BIJOU_CONTEMPORAIN

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Recherche : peter hoogeboom

06/11/2017

EXCHANGE-BIJOU 1 – Marion FILLANCQ – EXPO «Materio-Talk» – Paris Parcours Bijoux 2017 – Les Ateliers de Paris – 9 Nov.-9 Dec. 2017

Marion Fillancq, pensée taille 

Materio-Talk commence le 9 novembre aux  Ateliers de Paris ! Explorez les connections et les dialogues engendrés par la création dans le cadre du Parcours Bijoux : http://bit.ly/2hnUXJf
exposition imaginée par le créateur et commissaire de cette exposition : Sébastien Carré.

Parcours Bijoux 2017

Inauguration jeudi 9 Novembre, à partir de 18h30

Materio-Talk - Aux Ateliers de Paris - inauguration 9 novembre 2017 soir

 

 

avec les « duos » :
Akis Goumas (Gr) / Marion Fillancq,
Märta Mattsson Jewellery (Su) / Marie Masson,
Peter Hoogeboom (Nl) / Yiumsiri Kaï Vantanapindu,
Tanel Veenre (Ee) / Sébastien Carré
 
« Les artistes, appelés à créer une pièce pour chaque thème, ont également été appelés à créer deux bijoux sur leur propre sujet spécifique, l’un utilisant le matériel que l’autre artiste aurait utilisé ; l’autre doit contenir un mot supplémentaire, celui que l’autre personne de l’équipe aura utilisé pour décrire le travail de son coéquipier. En ce sens, le dialogue entre les artistes se manifeste par le discours des matières et évolue sous notre regard.
L’un des aspects les plus fascinants de l’exposition Materio Talk a été le fait que chaque artiste ait dû choisir un mot spécifique pour décrire le travail de son propre coéquipier. D’un même lemme, tous les artistes engagés dans ce projet ont développé leurs propres langages formels en constante réciprocité avec leur propre collègue, donnant vie à un dialogue tangible, mais particulier, sur les formes, les idées et les bijoux, capable de transmettre de grands sujets dans une petite taille. »
*
Beautés Primitives / Primal Beauty
« On ne peut comprendre son propre présent sans le passé car le passé fait partie de nous-mêmes et nous devons l’embrasser.
Le passé, et plus précisément le temps préhistorique, est le principal domaine d’étude de l’artiste grec Akis Goumas et de la française Marion Fillancq. Pour les deux, cette quête archéologique est, avant tout, une quête pour eux-mêmes.
Les fragments de la mer Egée permettent à Akis de construire son langage formel, tandis que les anciennes techniques du verre sont le point de départ de l’investigation de Marion: ils concentrent leurs travaux sur une mémoire reconstruite capable d’englober notre contemporanéité et qui posent toujours des considérations ouvertes sur la nature intérieure de l’homme. »
Nichka Marobin
Akis Goumas - "Inner" - photo by V.XeniasAkis Goumas -  Pendant: Inner, 2017 – Hammered bronze, casted sheets, steel, obsidian, pigments – Photo by: V. Xenias
« Je suis impliqué depuis plus d’une décennie dans l’étude des découvertes préhistoriques de la région égéenne et cela a affecté mon rapport au bijou. Mon processus créatif se développe comme une fouille conceptuelle en mon for intérieur et met en évidence des émotions, les impressions de souvenirs personnels ou collectifs, ou bien même des évènements obscurs du passé.
Dans un certain sens, ce processus ressemble à une excavation archéologique dans laquelle chaque couche a les caractéristiques d’une certaine période.« 
www.akisgoumasgallery.com – Akis GoumasMarion Fillancq, pensée taille - Nucléus & marionites -  photo F. GolfierMarion Fillancq, pensée taille – Nucléus & marionites -  photo F. Golfier
« Alors que l’Homme de la préhistoire taillait la pierre pour ses besoins. Il semble que nous taillons encore aujourd’hui, pour nos désirs. Ce postulat constitue la base du travail de Marion Fillancq et met en évidence des idées, concepts, ou esthétiques contraires. Ironisant souvent sur l’idée du luxe, c’est aussi certains statuts du bijou lui-même qui sont bousculés, créant une dualité contre laquelle Marion Fillancq elle-même, a du mal à lutter.« 
www.marionfillancq.com – Marion Fillancq
Sans titre (sparagmata) 2017  Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, sparagmata
Marion Fillancq - Sans titre (sparagmata) 2017 Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, « sparagmata ». Il désigne des fragments d’objets usés, ou délités par le temps
J’ai choisi d’utiliser MES sparagmata à moi, c’est à dire, mes chutes de laiton, avec en contrepoids, le positif de ces chutes, l’origine de ces productions dont il ne reste que du vide, un morceau de miroir trempé, serti.
Marion Fillancq - Sans titre (sparagmata) 2017 Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, "sparagmata". Il désigne des fragments d’objets usés, ou délités par le temps
Marion Fillancq - Sans titre (sparagmata) 2017 – détail – laiton brut, miroir trempé – Pièce réalisée avec le mot proposé par Akis Goumas, « sparagmata ». Il désigne des fragments d’objets usés, ou délités par le temps
Marion Fillancq - 'Schizophrène ascendant bling bling', 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium
Marion Fillancq - ‘Schizophrène ascendant bling bling‘, 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium
« Travail sur la pluralité de mes casquettes, la dualité qui m’habite, la gêne, le doute qui m’habite comme créateur face à un marché ambivalent. »
Marion Fillancq - 'Schizophrène ascendant bling bling', 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium - DETAIL
Marion Fillancq - ‘Schizophrène ascendant bling bling’, 2017. Bronze cuivré, laiton argenté, oxydes de zirconium – DETAIL
MATERIO TALK - Marion Fillancq - 3
Marion Fillancq   - détail de «schizophrène ascendant blingbling»
Marion Fillancq - (rouge) 'Flint Memory', 2017. Silex, alun, cuivre, cuir
Marion Fillancq -   ’Flint Memory’, 2017. Silex, alun, cuivre, cuir
« Travail sur la mémoire des matériaux, à travers les âges, du silex au métal. »
Marion Fillancq -   'Flint Memory', 2017. Silex, alun, cuivre, cuir (détail)
Marion Fillancq -   ’Flint Memory’, 2017. Silex, alun, cuivre, cuir (détail)
Marion Fillancq - nucleus & marionite, 2015. Cristal, miroir, rocailles.
Marion Fillancq – nucleus & marionite, 2015. Cristal, miroir, rocailles.
« Travail sur la question qui axe mon travail: qu’est ce que la préciosité? Ici, je propose comme réponse que la préciosité est représentée par ces perles, les marionites, qui nous rappellent nos origines et la naissance de l’intelligence de l’homme. Elles ne sont pas précieuses parce qu’elles brillent…. mais parce qu’elles sont taillées dans in matériaux réflecteur de mémoire, et d’authenticité…. »
Marion Fillancq -  (Celle avec 2 gouttes): Sève, 2017. Argent, Crystal, miroir.  Obsédée que je suis paf les techniques de la préhistoire.... j’ai choisi de les représenter ici comme la Sève de notre évolution, en mouvement, et «coulant», quelque part.
Marion Fillancq -  (Celle avec 2 gouttes): Sève, 2017. Argent, Crystal, miroir. 
« Obsédée que je suis paf les techniques de la préhistoire…. j’ai choisi de les représenter ici comme la Sève de notre évolution, en mouvement, et «coulant», quelque part. »
Marion Fillancq -  dorsale : "Sève", 2017. Argent, Crystal, miroir.
Marion Fillancq -  dorsale : « Sève », 2017. Argent, Crystal, miroir. 
discussion entre Akis Goumas et Marion Fillancq le soir de l'inauguration, 9 nov. 2017
discussion entre Akis Goumas et Marion Fillancq le soir de l’inauguration, 9 nov. 2017
 
 
Les Ateliers de Paris
30 rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
(M° Bastille)
Tél. : 01 44 73 83 50
http://www.ateliersdeparis.com

30/10/2017

EXPO «Materio-Talk» – Paris Parcours Bijoux 2017 – Les Ateliers de Paris – 9 Nov.-9 Dec. 2017

Materio-Talk commence le 9 novembre aux  Ateliers de Paris ! Explorez les connections et les dialogues engendrés par la création dans le cadre du Parcours Bijoux : http://bit.ly/2hnUXJf

Les Ateliers de Paris présentent «Materio Talk», exposition imaginée par le créateur et commissaire de cette exposition : Sébastien Carré.

Parcours Bijoux 2017

Inauguration jeudi 9 Novembre, à partir de 18h30

Materio-Talk - Aux Ateliers de Paris - inauguration 9 novembre 2017 soir

 

Quelles histoires résident dans l’esprit de l’artiste lorsqu’il crée ? D’où vient ce choix de matières ou l’utilisation de certaines techniques pour transmettre une idée ? C’est à ces questions que tente de répondre cette exposition par la mise en valeur des mythologies personnelles de huit artistes dans le but de s’exprimer par le biais d’une œuvre d’art à porter ou arborer.
Ce sont ces histoires intérieures que nous essayerons de mettre en valeur, quatre groupes ont donc été constitués par des liens établis par l’intermédiaire de choix de techniques, de matières, de vocabulaire formel ou conceptuel afin de mettre en lien de jeunes artistes issus d’écoles françaises abordant le bijou d’art face à un artiste étranger de renommée internationale.
Quatre thématiques seront donc abordées par chaque artiste mais il faudra également que chacun réalise une Œuvre en employant la matière de l’autre artiste de l’équipe afin de mettre en valeur l’idée derrière l’œuvre et celle qui anime la main.
Textes de l’ exposition par / Texts of the exhibition by : Nichka Marobin – Blo(g)azette – The Morning Bark
Autour de diverses thématiques, quatre équipes ont été constituées pour créer des passerelles entre les pratiques de jeunes artistes français et de grands noms internationaux du bijou d’art afin de mettre en valeur le caractère universel du bijou comme objet d’expression pour l’artiste et de communication pour son porteur.
 
« Les artistes, appelés à créer une pièce pour chaque thème, ont également été appelés à créer deux bijoux sur leur propre sujet spécifique, l’un utilisant le matériel que l’autre artiste aurait utilisé ; l’autre doit contenir un mot supplémentaire, celui que l’autre personne de l’équipe aura utilisé pour décrire le travail de son coéquipier. En ce sens, le dialogue entre les artistes se manifeste par le discours des matières et évolue sous notre regard.
L’un des aspects les plus fascinants de l’exposition Materio Talk a été le fait que chaque artiste ait dû choisir un mot spécifique pour décrire le travail de son propre coéquipier. D’un même lemme, tous les artistes engagés dans ce projet ont développé leurs propres langages formels en constante réciprocité avec leur propre collègue, donnant vie à un dialogue tangible, mais particulier, sur les formes, les idées et les bijoux, capable de transmettre de grands sujets dans une petite taille. »
*
Beautés Primitives / Primal Beauty
« On ne peut comprendre son propre présent sans le passé car le passé fait partie de nous-mêmes et nous devons l’embrasser.
Le passé, et plus précisément le temps préhistorique, est le principal domaine d’étude de l’artiste grec Akis Goumas et de la française Marion Fillancq. Pour les deux, cette quête archéologique est, avant tout, une quête pour eux-mêmes.
Les fragments de la mer Egée permettent à Akis de construire son langage formel, tandis que les anciennes techniques du verre sont le point de départ de l’investigation de Marion: ils concentrent leurs travaux sur une mémoire reconstruite capable d’englober notre contemporanéité et qui posent toujours des considérations ouvertes sur la nature intérieure de l’homme. »
Nichka Marobin
Akis Goumas - "Inner" - photo by V.XeniasAkis Goumas -  Pendant: Inner, 2017 – Hammered bronze, casted sheets, steel, obsidian, pigments – Photo by: V. Xenias
« Je suis impliqué depuis plus d’une décennie dans l’étude des découvertes préhistoriques de la région égéenne et cela a affecté mon rapport au bijou. Mon processus créatif se développe comme une fouille conceptuelle en mon for intérieur et met en évidence des émotions, les impressions de souvenirs personnels ou collectifs, ou bien même des évènements obscurs du passé.
Dans un certain sens, ce processus ressemble à une excavation archéologique dans laquelle chaque couche a les caractéristiques d’une certaine période.« 
www.akisgoumasgallery.com – Akis Goumas Marion Fillancq, pensée taille - Nucléus & marionites -  photo F. GolfierMarion Fillancq, pensée taille – Nucléus & marionites -  photo F. Golfier
« Alors que l’Homme de la préhistoire taillait la pierre pour ses besoins. Il semble que nous taillons encore aujourd’hui, pour nos désirs. Ce postulat constitue la base du travail de Marion Fillancq et met en évidence des idées, concepts, ou esthétiques contraires. Ironisant souvent sur l’idée du luxe, c’est aussi certains statuts du bijou lui-même qui sont bousculés, créant une dualité contre laquelle Marion Fillancq elle-même, a du mal à lutter.«  
www.marionfillancq.comMarion Fillancq
*
Symétrie organique / Organic Symetry
« Le groupe d’oeuvres de l’artiste estonien Tanel Veenre et le français Sébastien Carré est regroupé sous le thème «Symétrie organique»: le premier s’inspire de la sexualité et explore comment, à partir de la symétrie humaine de l’appareil reproducteur, de nouvelles formes peuvent être réalisées dans une pureté de lignes capables de devenir autre chose et dépasser la mimesis de la réalité.
Les éléments organiques employés par Sébastien Carré lui permettent de créer de nouveaux mondes; des minéraux et de la végétation aux pellicules de film, tout peut être mélangé et rassemblé afin de créer un nouveau langage plastique. Les éléments assemblés sont soigneusement étudiés, choisis et ils témoignent de la nécessité pour l’artiste français d’étudier ce lien intérieur entre tous les êtres humains et les autres espèces.« 
Nichka Marobin
Sébastien Carré - Necklace: Cultural Balance, 2017 Sharkskin, Pearls, beads, filmstrip, cotton, silk and nylon thread - at "MATERIO  TALK" exhibitionSébastien Carré - Necklace: Cultural Balance, 2017 Sharkskin, Pearls, beads, filmstrip, cotton, silk and nylon thread – photo Milo Lee
« Végétal, animal et minéral sont combinés dans ces bijoux aux formes de paysages. Mélanger ces matières interactives me permet de réveiller un corps qui tend à être plus insensible en raison d’une société surconnectée. Célébrer la diversité nous fera grandir. Dans l’histoire du vivant, si les cellules n’avaient pas coopéré au lieu d’essayer de se détruire, la vie n’aurait jamais produit l’homme. Chérissons la diversité, être ensemble est déjà un trésor. »
www.sebastiencarre.com
Sébastien Carré

Tanel Veenre - Brooch: Crown of the Nature, 2017 Wood, reconstructed coral, silver, cosmic dust - Photo by: Tanel VeenreTanel Veenre – Brooch: Crown of the Nature, 2017 Wood, reconstructed coral, silver, cosmic dust – Photo by: Tanel Veenre
 » Je suis intéressé d’aller au-delà de la raison, de trouver le noyau de l’humain sous cette épaisse couche de culture. Les expériences extatiques sont comme des portes ouvertes vers le côté animal de l’Homme. Pour mon travail, j’ai basé mes recherches tout autant sur l’extase religieuse que sexuelle pour transcrire cette sensation de se perdre dans le plaisir. Je poursuis donc certaines idées du Baroque pour qui l’art se doit de produire une réponse émotionnelle du spectateur. Mes oeuvres sont donc une allégorie, qui vise à retranscrire ce pouvoir de la sensualité pour arriver à l’accomplissement de cette Utopie du plaisir. »
www.tanelveenre.com
Tanel Veenre
*
Cultures Modulaires / Modular Culture
Peter Hoogeboom (Nl) / Yiumsiri Kaï Vantanapindu
« La méditation contemporaine sur l’utilisation de l’argile et de la porcelaine est le principal trait d’union entre l’artiste néerlandais Peter Hoogeboom et l’artiste thaï-française Yiumsiri Vantanapindu pour le thème «Cultures Modulaires».
La recherche de Peter Hoogeboom commence par l’étude des éléments individuels en argile de l’histoire ancienne qui sont après transformés en petits morceaux numériques. Les pièces souples et élégantes rappellent cette vocation pour l’Antiquité et la culture passée qui émerge clairement de ses oeuvres. Ainsi, la mémoire collective et historique qui réside dans l’étude constante des techniques d’argile et de porcelaine d’Europe et d’Asie fournit des résultats inattendus. Une culture métissée et le concept d’hybridation offrent à Yiumsiri Vantanapindu un domaine d’étude et de création témoignant l’importance et la richesse des langues qu’une civilisation «sans frontières» pourrait offrir. Née en Thaïlande et vivant maintenant en France, la recherche de Yiumsiri se concentre sur le dialogue constant sur le passé et le présent, sur la mémoire collective et la contemporanéité en mélangeant les cultures. Ses pièces d’argile, de basalte, de porcelaine et de métaux sont une méditation sur son propre héritage avec une vue contemporaine. »
Nichka Marobin
at MATERIO TALK - Peter Hoogeboom - photo Peter HoogeboomPeter Hoogeboom - Necklace: Sacrifice, 2017 – Porcelain, silver, rubber, nylon. – 24 x 21 x 3.5 cm – Photo by: Peter Hoogeboom – From series: Broken
« Depuis 1995, j’applique de la céramique dans mes bijoux, un matériau qui dans son emploi contemporain est principalement utilisé pour fabriquer de la vaisselle. Parce que la fonction utilitaire de la céramique a été fortement liée à l’homme depuis le début de la préhistoire, je me réfère à cela en fabriquant de petits éléments en forme de jarre, de coupe ou de pot. On peut également faire référence à l’argile / terre en tant que nourriture pour les cultures dont nous nous nourrissons ainsi que notre bétail. »
www.peterhoogeboom.nl
Peter Hoogeboom
at MATERIO TALK - Yiumsiri Vantanapindu Bracelet: Black-Kam-Laï, 2017 Black porcelain and metalYiumsiri Vantanapindu Bracelet: Black-Kam-Laï, 2017 Black porcelain and metal
« Une frontière est un endroit composé de couches différentes, d’une ligne imaginaire à un endroit particulier, séparant ou regroupant deux territoires. Mon travail tourne autour du thème: «Sans Frontières». Par cela je souhaite exprimer que pour envisager un travail entre deux cultures, je dois ancrer ma réflexion par rapport aux diverses philosophies des lieux dans lesquels je crée tout autant que les différentes identités qui font l’individu que je suis. Par conséquent, l’art contemporain comme je l’appréhende se doit de souligner la diversité d’une manière intelligible. »
www.yiumsirivantanapindu.carbonmade.com
Yiumsiri Vantanapindu
*
Merveilles naturelles / Natural Wonder
« En observant les pièces de la suédoise Märta Mattsson et de la française Marie Masson, on est fasciné par le sens de la “circularité” qui s’exprime par le biais des éléments naturels utilisés par les deux artistes. Le sens de cette «renaissance» (mot utilisé par Märta Mattsson pour présenter son travail) ressort clairement des travaux de ces deux artistes fascinées par la nature. Dans le cas spécifique de Märta, les insectes sont ramenés à une vie éclatante qui nous charme grâce à un nouveau sentiment d’émerveillement. Pour Marie, les éléments naturels tels que la peau, les cheveux, le crin et les fourrures sont assemblés afin de recréer de nouvelles pièces qui re-méditent le corps lui-même. Dans ce sens, en regardant ces travaux, on peut penser au symbole antique et mythologique d’Ouroboros (du grec ancien οuροβoros), le serpent ou le dragon mangeant sa propre queue, représentant la renaissance éternelle.« 
Nichka Marobin
at LATERIO TALK - Märta Mattsson Brooch: Insectomania, 2017 Cicada wings, wood, glass, resin, lacquer, cubic zirconia, pigment, silver Photo by: Märta MattssonMärta Mattsson Brooch: Insectomania, 2017 Cicada wings, wood, glass, resin, lacquer, cubic zirconia, pigment, silver Photo by: Märta Mattsson
« Je trouve parfois de la beauté dans les choses que certains trouvent étranges ou repoussantes. Je suis fascinée quand il y a quelque chose que vous ne voulez pas voir et le sentiment provoqué par cette envie de ne pas regarder, bien qu’au final on finisse toujours par regarder. Mes bijoux jouent de cette tension entre attraction et répulsion. J’emploie des matières qui semblent inappropriées au premier abord, rendant l’ordinaire et les objets familiers extraordinaires et inconnus. »
www.martamattsson.com
Märta Mattsson

Marie Masson © Marie Masson - Cocarde - 2017 – Broche Cuir, plumes de faisan, Hématite, zincMarie Masson © Marie Masson – Cocarde – 2017 – Broche Cuir, plumes de faisan, Hématite, zinc
« Le travail de Marie Masson se situe entre le bijou contemporain, les arts décoratifs, la sculpture, la mode et l’objet de curiosité. Cheveux, crins, poils et peaux, racontent la mise à nu du corps. Sur mesure, elle assemble, détourne, et met en évidence des attributs naturels de l’homme et de l’animal. Elle les considère en tant que premières parures visibles et propose des objets singuliers, restituant une intimité artificielle. »
www.marie-masson.com
Marie Masson
 
 
As an art, jewellery creations are, at the same time, products of an established historical moment and pieces which carry with themselves layers of memory, universal messages of beauty and, above all, languages able to survive during the years. They are yet ephemeral because they can be broken, dismantled, fused and recomposed following the desires and circumstances of contingency and need.
More than traditional jewellery, contemporary jewellery offers a multiplicity of panoramas and languages. The use of different materials and the subversion of the hierarchy of what might be considered precious changed all perspectives. It is an evidence nowadays: studio jewellery is made also of non-precious metals and non-precious stones. From iron to plastics, from paper to wood, from fibers to insects each material can be worked, re-built and assembled in order to become a jewel, varying the traditional concepts of value and preciousness.
As different cartographies, contemporary jewels map and evoke new worlds and histories; they offer new languages and confront the viewer and the wearer to new perspectives and new interpretations.
Under the common vault of contemporary jewellery, materials surface as a formal language, the one that identifies an artist. Nevertheless, each Artist is always his/her own work: in each piece life blooms, emerges and marks a moment; the formal language reveals itself through the use of a specific material.
As a language, it evolves over the years and it finds similarities among the great variety of contemporary jewellery world creating unexpected connections and links.
The exhibition MATERIO-TALK, organized by the French Artist Sébastien Carré, focuses on the use of a specific material as a form of language and all the possible connections with other artists who are using the same material.
The themes proposed in this exhibition gather four French contemporary jewellers to four International contemporary jewellers, in order to investigate how the use of a common and specific material as a formal language can be achieved from two different sides, exploring the artistic process and all the connections between the artists.
The artists, called to create a piece for each theme, were called also to create two jewels on their own specific subject, one using the material that the other artist will have used. In addition to this, the second piece had to contain an additional word, the one that the other person in the team will have used to describe the work of his teammate. In this sense, the talk of material becomes a tangible conversation and dialogues are in front of our eyes.
One of a fascinatingaspect of the exhibition Materio-Talk has been the fact each artist had to choose a specific word in order to describe the work of his/her own teammate. From one single lemma all the Artists involved in this project developed their own languages in constant reciprocity with their own fellow member, giving life to a tangible, yet peculiar dialogue on forms, ideas, and jewels, able to convey great subjects in a small size.
As an invited collaborator of this group, I here add my own word able to embrace the whole production of Materio-Talk: transformation. / Nichka Marobin

 

Les Ateliers de Paris
30 rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
(M° Bastille)
Tél. : 01 44 73 83 50
http://www.ateliersdeparis.com

03/10/2017

EXCHANGE-BIJOU 2 – Sébastien Carré – BUSY fall 2017 !!

Sébastien Carré

TRES présent cet automne, en particulier dans les diverses manifestations  du PARCOURS BIJOUX 2017 :

Du 18 octobre au 25 novembre 2017« PARCOURS BIJOUX 2017«  avec l’exposition « CLIVAGES« 
CLIVAGES interroge le matériau pierre, de son essence, à l’objet qu’il devient, autant que le cadre dans lequel il intervient. Sont présentées aussi bien des démarches plastiques que des approches narratives et conceptuelles. La volonté de cet événement est de susciter l’interrogation du public, tant sur la nature des matériaux utilisés aujourd’hui dans le monde du bijou que sur leur fonction.
Les artistes de l’exposition « CLIVAGES« :  Sébastien CARRÉ  — Laura PARISOT — Ulrike KAMPFERTEdu TARIN — Regina DABDAB — Elvira GOLOMBOSIJulia Maria KUNAPPPatricia DOMINGUESKatharina DETTARJordane SOMVILLE Marion FILLANCQ – Ana Carolina ESCOBAR.
Au Musée de Minéralogie
60 boulevard Saint Michel
75006 Paris
Ouvert :
Mardi – vendredi : 13h30 – 18h
Samedi : 10h – 12h30 et 14h – 17h

« pour Clivages  j y présente 4 pieces » :

Sébastien Carré - pour CLIVAGES -"Je Suis Paysage" - Collier - 2017 Grenat vert, Agathe, Malachite, Turquoise, Lapis-Lazuli, Hyolite, coquillage, perles naturelles, perles rocaille.Sébastien Carré - pour CLIVAGES – « Je Suis Paysage » – Collier – 2017 Grenat vert, Agathe, Malachite, Turquoise, Lapis-Lazuli, Hyolite, coquillage, perles naturelles, perles rocaille.

Sébastien Carré - à  CLIVAGES - Bracelet: Inflammation #5, 2014 Japanese paper, cornaline gems, beads, silk  Ø 11 X 4.5 cm - Photo by: Milo Lee - From series: Inflammation ProjectSébastien Carré - à  CLIVAGES – Bracelet: Inflammation #5, 2014 Japanese paper, cornaline gems, beads, silk  Ø 11 X 4.5 cm – Photo by: Milo Lee – From series: Inflammation Project

Sébastien Carré : pour CLIVAGES j y présente 4 piecesSébastien Carré – pour CLIVAGES – Necklace: For Common Good, 2015
Nylon, silk and cotton lacework, carnelian and labaradorite beads, beads – 53 X 5 X 2.5 – 3.5 cm – Photo by: Milo Lee

SebastienCARRE - AuCommencement  à CLIVAGESSébastien Carré – pour CLIVAGES – Necklace: Tellus, 2015 Rodent head, Jasper, bamboo beads, beads, printed leather, horsehair, cotton, silk Ø 45 x 10 x 4 cm Photo by: Milo Lee From series: Ogham Incensum

*****
****
*

« Très heureux d’être commissaire de l’exposition « MATERIO TALK » qui aura lieu du 9 Novembre au 9 Decembre 2017 chez Les Ateliers de Paris.
Vous pourrez y découvrir les oeuvres de 4 artistes internationaux renommés dans le milieu du bijou d’art mis en lien avec 4 artistes de la jeune création française.
Really happy to be curator of this show for Les Ateliers de Paris from November 9 till December 9 2017.
The exhibition will be showcasing art work from 4 international artists renown in the art jewelry field linked with 4 young artist from the french creation »
Avec / With:
Akis Goumas / Marion Fillancq
Märta Mattsson  / Marie Masson
Peter Hoogeboom / Yiumsiri Kaï Vantanapindu
Tanel Veenre / Sébastien Carré

More infos on the website of Parcours Bijoux 2017 and on an official Facebook Page

 Sébastien Carré at "Materio Talk" exhibitionSébastien Carré at « Materio Talk » exhibition

Sébastien Carré à MATERIO TALK - brocheSébastien Carré at « Materio Talk » exhibition – broche

Sébastien Carré à MATERIO TALKSébastien Carré at « Materio Talk » exhibition - necklace

 *****
****
*

« I am really glad to be one of the 15 artists selected to represent the french creation in art Jewelry during the next Contemporary Jewelry Triennale by Wcc-bf in Mons – Belgium.
Je suis très heureux de faire parti des 15 artistes sélectionnés pour representer la création française dans le bijou d’art lors de la prochaine Triennale du Bijou Contemporain organisée par le Wcc-bf à Mons en Belgique ».  28.10.2017 – 04.02.2018
Contemporary Jewelry Triennale by Wcc-bf in Mons - Belgium(La photo de l’affiche est une oeuvre de Marine Dominiczak)
Sébastien Carré - à WCCBF Mons - sept 2017 - Ring: Wave On The Beach, 2016  Japanese paper, turquoise, malachite, lapis lazuli, beads, silk, cotton, nylon thread  Photo by: Milo Lee PhotographySébastien Carré – à Contemporary Jewelry Triennale by Wcc-bf in Mons – Ring: Wave On The Beach, 2016  Japanese paper, turquoise, malachite, lapis lazuli, beads, silk, cotton, nylon thread  Photo by: Milo Lee Photography
Sébastien Carré - à Sébastien Carré - à Contemporary Jewelry Triennale by Wcc-bf in Mons 2017-2018Sébastien Carré - à Contemporary Jewelry Triennale by Wcc-bf in Mons – Brooch: Aqua Dream, 2016
Japanese paper, leather, Agata, Sodalite, beads, cotton, silk, nylon – 6 x 13 x 5 cm – Photo by: Milo Lee Photograpy
Sébastien Carré - à Contemporary Jewelry Triennale by Wcc-bf in Mons  - (pas sûr) - pièces en laqueSébastien Carré - à Contemporary Jewelry Triennale by Wcc-bf in Mons  -  Brooch: « Archaeological Layers », 2016. Japanese paper, Japanese Lacquer, Aluminum powder, Zoisite’s Ruby, African Turquoise, Aquamarine, beads, silk, cotton. 5 x 12 x 3.5 cm. Photo by: Milo Lee Photograpy.

 *****
****
*

Il aura également TROIS pièces en vente (!!!!!!!!) à la vente aux enchères chez Piasa
Vente aux enchères de bijoux d’artistes et de créateurs le 19 OCT 2017 À 17H
Pendant la semaine consacrée à l’art contemporain (avec la FIAC), du 14 au 22 octobre, PIASA organise une vente aux enchères regroupant 80 à 100 lots très soigneusement choisis parmi les « bijoux d’artistes » et «les bijoux de créateurs».

19 OCT 2017 À 17H
Exposition publique :
* 14 oct de 11h à 19h
* 16 – 18 oct de 10h à 19h
* 19 oct de 10h à 12h
Piasa
118 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 Paris
01 53 34 10 10
métro : Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
piasa.fr
un petit aperçu ………………… !
ventes encheres PIASA !!!!!!!!! broche  "Cultural Biology / Biologie Culturelle" - Brooch / Broche 2016  Japanese Paper, Filmstrip, Hematite, Dalmatian Jaspis, white Howlite, beads, silk, cotton, nylon  Papier Japonais, Pellicule de film, Hématite, Jaspe Dalmatian, Howlite Blanche, perles rocaille, soie, coton, nylon  www.sebastiencarre.com  photo: Milo Lee Photographyventes encheres PIASA !!!!!!!!! LOT 112
Sébastien Carrébroche  « Cultural Biology / Biologie Culturelle » – Brooch / Broche 2016  Japanese Paper, Filmstrip, Hematite, Dalmatian Jaspis, white Howlite, beads, silk, cotton, nylon  Papier Japonais, Pellicule de film, Hématite, Jaspe Dalmatian, Howlite Blanche, perles rocaille, soie, coton, nylon  www.sebastiencarre.com  photo: Milo Lee Photography
VENTE AUX ENCHERES  !!! Sébastien Carré  photo: Lee makkam ·   Inflammation, 2014 Collier, bambou, laque japonaise, fibres naturelles Necklace, bamboo, Japanese lacquer, natural fibersVENTE AUX ENCHERES - Sébastien Carré -février 2014 ·  ·   Inflammation, 2014 Collier, bambou, laque japonaise, fibres naturelles Necklace, bamboo, Japanese lacquer, natural fibers  photo:Lee makkam
VENTE AUX ENCHERES - LOT 113
Sébastien Carré -  « Inflammation lombaire », 2014 Collier, bambou, laque japonaise, fibres naturelles Necklace, bamboo, Japanese lacquer, natural fibers  photo:Lee makkam

26/11/2016

EXPO ‘20/20/20’ – Galerie Noel Guyomarc’h, Montreal (CA) – 26 Nov. 2016-25 Fevr. 2017

20/20/20

Galerie Noel Guyomarc’h‎ 

Inauguration vendredi 25 novembre à 17:00 – 20:00

20 Ans / 20 Artistes Canadiens / 20 Artistes Internationaux – Galerie Noel Guyomarch:

«La Galerie Noel Guyomarc’h est impliquée dans un grand dessein. Son objectif? Faire découvrir au plus grand monde qu’il existe une forme d’art que l’on peut porter» Susan Cummins, Présidente du Art Jewelry Forum, Conseillère en joaillerie pour la Fondation Rotasa.

Josée Desjardins -  Oracle, 2016 Bague en argent, orthose, porcelaine, linoleumJosée Desjardins -  Oracle, 2016 Bague en argent, orthose, porcelaine, linoleum

C’est en 1992 que Noel Guyomarc’h, alors assistant dans une bijouterie montréalaise, expérimente le choc de sa première rencontre avec le bijou contemporain. Ce jour, la créatrice québécoise Barbara Stutman présente un bracelet composé de tubes en plastique et de fil d’argent. Profondément intrigué par cette pièce unique, il cesse alors de percevoir le bijou comme un simple ornement et réalise que ce dernier peut véhiculer un message, une réflexion, et proposer une approche nouvelle, tant esthétique que conceptuelle. Au cours des années suivantes, Noel Guyomarc’h approfondit ses recherches sur le sujet et rencontre de nombreux artistes. Il n’aura dès lors de cesse de questionner le bijou et la pratique même de la joaillerie contemporaine. Il ouvre sa galerie, entièrement dédiée au bijou contemporain, en 1996. Depuis plus de 20 ans maintenant, Noel Guyomarc’h agit comme commissaire, diffuseur, promoteur et conseiller. Son expérience et son goût lui valent d’être aujourd’hui reconnu comme l’un des principaux spécialistes de la discipline au Québec et à l’international. Il a organisé plus de 90 expositions, individuelles et collectives, parfois itinérantes. Régulièrement invité en tant que jury et conférencier, il est depuis quelques années évaluateur, entre autres, pour le musée des Beaux Arts de Montréal. De par un dialogue personnel, la promotion d’expositions ou encore l’expérience d’ateliers créatifs, Noel Guyomarc’h a su accompagner et pousser les artistes dans leurs reflexions tout en leur offrant une nouvelle visibilité, à la galerie tout d’abord mais aussi sur la scène internationale comme récemment à SOFA Chicago. Questionner le bijou comme objet d’art, l’ouvrir à de nouvelles inspirations, explorer de nouvelles voies de fabrication et d’interprétation, voici quelques unes des pistes que la galerie choisit de mettre en avant. Elle valorise ainsi des artistes qui proposent une esthétique originale et innovatrice, qui questionnent le bijou, son impact, sa relation au corps, les possibilités et limites des matériaux et des techniques, et qui, en un mot, cherchent à le réinventer. D’un petit espace dans un édifice culturel rue Sainte Catherine, la galerie s’est ensuite installée au 137 avenue Laurier ouest avant de déménager Boulevard St Laurent il y a 5 ans. Elle est aujourd’hui la seule galerie dédiée uniquement à la discipline du bijou contemporain au Canada. Le 25 novembre prochain, c’est avec fierté et émotion que la galerie Noel Guyomarc’h célèbrera ses vingt années d’existence.  Une exposition anniversaire « 20/20/20 : 20 ans, 20 artistes canadiens, 20 artistes internationaux » présentera à cette occasion les travaux de plusieurs artistes avec lesquels Noel Guyomarc’h travaille régulièrement depuis des années : 20 créateurs de bijoux canadiens et 20 créateurs étrangers qui, tous, ont répondu présent à l’invitation. Ils présenteront de nouvelles pièces, spécifiquement créées pour l’exposition. Témoignage à la fois de la richesse de cette pratique artistique et de la tache colossale accomplie par Noël Guyomarc’h au cours de ces 20 dernières années, l’exposition mettra en scène des artistes reconnus internationalement comme l’espagnol Ramon Puig Cuyas, l’américaine Rebecca Hannon ou encore le canadien Paul McClure, récent récipiendaire du prestigieux Prix Saidye Bronfman, mais aussi de jeunes créateurs émergents (Gabrielle Desmarais, Silvie Altschuler, Anne-Marie Rébillard…) pour qui l’appui de Noel Guyomarc’h a été décisif.

 

20 Artistes Canadiens : Silvie Altschuler –  Bridget Catchpole –  Josée Desjardins –  Gabrielle Desmarais — Christine Dwane –  Anne Fauteux –  Vivienne Jones –  Janis Kerman –  Christine Larochelle – Petra Luz – Paul McClure –  Pierre-Yves Paquette –  Anne-Marie Rébillard –  Pamela Ritchie – Dorothée Rosen — Jan Smith –  Kye-Yeon Son – Despo Sophocleous –  Barbara Stutman –  Lawrence Woodford

20 Artistes Internationaux : Dina Abargil – Ela Bauer – Edith Bellod – Monika Brugger Ramon Puig Cuyas Sandra Enterline – Grego Garcia Tebar – Rebecca Hannon – Arthur Hash – Mirjam Hiller – Yu Hiraishi – Peter Hoogeboom – Yong Joo Kim Judy McCaig – Biba Schutz Silke SpitzerLuzia Vogt Andrea Wagner – Silvia Walz – Shu-Lin Wu

Bridget Catchpole, Dear, What Have You Done With Nana’s Pearl?, 2016, Perles, plastique, argent, rubanBridget Catchpole, Dear, What Have You Done With Nana’s Pearl?, 2016, Perles, plastique, argent, ruban

 Ramon Puig Cuyas -  N°1529, 2014 ‘Suite Dresden : An invisible Landscape’, nickel silver, enamelRamon Puig Cuyas -  N°1529, 2014 ‘Suite Dresden : An invisible Landscape’, nickel silver, enamel

 Silvia Walz, Wind from the South- West, 2016 Broche en acier et émail Silvia Walz, Wind from the South- West, 2016 Broche en acier et émail

 Mirjam Hiller, Arcanes cities and Landscapes, 2014 Broche en acier, titane et poudre thermoplastique Mirjam Hiller, Arcanes cities and Landscapes, 2014 Broche en acier, titane et poudre thermoplastique

Pamela Ritchie, Alien Landscape, 2016 Broche en bois, polymère, argent, peinturePamela Ritchie, Alien Landscape, 2016 Broche en bois, polymère, argent, peinture

Grego Garcia Tebar, Loro Extasiado, 2016 Pendentif en méthacrylate, plastique, argent, cristalGrego Garcia Tebar, Loro Extasiado, 2016 Pendentif en méthacrylate, plastique, argent, cristal

 

 

Galerie Noel Guyomarc’h
4836 boulevard St-Laurent
H2T 1R5 - Montreal CANADA
info@galerienoelguyomarch.com
tel (514) 840 9362   

 

Enregistrer

Enregistrer

06/11/2016

EXPO ‘Triple Parade Exhibitions’ – SHENGXI Art Museum, Tianjin / Gauguin Gallery, Beijing (China) – 10 Nov. 2016-16 Janv. 2017

«Triple Parade Exhibitions» 

SHENGXI Art Museum at Tianjin (China), & then Gauguin Gallery at Beijing

Triple Parade in Tianjin: 10th.NOV – 10th.DEC. 2016
Location: Shengxi Museum of Fine Arts, Tianjin

Triple Parade in Beijing: 17th.DEC.2016 – 16th.JAN.2017
Location: Gauguin Gallery Beijing, Wangjing SOHO.

Triple Parade exhibitions in Tianjin & Beijing Exhibition  /  10 Nov 2016  -  17 Jan 2017 - Tianjin Shengxi Museum of Fine Arts & Gauguin Gallery Beijing

The main exhibition TRIPLE PARADE 2016 -  Dialogue Across You and Me to Them: Creator, Wearer, Viewer  – Central Traveling Exhibition Represented 110 jewellery designers & artists from 14 countries.

The Triple Parade 2016 international annual exhibition is a cultural exchange which is expanded between China and the rest of the world on a multitude of level, devoted to the hardcore awakening in jewellery design, with a very open and contemporary-oriented approach by focusing on the concept of dialoguing.

The pervious themes were: Triple Parade 2015 – Dialogue across Three Countries, Triple Parade 2014 – Dialogue across Three Generations. This year, the term Dialogue across You and Me to Them: Creator, Wearer, Viewer in our theme is vitally important marks the notion of social interaction. We believe that the significance and multiple capacities of the dialogue mark have not been truly recognized. Each of the three roles in a dialogue, which are briefly introduced in the plate sections devoted to them, addresses one perspective on how  » Dialogue » plays a progressive position in the contemporary jewellery design of our period. Jewellery examines how we define self, integration and segregation, the means used for communication – and how these issues are reflected in creative work.

the artists and designers will be part of this year’s TRIPLE PARADE Central Exhibitions are:
Karin JohanssonPaul DerrezLin Cheung — Dinie Besems — Kim Buck Lauren KalmanEzra Satok-WolmanKatja Prins Joo Hyung ParkSofie BoonsChiara Scarpitti Trinidad ContrerasAisegul Telli — Ana Filipa Braganca — Gular MustafaDukno Yoon Hester Popma-Van De Kolk — Joson Thomson – Juan Harnie Marie-Louise Kristensen –  Marion DelarueMinna KarhuRuta Naujalyte Sangji YunSara Gackowska — Lee Yojae — Lee Myungjoo — Hong Kyunghee — Zixuan Feng — Zheng Yu — Haiming Ren — Dingchen He — Zhicheng  Zhou — Wei Zhou — Jingyao Sun — Ye Zhang — Yiping Zeng — Danyi Zhu — Yuxuan Zhu — Anqi Li — Heng Li — Wenqian Li — Muzi Li — Dongdong Zhuang — Jie Sun — Jing Li — Guangyao Yang — Xiao Liang — Yanli Duan — Hangchen Duan — Jinwei Chi — Zhaokun Wang — Jun Hu — Bai Xie — Yi Zhao — Xinan Yu — Hui Guo — Xiaodai Huang — Zhaodan Zhang — Kui Shu — Shijian Zhao — Peter Rust — Kirsi Manninen — Anne Bader — Shaofei Zhang & Qian Wang — Ying Jiang — Lin Ju — Yin Chang — Wenqi Xu — Hongyu Xu — Yan Li — Wenqian Li — Feiyu Lin — Liyin Wang — Weiming Lu — Ma Lu — Quanxia Chen.

Ra Gallery Selection:   Sam-Tho Duong — Monique Vierling — Julian Steimer — Noon Passama — Thanh Truc Nguyen — Floor Mommersteeg — Bogki Min — Peter Hoogeboom — Mirjam Hiller — Karin Herwegh — Hartog & Henneman — Hilde Foks — Reka Fekete — Sarah Enoch — Sylvia Blickman — Paul Derrez.

K.A.U. COLLECTION Selection: Ted NOTEN — Lucy SARNEEL — Birgit LAKEN –Peter HOOGEBOOM — Willem HONING — Gemma DRAPER — Warwick FREEMAN — Bettina SPECKNER — Marc MONZO — Georg DOBLER.

 at TRIPLE PARADE

at TRIPLE PARADE

 » TRIPLE PARADE 2016 will open its door at 10th NOV in Tianjin in China, it embraced the aspirations in a great ambition, setting up an intensive program consisting of exhibitions, publication, workshops, forum, lecture, which included dialogues with international collaboration partners from Netherlands, United States, United Kingdom, China, Denmark, Spain. The exhibition represented an enormous challenge to everyone involved in purely quantitative terms: with over 260 works by more than a hundred designers and artists from 14 countries. 11 experts from 8 countries have been exclusively invited to be in Tianjin as speaker on the Design Forum. The publication consists of 7 groups of interviews, including 14 experts on board, giving perspectives from education, collecting, creating, curating, wearing, and dealing on contemporary jewellery design. I am confident that it will open up new perspectives on the giant, and I would like to invite all the visitors to discover the greatly relevant designs from a field so full of surprises, with such a future ahead of it. » Jie Sun (founder of Triple Parade)

 at TRIPLE PARADE


 

* Shenxi Art Museum
12 Nancheng street
Nankai District -  Tianjin
CHINA

 

* Gauguin Gallery
Wang Jing S O H O Zhong Xin T 2
chaoyang Qu -  Beijing
CHINA

 TRIPLE PARADE

 

EXPO 'Triple Parade Exhibitions' - SHENGXI Art Museum, Tianjin / Gauguin Gallery, Beijing (China) - 10 Nov. 2016-16 Janv. 2017 dans Aisegul TELLI (TR) 14976538_10211135464690832_2617370637365402107_oEnregistrer

Enregistrer

Enregistrer

04/11/2016

EXPO ‘PILINO SOMA vol II’ – The Sowl gallery, Athens (GR) – 4-27 Nov. 2016

PILINO SOMA vol IIceramic jewelry 

OPENING: 4 November at 20.00h

The Sowl gallery

Ceramic jewelry? Ιs it possible? They do not break? Isn’t heavy?
These questions will be answered!
In November therefore, at an exhibition to be held in the “The Sowl” gallery we have the pleasure of hosting artists from abroad. We join our common love and present to you jewelry from clay and porcelain.
9 artists, 9 different approaches, 1 material!

Pilino Soma is a group of people involved in ceramic jewelry.
Pilino Soma in Greek means body of clay.

PILINO SOMA vol II - ceramic jewelry -  nov 4th 2016 - Athens:

Participating artists: the artistic team « Pilino Soma » : Agapi SimpokouDora HaralambakiAnastasia Gemeliari  plus six established artists from abroad: Hana KarimMia KwonMia MaljojokiOlivia Monti ArduiniPeter HoogeboomYana Tankovska

PILINO SOMA vol II - ceramic jewelry -  nov 4th 2016 - Athens:

Through gestural movements, the artists of ceramic jewelry display the material as a mean of expression and show the compatibility of the clay with the human body.
Achieve to imprint primordial memories: fragments and traces of historical and personal memory of each artist which lead in geometric forms, as if stepped on the frame of an architectural project. Or on the frame of the human figure, allowing many interpretations of semantic terms.

 PILINO SOMA vol II - ceramic jewelry -  nov 4th 2016 - Athens:

Pilinosoma is a group, a community made up of people involved in ceramic jewelry. They think, feel, gesture always driven by their material which is none other than the earth, clay and porcelain.
Looking for the harmony through the fragility of the clay that becomes an ornament resting on the body. And claim its position in the world of contemporary art jewelry.
They aim to unite their work and ideas and travel them showing and analyzing them through exhibitions and exchange of information. (Dora Haralambaki – Anastasia Gemeliari – Agapi Simpokou and, before, Iryna Voitenko)

 Pilino Soma in Greek means body of clay.Pilino Soma in Greek means body of clay.

 

 

 

The Sowl gallery
Iraklidon 10,
Thissio
11851 Athens Greece
+30 697 322 7000
info@thesowl.comOpening: 4.11 at 20.00
Opening hours: Mon-Tue-Wen-Thur-Fr 18.00 -22.00
Sat-Sun 11.00 -21.00

Enregistrer

Enregistrer

20/11/2015

EXPO ‘ LOVE IS ____’ – PIN sstudio, Kaohsiung City (Taiwan) – 28 Nov.2015-3 janv.2016

28 novembre2015 – 3 janvier 2016 at PIN sstudio  :

LOVE IS ____

28 novembre2015 - 3 janvier 2016 PIN sstudio   LOVE IS ____

with :  Bettina SpecknerFelieke van der LeestJanny Huang YokotaJiye YunKatja PrinsMari IshikawaMia KwonPanjapol Kulpapangkorn –  Peter HoogeboomTanel Veenre

PIN sstudio 

C8-6, Kaohsiung
No.2-2, Dayi St., Yancheng Dist., Kaohsiung City 803, Taiwan
+886 972 341 109
pinsstudio.tw@gmail.com

23/10/2015

Prix européen des Arts Appliqués /European Prize for Applied Arts – Wcc-bf, Anciens Abattoirs, Mons (BE) – 24 Oct.2015-10 Janv.2016

Prix européen des Arts Appliqués

European Prize for Applied Arts

Friday 23 October 2015: opening ceremony and Prize awarding Master Prize and Young Talent Prize and Mons 2015 Prize At the Grand Hall of the « Anciens Abattoirs » of Mons Exhibition from 24 October 2015 until 10 January 2016

 Prix européen des Arts Appliqués European Prize for Applied Arts Du 24 octobre 2015 au 10 Janvier 2016
L’objet d’art actuel, en tant que trace du temps, reflète l’évolution de notre société avec talent et ingéniosité. Aujourd’hui, plus que jamais, le secteur des art appliqués tient une place de choix sur la scène artistique contemporaine, ce que ne contredira pas la troisième triennale du Prix européen des Arts appliqués qui propose les créations de pas moins de 78 créateurs venant de 18 pays d’Europe. Tous, sans exception, apportent une matière, une forme, une couleur, une âme à leur œuvre. Qu’il s’agisse d’arts appliqués à vocation utilitaire ou d’expression libre, les créations ici exposées détruisent les barrières entre les catégories et démontrent tout le talent, la créativité, l’innovation et l’ingéniosité nécessaire à leur élaboration. C’est dans le cadre de «Mons, Capitale européenne de la Cultureen 2015» que cette troisième édition du Prix européen des Arts appliqués vient apporter sa touche contemporaine aux différents domaines de création,qu’ils soient céramique, verre, bijou, mobilier, textile, objets de décorationou encore stylisme…
 
Trois prix sont décernés par un jury d’experts :  le Prix des Maîtres d’art (prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles),le Prix Jeune Talent (prix du WCC-Europe) et le Prix Mons 2015.
 Annamaria Zanella - Purple Tubes, 2014 6 x 6 x 2 cm Photo : Daniela MartinAnnamaria Zanella. – Purple Tubes, 2014 6 x 6 x 2 cm Photo : Daniela Martin
 
participants :  Cécile AHN — Barbara AMSTUTZ  — Nevin ARIG  — Hayley BECKLEY — Marian BIJLENGA — Iris BODEMER –  Nicolas BOVESSE  –  Abigail BROWN  — Sébastien CARRE  — Hermien CASSIERS  — Mathilde CAYLOU  — Marion COURTILLE  — Betty CUYKX — Annette DAM — Tania DE BRUYCKER  — Silke DECKER Elisa DEVAL  — Patricia DOMINGUESSamTho DUONG  — Anja EICHLER  — Sanna ESKOLA  — Maria ESPERSEN  — Flora FIXY  — Nicolas GALAND  — Maryan GELUK  — Christine GRAF  — Margret GUDNADOTTIR  & Olof BJARNADOTTIR  –  Gesine HACKENBERG  –  Michal HANULA  — Malene HARTMANN RASMUSSEN  — Peter HOOGEBOOM  — Camille JACOBS  — Hannah JORIS  — Kaori JUZU  — Ulla & Martin KAUFMANN  — Ulrike KLEINE-BEHNKE  — Saerom KONG  — Tine KRUMHORN  — Therese LEBRUN  — Typhaine LEMONNIER  — Juliette LEPERLIER — Christoph LEUNER  — Ria LINS  — Ruediger LORENZEN  — Yves MALFLIET  — Sofja MARKAROVA  — James MASKREY  — Hugo MEERT  — Hilde METZ  — Frank MEURER  — Rosa NOGUES  — Monika PATUSZYNSKA – Kirsten PLANK  — Tiina RAJAKALLIO  — Marie-Noelle RISACK  — Zoe ROBERTSON  — Bruno ROMANELLI  — Verena SCHATZ  — Isabell SCHAUPP — Helena SCHEPENS  — Karin SEUFERT  — Antonino SPOTO  — Edgars SPRIDZANS  — Frank STEYAERT  — Esther SUÁREZ RUIZ  — Kyoko SUGIURA — Dominique THOMAS-VANSTEENBERGHE  — Alexandra TOLLET  — Yayoi TSUJI Jessica TURRELL  — Flora VAGI  — Reinhilde VAN GRIEKEN  — Karen VANMOLNelly VAN OOST  — Esther VAN SCHUYLENBERGH  — Luzia VOGTMonique VOZ Annamaria ZANELLA
Nelly Van Oost - With feelings, 2014 47 x 43 x 35 cm Photo : Ophélie Friberg Nelly Van Oost – With feelings, 2014 47 x 43 x 35 cm Photo : Ophélie Friberg
Flora Vagi. - Pillowaves I, 2014 9 x 9 x 3 cm Photo : Flora Vagi Flora Vagi. – Pillowaves I, 2014 9 x 9 x 3 cm Photo : Flora Vagi
Jessica Turrell. - Field Unit, 2014 20 x 20 x 1 cm Photo : Mark Ashbee  Jessica Turrell. – Field Unit, 2014 20 x 20 x 1 cm Photo : Mark Ashbee
Patricia Domingues (M.A. 2013) • Brooch "Set Free & Matter" • Necuron, Steel • 2014 • ©photo by Manuel Ocaña Patricia Domingues (M.A. 2013) • Brooch « Set Free & Matter » • Necuron, Steel • 2014 • ©photo by Manuel Ocaña
Luzia Vogt - Candy I, 2014 6 x 6 x 4 cm Photo : Luzia VogtLuzia Vogt - Candy I, 2014 6 x 6 x 4 cm Photo : Luzia Vogt
Voz Monique. - Nomadic eating, 2015 2 x 2 x 8 cm Photo : Monique Voz Monique Voz   – Nomadic eating, 2015 2 x 2 x 8 cm Photo : Monique Voz
Dominique Thomas Vansteenberghe. - Don’t touch me, 2015 19 x 17 cm Photo: D.Thomas  Dominique Thomas Vansteenberghe. – Don’t touch me, 2015 19 x 17 cm Photo: D.Thomas
Isabell Schaupp - Sliced tower building, 2014 7,1 x 7,1 x 2,8 cm Photo : Isabell Schaupp Isabell Schaupp – Sliced tower building, 2014 7,1 x 7,1 x 2,8 cm Photo : Isabell Schaupp
Karen Vanmol  Karen Vanmol
Rosa Nogués Freixas - Por la boca muere el pez, 2015 30,5 x 10 x 6 cm Photo : Rosa Nogués FreixasRosa Nogués Freixas – Por la boca muere el pez, 2015 30,5 x 10 x 6 cm Photo : Rosa Nogués  
 Zoe Robertson - Subscribe series, 2014 80 x 35 x 15 cm Photo : Zoe Robertson Zoe Robertson - Subscribe series, 2014 80 x 35 x 15 cm Photo : Zoe Robertson
Ria Lins - Beware, 2014 65 x 5 x 3 cm Photo: Dries Van den BrandeRia Lins - Beware, 2014 65 x 5 x 3 cm Photo: Dries Van den Brande
Hermien Cassiers  - (BE) hermiencassiers.com - gold -  Earrings, 2013 5,5 x 5,5 x 2,5 cm Photo: © Nice Job: Hermien Cassiers   -  Earrings, 2013 gold Photo: © Nice Job
Sébastien Carré - Bracelet Inflammation # 6, 2013 11 x 11 x 4 cm Photo: Milo Lee - Wcc-bf:   Sebastien Carré  Bracelet Inflammation # 6, 2013 11 x 11 x 4 cm Photo: Milo Lee
  Saerom Kong.  - Pink Daisy, 2015 9,4 x 6,4 x 3 cm Photo: Saerom Kong:  Saerom Kong.  – Pink Daisy, 2015 9,4 x 6,4 x 3 cm Photo: Saerom Kong
 
 
Les Anciens Abattoirs/ Galerie du WCC-BF 17/02, rue de la Trouille 7000 Mons (Belgique) www.wcc-bf.org Exposition du 24 octobre 2015 au 10 janvier 2016 Exhibition from 24th october to 10th january 2016 Tous les jours (sauf le lundi, et les 24, 25, 31.12.2015 et 01.01.2016) de 10h00 à 18h00 Open everyday (except Monday, 24, 25, 31.12.2015 and 01.01.2016)  from 10:00 to 18:00

06/10/2015

EXPO ‘Omnia Vanitas’ – Wcc-bf Mons, Anciens Abattoirs de Mons (BE) – 24 Oct. 2015-10 Janv. 2016

Omnia Vanitas By Wcc-bf Mons

Exposition du 24/10/15 au 10/01/16 aux Anciens Abattoirs de Mons

puis/et à la Galerie Koma, Mons  du 24 octobre 2015 au 20 décembre 2015

 wccbf_omniavanitas

 

Résultat de l’appel à candidature aux créateurs des pays de l’Union européenne. Toutes disciplines des arts appliqués, ainsi que design, photo,…
Resultat of the call to the artists from the European Union countries. Each discipline within the applied arts, as well as design, photography,…

Vanity is a theme as old as the existence of Art itself. “Remember you will die” whispered the slave to the Roman General during the triumphs. Nowadays, this superstition which became obsession cannot be hidden. Her rebirth in the Contemporary Art is such that Vanity has become true fashion or a lifestyle. “Vanitas vanitatum, omnia vanitas”. How better than the current age of technology and overconsumption to update this adage? In this month of the dead, Omnia Vanitas proposes a stop in space-time, a time for reflexion to ask themselves the right questions once again.
On this occasion, the WCC-BF and the Koma Gallery exposed 62 artists from Belgium, Luxembourg, The Netherlands, France, Italy, Portugal, Poland, Finland and Estonia. In their own way, each of them present their personal interpretation of death and Vanity. As in the exhibition of the European Price for Applied Arts, the artworks will be seen with all the contemplation and the reflexion it requires. In its own way, Omnia will propose to visitors a more intimate perspective on our relationship with life and death.

 

Faezeh AFCHARY-KORD — Nathalie AMAND — Tanneke BARENDREGT — Alice BERTRAND  — Philippa BEVERIDGE  — Frédéric BRAHAM — Philippe BRODZKI  — Isabelle CARPENTIER   — Sébastien CARRE  — Anne-Sophie COSTENOBLE — Rose-Marie CRESPIN — Betty CUYKX  — Emmanuelle DARNAULT — Estefania DE ALMEIDA — Anke DE KORT — Trees DEMITS  — Nathalie DESMEDT  — Nicolas DESTINO — Camille DUPUIS — Emelyne DUVAL  — Ana ESCOBAR  — Hilde FOKS — Trini GAINZA  — Adinda GODDYN — Elodie GONZALVEZ  — Sabine HERMAN — Peter HOOGEBOOM –  Irving S.T. Garp (Bernard CAELEN) – Delphine JOLY — Christer JONSSON — Arthur KEMPENAAR — Désirée KERKLAAN — Anke LAND — Nathalie LATOUR — Claire LAVENDHOMME  — Thérèse LEBRUN — Antoine LEPERLIER — Geraldine LUTTENBACHERJan MACHATOVAKadri MAELKJorge MANILLA — François MARCADON — Helena MARK — Olga MATHEY — Laurence MEYER — Julika MÜLLER — Rosa NOGUESBarbara PAGANIN Renzo PASQUALE — PATBOUN — Monika PATUSZYNSKA  — Nathalie PERRET Ruudt PETERS — Alet PILON — Olivier REMAN — Hélène RIVIERE — Sophie SCHRAEN — Johanna SCHWEIZER — Carolein SMIT  — Alejandra SOLAR  — Olivier SONCK  — Luus URMAS  — Dorothée VAN BIESENMonique VOZ  — Annamaria ZANELLA .

OMNIA VANITAS - Frédéric Braham Installation: Agape, 2006 Lackered wood, glass, metronome, fabric, plastic, insects, iron and Buchenwald stones jewellery, candlelight, pure pigment obtained by the calcination of bones, oxidized silver, chrome-plaited and painted metal, leather 290 x 95 x 200 cm Photo by: Paul Duvochel: Frédéric Braham Installation: Agape, 2006 Lackered wood, glass, metronome, fabric, plastic, insects, iron and Buchenwald stones jewellery, candlelight, pure pigment obtained by the calcination of bones, oxidized silver, chrome-plaited and painted metal, leather 290 x 95 x 200 cm Photo by: Paul Duvochel

Sebastien Carré - My Sweet Disease, 2014 - harnaisSébastien Carré - My Sweet Disease, 2014 – harnais
Structure en cotte de maille acier inoxydable et papier japonais crocheté ; Brodé avec des perles (Rocaille, plastiques, métalliques et pierres semi précieuse) ; coton, soie, fibre bi-composée (60%soie 40% algue), laine et nylon crochetés et graines d’arbres.
Harnais fais à ma taille / Harness made in my size

OMNIA VANITAS - Ruudt Peters Object: Costa, 2011 Polyurethane 13 x 22 x 3,5 cm: Ruudt Peters Object: Costa, 2011 Polyurethane 13 x 22 x 3,5 cm

OMNIA VANITAS - Luus Urmas Brooch: Purification, 2015 Kitchen Sponge, acrylic paint, glue 8,5 x 6 x 3,5 cm Photo by: Luus Urmas Carved with bared hands: Luus Urmas Brooch: Purification, 2015 Kitchen Sponge, acrylic paint, glue 8,5 x 6 x 3,5 cm Photo by: Luus Urmas Carved with bared hands

Alejandra Solar (M.F.A. 2014 Odar Oberstein) • Brooch "Murmullos" • Onyx, slate, silver, print • 2015 • © photo by artistAlejandra Solar (M.F.A. 2014 idar Obersteon) • Brooch « Murmullos » • Onyx, slate, silver, print • 2015 • © photo by artist

 Isabelle Carpentier - Diadème "Miss " Argent, résine, dents en porcelaine.Isabelle Carpentier – Diadème « Miss  » Argent, résine, dents en porcelaine

 

 

 

 

Deux lieux :

*Les Anciens Abattoirs/ Galerie du WCC-BF
17/02, rue de la Trouille
7000 Mons (Belgique)
www.wcc-bf.org
Exposition du 24 octobre 2015 au 10 janvier 2016
Exhibition from 24th october to 10th january 2016

Tous les jours (sauf le lundi, et les 24, 25, 31.12.2015 et 01.01.2016) de 10h00 à 18h00
Open everyday (except Monday, 24, 25, 31.12.2015 and 01.01.2016)  from 10:00 to 18:00

*Galerie KOMA
4, Rue des Gades
7000 Mons (Belgique)
www.asblkoma.be
Exposition du 24 octobre 2015 au 20 décembre 2015
Exhibition from 24th october to 20 December 2015
Mercredi jeudi samedi et dimanche de 14h00 à 18h00
Wednesday Thursday Saturday and Sunday from 14:00 to 18:00

 

01/09/2015

EXPO ‘coOperation – GARNISH’ – Gallery Velvet da Vinci, San Francisco (USA) – 19 Aout-20 Sept. 2015

co-operation – garnish

A collaborative exhibition organized by Brigitte Martin and Rachel Timmins

Artists’ Reception:  Friday August 21, 6-8pm

co-operation - garnish

 A garnish can be anything from an adornment that adds or enhances the body (human or animal) to a functional or nonfunctional object that decorates and spices up a room. This exhibition will ask viewers and participants to examine the idea of a garnish made by 2 different subsets of makers who have come together to create an embellishment that satisfies both.

Participating Artists:    Suzanne Amendolara / Dan DiCaprio — Christiana Byrne / David Lee — Catherine Chandler / Sonya Scott — Brian Ferrell / Jillian Moore –  Heidi Gerstacker / Masumi KataokaEmily Gill / Jaime Sawka — Charity Hall / Francesca Vitali Peter Hoogeboom / Maia Houtman — Nicole Jacquard / Annie Fensterstock — Lauren Kalman / Kipp Bradford –  Satomi Kawai / Nikki Couppee — Thomas Mann / Wayne Werner –  Bruce Metcalf / Evin Dubois — Tom Muir / Caitlin Skelcey — Vincent Pontillo Verrastro / Sharon Massey –  Mette Saabye / Pernille Mouritzen — Marissa Saneholtz /Michael Dale BernardLinda Savineau / Steve Shelby — Olga Starostina / Corey AckelmireBillie Theide / Brooke Marks-SwansonRachel Timmins / Brigitte Martin — Aric Verrastro /Randy Long

 Satomi Kawai & Nikki Couppee, Neogems (Necklace), Plastic, etched copper, resin, pigment, sterling silver, brass, plexiglass, found shells, faux and real pearls, faux silver foil, hologram laminateSatomi Kawai & Nikki Couppee, Neogems (Necklace), Plastic, etched copper, resin, pigment, sterling silver, brass, plexiglass, found shells, faux and real pearls, faux silver foil, hologram laminate

Brian Ferrell & Jillian Moore, Clompe Cluster (Brooch), basswood, polymer clay, resin, paint, waxBrian Ferrell & Jillian Moore, Clompe Cluster (Brooch), basswood, polymer clay, resin, paint, wax

Peter Hoogeboom & Maja Houtman, Artichoke (Brooch), Ceramics (slipcasting), metalwork (basketry), silversmithing silver, porcelainPeter Hoogeboom & Maja Houtman, Artichoke (Brooch), Ceramics (slipcasting), metalwork (basketry), silversmithing silver, porcelain

Tom Muir & Caitlin Skelcey, Expel, ABS Plastic, Sterling Silver, Automotive Paint and  ClearcoatTom Muir & Caitlin Skelcey, Expel, ABS Plastic, Sterling Silver, Automotive Paint and  Clearcoat

Aric & Randy Verrastro & Long, Daydreaming (Neckpiece), Canvas, PLA, sterling silver, copper, enamel, china paint, steel, thread, acrylic paint, poly-filAric & Randy Verrastro & Long, Daydreaming (Neckpiece), Canvas, PLA, sterling silver, copper, enamel, china paint, steel, thread, acrylic paint, poly-fil

Linda Savineau & Steve Shelby, Sluggish Meanderings, Hammer printed brass, 3D printed nylon (SLS), driftwoodLinda Savineau & Steve Shelby, Sluggish Meanderings, Hammer printed brass, 3D printed nylon (SLS), driftwood

Marissa Saneholtz & Michael Dale Bernard, "She was lost to her dreams as flowers cascaded upon her." (Neckpiece), Copper, steel, aluminum, silver, maple, vitreous enamel, powder coat, lacquerMarissa Saneholtz & Michael Dale Bernard, « She was lost to her dreams as flowers cascaded upon her. » (Neckpiece), Copper, steel, aluminum, silver, maple, vitreous enamel, powder coat, lacquer

CoOperation Garnish | Velvet da Vinci - Vincent Pontillo-Verrastro and Sharon Massey, Plume, Copper, PLA, graphite, enamel, rare-earth magnets Vincent Pontillo-Verrastro and Sharon Massey, Plume, Copper, PLA, graphite, enamel, rare-earth magnets

 

Statement from the organizers:
A modern metalsmith/metal artist can be found working in traditional metals as well as in nontraditional materials. The designs can range from the classic to the extravagant, and the techniques can either be centuries old or decidedly current. The wide range of expression preferences, design options, materials, and processes has lead within our field to unfavorable misconceptions, misunderstandings and in some cases even outright disdain between artists. Each side considers itself superior to the other, seemingly not appreciating the clear advantages, benefits, and experiences each faction brings to the table. Quoting from Damian Skinner’s 2013 SNAG keynote lecture in Toronto:
“We are all family. Sometimes, family members don’t speak with each other, but we still are one big family. Let’s recognize this fact.”
Can our field overcome family division and send a much-needed signal to the metals + jewelry community? We appreciate and respect our historical past and acknowledge that current materials have a rightful place in jewelry/object making. Arriving at this message is the goal of this exhibition.”  – Brigitte Martin and Rachel Timmins

 

Velvet da Vinci
2015 Polk Street,
San Francisco, CA 94109
Phone: 415-441-0109
Email:  info@velvetdavincigallery.com
Hours: Tuesday through Saturday, 11am – 6pm, Sunday, 11am – 4pm

 

 

123456