la Perle Noire du 15 avril au 14 octobre 2017

Cette exposition, présentée par les Métiers d’Art de la Communauté d’Agglomération Hérault-Méditerranée du samedi 15 avril au samedi 14 octobre 2017, met en scène un matériau des plus nobles : l’or !

AGDE - TrèsOr, la nouvelle exposition de la Galerie de la Perle Noire du 15 avril au 14 octobre 2017

L’or : élément chimique de numéro atomique 79, de symbole Au., du mot latin aurum. Jusque là, rien de très palpitant ni de vraiment inspirant… Mais si l’on précise que le plus précieux des matériaux aux chauds éclats de « petit soleil » est une matière lumineuse, pure, dense, inaltérable, malléable à l’envi et donc facile à travailler, on comprend mieux l’attrait des créateurs pour donner vie à cette exposition « TrèsOr ». Adoré depuis la nuit des temps, l’or incarne aussi bien luxe et convoitise que pureté, conquête suprême.

Au cœur de la cité d’Agde, la Galerie de la Perle Noire réunit à cette occasion une cinquantaine de créateurs, de France, d’Espagne et d’Israël, qui auront réalisé une pièce unique intégrant l’or sous n’importe laquelle de ses formes : feuille, poudre, plaque, mixtion, fil…

parmi les créateurs invités, les CRÉATEURS DE BIJOUX :
Vered Babai – ​​​​​​​Esther Brinkmann — Jacotte Capron — Vered KaminskiFlorence Lehmann — Jean Nouvel — Laurence OppermannClaude PelletierRamon Puig CuyasAgathe Saint GironsFabrice Shaeffer — ​​​​​​​Deganit Stern Schocken — ​​​​​​​ Edda Vardimon-Gudnason – et les CRÉATEURS (de bijoux) RESIDENTS EN AGDE : Tyffanie Cartolaro — ​​​​​​​Daphné Serelle — Marlène Tuffery

 

 Ramon Puig Cuyas -  Brooch nº 1674 / 2017. "Sounds from the Earth". Nickel silver, gold leaf, enamel on steel, amber, onyx, reconstructed white coral.Ramon Puig Cuyas -  Brooch nº 1674 / 2017. « Sounds from the Earth ». Nickel silver, gold leaf, enamel on steel, amber, onyx, reconstructed white coral.

Bague en émail de Géraldine Luttenbacher  TRESor - Agde: Bague en émail de Géraldine Luttenbacher

 

 

 

Galerie de la Perle Noire
6, Place Molière – 34300 AGDE
Tél : 04.67.26.94.12
www.metiersdart.cahm.net
ouverture tous les jours de juin à septembre
10h à 13h & 14h à 19h, et jusqu’à 22h les mardis en juillet et août
Entrée libre

 

 

Enregistrer

04/09/2016

EXPO ‘BASALT- Volcanic bijoux’ – Geological Museum, Ramat Hasharon (IL) – 26 Sept. 2016-31 Janv. 2017

BASALT- Volcanic bijoux -

Soon in the  Geological Museum  -

Opening on Monday September 26th, 20h30

An international exhibition that reunites 25 artists from Europe and Israel who have created jewelry especially for this show, utilizing basalt as the central motif.
Taking into consideration the unique properties of this igneous rock – its natural structure, color and texture – the artists have created pieces that provoke questions about preciousness, esthetics, mythology and beliefs.
The exhibition was originally shown in Agde, France (a city built from basalt) in 2015 and was re-curated for the Geological Museum in Ramat HaSharon. / Jean-Yves Le Mignot, Curator, Rachel Sasporta, Curator in charge

BASALT- Volcanic bijoux -  Soon in the Geological Museum. :

« Taking into consideration the unique properties of this igneous rock – its natural structure, color and texture – the artists have created pieces that provoke questions about preciousness, esthetics, mythology and beliefs. « 

Artist list :    Vered Babai — Christian Balmer — Yakov Bloch — Brune BoyerEsther BrinkmannSeliena Coyle –  Johanna DahmClara DenidetGeorg Dobler Marine DominiczakPia FarrugiaSophie HanagarthNaama HanemanNoga Harel — Lia Kirel — Florence Lehmann — Taïr Delia Littman — Stefano Marchetti –  Eliane MichelRenzo PasqualeRamon Puig CuyàsPhilip SajetIlona SchwippelAnnamaria Zanella


Marine Dominiczak - "Noyade au Cap d'Agde".  EXPO noir comme basalteMarine Dominiczak – «Noyade au Cap d’Agde» Copper, basalt, patinated bronze, hemp rope  20 x 9 x 8 cm and …. VERY HEAVY !

 Annamaria Zanella Ring: Monolite, 2016 Basalt 3.8 x 1.8 x 3.6 cm Photo by: Marco Furio Magliani: Annamaria Zanella Ring: Monolite, 2016 Basalt 3.8 x 1.8 x 3.6 cm Photo by: Marco Furio Magliani

 Ramon Puig Cuyàs Brooch: Metamorphic, 2016 Nickel silver, basalt, ColorCore, acrylic painting, reconstructed pink choral 8 x 6.1 x 1 cm Photo by: Ramon Puig Cuyàs:  Ramon Puig Cuyàs Brooch: Metamorphic, 2016 Nickel silver, basalt, ColorCore, acrylic painting, reconstructed pink choral 8 x 6.1 x 1 cm Photo by: Ramon Puig Cuyàs

 Stefano Marchetti Ring: Untitled, 2016 Gold, basalt-resin 4 x 2.5 x 3 cm Photo by: Stefano Marchetti: Stefano Marchetti Ring: Untitled, 2016 Gold, basalt-resin 4 x 2.5 x 3 cm Photo by: Stefano Marchetti

  Georg Dobler Brooch: Untitled, 2016 Silver, basalt, red paint  11 x 3.5 x 1 cm Photo by: Georg Dobler: Georg Dobler Brooch: Untitled, 2016 Silver, basalt, red paint  11 x 3.5 x 1 cm Photo by: Georg Dobler

Vered Babai Pendant: Black orchids, 2015 Basalt, resin, polymer 7 x 6 x 2 cm Photo by: Vered BabaiVered Babai  Pendants: Black orchids, 2015 – Basalt, resin, polymer  7 x 6 x 2 cm Photo by: Vered Babai

Sophie Hanagarth - "Dyke" 2015 -basalt; resin  13/7/3 cm -expo BASALT - Sophie Hanagarth   »Dyke » 2015 – basalt, resin  13/7/3 cm

Lia Kirel - NOIR comme BASALTE: Lia Kirel

expo BASALT - Christian Balmer-'Spitzberg' 2016-forged iron, white gold, silver, basalt, diamond: Christian Balmer - ‘Spitzberg’ 2016- forged iron, white gold, silver, basalt, diamond

expo BASALT - Yakov Bloch- 2015- basalt, silver, polymer: Yakov Bloch - 2015 – basalt, silver, polymer 11x5x1,6cmexpo BASALT - Seliena Coyle-Carraig Dubh #1-2015 silver, image on Di-bond, basalt, steel: Seliena Coyle  brooch « Carraig Dubh #1″-2015 silver, image on Di-bond, basalt, steel 10x10x6cm
Taïr Delia Littman. Ring: The trail, 2016. Basalt, silver, gold plated, 24k gold leafs, resin, polymer. 3 x 3.5 x 2.5 cm. Photo by: Vered Babai.Taïr Delia Littman. Ring: The trail, 2016. Basalt, silver, gold plated, 24k gold leafs, resin, polymer. 3 x 3.5 x 2.5 cm. Photo by: Vered Babai

Renzo Pasquale. Brooch: BAS-ALT, 2016. Basalt, gold, steel. 8.7 x 6.1 x 1.5 cm. Photo by: Marco Furio Magliani.Renzo Pasquale. Brooch: BAS-ALT, 2016. Basalt, gold, steel. 8.7 x 6.1 x 1.5 cm. Photo by: Marco Furio Magliani.

 Philip Sajet ring at "BASALT" Philip Sajet ring for « BASALT »

 

Programme

A conference on contemporary jewelry will be held before the opening at Yad Lebanim, 3 HaMahteret st, Ramat HaSharon.

19:00   Welcome and greetingsRachel Sasporta, curator in charge.
19:10   Behind the scenes: nursing, staging, curating contemporary jewelery - Nicole Brémond, marketing and communication, luxury goods (Paris)
19:40   Eyes sink into stone: my work and other stories - Johanna Dahm, contemporary jeweler (Zürich)
20:30   Exhibition opening in the Geological Museum.

Admission is free.

 

The Geological Museum
12 Hapalmach st
Ramat HaSharon -  Ramat Hasharon
ISRAEL
geo.museum@ramat-hasharon.muni.il
Phone: 972 03 5497185


Enregistrer

03/06/2015

EXPO ‘Noir comme Basalte’ – galerie de la Perle Noire, Agde (FR) – 5 Juin-31 Oct. 2015

Dans l’exposition « Noir comme Basalte » à la galerie de la Perle Noire à Agde (exposition proposée par Jean-Yves Le Mignot) Vernissage le 17 juin 2015 18h

Exposition du site des Métiers d'Art - Galerie de la perle noire Agde

 « Noir comme basalte » est la trentième exposition de la galerie de la Perle Noire installée en Agde depuis 2001. Les artisans d’art rendent cette année hommage à la couleur noire  de la roche basaltique omniprésente sur notre territoire et plus particulièrement à Agde où les anciens volcans ont façonné les paysages. Justement appelée « Perle noire de la Méditerranée », Agde doit en effet aux coulées basaltiques la couleur de ses monuments, le sable noir de ses plages. Pour croiser ces deux caractéristiques majeures qui ancrent la ville dans un paysage et une histoire, l’exposition montre principalement des bijoux et des parures… noirs, qui seront accompagnés de sculptures et de tableaux… à dominante noires. Près de 50 créateurs ont travaillé sur ce projet : 32 créateurs de bijoux et 3 sculpteurs internationaux (France, Italie, Suisse, Israël, Irlande, Grande-Bretagne) ont été sélectionnés,  parmi lesquels des artistes de renommée internationale comme Florence Lehmann, Géraldine Luttenbacher, Verena Sieber-Fuchs, ou Nathalie Decoster pour ne citer qu’eux, ainsi que 15 peintres et sculpteurs régionaux. Pour cette exposition, un partenariat a été réalisé avec la carrière des Roches Bleues à Saint Thibery : les bijoux réalisés par les créateurs seront pour moitié réalisés à partir de basalte provenant de la carrière. 

 **

Avec l’aimable participation de : Catherine Abrial (FR) — Vered Babaï (IL) — Brune Boyer (FR) — Yacob Bloch (IL) — Ève-Marie Boinay (FR) — Véronique Buri (FR) –  Sébastien Carré (FR) — Seliena Coyle (IRL) –  Marion Delarue (FR) — Marine Dominiczack (FR) — Clara Denidet (FR) –  Galit Einav (IL) –  Karen Gay (FR) — Sophie Hanagarth (FR/CH) — Joanne Grimonprez (FR) — Lia Kirel (IL) — Florence Lehmann (FR) — Noa Liran (IL) –  Emilie Losch (FR) – Ludmila F. (FR) — Géraldine Luttenbacher (FR) — Aude Medori (FR) — Astrid Meyer (FR) – Éliane Michel (FR) –  Agathe Saint Girons (FR) — Ilona Schwippel (CH) — Annie Sibert (France)  — Véronique Selleret (FR) — Verena Sieber-Fuchs (CH) – Dan Thévenaz (FR) — Yiumsiri Vantanapindu (FR) — Alix Tran (FR) — Inbar Shahak (IL)    

Sébastien Carré," Rancœur ", 2015 Collier sautoir, Coton, perles rocaille, Onyx, pellicule de filmSébastien Carré, » Rancœur « , 2015 Collier sautoir, Coton, perles rocaille, Onyx, pellicule de film « La douleur provoquée par la rancœur est due aux souvenirs, c’est donc naturellement que j’ai voulu retranscrire ce coté piquant par l’usage de la pellicule de film qui a permis de suspendre un instant alors devenu souvenir matérialisé. Je considère cependant que ce sentiment est une cage de laquelle nous pouvons tenter de nous échapper. Après tout ses barreaux n’ont pas l’air bien solide …« 

Sébastien Carré - "Le Bon Cœur " 2015  Brassière Broche, Cœur en Basalte, Laque Japonaise, Grenat, Onyx, Perles rocailles, bois, nacre & structure en coton perles rocaille et dentelle de nylonSébastien Carré – « Le Bon Cœur  » 2015  Brassière Broche, Cœur en Basalte, Laque Japonaise, Grenat, Onyx, Perles rocailles, bois, nacre & structure en coton perles rocaille et dentelle de nylon « Dans mon univers je choisis d’interpréter l’expression « un cœur de pierre » de façon positive. Celui qui portera dans son cœur (sentiments) une attention particulière pour les pierres saura reconnaitre sa propre place au sein d’un monde bien plus grand que sa portée personnelle. Le bon coeur dans notre société aura donc réussi à comprendre que nous devons nous éprendre de tout ce qui nous entoure pour commencer à apprécier ses semblables. » « Tant qu’il y aura des abattoirs il y aura des champs de bataille  » Léon Tolstoï

Marion Delarue - Cracheh I, réalisé en 2011, qui sera exposé à "noir... comme Basalte!"Marion Delarue – « Cracheh I », réalisé en 2011

Marion Delarue - expo "noir comme basalte" - Cosmic fusion, en basalte et porcelaine noire fusionnés Marion Delarue -   « Cosmic fusion », en basalte et porcelaine noire fusionnés

Marine Dominiczak - "Noyade au Cap d'Agde".  EXPO noir comme basalteMarine Dominiczak – « Noyade au Cap d’Agde »

Aude Médori -  - Collier "Anfractuosité de lave" (non porté) EXPO noir comme basalteAude Médori -  – Collier « Anfractuosité de lave »

Aude Médori - Symbolon de basalte  - EXPO noir basalteAude Médori - Symbolon de basalte

 Yiumsiri Kaï Vantanapindu - Clin d'oeil, 2015 Porcelaine noire,miroire, acier et tissuYiumsiri Kaï Vantanapindu -   « Clin d’oeil », 2015 Porcelaine noire,miroire, acier et tissu

 Yiumsiri Kaï Vantanapindu - Clin d'oeil, 2015 Porcelaine noire,miroire, acier et tissu Yiumsiri Kaï Vantanapindu – « Clin d’oeil », 2015 Porcelaine noire,miroir, acier et tissu

Yiumsiri Kaï Vantanapindu - "Éclipse", 2015 Basalte, porcelaine noire, acier et tissuYiumsiri Kaï Vantanapindu – « Éclipse », 2015 Basalte, porcelaine noire, acier et tissu

Annie Sibert  - bague "Pavage(s)" - EXPO Noir basalteAnnie Sibert  – bague « Pavage(s) » Vered Babai - EXPO "NOIR ... Basalte"Vered Babai pendants - Basalt, polymer and black pigment – About 6/5 cm

Sophie Hanagarth - NOIR comme BASALTESophie Hanagarth

Alix Tran - Collier en basalte, laiton et ruban de satin - NOIR BASALTE - Alix Tran – Collier en basalte, laiton et ruban de satin Alix Tran -   Collier, attaches de pin's, laiton recouvert de cuivre oxydé. NOIR BASALTE - Alix Tran -   Collier, attaches de pin’s, laiton recouvert de cuivre oxydé

Verena Sieber Fuchs - NOIR comme BASALTEVerena Sieber Fuchs

Lia Kirel - NOIR comme BASALTELia Kirel

Géraldine Luttenbacher -NOIR comme BASALTEGéraldine Luttenbacher

Geraldine LuttenbacherGéraldine  Luttenbacher

 Geraldine Luttenbacher

 Galit Einav (IL)   One "ethnic" piece "Enigma" necklace Galit Einav -   « ethnic » piece : « Enigma » necklace

 Galit Einav (IL) .    "Amulet"  neckpiece Galit Einav –   « Amulet »  neckpiece

Inbar Shahak - crochet basalt flowers - NOIR BASALTE exhibitionInbar Shahak – crochet basalt flowers

Inbar Shahak - crochet basalt flowers -detail -  NOIR BASALTE  exhibitionInbar Shahak – crochet basalt flowers -detail

Noa Liran ....Something new is sprouting Noa Liran ….Something new is sprouting

Noa Liran - noir comme basalteNoa Liran

nOIR COMME bASALTE - aGATHE sT gIRONSAgathe St Girons – pendentif & broche

 

 

Nouvelle Galerie de la Perle Noire
6, Place Molière – 34300 AGDE
Tél : 04.67.26.94.12
www.metiersdart.cahm.net
Horaires d’ouverture : Du lundi au samedi : 9 h -12 h /14 h – 18 h

24/06/2014

EXPO ‘METAMORPHOSE’ – galerie de la Perle Noire, Agde (FR) – 26 Juin-28 Sept. 2014

- exhibition that deals with feathers -
La nouvelle exposition organisée par le site des métiers d’art de la Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée met cet été en lumière le travail des artisans d’art sur le thème de la plume déclinée sous ses formes d’expression les plus diverses : costumes, bijoux, accessoires, sculptures, oeuvres peintes…
Vernissage le samedi 5 juillet à 19h, à la nouvelle galerie de la Perle Noire.
Photo de Vered Babai.
Collection Jean-Yves Le Mignot : Andi Arnovitz (Israël) — Vered Babai (Israël) — Jerémy Charlet — Camille Fischer –  Anna Fornari (Italie) — Aviv Kinel (Israël) — Lia Kirel (Israël) — Florence Lehmann (France) — Géraldine Luttenbacher (France) — Mat & Jewski — Flavia Eleonora Michelutti (Italie) — Maguelone Soulages — Agathe Saint Girons (France)
Vered Babai feather ringsVered Babai feather rings « l’envol des corbeaux »
Vered Babai feather ringsVered Babai feather rings
Vered Babai feather ringVered Babai feather ring
 
Galerie de la Perle Noire
6, Place Molière – 34300 AGDE – France
Tél : 04.67.26.94.12
Horaires d’ouverture :
Du lundi au samedi : 9 h -12 h /14 h – 18 h -

12/07/2013

EXPO ‘CORPUS 7, Rétro-Projective’ – Bibliothèque des arts décoratifs, Paris (FR) – 19 Sept.-24 Dec. 2013


CORPUS 7, Rétro-projective
 Le bijou contemporain au regard de la collection Maciet
'CORPUS' - Du 19 septembre au 24 décembre 2013
du 19 septembre au 24 décembre 2013
Le 18 septembre, vernissage Corpus à la Bibliothèque des Arts Décoratifs

Working on a great project with « Corpus » (french group of contemporary jewelry artists) in collaboration with the Musée des Arts Décoratifs in Paris  (Library/Collection Maciet)
« The project is called « Rétro-Projective » . Each artist will show two pieces: one, created in the past, will be presented in relation with one image from the million images of the Maciet collection. The other piece will be directly and very freely inspired by the collection itself: either an image, or any aspect of the collection catalogues. A particularly exciting approach. » Christophe Burger

Pour « Rétro-Projective », chaque artiste de Corpus montrera deux pièces en perspective avec la collection Maciet, oeuvre titanesque initiée par Jules Maciet au XIXè.
Une pièce déjà existante sera mise en rapport avec une parmi le million d’images présentes dans les quelques 5000 catalogues et une autre pièce sera directement mais très librement inspirée par la collection, formellement ou conceptuellement.

A partir de la collection Maciet, encyclopédie d’un million d’images, conçue pour la Bibliothèque en 1887 comme source d’inspiration pour les artistes et les artisans, l’association Corpus mettra en perspective bijoux contemporains et images de la collection (rétro), ainsi que des créations nouvelles inspirées par ces documents (projective)

Cathy Abrial –  Brune BoyerChristophe Burger — Véronique Buri — Olivier Daunay — Marie Debourge — Florence LehmannAstrid MeyerSuzanne Otwell-Nègre –  Maud Rottier
Christophe Burger - "Jewelry & the Sacred"  "The Threshold"  Bracelet  Sandblasted Glass  Japanese Paper   AluminiumChristophe Burger – « Jewelry & the Sacred »  « The Threshold »  Bracelet  Sandblasted Glass  Japanese Paper   Aluminium
Christophe Burger / Broche / 2013 / Argent patiné, Maillechort / env. 13 x 4,5 cm
Christophe Burger / Broche / 2013 / Argent patiné, Maillechort / env. 13 x 4,5 cm
Allégorie Brune Boyer Alliage métal, émeraude sur pegmatite- exposition Corpus VII A la bibliothèque des Arts décoratifs à partir du 19 Septembre 2013
Brune Boyer  – Allégorie – Alliage métal, émeraude sur pegmatite
Cathy Abrial - bagues poiluesCathy Abrial – bagues poilues 2002
Véronique Buri - "coeur d'illusion" broche et support.  citron, métal blanc,plexi.Véronique Buri - Métal et citron 2006 - Broche & support -  À partir et au-delà du corps l’exploration d’une intimité. À l’origine un travail qui s’adaptait au corps, quelque chose comme un bijou, un drôle de bijou tout de même, pour finir par s’échapper du corps et s’installer sur les murs, les tables, les sols… Et y revenir parfois. Cristallisation d’une pensée, d’une émotion, d’une question. La recherche des possibles à partir de presque rien, des choses du quotidien avec une vive conscience
Véronique Buri – « coeur d’illusion » broche et support.  citron, métal blanc,plexi.
À partir et au-delà du corps l’exploration d’une intimité. À l’origine un travail qui s’adaptait au corps, quelque chose comme un bijou, un drôle de bijou tout de même, pour finir par s’échapper du corps et s’installer sur les murs, les tables, les sols… Et y revenir parfois. Cristallisation d’une pensée, d’une émotion, d’une question. La recherche des possibles à partir de presque rien, des choses du quotidien avec une vive conscience
bague Marie Debourgebague Marie Debourge
Florence Lehmann  http://www.klimt02.net/forum/index.php?item_id=5349Florence Lehmann
 
Bibliothèque des Arts Décoratifs
111, rue de Rivoli,
75001 Paris
Lundi de 13h à 19h, mardi de 10h à 19h,
du mercredi au vendredi de 10h à 18h
Jeudi 19 septembre de 10h à 21h
samedi 21 et samedi 28 septembre de 14h à 18h
entrée libre
Tél. : + 33 (0)1 44 55 59 36
www.lesartsdecoratifs.fr

21/06/2013

EXPO ‘Dans la LIGNE DE MIRE’ – Musée des Arts Deco, Paris (FR) – 19 Sept. 2013-2 Mars 2014

Parcours du Bijou «Circuit Bijoux» – Paris – à partir de SEPT. 2013

De septembre 2013 à mars 2014

bannière Circuits Bijoux

exposition "Dans la ligne de mire, scènes du bijou contemporain en France"

« Dans la ligne de mire, scènes du bijou contemporain en France »

"Dans la ligne de mire" aux Arts Décoratifs PARIS
(neckpiece Marion Delarue Creation grant from the CEAAC  for the production of Korean natural lacquer pieces)

vernissage le 19 septembre

L’exposition se présente comme un circuit dans les collections permanentes du musée. Soixante-dix bijoutiers et orfèvres-plasticiens sont invités à présenter leurs créations les plus récentes au regard des œuvres du Moyen-Age / Renaissance, XVIIe / XVIIIe siècle, XIXe Siècle, Art nouveau/ Art déco, Moderne et Contemporain, ainsi que dans la galerie d’actualité et dans la galerie des bijoux. Comment se renouvelle le rôle de la parure aujourd’hui ? C’est la recherche plastique, l’audace formelle, l’aspect spectaculaire, la justesse dans la façon « d’interroger » le corps contemporain et de pointer les nouveaux comportements sociaux qui primera dans cette exposition-parcours du bijou en France.

collier Geraldine Luttenbacher

Liste des créateurs invités dans le projet «Dans la ligne de mire» :

* Créateurs indépendants
Marianne AnselinBrune BoyerFrédéric BrahamChristophe BurgerMonika BruggerFaust CardinaliTaher ChemirikCathy Chotard — Cathy Coez — Florence CroisierMarion DelarueEric de Gésincourt — Marie-Aimée Grimaldi — Joanne GrimonprezSophie HanagarthElie Hirsch Buchwald — Marie Masson — Evelie MouilaGilles JonemannEmmanuel LacosteCatherine Le GalFlorence LehmannPatricia LemaireBenjamin LignelGéraldine LuttenbächerChristophe MarguierAude Medori —  Astrid Meyer — Julia MorogeJean-François PereñaGalatée PestreAgathe Saint-Girons — Annie Sibert — Maud Traon — Patrick Veillet — Laurence VerdierClaire WolfstirnNelly Zagury

 

* Installations spécifiques
Arik Levy — Gaelle Chotard — David Roux-Fouillet — Aoi Kotsuhiroi — Alexandre Keller — Elene Usdin
* Bijoux de couture et métiers de la parure
Maison Chanel (avec les contributions des ateliers Lesage, Desrues, Goossens, Guillet, Lemarié, Gouvernel) — Maison Lanvin — Erik HalleyAnnabelle d’Huart (avec la Manufacture nationale de Sèvres) — Aurélie Lanoiselée — Camille Lescure — Mouton Collet — Aude TahonNatalia Brilli
* Haute-bijouterie et haute-joaillerie
Maison Hermès (par Pierre Hardy) — Maison Boucheron (par Shaun Leane) — Victoire de Castellane pour Dior Joaillerie

  Bijou "de langue" en or fin d'Emmanuel Lacoste, clin d'œil au dicton "la parole est d'or".Emmanuel LacosteBijou « de langue » en or fin, clin d’œil au dicton « la parole est d’or »

gilles jonemann - collier en verre créé pour l'expo "dans la ligne de mire"
Gilles Jonemann – collier créé pour l’exposition - ampoules de verre taillées, ressorts, pièces de jouet

Pendentif "aîtres"  Cuivre  Brune Boyer  Membre fondateur D'un bijou à l'autre  Son travail sera exposé au Musée des Arts Décoratives du 20 Septembre 2013 au 2 Mars 2014Brune Boyer – Pendentif « aîtres »  Cuivre 

Patricia Lemaire POINT DE MIRE - 2004 objet de déambulation maillechort, laiton  modèle Miyuki Koshimizu - photo François Kraemer  Le travail de Patricia sera visible aux Circuits Bijoux au Musée des Arts Décoratifs pour EN LIGNE DE MIRE à Collection pour ANTI BIJOU à Talent pour UN BIJOU POUR MOI chez Elsa Vanier pour SURPRISE PARTYPatricia Lemaire –  » POINT DE MIRE » – 2004 objet de déambulation maillechort, laiton  – modèle Miyuki Koshimizu – photo François Kraemer 
Musée des Arts Deco - "Dans la ligne de mire" masques d' Erik Halley
masque d’Erik Halley
Natalia Brilli
Natalia Brilli – quand tout objet de désir se recouvre d’un cuir doux comme une peau de bébé ….

 L’exposition « Dans la ligne de mire » propose un panorama inédit de la création française actuelle dans le domaine du bijou. Déployées au sein des collections permanentes du musée des Arts décoratifs plus de 600 pièces vont témoigner du rôle de la parure aujourd’hui, Des recherches plastiques, de l’audace formelle, de la justesse dans la façon d’interroger le corps contemporain et de pointer les nouveaux comportements sociaux. 55 créateurs de bijoux contemporains indépendants, sont ainsi invites à présenter leurs œuvres les plus récentes dans une scénographie des designers anonymes ponctuée de photographies, de vidéos, de clips d’artistes, de documentaires, de défilés ou campagnes de communication publicitaires.
Il a semblé important de mettre à l’honneur aujourd’hui aux Arts Décoratifs une cinquantaine de talents, émergents ou confirmés, afin de mieux faire connaître les expérimentations, tant au niveau des matières que des formes, menées par ces bijoutiers et orfèvres-plasticiens. Ceux-ci cherchent à inclure le domaine du bijou dans le champ de l’art contemporain, comme une pratique conceptuelle à part entière. Cette volonté les amène à rompre avec les conventions du bijou classique. Formés dans des écoles d’art, ils nourrissent une réflexion personnelle et critique, où l’observation des mutations dans les codes sociaux, les questions de valeur, de statut social, de destination, de genre, d’intimité, va prendre le pas sur les impératifs purement commerciaux ou la simple notion d’accessoire.
Les bijoutiers contemporains sont ceux que le public connaît le moins bien, ces derniers produisant essentiellement des pièces uniques, réalisées entièrement à la main, exposées seulement dans quelques galeries spécialisées, dans des musées d’arts appliqués ou d’art contemporain, en l’absence d’un appareil critique adapté et d’une couverture médiatique efficace. Ces créateurs consacrent toute leur vie artistique au domaine du bijou… Ainsi, leur production se démarque de celle qu’on englobe habituellement sous la dénomination « bijoux d’artistes », ces termes concernant des sculpteurs ou peintres souvent de grand renom, ayant dessiné ponctuellement des bijoux. Il en est de même pour les bijoux de designer qui jamais ne creusent aussi intimement et sur le long terme un vocabulaire personnel autour des multiples références historiques et symboliques du bijou.
« Dans la ligne de mire » consacre également une large place à des créateurs liés au domaine du bijou de couture et de mode, activité fondamentale dans l’histoire des industries du luxe en France, qui constitue un creuset de créativité et d’innovation sans équivalent hors de France. Cet apport original de la création hexagonale dans le domaine élargi de la parure (accessoires, broderies…) est représenté tant par des ateliers semi-industriels de haute-technicité que par des artisans travaillant seuls, qui savent transmettre avec virtuosité des savoir-faire traditionnels rares, complétés par l’apport de nouvelles technologies, au service d’expérimentations incessantes.
Ces deux domaines, l’un délibérément conceptuel et l’autre conçu comme un art appliqué, sont habituellement assez distanciés, leurs acteurs ne se croisant que rarement dans les mêmes lieux d’expositions. « Dans la ligne de mire » est l’occasion de montrer que ces scènes parallèles convergent dans un même imaginaire de la métamorphose complète du corps, liées par un idéal de réinvention perpétuelle des approches techniques, mues par des défis esthétiques visant pareillement à émerveiller, intriguer, voire choquer… Dans tous les cas, c’est la diversité des matériaux pauvres ou riches, la signification symbolique et le parti pris spectaculaire des œuvres qui priment alors.
Enfin, trois maisons de haute bijouterie ou de haute joaillerie ont été sollicitées pour la qualité d’innovation et de renouvellement des codes traditionnels de la joaillerie qu’elles ont su engager, grâce à une collaboration avec des créateurs. La maison Boucheron, dans le cadre d’une contribution exceptionnelle, a rencontré l’anglais Shaun Leane. La maison Hermès développe quant à elle le concept de haute-bijouterie, imaginé par le designer Pierre Hardy. Enfin, chez Dior Joaillerie, avec le travail iconoclaste et fantaisiste de Victoire de Castellane.
« Dans la ligne de mire » a été conçue comme un parcours de créations originales, disséminées dans l’ensemble des salles du musée, placées dans les vitrines au sein des objets, du mobilier et des period-rooms qui constituent les différents départements chronologiques, du Moyen Age à la période contemporaine. Les bijoux entrent ainsi en résonance avec le vaste répertoire ornemental des arts décoratifs : ils seront regardés avec plus d’acuité que s’ils avaient été présentés dans une salle vide uniquement réservée à leur intention. Quelques projets, hors-norme au regard de leur taille ou de leurs matériaux non précieux, sont présentés hors vitrines. Ces installations surprennent le visiteur par un rapport d’échelle et d’espace inattendu dans ce domaine du bijou. Certaines salles sont réinvesties par des artistes associant habituellement le bijou à un scénario (image ou texte) avec des propositions spécifiques mêlant bijoux, vidéos ou photographies.
Pour compléter le parcours, un projet intitulé «Bijoux de parade / Bijoux de combat», déployé à la manière d’un tableau vivant, prend place dans la Galerie d’Actualité du département contemporain. On y retrouve certains artistes déjà présents dans d’autres endroits du parcours, avec des créations inspirées par l’armure, l’uniforme militaire ou le camouflage, imprégnées d’une certaine violence liée à l’affirmation d’un pouvoir. Elles abordent en outre l’actuelle vogue des modifications volontaires de la surface du corps, piercing, tatouage, scarification.
Enfin, plusieurs interventions du designer Arik Levy, inspiré de son précédent projet Crystal Palace pour Swarovski, en particulier de grandes sculptures-cages et des agrandissements photographiques évoquant la taille du diamant, jalonnent également ce parcours du bijou contemporain au sein du musée.

Shaun Leane (when working for Alexander McQueen)- tribal origins / hooped necklacesShaun Leane (when working for Alexander McQueen)- tribal origins / hooped necklaces

Évelie Mouila - pieces that explore the sensation of wearing jewellery. Made by Évelie Mouila, the installation combines making & visual communication. Through her practice Mouila found an unexpected solution to materialise the relation between body, jewellery & clothes. Coming from the idea that jewellery alone can be seen as clothing, she creates jewellery that dresses the body, becoming clothing, & clothing that dresses the body is jewellery.   www.eveliemouila.comÉvelie Mouila – pieces that explore the sensation of wearing jewellery.

 

Musée des Arts Décoratifs

107 rue de Rivoli , 75001 Paris
Tél : 01 44 55 57 50
Site : www.lesartsdecoratifs.fr

Le catalogue

« Dans la ligne de mire, scène du bijou contemporain en France »
Publié sous la direction de Frédéric Bodet, conservateur à la Cité de la Céramique à Sèvres. Spécialiste dans les domaines de la céramique, du bijou et de l’orfèvrerie, il a été commissaire de plusieurs expositions aux Arts Décoratifs et de nombreux projets dans le cadre de la Fondation Bernardeau et directeur artistique de la Nouvelle Biennale de Châteauroux en 2005 et commissaire associé de Céramique Fiction au musée des Beaux-Arts de Rouen en 2006. Il a entre autres dirigé le livre Circuit céramique (Les Arts Décoratifs, 2010) et contribué à l’ouvrage Céramiques XXe siècle (Les Arts Décoratifs, 2007)
Textes
- Michèle Heuzé, historienne du bijou, gemmologue, auteur de Dior joaillerie (2012)
- Karine Lacquemant, assistante de conservation aux Arts Décoratifs, département Moderne et Contemporain
- Benjamin Lignel, créateur de bijoux, designer, plasticien, critique
Editions Les Arts Décoratifs
192 pages, 150 illustrations
Prix : 39 €

24/05/2013

EXPO ‘REFLETS’ – Palais de Tokyo, Paris (FR) – 29 Mai-3 Juin 2013

« Reflets »
A unusual exhibition about french jewellery
from 29th May 2013 to 3rd June 2013
Palais de Tokyo,

Reflets - Palais de Tokyo, Paris (FR) - 29 Mai-3 Juin 2013

Près de 200 créateurs (cliquer pour voir la liste) vous proposent de découvrir environ 400 bijoux, véritables ambassadeurs du « goût français ».
La scénographie audacieuse fait ressortir les multiples facettes de la bijouterie-joaillerie. Chaque bijou, du plus accessible au très haut de gamme, du plus classique au plus décalé est mis en valeur avec le même soin. Le parcours du visiteur se déroule au fil de trois univers principaux :
ORGANIC, ORIGINE et ABSTRACT.
Le temps d’un parcours surprenant, le visiteur est ainsi invité à vivre une expérience sensorielle autour du bijou. Aux antipodes d’une présentation conventionnelle, Reflet(s) emmène le visiteur au cœur de trois univers où le bijou est source de rêve.
L’ambition des organisateurs : offrir un nouveau regard sur la bijouterie et révéler la vitalité des acteurs du métier

reflets

avec, entre autres Patricia LemaireFlorence Croisier Andrea Piñeros  Alina Alamorean Agathe Saint-Girons Aude Médori Galatée Pestre Benedikt Aïchelé –  Claire Wolfstirn Florence Lehmann –  Laurence Oppermann Laurence Verdier Marianne Anselin Monika Brugger –  Sophie Hanagarth  …….

 Andrea pinerosAndrea Piñeros – présente le sam. 1er juin de 14 à 18h

Patricia Lemaire - REFLETS au Palais de Tokyo  j'aurai le plaisir de vous y retrouver plus particulièrement samedi 1er et dimanche 2 juin de 14 à 19hPatricia Lemaire :   présente les samedi 1er et dimanche 2 juin de 14 à 19h

Florence Croisier Creations - «Waterfall» : Necklace made of a blue-grey titanium wire, with 6 elements in 950 silver.  2010 creation - à partir 600€Florence Croisier Creations – «Waterfall» Necklace – blue-grey titanium wire, with 6 elements in 950 silver.  2010

 

PALAIS DE TOKYO

1 avenue du Président Wilson
75116 Paris
T. 01 81 97 35 38
from 11 am to 11 pm , free entrance

16/05/2013

Parcours du Bijou « Circuit Bijoux » – Paris – de SEPT. 2013 à MARS 2014 !!!

Dès Septembre 2013 aura lieu à Paris le «Parcours du Bijou»

De septembre 2013 à mars 2014

l’image crée par les Ateliers d'Art de France pour l'identité des CIRCUITS BIJOUX. Cette image sera le support pour la communication dans la presse et l'affichage dans des lieux publics.  Le bijou choisi est la bague Herbes Folles de la créatrice de bijoux Claire Wolfstirn.

Le Parcours du Bijou sera constitué d’une trentaine de manifestations autour du bijou, qui se dérouleront à partir de fin septembre 2013 : expositions, performances, conférences …
Son objectif : montrer la diversité du bijou, français ou étranger, ancien ou contemporain.

SITE WEB

 

DOSSIER DE PRESSE ici !!!

 Eric de Gésincourt - CIRCUIT BIJOUX Paris - sept 2013(Eric de Gésincourt – bagues)

Circuits Bijoux

Plus de 200 créateurs de bijoux contemporains créent l’événement pendant 7 mois !

Du bijou de créateur au bijou contemporain, de la joaillerie au bijou couture, du bijou du Moyen Age à celui du 21ème siècle, l’étendue de la création en matière de bijou est riche.
Or à ce jour, aucun évènement n’a permis de montrer, au même moment, cette incroyable diversité.
Pour pallier ce manque de visibilité, un groupe de créateurs de bijoux, de galeristes, d’institutionnels s’associent autour d’un évènement spécifique, entièrement dédié au bijou.
Son objectif : montrer la diversité du bijou , français ou étranger, ancien ou contemporain.

De septembre 2013 à mars 2014, ils vous donnent rendez-vous dans plus de 50 lieux d’exposition-vente à Paris :

* aux Musée des Arts Décoratifs avec l’exposition « Dans la ligne de mire« , scène du bijou contemporain, du 20 septembre 2013 au 2 mars 2014
* au fil des galeries, musées, centres culturels, boutiques et showrooms dédiés ou non au bijou
*avec un cycle de conférences et tables-rondes

 

le détail du programme sur www.circuitsbijoux.com

 

Circuits Bijoux est un événement présenté par Ateliers d’Art de France, en partenariat avec Les Arts Décoratifs et l’association d’Un bijou à l’autre.

La communication et l’affichage public à Paris sont prévus. L’ensemble des informations sur le circuit sont relayées et actualisées sur le site : www.dunbijoualautre.com

Andrea Piñeros - ring - CIRCUIT BIJOUX Paris - sept 2013(Andrea Piñeros – ring )

Circuits Bijoux met en lumière plus de deux cents artistes de la scène contemporaine nationale et internationale du bijou :
Marianne Anselin Alexander BlankBrune BoyerLaura Bradshaw-HeapMonika BruggerChristophe BurgerCostanzaHélène Courtaigne DelalandeFlorence Croisier — Esther — Eric de GésincourtJean GrisoniAnnabelle d’HuartSophie HanagarthElie HirschGilles JonnemanAoï KotsuhiroïOtto KünzliEmmanuelle LacosteFlorence LehmannPatricia LemaireCamille Lescure Benjamin LignelGéraldine LuttenbacherLaurence Oppermann — Laurence et Philippe Ratinaud — Agathe Saint-GironsYael Sonia — Martin Spreng — Anna Tabakhova — Caroline VolcoviciClaire Wolfstirn etc etc …..  ainsi que plusieurs collectifs tels que Borax08001 , Contrepoint , Corpus , GLA , La Garantie,Viruthiers … réunissant des artistes de la nouvelle génération telles que Laurence VerdierGalatée Pestre ou encore Nelly Van Oost
Claire Wolfstirm (pendant) - CIRCUIT BIJOUX Paris - sept 2013Claire Wolfstirm collier & pendentif ‘éventail’
17 sept-19 oct  EXPO "Un bijou pour moi"  Avec cette exposition, les boutiques Talents prennent part aux Circuits Bijoux.  Talents Opéra présente les colliers pièces uniques de 24 créateurs conçus pour l'occasion, ainsi qu'une monographie de Yannick Mur.  (bijou Yannick Mur - Médaillon Bubble) -  Talents - Etoile  26 avenue Niel | 75017 Paris  Tél. : 01 44 40 22 80Yannick Mur – Médaillon Bubble à EXPO « Un bijou pour moi »  – boutique « Talents Opéra » présente les colliers pièces uniques de 24 créateurs conçus pour l’occasion, ainsi qu’une monographie de Yannick Mur

Céline Sylvestre - CIRCUIT BIJOUX Paris - sept 2013Céline Sylvestre
Eliane MICHEL - CIRCUIT BIJOUX ParisEliane Michel
Salon Parures et Allures - Ateliers d'Art de France - collier Ynaccollier Ynac au Salon « Parures et Allures » (Ateliers d’Art de France), Espace des Blancs Manteaux 
Organisateurs

Parcours du Bijou    logo_dun_bijou_a_lautre-bleu%20petit dans Ateliers d'Art de France

 

Partenaires

Logolagarantie-formatweb%20petit dans Ateliers de Parislogo%20atelier%20de%20paris%20petit dans CIRCUITS BIJOUX/PARCOURS BIJOUX (FR)gla_noirrose%20petit dans D'un bijou à l'autre (FR)

       LogoMairiedeParisVersionPartenariat%20petit dans EVENEMENT / Type of EVENT

 

 

Galerie Collection (Ateliers d’Art de France)
4 rue de Thorigny, 75003 Paris
Métro : Saint Paul (ligne 1) et Arts et Métiers (ligne 3 et 11)
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h.
Tél. : 01 42 78 67 74
collection@ateliersdart.com

 

l’Atelier (Ateliers d’Art de France)
55 avenue Daumesnil (Viaduc des Arts), 75012 Paris
Métro Gare de Lyon (lignes 1 et 14)
Tél. : 01 43 45 28 79
viaduc@ateliersdart.com

 

Boutiques Talents :

Talents – Opéra
1bis, rue Scribe | 75009 Paris
Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8 )
Tél. : 01 40 17 98 38
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 19h.
Talents – Etoile
26 avenue Niel | 75017 Paris
Métro Ternes (ligne 2)
Tél. : 01 44 40 22 80
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 14h et de 15h à 19h.

 

16/04/2012

SCHMUCK 2012 en Valencia (Spain) – 4 Avril-27 Mai 2012

Classé dans : Espagne (ES),Exposition/Exhibition,Salon,SCHMUCK / MJW (DE),VIDEO — bijoucontemporain @ 16:39

4 abril/27 mayo Schmuck 2012

Inauguración: 4 abril, 20.00 h. Reinauguración: 3 mayo, 18.30 h.

Pinned Image

This academic year 2011-2012, the Escola d’Art i Superior de Disseny de València is celebrating the first ten years of the creation of the Department of Jewellery, independent of the fact that the study of this discipline with its various subjects and workshops has existed for a much longer time. To mark this anniversary we have organised an ambitious programme of activities, exhibitions and talks on contemporary jewellery giving it the name MELTING POINT 2012. Joieria Contemporània València.
For one month the EASD de València and indeed the whole city will be the focal point in the south of Europe for artists, designers, specialists, collectors, academics, and the general public with an interest in the field.
We are extremely grateful to all those persons and institutions wich have believed in this project and have chosen to collaborate with us. It is as well a project closely related to an event, Schmuck 2012, wich can well be called a dream made reality. Schmuck is visiting Spain for the very first time and we have succeeded in making Valencia the city wich will receive what is without a doubt the most prestigious exhibition of contemporary jewellery in Europe, wich can be viewed for two months in the MuVIM.
We believe that this discipline, as yet underestimated and with so much yet to be done in terms of development and consolidation in Spain, will benefit hugely gaining a more fully deserved recognition of the possibilities which jewellery offers as a language of the plastic arts, as well as in the area of study plans.
This celebration is clearly not without its revindication. We are asking that the different educational bodies raise the level of the study of jewellery to a parallel level as that enjoyed in other countries of a similar cultural and economic background as ours. Only thus will our professionals not need to accept inferior conditions within the European market and will we be able to erradicate the evident comparative slur. We have the human resources as well as the programmes. Now we only need the conviction and the political will. We wish to extend this revindication to the other artistic departments of Photography, Applied Arts, and Audiovisual Media. It is incomprehensible that in 2012 these fields still have not received this level of study and preparation.
For all these reasons we wish to invite you to come and acquaint yourselves with the work of so many international jewellers of both sexes who will be meeting in vlc over these days; to discover the techniques and the expressive potential of contemporary jewellery; in short, to enjoy its multiple languages. And above all, we wish to share the experience with you.
Herbert Hofmann Preis 2012, Alexander BlankHerbert Hofmann Preis 2012, Despo Sophocleous

Alexander Blank – (gauche) Herbert Hofmann Preis 2012
Despo Sophocleous (droite)


Tore Svensson – not classic typology of portrait –medaillons 
(Alexander Blank, Tore Svensson & Despo Sophocleous are the winners of Schmuck 2012.)
Pinned ImageLiv Blavarp – 2012 (Bayerischer Staatpreis at SCHMUCK 2012)

Sonderschau Schmuck 2012 (photos des bijoux/créateurs exposés)
SCHMUCK 2012 en Valencia (Spain) - 4 Avril-27 Mai 2012 dans Espagne (ES) 2a5ecae7d9d7538b0c2baa1d8d4eebc2size2
Tanel Veenre
1f9c1dcf42c27ac4bf7db4c16698668csize2 dans Exposition/Exhibition
Ruudt Peters,  Foto Rob Versluys
0e7a821d738319124f0643c77f3a94f2size2 dans Salon
Jana Machatová, Foto Peter Machata
e81d11063acaf18dd41da67b0e0d26a0size2 dans SCHMUCK / MJW (DE)
Svenja John
301e15d1e20be2c4ca38e8e6d00f4539size2 dans VIDEO
Mielle Harvey, USA
d3799a9e5716bc1a05973795f64f0360size2
Beppe Kessler
33a859857682024f2ff6e77064065afcsize2
Kim Buck

Dr. Karl Bollmann was invited as juror for Schmuck 2012. He selected 65 jewellery artists. His statement about the jury will be published in the catalogue Schmuck 2012.
Selected artists for SCHMUCK 2012:
Iacov Azubel (AR), Jamie Bennett (USA), Doris Betz (DE), Alexander Blank (DE), Liv Blåvarp (NO), Frédéric Braham (FR), Helen Britton (AU), Sigurd Bronger (NO), Kim Buck (DK), Jacqui Chan(NZ), Sungho Cho (KR), Octavia Cook (NZ), Georg Dobler (DE), Kiko Gianocca (CH), Lisa Gralnick (USA), Ursula Guttmann (AT), Rebecca Hannon (USA), Mielle Harvey (USA), Mari Ishikawa (JP), Margit Jäschke (DE), Svenja John (DE), Machteld van Joolingen (NL), Beppe Kessler (NL), Sabine Klarner (DE), Beate Klockmann (DE), Esther Knobel (IL), Daniel Kruger (ZA), Birgit Laken (NL), Kristiina Laurits (EE), Florence Lehmann (FR), Lieglein Grandpa Wooley (DE), Felix Lindner (DE), Xiao Liu (CN), Jana Machatová (SK), Mia Maljojoki (FI), Jorge Manilla (MX), Margherita de Martino Norante (IT), Mikiko Minewaki (JP), Nazumi Nagano (JP), Ritsuko Ogura  (JP), Karla Olšáková (CS), Pavel Opocensky (CS), Martin Papcun (CS), Kathryn Partington (UK), Francesco Pavan (IT), Ruudt Peters (NL), Karen Pontoppidan (DK), Ramon Puig Cuyàs (ES), Philip Sajet (NL), Katsura Sasaki (JP), Pedro Sequeira (PT), Karin Seufert (DE), Jiri Sibor  (CS), Despo Sophocleous (CA), Bettina Speckner (DE), Gisbert Stach (DE), Tore Svensson (SE), Janna Syvanoja (FI), Carine Terreblanche (ZA), Catherine Truman (AU), Tanel Veenre (EE), Graziano Visintin (IT), Francis Willemstijn (NL), Petra Zimmermann (AT).

 

Image de prévisualisation YouTube

 

MuVIM – Sala Baixa
calle Quevedo 10
Valencia (SP)
Martes a sábado de 10.00 a 14.00 h. y de 16.00 a 20.00 h.
Domingos de 10.00 a 20.00 h.
Lunes cerrado.
Handwerkskammer für München und Oberbayern

29/10/2011

Florence LEHMANN « généa-logique »

Diplômée de l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg, Florence Lehmann (née en 1964 à Brumath et membre fondateur de l’Association Corpus) y enseigne aujourd’hui la création du bijou contemporain. Elle collabore aussi au cahier de tendances du CPDHBJO et a été nommée membre du Conseil des Métiers d’Art. Elle crée des collections pour différentes entreprises éditrices de bijoux. Ses pièces uniques, essentiellement en résine blanche – régulièrement exposées dans des galeries ou des musées – entretiennent par leur gestuelle, un rapport étroit avec le corps…  (Gal. Elsa Vanier)

With the genealogical series of rings, she is pursuing her research on the meaning of the transmission and the mould as a matrix. The imprint is thought of as a complete technique and system for procreation. When the transmission of characters is truly close, successful, like a cloning. These notions of a journey, chain, matrix and their analogies to the body have rarely achieved such a subtle reminiscence in jewellery. » (Michèle Heuzé-Joanno, « généa-logique » -galerie V&V exhibition 2006)

http://raphaelportfolio.free.fr/images/florence/flo5.jpg
Florence Lehmann – Série généa-logique – bagues en résine moulée d’après des matrice mâles et femelles empreinte génétique de la mère à l’extérieur, celle du père à l’intérieur Clone en or bonne maman moulé d’après la pièce unique en résine or brut de fonte, série limitée éditée par Bellon Créateur 2003-2004

Florence LEHMANN
Florence Lehmann« Naissance bien tournée » portée détourée – 4 perles en bois tourné, peintes – 2003-2004 - photo Jean-Louis Hess

http://static.velvetdavinci.com/images/lehmannnaissance1web.jpg
Florence Lehmanncollier « Naissance bien tournée » 

 
The flesh of words,
A common thread in contemporary French jewellery

by Michèle Heuzé-Joanno, exhibition commissioner
« Florence Lehmann ‘bejewels’ her life, dresses her jewellery. Once, as a young girl, head in the clouds, she transformed part of the sky into a brooch, a cut between two roofs. She shared this dream energy, this softness of the blue sky against the blues of the soul, that of metal as a mirror reflecting life. Then, she fell in love, and her work, with humour, puns, constantly narrated this link. From her happiness was born a little girl, Rosa-Lou. The thought process was once again moved; with maturity, the analysis is more subtle, blending maternity with the questioning of the creative process. Her artistic quests are those of all women, all mothers. Her jewellery touches because each one can find in them his or her own story. They are complicit jewellery, without a sophisticated image. Her assets do not change, she knows the communicative strength of colour, words and symbols.
Her colour is white, her penchant red. White is neutral and red acts as a contrast, with words giving the spirit. In this way, a large bracelet takes on consistency with its title: The empty is full (Le vide est un plein). The interior, the empty, is red, cut out in the form of a heart. Profiles of faces serve to describe human relationships, uncertainties. Tu me fais tourner la tête, a ring to turn people’s heads. The waltz, another to be balanced where two profiles face one other in a sceptical dilemma. On a bracelet, the profiles are linked by a red thread: the secret is in the look. The title sometime serves as a riddle or as a link between two elements: Today is a ring where the finger is placed between the inscription “tomorrow” and an old Egyptian medallion, for “yesterday”. The wearer becomes active, you oscillate Between, wisdom and passion, two earrings. The body is active, gestures participating in unveiling the sometimes hidden message. In this way, a ring where “yes” is written on one side and on the other “no”, reflecting the difficulty of speech or the desire of the day…Pushing the involvement of the body and the designer’s taste for words, one earring can only be read when reflected in a mirror.

From the first to all appearances
Why do we wear jewellery? To go out into the world as for the first time, to make us suitable to appear. From the link between this first appearance and the wearing of jewellery to appear, Florence Lehmann studies the mysteries of this.
Think of a ring, a bracelet, a necklace. To put it on, to make it exist, you put it on: and so it is born. Think of yourself, your arrival in this world, this first arrival, this first outing: and so you are born. The journey stops when the child’s head appears, stopped at the nose. Fl. Lehmann freezes time to take advantage of the moment and better understand the jewellery and its significance. The necklace, externally, round like an egg, carries within the silhouette of the wearer. Through necklaces of large pearls that can barely be put on, she translates the sensation of this. Certain pearls remind us of stylised bones, others round and particularly voluminous, like a belly, bear on a flat side the Mysteries of life: cellular divisions from the first three days in fresh and joyous colours. On others, the face is covered by the face of a child, masked by gold leaf, which fades with time. The mystery remains, you can never know everything about somebody, it is through contacts that the veil is lifted.

The internal drawing of the face is taken up again on a gold thread or silver chain, with the faces passing by one another, from one birth to another, between ancestors and children, the jewellery is a chain, a human chain, a genealogical chain. In this way, Fl. Lehmann goes back to our roots. On the bracelet, Noah, the descendants of the latter are enumerated. Its formal complexity takes up the symbolism again: the calligraphic link, in white latex, holds two shells, the mould for objects to come. Since 1998, Fl. Lehmann has been reflecting on the analogy between the plastic birth of shapes and that of men, between creation and procreation. Her colour, white, is participative here. “White, on our soul, acts like absolute silence… This silence is not dead, it overflows with possibilities for life…it is a nothing full of juvenile joy or, to put it better, a nothing before any birth, before any beginning”.
With the genealogical series of rings, she is pursuing her research on the meaning of the transmission and the mould as a matrix. The imprint is thought of as a complete technique and system for procreation. When the transmission of characters is truly close, successful, like a cloning, Fl. Lehmann reflects it in noble metal and not white resin. These notions of a journey, chain, matrix and their analogies to the body have rarely achieved such a subtle reminiscence in jewellery.
 »

http://static.velvetdavinci.com/images/lehmann9perlesweb.jpg
Florence Lehmann, « Naissance Neuf Perles » – 9 perles perles creuses en résine blanche imprimée la feuille d’or s’efface par usure sur anneau rigide en métal 2002 (images from also known as jewelry at Velvet da Vinci Gallery)

http://static.velvetdavinci.com/images/lehmann3_9perlesdetailweb.jpg
Florence Lehmann, « Naissance Neuf Perles » Necklace (detail)(images from also known as jewelry at Velvet da Vinci Gallery)

http://catalogue.gazette-drouot.com/images/perso/phare/LOT/32/2900/262.jpg
Florence LehmannCollier « Naissance 18 Perles ». Perles creuses en résine blanche imprimée, anneau rigide en métal.

http://christianalandete.com/files/gimgs/9_item-3.gif
Florence Lehmann / Naissance – collier résine blanche sur âme légère 2002 – photo Jean-Louis Hess

 

4643 dans ESAD Strasbourg (FR)4644 dans Florence LEHMANN (FR)
Florence Lehmann ‘Noé’ – bracelet en trois parties résine sur âme légère reliée par du latex imprimé 1998

http://www.klimt02.net/uploaded_images/4627.jpg
Florence Lehmann ‘Petit vide est plein’ anneau en plexi blanc taillé et laqué 1996

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT6PANeUlw5mXgOU9r95tmB-BYc01gygiGTW8E0mnDzyg7iFHut-Q
Florence Lehmann – collier torque « coeur réfléchi »

http://images.artnet.com/WebServices/picture.aspx?date=20091209&catalog=180091&gallery=423780519&lot=00197&filetype=2
Florence Lehmann – collier torque – resine, argent, pâte de verre

12